Les Enfants du Servette


Analyse d’un début de championnat poussif by GrenatDC
7 août 2014, 14:24
Filed under: Parlons Servette

2012-03-16-mur2

Auteur d’un début de championnat difficile et en dessous des attentes élevées de ses supporters, le Servette FC se retrouve rattrapé par sa froide réalité…

Ceux qui pensaient avec certitude que le club grenat, fort de 17 titres de champion suisse, survolerait la Chl et s’afficherait comme un favori absolu pour la promotion, en sont quitte pour revoir leur jugement.
N’en déplaise aux médias, le Matin en tête, le Servette FC version 2014-2015 ne joue pas la promotion, non. Il cherche simplement à se reconstruire. Et c’est déjà beaucoup. Le faire avec intelligence, cohérence, stabilité, et continuité, c’est juste énorme. Un chantier colossal.
Car, à la suite de deux saisons totalement ratées, couronnées par un printemps pourri victime des absurdités les plus invraisemblables, tout est à reconstruire dans la maison grenat.

De nouveaux dirigeants sont apparus. Une préparation estivale prometteuse, et voilà déjà que, comme il est souvent le cas à Genève, tout le monde s’est pris pour plus fort qu’il ne l’était. Aussi, le club n’a-t-il pas encore joué 4 matches, dont une défaite contre le leader, que tout est déjà à jeter. Les supporters remettent en doute les compétences d’un entraîneur sans expérience chez les grands. Et contribuent ainsi à faire souffler un vent de panique sur un club qui ne demande que calme, patience et sagesse, pour évoluer dans la sérénité. Pourtant, à y regarder de plus près, ce départ poussif, s’il est décevant, n’est en soi pas si surprenant :

Le contingent : Zuberbühler et Cantaluppi, les deux « spécialistes » et fin connaisseurs, comme ils se décrivent eux-mêmes, ont totalement chamboulé une équipe compétitive qui terminait le premier tour du dernier championnat à la deuxième place, à 4 points du leader seulement. Joueurs bannis pour d’obscures raisons, recrutements douteux, choix tactiques incompréhensibles, changements de formation chaque week-end, instabilité, incohérence… Bref, les aberrations ne se comptent plus. La saison fut ainsi gâchée, mais tout a été mis en œuvre pour que le début de la suivante le soit aussi. Ainsi, le Servette compte aujourd’hui sur des joueurs, soi-disant plus expérimentés pour avoir joué quelques matches en SL, ayant disputé le printemps chez les M21, ou ayant regardé les matches depuis la tribune. Plus incohérent, tu meurs…
Ce contingent justement. Est-il taillé pour jouer une promotion? Non, de toute évidence, non. Un manque d’équilibre évident y règne. Jetons-y un œil plus approfondi.

Si le poste de gardien semble bien fourni avec deux portiers de niveau plus ou moins égal, la défense apparaît encore bien fébrile.

Les défenseurs axiaux :
Niklas Dams, 24 ans. Expérience? La seconde garniture du Borussia Mönchengladbach (à quel niveau cela correspond-il en Suisse?), puis une saison en 2e division suisse. Bref, aucune expérience confirmée au plus haut niveau d’un championnat.
Miguel Rodrigues, 17 ans. 15 matches avec la Une du Servette.
Christopher MFuy, 25 ans. Quelques matches en SL, avec Servette justement, une relégation à la clé. Sinon, quelques piges ça et là dans des championnats secondaires.
Meriton Bytyqi, 18 ans. 4 matches avec la Une du Servette.
Conclusion : il manque de l’expérience confirmée pour solidifier nos bases arrières.

Les latéraux :
Romain Kursner, tout juste 18 ans. 10 matches avec la Une.
Neven Markovic, 27 ans. Des stats floues. Mais apparemment plusieurs saisons en 1ère division dans des pays de seconde zone. Un joueur dont la technique et la relance apparaissent fortement limitées. Comment le Servette a-t-il pu obtenir ses services? Gageons qu’il n’a pas dû débourser lourd. Voire, peut-être, rien du tout.
Anthony Sauthier, 23 ans. Auteur de plusieurs matches en SL, surtout en tant que demi défensif axial, il joue latéral au Servette. Il est également censé être un leader, malgré son jeune âge et 6 mois passés chez les M21…
Conclusion : idem que ci-dessus, tout en relevant qu’il manque au moins 2 latéraux dans le contingent, confirmés si possible et expérimentés à ce poste.

Les milieux axiaux :
Maxime Dominguez, 18 ans. 15 matches avec la Une. Plutôt un joueur créatif, mais aucune expérience pour s’affirmer à ce jour comme un meneur de jeu aguerri.
Karim Gazzetta, 19 ans. Idem que Dominguez, avec en revanche que 4 matches à son compteur avec la Une.
Didier Crettenand, 28 ans. Plusieurs matches en SL, souvent dans un rôle de doublure ou de joker. Ne s’est jamais réellement imposé à ce niveau. Est amené à jouer sur les côtés au Servette, alors que son poste de prédilection est plutôt dans l’axe, n’ayant pas la puissance nécessaire pour amener les débordements attendus. Arrivé au club apparemment en transfert libre.
Ousmane Doumbia, 22 ans. Joueur qui souvent sort du lot, et qui semble promis à un avenir plus prometteur. Arrivé en prêt, il n’a aucune expérience du plus haut niveau.
Ludovic Paratte, 22 ans. Eternel espoir. Revient d’une saison disputée en 1e ligue promotion. N’a jamais réussi à s’imposer. Cela semble à nouveau le cas cette saison. Un nouveau prêt en vue?
Mirsad Hasanovic, 19 ans. Demi défensif axial. 15 matches avec la Une.
Alexandre Pasche, 23 ans. Demi axial. Souvent utilisé dans un rôle de récupérateur et de relayeur. Ne s’est jamais imposé au plus haut niveau. A été banni durant tout le printemps. Doit retrouver ses marques, la confiance, et le… rythme.
Tibert Pont, 30 ans. Demi axial défensif. Gros travailleur et clubiste, mais a passé l’essentiel de sa carrière en 2e division suisse.
Conclusion : Il manque évidemment d’un leader confirmé. Nos meneurs de jeu, s’ils ont du potentiel, n’ont aucun expérience, si ce n’est chez les juniors. Beaucoup de doublons, notamment de nombreux milieux défensifs. Ces considérations amènent au constat suivant : il n’est dès lors pas très étonnant que le Servette peine à la transition entre ses lignes, ainsi qu’à développer un jeu vertical, incisif et homogène.

Demis extérieurs :
Michel Avanzini, 25 ans. Nous vient d’une saison sans compétition. Ne s’est jamais réellement imposé au plus haut niveau. Manque d’expérience, de régularité, de rythme.
Kevin Ben, 20 ans. 1 match avec la Une. Connaît pas. Demi extérieur, demi d’axe?
Kevin Bua, 19 ans. Joueur de couloir qui dispose d’une bonne force de percussion. Très souvent blessé, il n’a pas encore pu disposer de la régularité nécessaire pour s’asseoir à ce niveau.
Conclusion : Il manque des extérieurs. Au moins deux joueurs confirmés.

Attaquants :
Johan Vonlanthen, 28 ans. Magnifique potentiel, et grand joueur. Mais à la carrière instable. Après s’être éloigné des pelouses, il y est revenu il n’y a qu’une année. Pour ne faire que très peu de matches, essentiellement en Chl. Manque de rythme évident. Doit jouer, jouer, jouer… Obtenu en transfert libre, probablement.
Boris Cespedes, 19 ans. 10 matches avec la Une. Joue très peu, voire quasiment jamais.
Jocelyn Roux, 27 ans. Le seul attaquant véritable du club. Si l’on se réfère au fait que Vonlanthen et Cespedes semblent être davantage des demis avancés, ou des attaquants reculés. Le seul également en pleine possession de ses moyens. Des moyens qui ne lui ont toutefois jamais permis de réellement s’imposer en SL.
Conclusion : il manque un peu de tout…

Cette analyse approfondie du contingent grenat est assez révélatrice, et soulève 2 éléments importants :

  1. Le Servette mise sur ses jeunes. Cette politique de formation saine nécessite : patience, stabilité, temps. Nous nous situons donc aujourd’hui davantage dans une saison de transition, que dans une saison de promotion (qui n’est cependant jamais à exclure mais qui relèverait d’une prouesse).
  2. Le Servette n’a de toute évidence aucun réel moyen financier pour acheter réellement des renforts. Tous les joueurs du contingent sont soit des joueurs achetés en transfert libre, soit des joueurs prêtés, soit des joueurs formés au club.

Dès lors, peut-on réellement prétendre à une promotion? Tant le point 1 que le point 2 sont contradictoires avec cet objectif.

Le contingent n’est pas le seul facteur explicatif de ce début de saison difficile. Le manque de confiance en est un. Après un printemps de désillusions, qui a vu tout le travail effectué par le staff alors en place partir en fumée, il faut retaper des têtes. Pas évident. Jean-Michel Aeby, bien que jamais reconnu par les supporters, avait réussi quelque chose d’assez incroyable : donner des repères à un contingent déjà perclu de manques pour lui permettre de disputer très concrètement une promotion.
Le manque de confiance peut entraîner une fragilité, laquelle peut se retrouver en terme d’engagement, de combativité, de solidité. Ne dit-on pas que les contres favorables le sont toujours pour l’équipe la plus en confiance?
Par ailleurs, le manque d’expérience et la jeunesse de l’effectif peuvent également expliquer les difficultés physiques rencontrées par le club grenat dans les duels.

L’autre facteur est l’entraîneur. Jeune et inexpérimenté, lui aussi. Il ne connaît pas le football suisse et doit donc disposer de temps pour trouver ses repères, prendre ses marques, adapter ses principes, forger son équipe.Bref, pour ceux qui n’auraient pas encore compris, la réalité du Servette FC rime aujourd’hui avec un club en difficultés financières, qui doit travailler très durement dans ses plus hautes sphères, y compris présidentielles,

  • Pour ramener de l’argent,
  • Pour prendre le temps de développer le potentiel de ses joueurs,
  • Pour tendre vers une stabilité lui permettant de développer un équipe avec des repères,
  • Pour renforcer urgemment son contingent par l’arrivée de plusieurs joueurs.
  • Pour faire revenir du public.

Pour cela, il faut que le président Quennec laisse enfin son club travailler en paix. De nouveaux licenciements abrupts de personnes qu’il a choisies lui-même et dont il a vanté le mérite ne seraient que l’aveu de sa propre faiblesse. Il faudra alors réclamer sa tête.

Cette saison est celle de la vérité… Pour lui.

Son incapacité à faire évoluer le club durant celle-ci, et cela sur les points cités ci-dessus, devrait le pousser à démissionner. Nous n’en sommes pas là, et nous restons confiants. Le temps est le meilleur allié du club. Continuons de l’encourager, tout en nous montrant patients, et en exigeant stabilité et respect de la philosophie proclamée.

GrenatDC


48 commentaires so far
Laisser un commentaire

Analyse pleine de justesse…la revue d’effectif est cruelle mais reflète bien la réalité, suis d’accord en tous points. Quid de nouvelles recrues, quelqu’un a-t-il des infos à ce sujet?
Les hautes sphères estiment peut-être que le recrutement est clos…pfff c’est moisi…

J'aime

Commentaire par Tintin

Bon ben…. je m’incline, j’applaudis et je prie pour que le soleil revienne…. (paraît que de tt façon c’est pas pour cet été 😉 ).

Belle plume, bravo !!

J'aime

Commentaire par pierre2

CQFD. Bravo.

A rajouter: 5 coaches a temps plein, dont aucun n’a d’experience du haut niveau.

H.S: Des news de Cinque?

J'aime

Commentaire par artic

Excellente analyse. Je retiendrai la fin de la conclusion comme une sorte de méthode « Coué » : patience, stabilité et respect de la ligne de conduite…
(j’ajouterai un brin de transparence financière…)

J'aime

Commentaire par Claude Charmillot

Analyse bien jolie, mais complètement décontextualisée:

1) oui, Servette fait jouer des jeunes… comme toutes les autres équipes de LNB! La moyenne d’âge n’est ainsi pas plus basse au SFC qu’à Lugano, par exemple.

2) Servette avait un calendrier extrêmement favorable.

– 1ère journée Bienne à domicile (7ème la saison dernière, défense hyper faible, aucun renfort notable).
– 2ème journée en se rendant à Wohlen (9ème la saison dernière, leader provisoire cette saison sur un malentendu qui ne va pas durer).
– 3ème journée face à Wil à domicile, dernier du classement avant la rencontre sans avoir marquer le moindre but.

2 matchs à domicile sur 3, contre deux des équipes les plus faibles de la saison dernière et une équipe plus forte mais qui avait besoin de temps pour digérer tous ses départs. Mais on ne récolte que 3 points.

Et ça va continuer, car le calendrier du premier tour est facile pour Servette, avec une majorité de matchs à domicile (Lausanne, Winterthour, Lugano). Ce sera plus difficile en automne, quand il faudra faire tous ces déplacements!!!

3) il y a les résultats et il y a le fond de jeu. Et désolé, mais on s’est rarement fait aussi chier à la Praille que lors de cette première mi-temps contre Wil. 1 seul tir pour Servette, 1 seul!

J'aime

Commentaire par Vinas

Je ne vois pas le rapport entre le calendrier et l article de grenatDC…

J'aime

Commentaire par Mitch

qu’on ne peut pas analyser les résultats du SFC sans prendre en compte l’adversaire?

que ce ne serait pas forcément la fin du monde de perdre à Winterthour, mais que c’est plus grave de perdre à la maison contre Wil?

J'aime

Commentaire par Vinas

« Jean-Michel Aeby, bien que jamais reconnu par les supporters »

Je ne suis pas d’accord …

Il aurais fallut écrire : Jean-Michel Aeby, bien que jamais reconnu par CERTAINS supporters.

Personnelement, j’aime beaucoup Jean-mich comme entraineur de CL, il est de mon point de vue un peu limite pour la SL, mais pour les ligues inférieurs, il effectue un travail Formidable … (Meyrin et Servette en sont la preuve).
Il ne faut pas oublier que pour juger un coach, il y a énormément de facteur.
Le facteur des résultats sur le terrain est malheureusement le plus connus, car afin de faire « sauter un fusible » et créer un choc, c’est trop souvent les coach qui se font gicler.

J'aime

Commentaire par Seb

C’est exact. Aeby a fait du bon travail l’an dernier et de nombreux supporters le disaient.

J'aime

Commentaire par Michel

Magistral article de Grenat DC, quoique concernant J.M. Aeby, je rejoint Seb… J’ai d’ailleurs eu souvent l’occasion de le souligner dans mes commentaires ces derniers 6-8 mois!

J'aime

Commentaire par Harry Potter

Parler de patience mais faire un bilan si défavorable après 3 matchs c’est un peu limite mon cher Grenat DC 😉

Toutefois, tu as entièrement raison dans ton analyse.
Mais comme le dit Vinas, le lot du Servette est le même que celui de la plupart des autres équipes de la ligue, à savoir faire jouer des jeunes et recruter des joueurs inconnus, qui ont tous un (voir des) point(s) faible(s) (manque d’expérience, de qualité, un seul pied valable, être meilleur sur un dancefloor que sur un terrain, etc).

On tourne autour du pot mais le problème principal reste HQ et ses rencontres amicales voir amoureuses dans les ascenseurs de la place de Genève, ou de Cardiff.

J'aime

Commentaire par Moskito

Volontaire ou pas, il n’y pas un mot sur la mauvaise gestion des gardiens.
Qu’on soit pro-Mueller ou pro-Barocca, on ne peut que être d’accord sur le fait qu’un club de D2 suisse ne peut pas conserver deux « n°1 » dans son effectif. Tant pour des raisons financières, sportives ou de progression des M21.
L’un des deux aurait du partir (à mon avis Mueller qui doit être plus cher et est moins bon que Barocca) et Guedes confirmé comme n°2 avec la coupe à jouer.

J'aime

Commentaire par Moskito

Très bonne analyse, les vedettes swiss alémaniques nous ont fait perdre une année. De plus le stade coûte très cher ainsi que la formation. Il ne reste pratiquement rien pour la première équipe après le staff. Trois joueurs sont a l’essai, la fin des transferts est fin août. Il faut attendre encore afin de porter un jugement sérieux.

J'aime

Commentaire par Gagnebin François-Louis

Très bon article de GrenatDC. Toutefois, je serais moins en alerte sur les renforts vraiment nécessaires par rapport à la stratégie et aux moyens du club.

Clairement, en dehors de la défense (1 joueur expérimenté) et de l’attaque (un joueur aussi efficace que possible), je ne crois pas que Servette va, puissent, et d’ailleurs doivent se renforcer. Laisser la place aux jeunes, c’est aussi leur laisser du temps de jeu. Et quitte à ne pas jouer la promotion et de se cantonner au maintien, alors autant le faire au maximum avec nos jeunes pousses et éviter les mercenaires qui peuvent d’ailleurs perturber le bon fonctionnement du groupe.

Mais j’insiste, très bon article, qui a le mérite d’ouvrir un certain nombre de réflexions plus factuellement que des cris du cœur, parfois pour le moins maladroits chez certains commentateurs.

J'aime

Commentaire par Michel

Excellente analyse Grenat DC. Analyse réaliste, sans jugements prématurés, bien écrit. Je vois que quelques uns de nos commentaires t’ont inspirés ou du moins ont retenus ton attention. Bravo !!!

Un petit bémol à propos de HQ. En cas d’échec de ce dernier (échec vu de nos yeux, certainement pas des siens), il faurait alors réclamer sa tête ?
Il y a une autre réalité, peu de monde du Grand Genève veulent investir dans ce club. À raison d’ailleurs en ces temps difficiles.

HQ démissionerai, quelle pesonne sérieuse avec des fonds et une valise de contacts dorés voudrait investir dans ce club ?
Un Marc Roger, un pseudo milliardaire tchétchéne à l’éfigie de Bulat Chagaev, un Majid Pishar ?

Enfin, comme tu l’as si bien écrit, nous n’en sommes pas là, restons confiant.

J'aime

Commentaire par minifun

Un rappel, qui avait parlé de ces entreprises attirés
par le renom de Genève,et le prestige de Servette
qui attire beaucoup d’intérêt dans le monde.On
pourrait parler aussi de ces repreneurs sérieux que j’ai
refusé dixit HQ.En 3 ans je me suis amusé a faire un
condensé des déclarations de HQ,il y a de quoi passé
un bon moment.

J'aime

Commentaire par joel

Bravo DC!
Très bon article, tant dans la recherche que dans sa construction!
Par contre, pour ma part, je ne te suis pas sur plusieurs plans.

Tout d’abord, il convient de relativiser l’âge et l’expérience des joueurs avec ceux de la ligue. Wil avait la plupart de ses joueurs nés après 1990-1 dimanche. Par contre, je te comprend que pour un candidat à la promotion il faut avoir une équipe au dessus du lot et force est de constater que ce n’est pas le cas du SFC cette saison. Du moins de ce qu’on a pu voir sur ces 3 premiers matchs.

Ensuite, comme l’ont relevés d’autres avant moi, il faut nuancer le nombre de supporters qui ne soutenaient pas Aeby. Qui pourrait cracher sur un entraineur qui a fait 27 points en 11 matchs (ou quelque chose dans ce goût-là)?? La suite on la connait tous…

Je crois, comme tu le dis d’ailleurs très bien, qu’il faut du TEMPS et de la PATIENCE! On apprend tous de nos erreurs, comme le fait la direction sportive (oui, oui eux aussi s’améliorent, n’en déplaise à certains) et les joueurs.
Alors bien sûr qu’on aimerait tous avoir des stars dans l’équipe et gagner tous les matchs. Mais HQ a été très clair, il souhaite miser sur la formation (voir le compte rendu de la séance d’info du club en janvier 2014) et que la base de l’équipe soit genevoise (que ce soit dans un but économique ou d’identification locale, je n’en sais rien…).

A partir de là, soit le club a des mécènes (il en a déjà?) ou il signe de gros sponsors (boulot de JJ mais il vient d’arriver, donc fait encore lui laisser du temps, normal!) et arrive à faire revenir les joueurs de la région Senderos, Djourou, Reto Ziegler, Hochtrasser, Berigaud (j’ai la flem mais je suis sûr qu’on peut former un 11 pas trop moche en ajoutant les joueurs de la région pour compléter les autres postes) et on remonte les yeux fermés…

Soit, et c’est le chemin qu’on semble prendre, le club fait évoluer ses talents (sans se faire piller comme jusqu’à la saison passée, et ça permet aux jeunes d’avoir d’abord envie de percer au haut niveau avec Servette), les met sous contrat et les revend en touchant une somme de tansfert. Mais cela prend du temps et jusque là on va connaître des victoires et des défaites, des hauts et des bas, on repartira du stade content ou évervé, on attendra du club qu’il en fasse toujours plus, etc, etc…

Personnellement j’irai voir le maximum de matchs du club cette saison et continuerai à les encourager.

J'aime

Commentaire par D.W.

Pour Hochstrasser… La rumeur l’envoi à Lausanne qui est entrain de se renforcer intelligemment, ça fait peur!

J'aime

Commentaire par jackbauertn

…ça ne fait pas peur du tout! Avec le temps, le jeune prometteur est devenu très moyen…

J'aime

Commentaire par Harry Potter

Quel boulot GDC ! Bravo pour ton analyse. Mais concernant HQ, je rejoins minifun : qui voudrait reprendre ce club ? Un farfelu mégalo ? c’est bon, on a déjà donné ! Pour l’instant moi cela me convient le SFC en mains « genevoises ». C’est sûrement un avantage pour le futur avec les politiciens.
La patience est la mère des vertus…….

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

il n’y a donc plus que l’argent qui puisse nous maintenir dans l’élite, la rage ne suffit plus ! jean peter, poète de passage !

Allez Sfc !

J'aime

Commentaire par gontran Legorey

Merci pour vos retours positifs.
Je partage les remarques de chacun.
Notamment concernant le fait qu’il faut tempérer les considérations. Effectivement, le calendrier est plutôt favorable aux Grenat en ce début de saison. Les éléments mis en évidence dans l’article reflètent plutôt une situation générale, et non forcément ce début de championnat, qui aurait pu, et probablement dû, être meilleur. Les autres équipes affrontées jusque là n’ont certainement pas des moyens supérieurs.
Concernant Aeby, effectivement, je me suis fait le porte-parole de l’avis général, celui que j’ai coutume d’entendre dans mon entourage. Celui aussi des réactions globales suite à son licenciement. Je pense en effet que de nombreux supporters ont su apprécier l’efficacité de son travail. Son licenciement en demeure d’autant plus incompréhensible.
Je rejoins également Michel et D.W. Leurs propos sont justes. Si le Servette veut adopter volontairement une politique de formation, il convient alors de laisser du temps aux jeunes. Il faut alors que les supporters que nous sommes s’arment de patience. Car il faut beaucoup de temps pour construire. Genève peut-elle être patiente à ce niveau? Rien n’est moins sûr.
Pour Quennec. Mon avis à son sujet est assez sévère. Je le garderai pour moi. J’attends surtout de lui 2 choses cette saison. Laisser le club évoluer dans une sérénité et une stabilité. Et aider celui-ci à trouver des fonds supplémentaires, pour soutenir cette politique saine.
Car si le club veut un jour retrouver la place qui est la sienne, il farda des moyens supplémentaires. Largement plus élevés. On le voit dans le foot actuel, plus que jamais. La réussite ne sourit bien souvent qu’aux riches. Malheureusement d’ailleurs.
Jenkins est là, comme le souligne justement l’un d’entre vous, pour œuvrer dans cette direction. Seul, il n’y arrivera pas. Quennec doit l’appuyer. En bon président.
Bref, nous n’avons pas le choix de nous armer de patience.
Mais cela ne doit pas nous empêcher de nous montrer exigeants. On doit sentir le club évoluer durant cette saison, à tous les niveaux.
Promotion, ou pas.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

bel article, bravo, toujours un peu sévère avec HQ, à qui il faut aussi laisser du temps et faire confiance, il ne connaissait rien au foot, mais il sait aussi reconnaitre ses erreurs, en écartant Zubi pour aller chercher Jean15 et KC. De plus il a la confiance et connait bcp de monde influents à Genève.

J'aime

Commentaire par claude

Jean15 ? il doit y avoir une subtilité que je ne saisis pas…

J'aime

Commentaire par Michel

Exactement ! C’est aussi ce que je pense.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Très bel article DC, assez réaliste quant à la qualité de notre contingent qui est par contre je pense largement suffisant pour de la CHL, mais trop juste pour une promotion c’est clair.

Je me permets juste de rappeler à ceux qui se plaignent du peu de moyen que le club donne à sa première équipe, que aucune autre club de CHL n’a a supporter un coût de 2 mio/an pour son stade.
Le club n’a pas les moyens d’engager des noms, la politique qui est en train d’être suive, soit la formation et l’intégration de nos juniors dans la première équipe, est la seule viable à terme et nécessite effectivement du temps. On peut certainement viser la promotion à terme, en attendant faudra accepter de végéter encore quelques saisons en CHL.

Encore une chose, une promotion c’est bien beau,mais après ? Si c’est pour vivre la même saison que LS ou nous y’a deux ans, non merci.
Avant de songer à une promotion, il faudra que le club soit totalement restructuré et que des solutions pour le stade aient été au préalable trouvé avec les autorités et bien sûr que le club aient les moyens financier d’assumer une telle promotion.
Pour le moment, on en est pas du tout là.

J'aime

Commentaire par valid

Michel, un clin d’œil phonétique.

J'aime

Commentaire par claude

HS. Xavier Xochtrasser va signer au LS…

J'aime

Commentaire par Seb89

Hochstrasser pardon.

J'aime

Commentaire par Seb89

On peut signer Eto’o et Ronaldinho pendant ce temps. Ils sont sans contrat. Je sors 👉

J'aime

Commentaire par Le_Grenat

Ils sortent d ou leur pognon LS ? Sans public avec leur stade pourri ? Beau pied ne nez à servette en engageant cet ancien servettien

J'aime

Commentaire par Mitch

C’est beau les infos foot avant l’aplication Le Matin
Merci !

J'aime

Commentaire par Coach

J’aimerais plutôt avoir des infos sur notre club mais bon… CA n’a pas l’air de trop bouger,

J'aime

Commentaire par seb89

Je viens fou de voir ce transfert , il aurait fait du bien chez nous, mais bon , notre club est en reconstruction rrrrrrrr, soyons patient de toute façon on a pas le choix rrrrrrr

J'aime

Commentaire par Fanatiquegrenat

En même temps cela aurait fait un demi défensif de plus !! On a déjà pont, doumbia, hasanovic, pasche, ça suffit non ?

J'aime

Commentaire par Mitch

Peut être, mais pas le même niveau desole

J'aime

Commentaire par Fanatiquegrenat

L’herbe est toujours plus verte ailleurs, qu’ils disaient…

Je me demande surtout pourquoi Doumbia et aussi Pasche dans une certaine mesure ne sont pas au top de leur forme. Ces joueurs sont capables de beaucoup plus, mais visiblement Cooper et le staff n’ont pas (encore) trouvé la clef.

J'aime

Commentaire par Michel

HS: Michel de Saint Julien ambassadeur de la semaine… On s’est laisse prendre en photo? 😉

J'aime

Commentaire par jackbauertn

Hochstrasser a le même profil que des Pasche, Sauthier ou Crettenand, soit un joueur qui n’a pas réussi a s’imposer en LNA et qui descend d’un échelon.
Faut pas surestimer tout ce qui provient de LNA.

J'aime

Commentaire par valid

http://www.sfl.ch/fr/news/news/article/le-servette-fc-ne-sait-il-pas-conserver-un-avantage/

Demain Vonlanthen prédit une victoire pour le SFC. Ce serait bien, histoire de remonter un peu au classement ;-).

J'aime

Commentaire par D.W.

Mais c’est bien sûr tout ce que l’on doit souhaiter demain au SFC, une victoire Damned !
C’est quand même « chiant » que Chiasso soit si loin du lac de G’nève.
Mille merci et Bravo à ceux qui iront.
GO GO LES SERVETTIENS !

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

… ça me troue le c… de l’écrire, mais à Chiasso, pour l’occasion, ne faudrait-il pas aligner Markovic en latéral gauche, Pont, Doumbia et Pasche en demis défensifs, Vonlanthen – Avanzini (ou Bua s’il est apte à jouer) en demi offensifs, avec Roux en pointe.
Alignement circonstanciel pas pour faire de la dentelle, mais pour tenir le résultat si comme à Wohlen et contre Wil on avait l’opportunité d’ouvrir le score… pour les autres postes en défense, je ne pense pas que Dams et Rodrigues dans l’axe puissent se discuter, et à droite, à voir entre Sauthier et Hasanovic. Et naturellement Barroca aux buts pour tenir la barraque…
Oui, je sais, c’est une équipe de contre-attaque qui laisse les jeunes doués (mais encore trop tendres) sur la touche, mais quand il faut, il faut!

J'aime

Commentaire par Harry Potter

Formation contre Chiasso pour tenir le score si nous marquons les premiers:

Barroca
Sauthier (ou Hasanovic) Rodrigues – Dams – Marcovic
Pasche – Doumbia – Pont
Vonlanthen – Avanzini (ou Bua s’il est apte à jouer)
Roux

Oui, je sais, ça me troue d’écrire ça, et de laisser les jeunes doués sur la touche, mais on ne va pas là-bas pour faire de la dentelle, mais pour prendre trois points, peut importe comment…

…ça va comme ça?

J'aime

Commentaire par Harry Potter

Ce n est pas le projet du club, le but étant d entourer nos jeunes et les faire évoluer. On s en fout à court terme de faire 3 points a chiasso.

J'aime

Commentaire par Mitch

…sauf que ça permettrait de redonner un peu de confiance à l’équipe et d’entretenir l’espoir du public pour éviter que la Praille ne se vide encore plus… Alors là, non, on ne s’en fout pas du tout!

J'aime

Commentaire par Harry Potter

Et c’est quand même mieux pour eux de faire évoluer des jeunes dans une formation en confiance, ce qui n’est absolument pas le cas actuellement…

J'aime

Commentaire par Harry Potter

Je ne comprends pas tes choix. Ce n’est pas les joueurs expérimentés qui ont bien joué dimanche et tu punis les jeunes inexpérimentés qui ont mouillé le maillot.

Barroca
Hasanovic Rodrigues Dams Kursner
Pasche Doumbia Pont (Dominguez)
Gazzetta Roux Vonlanthen (Bua)

() changement en cours de match

Voilà pour moi.

Tant qu’à perdre cette équipe là peut présenter du foot ! Il faut faire jouer les jeunes. Crettenand, Sauthier et Avanzini feront les frais du dernier match.

J'aime

Commentaire par grenadine

Idéalement tu n’as pas tort… Ce que j’essayais de faire, c’est de redonner une assise à l’équipe avec les joueurs qui avaient fait une belle fin d’automne 2013 renforcés par les expérimentés Avanzini et Vonlanthen et le jeune Rodrigues puisque Routis est parti… Mais bon, s’il n’y avait pas ce début de feu au lac, j’adhérerais complètement à ta compo en espérant ne pas griller toute cette jeunesse. On verra bien ce que Cooper choisira de faire, en espérant que ce soit un coup gagnant et pas un coup foiré…

J'aime

Commentaire par Harry Potter




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :