Aeby nommé entraîneur assistant

C’est fait! Jen-Mich effectue son retour en grenat et épaulera Sébastien Fournier dans l’opération maintien…

Retour au bercail

C’est le troisième retour de Jean-Mich au SFC. Après un passage en tant que joueur puis d’entraîneur (il avait remonté le club en Challenge League), le Genevois s’assierra à nouveau sur le banc de touche, mais dans le rôle de l’assistant cette fois.

Heureux de son retour, le Genevois s’est confié à la TDG (article disponible demain en intégralité) : « Je suis très heureux de retrouver Servette, explique celui qui avait entraîné les Servettiens les trois années qui ont suivi la faillite de 2005. Je suis là pour épauler Fournier et nous sommes sur la même longueur d’onde, nous nous connaissons bien. Pas de problème, je suis persuadé que Servette a les moyens pour un maintien. »

Une aide prècieuse?

Reste à savoir quel sera le rôle réél de Jean-Mich. Si son passage au SFC en tant qu’entraîneur n’a pas laissé un souvenir inoubliable malgré la promotion, l’équipe ne réussissant pas au court du temps à combler ses lacunes physiques et techniques, il se pourrait que ce retour soit couroné de succès. En effet Jean-Mich a déjà formé un tandem gagnat avec Piquet. Reste toutefois à afficher un minimum de folie pour faire soulever les foules…

Bon retour à la maison Jean-Mich, et bonne chance!

Julian Karembeu

16 réflexions sur « Aeby nommé entraîneur assistant »

  1. Moi perso je suis content. La aison en premiere ligue il fallait quand même la réussir malgré la bonne équipe qu’on avait et à xamax je crois que c’était aps si mal. Bienvenue à la maison! C’est bien d’avoir du monde qui s’idendifient avec notre couleur.
    Schöne Weihnachten Euch allen da draussen ihr verrrückten Servette Fans!! 🙂

    J’aime

  2. Ouais, et… ?! Tout sur cette embauche reste a prouver ! Je ne comprend pas que dans notre galere sportive et financiere on sacrifie du budget sur de l encadrement!
    Vous me direz, on pose les bases du futurs et vous repondrez : oui mais quel futur ?! Un redemarrage solide en challenge ou une survie en SL ?!

    Pour ma part je pense qu on a tout à perdre à redescendre et qu il est hors de question de connaitre une premiere releguation sportive. Et pourtant, j ai le desagreable impression que ce que le club prépare, c est la descente.

    Peut être aussi que le buget disponible est hors club et que nos mecenes acheterons des joueurs qu ils preterons au sfc. Des lors le club consacrerait son budget a l encadrement : Bobbio, Aeby … ok mais quid des contrats de nos mecene ( ceux de Quennec) offrerons au club, pret, pret a option, vente sans ou avec condition??? Speculation ou investissement ?!

    Des lors je ne fais qu esperer.
    Esperer que le club vise la survie en SL tout en preparant un encadrement solide a moyen long terme, esperer que les investissement dans l encadrement ne se fasse pas en depit de l aspect sportif (les joueurs ), esperer que ces mecenes prêts à accompagner le sfc pendant la periode de transfert soit reelement bien intentionné.

    En bref je suis plein d espoirs et de doutes et rêve d’une transparence maitrisée, mais de TRANSPARENCE.

    VIVE LE SFC

    J’aime

  3. La gestion Quennec semble progressivement gagner en ampleur. Je pense que de renforcer l’encadrement, de mettre sur pieds des sociétés de gestion, de compléter le staff… tout ça… ce sont de bonnes choses. Cela montre que le club se professionnalise. Un club qui se veut « grand », doit posséder en son sein un gros encadrement, de nombreuses personnes qui y travaillent. On est loin de la gestion Pishyar où le club était « géré » par lui-même et ses fils…

    Il y a de nouveaux sponsors, un site du club qui « vit » durant la pause hivernale. Un président implanté dans Genève, qui tient des propos cohérents et qui commence à le prouver par des actes concrets. Il y a la renaissance du tournoi indoor, des événements programmés dans le stade pour les mois qui viennent, des sponsors qui se multiplient, des partenaires qui s’associent.

    Entre Majid Pishyar et Quennec… il y a un fossé. Si la gestion sportive cet été n’a pas été bonne, le club évolue malgré tout progressivement dans la bonne direction. Il faudra se montrer patient. Mais en accumulant les choses sérieuses, M. Quennec permet à son club d’évoluer, mais aussi de se racheter une image. Celle qui pourrait motiver de riches investisseurs à constituer le réseau, toujours plus important, qui entoure le club à ce jour. Le président sait s’entourer, et sait rassembler. C’est un fait.

    Pour terminer, le Servette FC a besoin de 2 renforts d’expérience et confirmés! Ce n’est pas en faisant venir 2 jeunes, 2 remplaçants dans leurs clubs, ou 2 revenants de blessure, que cela marchera. Il faut de vrais leaders.
    Alors Sadiku, Seferovic, et… Mrdja…pour s’en sortir, non merci! Aucun d’entre eux n’est un leader.

    J’aime

    1. Je suis absolument admiratif du travail que réalise Quennec.
      C est ce que l’on espérait quant il est venu sauver le club et il se montre à la hauteur de nos attentes.
      Rien a redire sur la structure qu il est entrain de mettre en place et qui dessine les fondamentaux solide de notre club de demain.

      Mais (parce qu’il y a toujours un mais quant on est genevois) j’ai peur que l’énergie déployée dans l’avenir du club nous coute notre place en LNA cette saison. Et cela ne pourrais être que préjudiciable (perte de sponsors, de public) pour le projet que notre président met en place pour l’avenir.

      Donc pour moi il serait plus juste de 1 tout faire pour rester dans l’élite, 2 reconstruire le grand SFC et non pas le contraire…
      Peut-être me trompe-je ?!

      J’aime

      1. Nan , je pense que tu as tout à fait raison … Moi sa me ferait chier de revivre des matchs avec une tribune est fermée et un stade avec 4000 personnes contre des équipes de  » merde  ». Cela ne pourrait etre que mauvais pour le club …

        J’aime

      2. @Hatem : je pense que le projet Quennec s’inscrit sur une perspective à moyen et long terme. Il faut comprendre en fait que tout est à reconstruire. Le canadien a repris un club totalement vide, qui ne possédait plus rien, aucune structure, des dettes, bref.. Il n’en restait rien, à part le nom. Quennec reconstruit pas à pas. Il veut faire du club un club pro, structuré. Pour cela il travaille les bases. Engager du staff est important pour améliorer l’encadrement. Il s’attelle à forger le club, à soigner son image, à tisser des liens et à s’entourer de gens. Ceux-ci connaissent la réalité servettienne. Contrairement à Pishyar qui racontait n’importe quoi, Quennec leur expose la réalité et des projets concrets. Ceux-ci resteront donc à mon sens, relégation ou non. Le projet est à voir bien plus loin que sur les 6 prochains mois.
        Après, c’est sûr, les résultats comptent et Quennec est aussi un président ambitieux. Il va renforcer l’équipe dans la mesure du possible, leur permettre de bénéficier de conditions d’entraînement excellentes. Tout sera fait en priorité pour permettre à l’equipe de se préparer au mieux. L’engagement d’Aeby va dans ce sens. Qu’on l’apprécie ou pas, il faut voir dans cet engagement le renforcement du staff sportif. Cela s’inscrit dans l’optique d’optimiser la préparation.
        Une relégation serait dommageable et regrettable. Mais je pense que, paradoxalement, elle n’empêcherait pas le club de continuer à évoluer. Certes, un peu moins vite que si l’équipe obtient le maintien.

        J’aime

  4. légèrement hors sujet, le torchon orange (le matin) d’auj, annonce le transfert de ngakumole du fc thoune au gc. bonne nouvelle pour nous, car cela affaiblit thoune (c’etait le meilleur buteur) et personnellement je trouvais qu’il avait du potentiel.
    GC avec un petit budget est rappelons le 1er, ils ont fait tout juste au niveau transert ces derniers mois.j’espère que les renforts que l’on prendra seront meilleurs que lui. sinon on aura laissé passer une belle occasion, je ne pense pas qu’il a couté cher a gc. et, il apportera certainement plus que des vitkieviez, sadiku, mrdja.

    J’aime

    1. Et bien, moi j’aurai bien vu Ngakumole au Servette et je ne suis pas certain qu’on pourra avoir de véritables renforts.
      Car si c’est pour avoir des seconds couteaux arrivant le 31 janvier, ça sent le roussi…
      Allez Papa Noël, un p’tit effort!!!

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :