A qui la Fiat? A qui la Ferrari?

Cet après-midi, Vaduz en est allé s’imposer 5-2 à Nyon avec panache. Un peu tout le contraire d’un Servette emprunté en cette fin de premier tour…

Une équipe homogène, mais régulière…

Alors, comment Vaduz s’y prend-il pour engranger match après match ses succès à domicile et à l’extérieur? Car le club de la Principauté fait aujourd’hui la différence avec ses poursuivants par sa faculté à s’imposer hors de ses terres. Le bilan? 7 victoires pour un défaite! C’est un rythme de champion me direz-vous…

Vaduz a donc engrangé sa onzième victoire consécutive, faisant mieux que Servette qui était resté bloqué à 10 la saison passée après un fabuleux deuxième tour. Vaduz cartonne aujourd’hui, alors que Servette péclotte. Les rôles semblent s’être inversés lors de ces derniers mois… Petit retour en arrière : à pareille époque la saison dernière, Servette comptait plus de 10 points de retard sur le FC Vaduz. Au prix d’un fantastique deuxième tour, Servette avait réussi à remonter à la quatrième place finale, la Ferrari liechtenchteinoise du début de saison se transformant alors en vulgaire Fiat… La nouvelle saison avait commencé de la plus belle des manières pour les servettiens avec une victoire des grenats 1-4 à Vaduz. Et c’est logiquement qu’à après 4 journées, Servette comptait déjà 6 points d’avance sur l’actuel leader qui enchaînera alors par la suite onze victoires!!! Bref, Vaduz semble bien avoir changé le moteur de sa Fiat…

Différences flagrantes dans le jeu et dans la tête

Servette et Vaduz ne pratiquent pas le même football, c’est un fait. Le football léché de nos grenats a besoin des meilleures conditions pour s’exprimer alors que le liechenchteinois s’en foutent qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente ou qu’il fasse froid. Mais cela ne les empêche pas de répondre présent dans le jeu, affichant des qualités physiques et mentales au dessus des autres. Reste à savoir combien de temps cela durera… Car aujourd’hui, Servette accuse sept points de retard au classement et peut-être dix en fin de semaine si cela se passe mal pour nos couleurs dimanche prochain. Un scénario catastrophe qui pourrait définitivement enterrer les rêves d’ascencion (direct) des grenats…

De la gnack Messieurs!

Une choses est sûr : si Vaduz, Lausanne ou Lugano finissent devant le SFC en fin de saison, c’est qu’ils l’auront mérité. Car pour remporter un championnat comme la Challenge League, il ne faut pas seulement gagner ses rencontres à domiciles, il faut grapiller le plus de points possibles à l’extérieur, et souvent sur des terrains difficiles. Le futur champion ne sera certeinement pas le champion du beau jeu, mais plutôt le roi de l’efficacité, de la confiance, de la constance et de la gniack.

Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir…

Mais rien n’est encore dit! Thoune est bien placé pour le savoir, lui qui a soufflé la promotion direct à Lugano la saison dernière lors de la dernière journée… Il n’est donc pas dit que tout soit perdu pour nos grenat. Mais il faudra vraiment que nos joueurs se fassent violence mentalement et physiquement lorsque les conditions ne seront pas idéales… Et si le père Noël pouvait nous laisser sous le sapin un joueur capable de marquer et de faire marquer, tout en déchirant les défenses, et bien on serait bien content!. A moins que Julian…

Julian Karembeu

3 réflexions sur « A qui la Fiat? A qui la Ferrari? »

  1. La Challenge league c’est une ligue difficile ou il faut accepter de recevoir et d’encaisser les coups… nous avec notre beau foot il nous manque la gniak c’est clair et il faudra que nos joueurs se prépare dans le but de pouvoir encaisser et surtout de redonner le coups plus fort que celui qu’on vient de recevoir sinon…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :