Les Grenats au régime sec : semaine très délicate en vue (Edité)

Il est une habitude à laquelle nos valeureux Grenat doivent renoncer dès cette semaine. Pas payés en 2012, les physios « lâchent » l’équipe et ne viendront plus que sporadiquement.

Allo Gaston ? Y’a le téléfon qui son ! (Photo-montage : EDS)

Le hara-kiri iranien

Non, il ne s’agit pas d’un régime alimentaire à base de fromage. Mais bien plutôt d’un modus vivendi pour tout sportif de haut niveau.

Un petit bobo, on finit chez le physio. Un gros bobo, on finit toujours chez le physio. Cette vérité pour tout club de football non amateur ne trouve malheureusement plus application au SFC. Les deux physiothérapeutes, eux aussi (en partie ?) impayés, n’ont eu d’autres solutions que de claquer la porte.

Quand on voit les miracles qu’ils ont pu accomplir la semaine dernière en remettant Goran sur le (bon) pied, force est de constater qu’ils sont aussi indispensables à la bonne marche de l’équipe que chacun des joueurs du contingent. En refusant de respecter ses engagements, Majid, Eshan et Amin Pishyar scient la branche sur laquelle ils ont assis le Servette FC.

Pérenniser le SFC…en Challenge League !

Une idée bien étonnante, mais pas saugrenue au vus des agissements du clan Pishyar et des rumeurs insistantes, venant parfois du banc grenat, selon lesquelles Majid Pishyar ne voulait pas de la promotion du SFC en Super League, mais aspirait plutôt à pérenniser le club en Challenge League. Une ligue dans la laquelle les investissements, et donc les risques, sont moindres. Ce qui aurait pu faciliter une revente et la plus-value que s’attendrait à en tirer Majid Pishyar.

A l’heure où l’Arlésienne est toujours introuvable, le scénario semble se dessiner de plus en plus vers une catastrophe qui devrait amener le riche (?) homme d’affaires libanais, ainsi que ses fils, sur les traces carcérales vécues par Marc Roger ou Bulat Chagaev.

Une semaine très délicate

Il n’en demeure pas moins que la semaine s’annonce délicate et des plus moroses pour des joueurs qui doivent puiser dans un moral chancelant les forces de passer outre leurs blessures récurrentes. Finis les massages et les séances relaxantes, voire la musique brésilienne (n’est-ce pas Jean-Claude ?!?), ingrédens pourtant essentiels pour tenir la distance d’un championnat suisse très disputé…derrière le FCB.

Soutien aux joueurs

N’hésitez dès lors pas à apporter votre soutien à l’ensemble des joueurs grenats. En vous déplaçant à Thun samedi prochain. ou en laissant un message de soutien sur le site. Ils le méritent vraiment.

Allez Servette, ALLEZ LES GRENAT !

Par le Prince Igor

Edit : Le club nous a contacté pour préciser que le staff médical (ostéos et physios) n’abandonnaient pas l’équipe. D’ailleurs, ils ne veulent sûrtout pas abandonner les joueurs! Même s’il est vrai que le staff médical sera moins présent à Balexert, les joueurs pourront en tout temps se rendre dans les différents cabinets du staff médical du SFC. 

54 réflexions sur « Les Grenats au régime sec : semaine très délicate en vue (Edité) »

  1. La victoire contre Sion fait un bien fou sportivement, mais s’il vous plait n’oubliez pas le staff de l’Académie qui aura demain 2 mois de salaires en retard tout comme certains joueurs.
    La situation n’est plus alarmante mais inversible sauf si MP vend le club. Ne nous laissons pas bercer par les résultats sportifs et devenir inactifs face à cette situation. Le club est sous perfusion et connaît être ses dernières heures, tous derrière Servette.
    Bien à vous.

    J’aime

    1. Comme je l’avais promis dans un poste précédent j’ai participer à hauteur de 1000 CHF dans l’association. Allez du courage amis du Servette!! On adhére.

      RAMS

      J’aime

  2. Les joueurs, eux, ils ont des couilles et pas d’argent. Majid? Il a pas d’argent. et peut-être pas de couilles. A moins qu’il ne nous prouve le contraire en régularisant la situation du SFC…

    Autrement, j’en connais qui seront très contents de jouer avec les couilles de Majid, Amin et Eshan en taule…

    J’aime

  3. Quelqu’un sait où en est la proposition de rachat du club? Combien il manque aux associations pour remettre les affaires du club en place?
    Servette ne mérite ABSOLUMENT PAS les déboirs financiers actuels! Au vu de la qualité du groupe et des résultats sportifs, comment se peut-il que personne ne soit intéressé par sponsoriser/reprendre le club?

    Allez les gars, courage!!! Vous avez été fantastique jusqu’à présent!!!
    La situation va forcément s’améliorer!

    J’aime

      1. Hello Claude,

        sincèrement merci du fond du coeur de ce que vous entreprenez pour le club. Les joueurs sont exceptionnels sur le terrain et les supporters sont derrière votre action. Ensemble nous réussirons. En plus Kouassi, Rüfli, Moubandje, Diallo et bien d’autres sont des joueurs avec une valeur marchande importante alors je crois que M. Pishyar va devenir raisonnable et ouvrir le dialogue. Il est temps que le club revienne en main Genevoise. Ensuite vous pourrez activer les sponsors maillots et le fournisseur d’équipement qui voulait rejoindre le club. Ensemble pour la légende, Servette FC.

        Salutation du Vaudois 😉 habitant sur FR et Supporter du meilleur club -> sur GE 😉

        RAMS

        J’aime

      2. Bravo pour le travail que vous accomplissez, vous méritez vraiment d’être soutenu! Par partenaire, vous entendez investisseur? Ou alors ce serait la direction qui ferait la sourde oreille?
        Tous les supporters sont derrière vous!!!

        J’aime

  4. allez paie tout le monde pour éviter la prison, et laisse nous le club avec les 2 millions qui étaient dans les caisses quand tu as rachèté le club pour 1 franc symbolique.
    Dégage, tu me fais vomir.

    J’aime

  5. Pour mon premier post sur les EDS Bravo pour la tenue de ce « blog », j ai rejoint le mouvement de l’associationsfc, en cotisant à hauteur de CHF 1’000, et j’espère vraiment que leur action pourra aboutir mais ou en sont-il ? si quelqu’un à des infos je suis preneur !
    A l image de ce que donne les joueurs pour leur club j’espère que les supporters réussiront à sortir le SFC de la situation actuelle.

    J’aime

  6. Il semble que certains on la mémoire un peu courte, si
    ce n’est au ras du bonnet :
    Loin de moi d’approuver les façond de faire de M.P. mais
    on oublie que si on est bien plaacer en S.L. c’est AUSSI
    grace à lui et aux millions qu’il a déjà dépenser pour
    le Sfc !
    Si « on » part en faillite (avec le club Portugais en même
    temps) ce sera lui le + emm…, car scier comme business-man.

    Au lieu de le soutenir on veut qu’il dégage ? ok ! comme 4a on va rejoindre Xamax en 2ème ligue !

    C’est ça que vous voulez ?

    J’aime

    1. Si ça lui tenait tant que ça, la survie du Servette, ben il reviendrait au moins sur Genève, non? Il fout quoi?! Ça fait 2 mois bientôt qu’il n’est pas revenu!
      Ouvre les yeux! Son comportement actuel montre qu’une chose : que le Servette est pour lui actuellement un boulet dont il aimerait bien en n’avoir plus rien à faire.
      Tu parles de millions investis.. Lesquels?! Il n’a pas dû dépenser grand-chose pour construire l’équipe actuelle, puisqu’elle est composée de joueurs qui étaient tous des inconnus. Les sommes colossales investies font partie de ses beaux discours et de ses belles promesses, comme toujours. La politique salariale est la plus faible de SL. Et les salaires ne sont même plus versés. Faut arrêter la plaisanterie! On lui doit quoi à Majid Pishyar?
      On lui doit surtout d’avoir repris le Servette dans une situation financière saine et de l’avoir amené, en 4 ans, dans une situation très grave de faillite. Le tout, en s’en lavant les mains, loin à l’étranger, loin de son club qui se trouve pourtant dans une situation capitale pour son avenir.
      Ah oui, pour ça, y a pas a dire, merci « Magic »..!
      Il pourrait au moins avoir la décence, et le minimum de respect, pour revenir sur Genève, non?!

      J’aime

      1. Tellement juste, quand on entend Michel Pont parler de salaire de 4 à 10’000.-(tsr dimanche soir) on se dit que le budget ne doit pas être mirobolant!
        Il faut commencer à nettoyer le caca que certains ont dans les yeux.
        Et dire que c’est lui qui a fait remonter le club ça me fait rire, ce sont les joueurs qui ont posés leurs couilles sur le terrain .

        J’aime

  7. Le comité de l’association SFC s’active. On a discuté avec Pierre-Alain Brodard, on a été sur Léman Bleu, on visite des partenaires finaciers. Le plus difficile, c’est de ne pas avoir de répondant au niveau du club, je veux dire un décisionnaire… un vrai…mais on y croit.
    Allez Servette

    J’aime

    1. Je me repete mais bravo pour votre action. Malheureusement, je pense sincèrement que dans l’état actuel des choses le SFC est une entreprise sans direction. C. Tonoli ne restera probablement pas longtemps en tant qu’administrateur interlocuteur.

      Courage dans vos démarches et si des actions peuvent être mené à l’échelon des potentiels membres actionnaires n’hésitez pas à nous en informer sur votre site associationsfc.ch

      J’aime

  8. Perso je suis reconnaissant à MP pour avoir cru au sfc et avoir été à a source de son retour en super league. Mais si on le prend au mots, le sfc aujourd’hui c est « peanuts » par rapport à son empire financier et apparemment le rendement escompté de l’investissement initial n’est pas à la hauteur de ses attentes… A mes yeux la solution de l’associationsfc offre une porte de sortie honorable à MP. Il ne lui demande pas de « brader » le club mais de leur céder une participation d’au moins 70 % (si j ai bien compris) en reprenant les créances du club et en bouclant le budget 2012 pour CHF 2.5 Mios… Et nous offre-t-il à nous un moyen de le soutenir ? Ses demandes de soutient financier ne s’adresse pas à nous et à nos petites économie mais de gros investisseurs et sponsor qui aujourd’hui ne sont pas intéressé par le SFC (et la on peut se demander si l’image actuelle qu’il donne du club les incitera à revoir leur positions). Bref, effectivement critiquer MP est stérile et injuste (en partie) mais alors quelle meilleure solution que de lui proposer de partir en récupérant ses billes (ce qui est déjà un luxe pour un investissement dans un club suisse) et de soutenir un projet visant à remettre l’actionnariat du SFC à ses supporters (au sens large, genevois, entreprises…)

    J’aime

    1. De reprendre ses billes cela veut dire quoi? Si les 2.5 millions ne servent qu’à payer Pishyar pour ses actions on se retrouve sans ressource.

      J’aime

      1. rachat des actions à leur valeur nominal, CHF 10.- ca fait env CHF200′ (voir sous le RC), payer les créanciers du club, obtenir la licence pour 2012 2013 et couvrir le budget jusqu’à la fin de saison avec reprise des actifs du SFC… Mais je ne suis qu’un simple membre actionnaire ! Il y a plus de renseignements sur la convention signée lorsqu’on devient « membre actionnaire » ou sur le site http://www.associationsfc.ch

        J’aime

      2. Mais comme l’a malheureusement dit Claude, il n’y a pas d’interlocuteur. Pishyar est une personne rancunière et il est capable de tuer Servette pour se venger du manque de respect et de reconnaissance dont il estime être victime. Ce mec est un dingue. C’est malheureusement la réalité.

        J’aime

      3. A mes yeux, sans interlocuteur on court au scénario catastrophe. Effectivement je pense que MP peu aller assez loin par « fierté » et les articles des médias autant que l’audit demandé sont autant d’embuches à une issue saine.
        Et mauvaise nouvelle je viens de voir que , Cédric Tonoli à été radié au RC ( http://ge.ch/ecohrcmatic/ ) MP est unique administrateur… Ca sent pas bon…

        J’aime

    2. Tu parles de l’empire financier de Majid Pishyar. Quel empire financier?
      Réveillez-vous! Vous ne comprenez pas encore que tout ça n’est que du vent..!

      J’aime

  9. qu’on donc fait ces écervellés à Tourbillon… arracher des urinoires !!! Une troupe de gorille témoignerait de plus d’intelligence. On a pas assez d’ennui comme ça ? Déjà que les autorités ont totalement manqué de tact en plaçant leur audit au moment de l’octroi de licence alors que le président cumule des casseroles et des rancoeurs…Le voilé définitivement échaudé.

    Il y a vraiment de quoi désespérer mais je tiens a remercier chaleureusement ceux qui s’activent en ce moment en coulisse, les membres du club des 100, MM Charmillot, Mortge et tous les autres, SFC2005 et d’autres. Je serai heureux de prendre quelques parts à 1000 CHF si l’aventure continue en format « socios ».

    C’est curieux le rêve qui m’agitait tantôt, qu’avec l’appui des politiques et de la BCGE (tout un symbole que ces deux « institutions » genevoises rennaissant de leurs cendres), un prêt de 50 mio de la BCGE sur dix ans pourrait assurer un budget de 8-10 mio par année au club. Comment ? En formant d’entente avec la BCGE un pool de gestionnaires qui placerait cet argent judicieusement – surtout quand les marchés chutent, ce qui est cyclique – et de dégager des grosses marges permettant ensuite, au bout de 10 ans de restituer le capital entier à la banque tout en ayant engrangé env. 2-3 mio par ans pour le fonctionnement du club. La prime BCGE serait de la pub gratuite et de forcer la main aux spectateurs d’avoir leur compte à la BCGE. Ce partenariat serait possible, et faut-il le dire, que Genève est une ville de banques. C’est notre Novartis à nous, si Rollex ne veut que s’exporter. Les idées sont dans les synergies.

    Le risque serait extemement calculé. Mais voilà, on ne prête qu’aux riches et le grenat reste populaire.

    Pour un renouvellement genevois et modeste s’il le faut.

    J’aime

    1. Excellente idée! Mais actuellement, comment faire confiance aux dirigeants actuels… Je pense qu’une telle action serait possible (envisageable) mais soit avec de solides garanties, soit des gens plus sérieux.

      J’aime

  10. Je me fais peut être des idées mais je crois que les sponsors n’attendent qu’un changement au niveau de la « présidence » du club pour pointer le bout de leur nez. Ce que je comprendrais si tel était le cas.

    J’aime

    1. C’est même quasi certain que si la direction change alors des sponsors locaux se manifesterons et ça cela doit donner du courage supplémentaire à l’association SFC pour reprendre le club. Pourquoi?
      Parce que aujourd’hui il suffit d’ouvrir les journeaux pour comprendre le message véhiculé par ceux-ci. Majid est clairement décrit comme le méchant qui ne paies pas les salaires. Les journeaux ventant les méritent à raison de l’exceptionnel courage de nos joueurs. Majid a toujours dis qu’il était un Business Man alors chaque Business Man doit aussi savoir laisser une affaire quand les circonstances le nécessite. Majid a malheureusement joué et perdu beaucoup de son crédit après la montée en SL et c’est claire que les sponsors locaux ne l’on pas trop aidé et se sont dis c’est un étranger il n’a qu’à mettre les sous dans le club, quelques erreurs de communications après nous en sommes là, enfin résumé simplement. La proposition de l’association permettrait dans les livres d’histoire à M. Pishyar de quitter le club en passant pour le président qui a ramené le club en Super League et pas le fossoyeur de celui-ci.

      M. Pishyar si vous lisez ces lignes cédez le club au Genevois et devenez le héros dans les livres d’histoire, celui qui a permit à tout un peuple le 31 mai 2011 de courir sur la pelouse pour fêter ses héros.

      Pour le sport pour la jeunesse. Just do it M. Pishyar.

      RAMS

      J’aime

  11. Oui RAMS, je crois aussi que sans ce trublion de Pishyar, on retrouverait d’un seul coup du crédit car alors, la vérié sportive parlerait au grand jour, et susciterait sans doute quelques sympathies; décisives pour continuer de carburer à la « super », peut-être bien ? Je crois que plus personne n’est dupe, ce Monsieur, a qui nous devons les efforts passé, prend a présent le club en otage, pire, il le démembre comme un pantin devenu infidèle entre ses mains. Un trait de mégalomanie ?

    J’aime

  12. Entre la dernière apparition de MP en Autriche et son acceptation de lâcher le club d’Admira Wacker, un an s’était écoulé. La faillite a suivi… J’espère que les autres activités qu’il entretient en Suisse le convaincront ne pas laisser que de la terre brulée derrière lui… (mais ses activités sont-elles rentables ????)

    J’aime

    1. C’est tellement facile. Je m’engage à la tête de différentes choses. J’essaie, je fais n’importe quoi, ça marche pas? Pas grave, je me barre et je laisse tout en vrac derrière moi. Sans dire au-revoir, sans remords, sans avoir le respect de revenir sur les lieux pour tenter de trouver une solution.
      Ce sombre personnage commence à me les gonfler sérieusement!

      J’aime

  13. Chers Ami(e)s servettien(nes)s,

    La situation devient très angoissante. Les signes ne sont pas positifs. Il nous reste peu de temps pour apporter une solution genevoise à l’actionnaire actuel qui reste « invisible » (pour l’instant, espérons…).

    Dans le pire des cas, que nous puissions offrir au juge, qui sera chargé de se déterminer sur une information au sens de l’article 725 CO (surendettement…), une solution de reprise.

    Comme vous le savez, quelques membres du club des 100 se sont fédérés autour du projet « Association SFC ».

    http://www.associationsfc.ch

    Maintenant, nous DEVONS tous prendre la liste de nos contacts et faire le forcing pour avoir un vrai engagement des entreprises et de toutes bonnes volontés pour lever les fonds nécessaires à assurer une reprise du club.

    Nous n’avons plus le temps de batailler sur la forme.

    L’action est indispensable !

    Notre équipe est bonne, le stade est superbe, nous pouvons être européens à la fin de la saison, les dettes ne sont pas « colossales », le budget sera équilibré et nous avons un projet pour développer les recettes.

    Tous ensemble on y arrivera !

    Faites passer le message, impliquez-vous pour que notre club ne disparaisse pas à nouveau…

    Amitiés

    Claude Charmillot
    Président de l’Association SFC

    J’aime

  14. si je comprend bien,meme si on a une solution financiere,aucune chance de reprise sans l accord de pishyar?? meme un juge ne peux rien faire?

    J’aime

    1. le juge pourrait estimer que le plan de reprise s’impose à l’actionnaire. On a plusieurs avocats sur le dossier. On pourrait même faire une jurisprudence intéressante… Evidemment tout serait plus simple si MP donne son OK (au moins par un fax signé…s’il a « peur » de venir en Suisse…).

      « on » dit qu’il sera à Genève « cette semaine ».. on verra bien. Mais tant qu’il reste un doute et compte tenu des délais, on s’active ou… on attend « le destin » ou « Inch Allah ». C’est aussi une solution… pas la nôtre !

      J’aime

  15. Un truc vient de me traverser l’esprit (oui ça m’arrive lol)

    L’iranien a la gestion du stade pour 32 ans. Que se passerait-il dans le cas ou il décide de lâcher ces actions?

    Désolé mais ça m’inquiète …. De toute façon avec lui tous nous inquiètent.

    J’aime

  16. Vous me rassurez.

    Allez… on me lâche rien

    1) un supporter c’est fait pour supporter!
    2) un footballeur c’est fait pour footballer!
    3) un administrateur c’est fait pour… administrer !!!
    4) un directeur c’est fait pour… diriger !!!
    5) un président c’est fait pour… démissionner !!!!!!!!
    6) un financier c’est fait pour financer!
    6) et un mécène c’est fait pour aider, pour donner!

    les deux premiers c’est OK

    Pour les suivants, je les laisse réfléchir.

    J’aime

  17. EH LES AMIS…l’IRANIEN tient sa revanche et va nous le faire payer jusqu’au bout…il doit être entrain de bien se foutre de notre gueule en voyant le club couler comme le costinha…l’Iranien est très très très très très rancunier. Il faut juste lui demander pardon à genou et s’excuser pour qu’il donne signe de vie et lâche le club, car il est clair qu’il n’en veut plus, mais il veut récupérer des billes sur les 6 joueurs qu’il a payé…c’est un gamin ce type.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :