Bastos : le très gros couac et la grande incertitude

Nous vous l’annoncions en primeur samedi. D’autres rumeurs récentes amenaient également Fellipe Bastos en Espagne. Finalement, c’est bien dans son pays natal que jouera le petit prodige brésilien : il a aujourd’hui été prêté une année au prestigieux Vasco de Gama.

Bastos en grenat, c’est fini !

La nouvelle a été confirmée sur différents sites portugais et brésiliens : http://www.crvascodagama.com/index.php/materia/index/775/Vasco-acerta-a-contratao-do-atacante-Eder-Luis, http://www.supervasco.com/noticias/fellipe-bastos-assina-contrato-com-vasco-por-um-ano-72615.html, http://www.slbenfica.pt/Informacao/Futebol/Noticias/noticiasfutebol_futemprestimosjogadores_280610_63738.asp.

Le départ de Bastos ne surprend pas vraiment. Il serait vain de perdre notre temps à savoir si la TDG a déformé ou non les propos de Magic Pishyar sur la confirmation du Brésilien en grenat pour la saison 2010-2011. Mais on peut tout de même être déçu. Très déçu même. On nous annonçait en effet encore récemment (avant l’interview vendredi de David Pivoda) une issue favorable pour le renouvellemement du contrat de Bastos, annonce que les bienveillants supporters que nous sommes ont toujours pris avec circonspection.

On est cependant en droit de commencer à se poser des questions sur les réels capacités ou volontés financières du SFC. En effet, alors que les bruits de coulisse nous annoncent du « lourd » depuis des semaines, on n’a pour le moment pas grand chose à se mettre sous la dent…à part quelques Suisses-allemands inconnus au bataillon !

Ces transferts ne sont pas inintéressants, les joueurs semblant être habités d’un très bon état d’esprit. Mais le foot se joue avec les pieds, pas qu’avec la tête. Aujourd’hui, à 26 jours du début du championnat (!), le constat est là : alors que le SFC avait réalisé un grand second tour, disposant notamment d’un axe défensif central de fer, tout est à recommencer ! Kuki est à Bâle, tandis que Nzay devrait signer à Valenciennes, en L1 Française. Tozé lui ne veut plus jouer au SFC, alors que la force offensive du SFC a déjà été affaiblie avec le départ de Tréand.

Si on voit mal comment le club pourrait retenir ses meilleurs joueurs de partir dans de tels clubs ou championnats (même si les contrats sont faits pour être respectés), si on peut se réjouir que cela fasse (re)parler du SFC à l’étranger, force est cependant de constater que le SFC se retrouve aujourd’hui affaibli. Les joueurs en test (Fausto et Nater) ou les nouveaux « renforts » (Soares et Baumann) n’ont pas encore vraiment convaincu samedi pour le premier match de la saison, les plus en vue ayant été les têtes connues tel que De Azevedo, Pont Pizzina et…Gonzales.

Il faudra du temps pour que la mayonnaise prenne avec les nouveaux. Mais en football, la patience n’est pas la mère des vertus. Servette a affiché haut et fort ses ambitions dans les rues de Genève, ne se donnant ainsi aucune marge de manoeuvre. Il est donc indispensable de passer à la vitesse supérieure et de(commencer à) recruter des joueurs qui feront la différence. Sous peine de ne pas pouvoir jouer les premiers rôles en championnat et de laisser aux autres la lutte pour la montée en Super League comme la saison passée. Bref, cela reviendrait tout bonement à casser la dynamique autour du club.

Joao Alvès risque encore de se gratter la tête…

Par le Prince Igor

9 réflexions sur « Bastos : le très gros couac et la grande incertitude »

  1. Ce serait catastrophique si notre recrutement se limite à des joueurs de challenge League. Bastos n’était pas à notre porter mais il y a un gouffre entre un Nater et un Bastos. Cela laisse de la marge au club.

    J’aime

  2. Servette doit passer de la parole aux actes. Notre recrutement est pour l’instant plus que moyen et ne reflète pas la campagne d’abonnement. En tout cas moi, j’attend.

    J’aime

  3. Vasco, en plus que Bastos est bresilien, ce n’est la meme chose que le Servette et je penses que dans un cas comme ca le choix était vite fais dans sa tête. je suis plutot en désaccord avec vos propos. je préfère des mecs qui seront pret en début de championnat qu’un mec qui se blesse toutes les 24h, un autre qui a la tête a valencienne, un qui fait faux bond etc. Je penses que Routis bien encadré ne nous fera pas oublier un Deugoué par exemple.

    J’aime

    1. Attention, je n’ai jamais dit que le SFC devait garder coûte que coûte des joueurs qui veulent partir, bien au contraire !

      Mais le constat est là, on a perdu des cadres de l’équipes, de bons joueurs, on nous a promis du lourd, le championnat commenc dans 25 jours, et on n’a pas une base pour monter en SL.

      C’est tout…

      J’aime

  4. La gestion sportive, en terme de recrutement faut-il le préciser, demeure pour l’instant le point faible de Majid Pishyar depuis sa prise de pouvoir. Il y a toujours, à ce jour, un décalage frappant entre les campagnes de transferts effectuées depuis son intronisation, et les discours ambitieux qu’il énonce avec assurance et détermination.
    Nous attendons et espérons toujours une évolution significative sur ce point-là.
    Maintenant, plus que jamais, le temps presse. Il est inconcevable d’imaginer à nouveau un début de saison raté, comme la saison passée. Il serait lourd de conséquences et constituerait un gros frein dans le développement et la reconstruction du club.

    J’aime

  5. je souhaitais vraiment qu’il reste mais il ne fallait pas trop se faire d’illusion. Maintenant il ne faut pas dramatiser, nos suisses allemand vont nous tenir la barraque la derrière, c’est clair qu’il faudra encore deux bonnes arrivé mais je pense aussi que Alves chaque joueurs qu’il a fait signé sont des joueurs qu’il a voulu. C’est aussi à nous de démontrer que le président à raison d’investir dans le servette en se rendant au stade. Pour un pays comme la Suisse c’est toujours difficile cette période le championnat commence bien avant les autres et le mercato c’est jusqu’au 31 août. Mais c’est clair que je serais rassuré si on nous annonçait une bonne arrivé très rapidement.

    J’aime

    1. On ne dramatise pas.

      on dit juste que Bastos devait rester et qu’il n’est plus là et que ça n’est pas avec le contingent actuellement à l’entraînement que le SFC peut jouer la Super League.

      Ou alors en rêves peut-être.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :