João Alves viré!

João Alves n’est donc plus l’entraîneur du Servette FC. Après tant de bohneur partagé, à la fois humain et sportif, ce « putch » a une saveur, dégradante, saumâtre, voire presque dégoûtante… Car c’est peut-être bien d’un coup d’Etat qu’il s’agit…

La nouvelle tant redoutée est donc tombée. João Alves, le druide de tout un peuple, a été démis de ses fonctions de la première équipe. Si l’équipe n’était pas au mieux lors de deux derniers matchs, ce n’est de toute évidence pas une raison pour licencier un homme qui aura ramené le club au plus haut niveau.

Costinha dans le coup (tordu)?

Ce n’est un secret pour personne, Alves et Costinha ne s’entendaient pas du tout. Ils n’avaient pas la même façon de fonctionner et leur antagonisme devenait de plus en plus pesant. Malheureusement c’est le bon qui a sauté, et il ne serait guère étonnant que le directeur sportif virtuel volant invisible du SFC n’y soit pour rien…

Nous n’avons en revanche pas de nouvelles concernant le reste du staff technique de la première équipe…

João Carlos Pereira débarque

A noter que João Alves est remplacé par João Carlos Pereira. Il a entraîné entre 2010 et 2011 le club chypriote de Ermis Aradippou, le sauvant de justesse de la relégation…

http://en.m.wikipedia.org/wiki/João_Carlos_Pereira

Etant donné la rapidité du remplacement de João Alves, il apparaît certain que son sort était déjà réglé à l’avance, les dirigeants servettiens devant actionner le couperet à la moindre contre-performance…

Ode à João!

Par ces quelques lignes, nous aimerions remercier João Alves et son staff pour tout le travail effectué, pour l’amour donné au club, aux supporters, et pour nous avoir fait retrouver la Super League. Pour toujours João Alves restera un druide, un mage, une icône pour les supporters servettiens.

Aux EDS, nous avons toujours eu de très bonnes relations avec João Alves. Le respect n’est pas un vain mot dans sa bouche et nous sommes fiers d’avoir pu partager cette aventure avec cet homme si attachant et passioné…

João, ce n’est qu’un au revoir.

A bientôt!

Les EDS

67 réflexions sur « João Alves viré! »

  1. Vraiment très triste et déçu pour M. Alves…Il aura redonner au SFC sa vraie place dans le football suisse et être remercié quelques mois plus tard ça laisse vraiment un goût amer! J’espère que les supporters grenats sauront lui rendre un grand hommage dimanche prochain lors de la venue du FC Zürich.

    Joao toujours grenat dans nos cœurs!!!

    J’aime

  2. Joao merci pour tout!!!! Il aura été un superbe entraîneur, on lui doit la montée et tous nos résultats jusqu’aujourd’hui mais malheureusement Majid aura décidé que c’est la fin d’une ère… Les bons résultats s’oublient vite. Tout de bon pour la suite Joao 😥 Merci encore. Alllez Servette!

    J’aime

  3. N’importe quoi là!! Une grosse erreur ! Ce n’est pas lui le problème mais les joueurs qu’il a à disposition! Cet entraîneur était aimé de tous les joueurs, il avait réussi quelque chose d’énorme avec le SFC et sans lui on ne serait pas là où on est!
    Je sais qu’on ne peut rien faire, mais faut montrer durant le match contre Zurich qu’on n’est pas d’accord avec cette décision! Alves était l’homme de la situation et si le président croit qu’un autre entraîneur pourra faire mieux que lui avec l’équipe à disposition, ben on va bien rire!!

    Franchement dégouté, manifestons-nous lors du prochain match, voir déjà maintenant en envoyant des mails, même si cela ne fera pas changer les choses, au moins la direction saura qu’elle a fait une belle erreur!

    J’aime

  4. C’est la dure loi du foot,je me souviens de Castella viré
    quelques mois après un titre de champion,idem pour
    Petkovic.Je me pose une question,quand on voit le manque
    d’énergie de nos joueurs dans ces deux derniers matches,
    est ce que le courant passait toujours aussi bien entre
    Alves et les joueurs?.

    J’aime

    1. J’ai plus l’impression que quelqu’un a cherché à saboter le travail de João Alves…

      Le pire, c’est que cela a réussi…

      Pauvre Servette…

      J’aime

      1. Tu entends quoi par: « quelqu’un a cherché à saboter le travail de Joao Alves » et  » le pire, c’est que cela a réussi » ?
        Je ne te saisis pas vraiment.

        J’aime

      2. Il fait référence à un inconnu qui avec son bolide jaune ne cesse de foutre la merde au club depuis son arrivée et qui a enfin atteint son but final.

        Désolé mais là c’est juste dégueulasse. J’espère qu’il y aura une mobilisation pour dimanche.

        J’aime

      3. Aaaaaaah ok je comprend tout de suite mieux de qui on parle…
        Oui en effet, c’est malheureusement très probable…
        Espérons que ça ne tue pas tout le bon qu’il y a eu jusqu’à maintenant.

        J’aime

      4. Pour répondre à julian karembeu, je suis d’accord avec toi, complot c’est sur j’ai toujours trouvé dégueulasse d’annoncer qu’un entraîneur est viré et qu’un autre le remplace immédiatement, ce qui laisse à penser que c’etait déjà tout fais avec le nouvel entraîneur et qu’il manquait plus cas attendre une défaite… Nul !!! Tous au stade contre Zurich pour scander le nom d’alves !

        J’aime

  5. Depuis 40 ans que je suis l’équipe,Alves est un des entraineurs que j’ai le plus adorer.Mais il y a quand
    même une réaliter,depuis quelques temps on arrivait
    plus a suivre Alves dans son coaching.Alves c’est
    un fusible,maintenant on va voir si notre président
    va vraiment investir pour avoir 3 vrais renforts pour
    notre équipe ,car le vrai problème est la.

    J’aime

  6. On veut créer des polémiques avec des allégations,
    il faut se calmer,une page s’est tourner,un nouvel
    entraineur arrive,c’est la vie d’un club.Un grand merci
    et un grand bravo a Alves pour tout le travail accomplit,
    avec tout son talent il trouvera très vite de l’embauche.

    J’aime

  7. Même si je pense que la guillotine était déja prête,les
    principaux responsable du départ de Alves ce sont
    les joueurs.Les deux derniers matches sont indigne,
    et la je vais me faire incendier,Alves a aussi pédaler dans
    la choucroute dans le coaching pour ces deux matches.

    J’aime

  8. Je n’ai jamais pensé qu’un club qui était de la merde, et que quand Alves venu fait une omelette sans oeufs, merci Monsieur le Président ce fut! Avec un team manager qui n’ont que ces intérêts, et ne se soucie guère apporter plus de valeur à l’équipe, et où il a passé si il a laissé un sillage de destruction en tant que joueur et en tant que manager de l’équipe s’ils veulent en savoir plus il suffit de visiter Wikipedia sur cette petite est pensé pour être grand. Exigé sans beaucoup d’investissements. Félicitations à l’équipe gestionnaire qui a toujours obtenu ce qu’il désirait le plus. Bonne chance à l’entraîneur.

    J’aime

  9. Alors là, mille fois merde!!
    C’est pas possible d’être aussi con et de commettre une erreur pareille! Le Servette me déçoit grandement! Ses dirigeants sont tombés cette fois-ci plus bas que terre.
    Joel : Il faut se réveiller! Et revenir sur terre! Le Servette a un contingent de joueurs pour la plupart qui n’ont jamais joué en SL, et qui se traînaient en Chl avant l’arrivée de Joao Alves. Il totalisent, après une promotion invraisemblable et lumineuse, 21 points en SL aujourd’hui, C’est juste exceptionnel. Donc Alves a fait un boulot génial avec ce qu’il a. Doit-on rappeler qu’il n’a jamais eu de renforts, jamais ceux souhaités, alors que le club a été promu. C’est du grand, grand n’importe quoi!
    Marre…
    Marre de M. Pishyar qui sait mieux parler avec de beaux et grands discours qui veulent tout dire, et rien en même temps, qui promet monts et merveilles, et qui devrait plutôt remercier Joao Alves aujourd’hui d’avoir pu fêter une promotion pour laquelle il n’avait pas du tout fait l’effort financier au niveau du recrutement. Triste…
    Marre de Constinha. Le transparent, l’invisible, l’intouchable. A part sa voiture, qu’-t-il amené de beau au club jusqu’à présent?! Trioste personnage, tout simplement. Pas d’autre mot.
    Maintenant, c’est à vous de jouer. On va voir ce que vous avez dans le bide messieurs. Je me réjouis de la pause hivernale pour voir… M. Pishyar avait dit : 7 renforts d’expérience. On va déjà voir s’il sera capable d’en faire venir ne serait-ce qu’un.
    Pour ma part, mon incompréhension et ma frustration ne me donne sincèrement pas l’envie de faire 300 bornes pour venir assister au prochain match contre Zürich. Par respect pour Alves. Et parce que cela ne m’intéresse pas de faire 300 bornes pour des dirigeants aussi mauvais. Ils ne le méritent pas, eux.

    J’aime

  10. Obrigado M. Alves. Vous nous avez fait vivre une promotion INOUBLIABLE je veux garder les bons moments. Merci Merci Alves. Voilà ce qu il faudra chanter le 04.12 contre ZH.

    J’aime

  11. Juste un dernier point sur M. Pishyar. De toute évidence, ce président est bien plus à l’aise et promet à la gâchette pour limoger ses entraîneurs que pour renforcer le secteur sportif du club.
    Nul…

    J’aime

  12. Servette retombe dans ses travers. Alors qu’un homme avait réussi à insuffler un super esprit d’équipe et une combativité rarement perçue sous le maillot grenat, notre président engage un directeur sportif pour la galerie qui vient foutre le bordel. L’homme est connu déjà du côté du Sporting pour ne pas avoir apporté grand-chose de constructif. Bref, c’est lamentable et ça me fait mal au coeur pour Joao Alves, qui mérite bien plus de respect que cela. Il ira faire le bonheur d’une autre formation, malheureusement. Merci Joao, on ne t’oubliera pas !

    J’aime

  13. Il me semble qu’Alves a eu de la peine à stabiliser l’équipe. On est maintenant à la moitié de championnat avec pas mal de satisfaction qui auraient du permettre à l’équipe de passer à un niveau supérieur. Ce n’est clairement pas le cas. Nous, supporters, vu le classement et certain match, on devrait être aujourd’hui confiant par rapport à notre équipe. Est-ce le cas?
    Pour moi non, ce qui peut justifier le changement d’entraîneur.

    J’aime

  14. attention de ne pas se tromper de cible, n’oublions pas qu’avant Alves, c’est bien M. Pishyar qui a sauvé le club, sans lui notre sfc ne serait plus là. Je reconnais tout les mérites d’Alves, mais force est de reconnaitre que depuis 2 matchs quelque chose ne marche plus. L’ambiance n’est plus aussi bonne, et les joueurs n’ont pas vraiment montré qu’ils voulaient sur le terrain défendre la place de leur papa ?

    J’aime

    1. Je suis d’accord avec Claude. Il ne faut pas oublier que c’est Pishyar qui a fait venir Alves…ce qui montre qu’il avait fait le bon choix pour monter le Servette en Super League. Mais la, Alves s’est completement perdu depuis plusieurs matchs. Si le président change d’entraineur c’est qu’il doit penser que c’est pour le bien du Servette. Et il faut arreter de dire que c’est la faute de Costinha! c’est pas lui le patron. Pishyar n’est pas un pigeon à se faire influencer comme ca.

      Allez Servette! on se reprend contre Zurich!

      J’aime

    2. La position actuelle du club au classement est exceptionnelle compte tenu du contingent à disposition! Nous n’attendions pas tant après une remontée à l’arrachée !
      Chapeau et bravo M. Alves vous avez fait du très bon travail. Grâce à vous des joueurs de talent mais encore anonymes hier se sont révélés !
      Obrigado !
      C’est immérité, mais malheureusement le foot, c’est aussi ça. J’espère que M. Pishyar sait où il va parce que Costinha certainement pas !

      J’aime

  15. Vous êtes les premiers à dire que ses choix vous semblent mauvais sur le terrain, et maintenant que Pyshiar a pris ses responsabilités, vous retournez votre veste (voir l’article des EDS de hier…).

    Il est clair que depuis plusieurs mois (le 4 – 0 à Sion notamment), l’équipe de Joao joue très mal, et qu’il n’a pas réussi à trouver l’équipe type.

    Mais on ne lui dira cependant jamais assez MERCI !!

    J’aime

      1. Ce sont vos critiques incessantes concernant toute décision de Pyshiar qui fatiguent à la longue.

        Vous lui collez une étiquette de méchant, et tous les autres seraient gentils ?

        Il faudrait plutôt demander des comptes aux joueurs ! Si Alves est loin, ils en sont les premiers responsables. Les résultats sont devenus rocambolesques, le jeu insipide, le public ne vient plus en masse aux matches.

        J’aime

    1. Il faut pas raconter n’importequoi! Pivoda est parti tout seul, c’est pas Pishyar qui l’a viré!

      Les gars, vous me faites rire! il suffit juste de lire tous vos commentaire du match d’hier contre Bienne. « Alves a touché le fond », « Alves fait n’importequoi », « coaching de merde », « Alves est completement perdu », etc…

      Et 3h plus tard, vous criez au scandale qu’il soit limogé…

      J’aime

  16. Entre Alves limogé, prémédité bien à l’avance, entre Fournier qui part, et oui c’est officiel, et la direction complétement désorganisé depuis que son directeur administratif est malade?? lcette fin d’année mérite des explications du Président.
    Il faut absolument 2-3 renforts sans quoi cette 2ème partie de championnat sera tendue.

    J’aime

  17. Obrigado Lluvas pretas!

    Merci Joaõ, vous et votre staff avez accompli de très belles choses avec le Servette, notamment fantastique une promotion en Super League.

    Je suis bien évidemment très déçu de cette nouvelle. Que va devenir le groupe? Visiblement il s’éffritait déjà depuis quelques mois/semaines.
    L’arrivée de Costinha ny’ est certainement pas étrangère avec ses codes et obligations, ses non-dits, ses coups-bas(?).

    Hier on a croisé Maric et Diallo sur l’autoroute. Maric ayant été exclu du groupe depuis juillet car n’étant pas dans les petits papiers de Costinha, doit-on en déduire que Diallo a aussi été mis à l’écart par l’homme à la Lambo jaune?

    Franchement en ce lundi matin grisâtre, je suis dégoûté.

    J’aime

  18. Pour moi c’est logique. On peut le remercier dimanche… Mais il y a quand même des choix bizzare. Faire entrer des joueurs et les sortis 10-15min après c’est pas la première fois et ça donne une impression de bricolage depuis un moment qui m’agassait.

    Par contre le remplacer par Joao Carlos Perreira… inconnu total, ça me fait plus peur qu’autre chose.

    Wait & see

    J’aime

    1. Pour Saleiro, la réponse du changement dû au choix tactique est bien évidemment une excuse officielle.
      Officieusemnet, ça semble bien différent.

      J’aime

  19. domage pour Mister…mais j’ai l’impression que cela resume sa carierre d’entaineur, il n’a jamais su rester pour 3 saisons completes a la tete d’un club:

    1984–1986 Boavista
    1988–1990 Estrela Amadora
    1991 Boavista
    1991–1992 Vitória Guimarães
    1992–1994 Estrela Amadora
    1994–1996 Belenenses
    1996–1997 Boavista
    1997 Salamanca
    1997–1998 Campomaiorense
    1998–2000 Farense
    2000–2002 Académica
    2002–2003 Estrela Amadora
    2003–2004 Leixões
    2009–2011 Servette

    Sachant qu’avant de venir au Servette il n’avait entrainer une equipe pro pendent 5 ans…Chapeau a lui pour son travail, et chapeau au club de lui faire confiance malgre le faite qu’il ete dans l’oublie….

    J’aime

      1. 70% des entraineurs se font licencier dans les 18-24 premiers mois. sur 10 entraineurs engagés dans un club, il y en a 1 qui tient 3 ans.

        J’aime

  20. Mais c’etait pareil quand Alves avait débarqué ya deux ans. Pour le public Genevois, c’etait un inconnu! Mais cela n’a pas empeché le president de mettre sa confiance en Alves. Et il a bien fait. Alves, c’etait l’homme de la situation. Mais la, il ne l’est plus, et depuis plusieurs mois même.

    Merci et bonne chance à M. Alves! Bienvenu M. Pereira!

    J’aime

    1. C’est sûr que 3 victoires consécutives contre Xamax, GC et YB cela mérite un licenciement après 2 défaites. Seventeen, c’est pas Majid ou Amin ton prénom?

      Lamentable!!!! Costinha, dégage!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      J’aime

  21. Merci M. Alves pour l’excellent travail réalisé !

    Par contre, vu la manière dont la direction du club a géré la promotion (renouvellement de contrats à la dernière minute, prime promise mais non payée pendant des mois, campagne de transfert « molle », beaux discours mais peu d’actes, etc.), il y a quand-même des soucis à se faire pour la suite ! Si cela continue comme ça, les joueurs les plus importants iront rapidement voir ailleurs…

    J’aime

  22. Je venais sur le site pour écrire également un petit commentaire mais vous avez déjà tous exprimé exactement ce que je ressens aujourd’hui après avoir appris cette nouvelles.
    Je suis vraiment très triste d’apprendre ça, il va nous manquer et je pense que ça va également prendre du temps pour que les joueurs s’en remettent… ils y étaient également attachés.
    Même si les résultats n’y étaient plus trop ces dernières semaines, virer l’entraîneur c’est toujours la solution facile…

    J’aime

  23. Chers tous,

    Vous êtes tous, sans exception, des Amis supporters de notre bien-aimé Servette FC.

    Ce que je lis est vraiment navrant, je dirais que c’est un mélange de déception et rouspétance genevoise.

    Oui, oh oui le renvoi de cet Ami Alves est regrettable et sentimentalement injuste. Oui pour les marques d’affection qui seront organisées.

    Mais la vie continue, soyons tous sages et raisonnables dans nos propos.

    Messieurs Pishyar font énormément pour le Servette FC et sans eux nous serions encore en Challenge Ligue ou peut-être en 1ère ligue. Alors soyons leur reconnaissants même si des erreurs peuvent parfois se faire on dit bien en latin que l »‘erreur est humaine mais que persévérer est diabolique ».

    Entre la reconnaissance et l’Amitié à l’égard de notre Ami Alves, il faut quand-même respecter fondamentalement notre Servette FC qui continuera à vivre et à nous donner de grandes satisfactions.

    Au sujet de nos deux dernières défaites, il y a bien des Clubs qui auraient pris la même décision afin de produire un électro-choc, C’est inadmissible pour la défaite de Bienne de la part des joueurs et aussi de l’Entraîneur dans ses choix, là nous sommes tous d’accord pour dire que quelque chose ne joue pas en ce moment.

    Alors revenons tous à la raison SERVETTE FC demeure grâce à son Président et les fonds qu’il veut bien bien investir.

    Ce qui nous empêche pas d’avoir une pensée pour votre cher Mister Alves.

    Que le SERVETTE FC vive et survive tels sont nos espoirs.

    Amitiés à vous tous chers Amis du Servette.

    Bob-super-Star

    J’aime

    1. Et Costinha, il fout quoi à part foutre la merde ?

      Ah oui, il a fait engager Saleiro, un tout bon. A voir l’état d’esprit du gaillard, il ne faut pas s’étonner qu’il n’ait joué que 10 min. hier…

      L-A-M-E-N-T-A-B-L-E Servette.
      L-A-M-E-N-T-A-B-L-E Costinha.
      L-A-M-E-N-T-A-B-L-E Magic qui n’a plus de Magic que le nom.

      J’aime

      1. Hmm…elle est intelligente ta réponse après le commentaire très approfondie et impartial de M. Mesey…

        Princeigor, je comprend que EDS est votre blog et que vous avez le droit d’écrire ce que vous voulez. Mais répondre de cette sorte à des gens qui écrivent de manière constructive…je trouve que ça n’encourage pas le dialogue.

        J’aime

    2. Le licenciement d’Alves est non seulement injustifiée mais surtout irrespectueux. Mr Alves a marqué le club avec la promotion et avec un effectif qui se trouvait dans les profondeurs de la challenge league à son arrivé ! Parmi les trop nombreuses promesses de Pishyar, il était question du recrutement des nombreux joueurs d’expérience et de talent… A part Yartey (pour le talent) je cherche encore… Puis y a eu la question du renouvellement d’Alves, après une promotion miraculeuse, il est traité comme un malpropre, il aurait pu partir mais non, il reste pcq’il aime cette équipe et qu’il pense pouvoir en surprendre plus d’un avec. Chose faite !!! On est a 21 points, devant un club comme Zurich on gagne notre premier derby contre sion 4-0 ! Ok on a des resultats en dents de scies mais on en a ! Aller demander a Lausanne ?? vOus croyiez quoi ? Qu’on allait tourner au mm rythme qu’en Challenge ?!?! On est une équipe promu et a mon avis on fesait jusqu’à présent très bonne figure… Mais bon apparemment ici, c’est rempli de footix amnésique et irrespectueux qui se voient trop beau !

      J’aime

  24. C’est bien facile de mettre une nouvelle fois les fautes sur Costinha mais Pishyar alors est-il innocent ? Pour rappel, au moment de la promotion Costinha n’était pas encore là que le renouvellement du contrat d’Alves n’était pas proposé !

    Croyez-vous réellement que notre entraîneur ait été viré hier ? Ne soyez pas stupides s’il vous plaît… Un nouvel entraîneur ne se fait pas en un jour !

    Maintenant il nous reste qu’à soutenir le nouvel arrivant et l’équipe biensur ! Toutefois les miracles arrivent une fois, pas deux.

    J’aime

  25. Le club se professionnalise, on aime ou pas Costinha mais le président ne la pas choisi pour rien. C’est la loi du foot on voyait très clairement que le coaching d’alves devenait du grand n’importe quoi, que l’engagement des joueurs n’était plus exemplaire. C’est clair que nous pouvons dire que l’effectif n’est pas à la hauteur qu’il montre ces limites etc… Même si nous pensions qu’Alves tirait le maximum de l’équipe, c’est peut-être pas le cas…il fallait donner un electrochoc aux joueurs. Cette décision est triste mais je la trouve normal sauf peut-être dans le timing. A quoi servirait-il de manifester nous devons simplement remercier Alves pour son travail et pour son amour du Servette.

    J’aime

  26. Tout ça c’est Costinha qui a fait car comme disait le courant ne passais pas entre lui et Alves, mais Costinha il fout quoi là il faut qu’il dégage aussi alors. Car ils auront pu attendre la trêve hivernal pour faire les compte car pour un promu avec 21pts c’est vraiment pas si mal, et a 1 semaine du match contre ZH faire ça on verra ce que ca donne dimanche.

    Merci Alves

    J’aime

  27. Merci Joao Alves et bienvenue quand même à l’autre Joao ! C’est le foot… je suis né servettien et je resterais à jamais servettien. Je pense qu’un entraîneur à « poigne » (ce qui j’espère est un trait de caractère de l’autre Joao) est une nécessité pour combler la léthargie dans laquelle les joueurs évoluant chez nous tombent inexorablement… Un immense bravo à Alves qui nous a ramené à lui tout seul, et à à l’aide de son staff, en Super League ! Une statue ou une tribune peut allègrement lui être décernée. Malheureusement, la vie à Genève est un peu trop « douce » et la « grinta » n’est pas innée ! Longue vie à tous ceux qui ont fait Servette et qui continueront à faire de Servette une grande équipe !

    J’aime

  28. La première chose à faire en pareil circonstances est remercier M. Alves pour tout ce qu’il a apporté aux joueurs et au SFC depuis sa prise de fonction. Sans lui et sans l’adhésion à son projet qu’il avait obtenue de ses joueurs, le SFC serait tjrs en challenge league. Le second sentiment est quant à lui fort désagréable, à savoir celui de chercher à comprendre les tenants et aboutissants d’une décision alors même que ns ne connaissons pas la façon dont la dynamique interne propre à l’équipe & son staff a véritablement évolué ces derniers mois. La troisième interrogation est liée au mutisme de M. Costinha. Il a très certainement bcp à apporter aux joueurs, ne serait qu’en partageant sa grande expérience du haut niveau, mais pourquoi se montrer aussi peu, pourquoi parler si peu? Finalement, la présidence du SFC ne sait-elle pas rendu de l’erreur de taille qu’elle avait faite: des hommes ayant porté les couleurs du Porto ou de Benfica, à l’exception de sélections sous le maillot portugais, auront tjrs des difficultés à cohabiter de façon constructive?
    Bref, je me rendrais tout de même au stade dimanche et ce même si le coeur n’y sera plus comme avant … Espérons pour le mieux pour le SFC, son dorénavant ex-entraineur, mais aussi nouvel entraineur.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :