Les Enfants du Servette


Quel schéma tactique pour le match de coupe ? by GrenatDC
21 septembre 2014, 10:28
Filed under: Avant-Match, Parlons matchs

sans-titre

Malgré des résultats plus que probants et le retour d’une sérénité, le nouvel entraîneur Cooper est aujourd’hui un entraîneur décrié. Et oui…

Les supporters grenat ne sont jamais contents. Cette considération n’est plus à démontrer mais, depuis la reprise du championnat, elle devient une vérité absolue. En cause cette fois-ci? Le système tactique d’un entraîneur jugé par beaucoup comme trop frileux.

Et pourtant…

Pourtant, Cooper a réussi ce que l’on pourrait nommer l’impossible. Soit, après un printemps durant lequel le duo Zubi-Cantaluppi avait passé l’essentiel de son temps à tout détruire, lui a réussi à tout reconstruire. Il a redonné sa chance à chacun, s’est attaché à expérimenter durant les matches amicaux, pour rapidement asseoir un schéma de jeu avec des repères ancrés, une stabilité et une continuité. Les résultats ne se sont pas faits attendre, le Servette pointant dans le trio de tête. Mieux encore, et peut-être comme jamais auparavant indépendamment des ligues et des époques, l’équipe grenat peut faire valoir une solidité défensive quasiment dénuée de failles. Les récentes bonnes performances de l’ancien banni Sauthier, ainsi que la résurrection de Fuyi, en sont les parfaits symboles.

Et pourtant…

En début de saison, l’attente des supporters était le retour à des fondamentaux. Avant même celui des résultats. Il y a quelques mois, le Servette était une équipe ayant perdu toute confiance, qui changeait de composition à chaque match. Sans logique apparente. Aussi, à part les bannis, d’autres joueurs étaient amenés à retrouver le banc pour laisser la place à d’autres, après pourtant ne pas s’être montrés moins bons que leurs coéquipiers.

Aujourd’hui les choses ont changé. S’il semblait qu’il suffisait d’être jeune pour pouvoir jouer sous l’ère Zubi, aujourd’hui il faut être bon. Une valeur importante. Car, même si le Servette se veut un club à la stratégie formatrice, Cooper n’en oublie pas moins une règle fondamentale : un jeune, pour développer son potentiel, doit pouvoir s’appuyer sur des leaders et sur des repères stables bien ancrés. Il doit aussi apprendre à gagner sa place, et doit, pour cela, repousser ses limites en permanence.

Et pourtant…

Le public s’insurge, les supporters sifflent à la mi-temps du match face à Lugano, alors que le score est nul et vierge. Ou quand on veut tout, tout de suite. L’apanage de la maison grenat, alors même que l’on sait où l’impatience a amené le club par le passé. Mais, et c’est ainsi, on ne change pas. Aujourd’hui, le public ne se satisfait pas du retour des résultats, d’une cohérence et d’une stabilité enfin affichées, il attend maintenant du spectacle. Et, forcément, le brave Cooper avec son seul attaquant nominal apparaît ainsi trop frileux.

Les supporters semblent oublier que les tessinois constituaient un bloc défensif particulièrement difficile à contourner, s’affichant comme une équipe disposant de précieux atouts. La meilleure équipe aperçue à la Praille cette saison?

Les supporters ont oublié que les grenat ont frappé au but à plus de 7 reprises lors de la première mi-temps. Et non, à partir de la 50e minute… Les statistiques sont implacables.

Les supporters ont oublié que de jouer avec un seul attaquant nominal n’implique pas pour autant que l’on joue forcément défensif. Comme il ne suffit pas de jouer à 2 devant pour jouer forcément offensif. Tout est une question d’équilibre dans l’édifice. De philosophie. Un 4-5-1 avec deux extérieurs qui débordent et qui jouent dans la profondeur en faux ailiers sera d’autant plus redoutable.

Les supporters ont oublié que Cooper compose avec le contingent à disposition. En clair, son système manque de percussion dans les 30 derniers mètres. Mais son contingent dispose-t-il réellement de joueurs capables de percuter dans cette zone? Où l’on reparle inévitablement du budget alloué aux transferts. Quels moyens ont les nouveaux dirigeants du club pour reconstruire celui-ci? De toute évidence, le Servette n’a pas à ce jour les moyens de recruter un renfort confirmé. Le contingent étant composé uniquement de joueurs de la maison, de joueurs en prêt, ou de joueurs obtenus en transfert libre. Les regards devraient alors se tourner vers Quennec. Une fois de plus. Lui qui affirme depuis maintenant plus de 30 mois être à bout touchant avec de sérieux investisseurs.

Les supporters semblent ne pas avoir vu que Cooper est un entraîneur capable de s’adapter. Non seulement, il a trouvé rapidement ses marques au sein d’un championnat qu’il ne connaît pas (alors que le suisse Zubi semble lui n’y avoir encore rien compris), mais en plus il peut déroger de ses principes quand la situation du match l’impose. Face à ce mur luganais, il a ainsi ouvert son système, pour introduire très rapidement Roux à la pointe de l’attaque. Puis, il a progressivement ajouté tous ses atouts offensifs. Découvrant ses bases pour permettre à son équipe d’aller chercher la victoire. On se situe à des longueurs d’un entraîneur frileux. Si le Servette a ainsi frôlé à quelques reprises la défaite sur des contres luganais, il aurait aussi pu marquer le but de la victoire sur la fin (à l’anglaise), si le centre d’Avanzini n’avait pas atterri sur la tête d’un Pasche fatalement épuisé, mais sur celle de Roux. Nul n’aurait alors manqué de relever un coaching parfait. Cooper le sait bien, lui qui se prenait sa tête dans ses bras.

Les supporters ont oublié que si Roux joue, il faudra alors décaler des joueurs et changer un système qui fait ses preuves et qui se révèle efficace. Il faudra alors décaler Vonlanthen, probablement le meilleur élément de l’équipe. Or, celui-ci ne dispose pas des capacités physiques à ce jour pour évoluer en retrait de Roux. Ni même sur le côté durant l’intégralité d’un match. Par ailleurs, il faudrait toucher au triangle médian, qui fait ses preuves et qui permet d’asseoir une solidité et un équilibre. Alors d’aucuns diront que pour imposer du spectacle, il faudrait des joueurs à priori spectaculaires sur le terrain. On imagine la formation suivante (en ne comptant pas les blessures de dernière minute) : Muller // Sauthier, Fuyi, Dams, Markovic // Avanzini, Pasche, Doumbia, Bua // Vonlanthen, Roux. D’autres parlent même d’y ajouter Domingues et Gazzetta. Pour qui alors? Pour un milieu de terrain Avanzini, Gazzetta, Dominguez, Bua? On le voit très bien, la notion d’équilibre est un élément essentiel. Cooper l’a bien compris. Et il recherche cela. Plus que frileux, il est un entraîneur consciencieux et réfléchi. A quoi bon jouer la fleur au fusil et déstabiliser ainsi des repères qui deviennent ancrés et qui constituent une force actuellement, pour introduire des joueurs à vocation plus offensive dans le seul but d’avoir bonne conscience et d’espérer que cela transforme soudainement ce Servette en machine à tuer dans les 30 derniers mètres?

Aussi, nous pouvons imaginer que Cooper reconduira son système cet après-midi. Il aura peut-être la chance de tomber sur un Wohlen plus joueur que ne l’était Lugano. Nous attendrons, pour notre part, avant un spectacle qui finira bien par venir avec le temps, surtout une amélioration dans la capacité de joueurs comme Pasche ou encore Bua (totalement éteint face à Lugano) à se montrer plus percutants dans les parties hautes du terrain. Nous attendrons également de Cooper la faculté, déjà démontrée, de modifier son système en cas de nécessité. La porte d’un éventuel 4-4-2 ne devant pas être fermée. Mais, de grâce, continuons à construire à travers une stabilité, une cohérence et une ligne directrice enfin (re)trouvées.

Grâce, en grande partie, au nouvel entraîneur grenat, Cooper.

Grenat DC


12 commentaires so far
Laisser un commentaire

Doumbia out 6semaines

J'aime

Commentaire par Je sais tout

Aïe !

J'aime

Commentaire par Michel

contre Lugano, avec la rentrée de Cinque, le système a changé en 4-4-2 (faut le rappeler).
Si KC ne fait pas rentrer Roux avant, c’est parcequ’il a compris qu’il ne tiendrait pas le match entier a courir dans tous les sens et qu’il préfère le faire jouer 30 minutes ou plus a fond de ses capacités.
L’engagement de Cinque appartient aussi a cette logique qui dit que si on ne gagne pas en état sereins défensivement, l peut donc changer son système de jeu à volonté.

Je suis entièrement d’accord avec Grenat DC… Nous savons tous que nos joueurs ne sont pas des vedettes (a part quelques en-devenir et JV qui lui est clairement au-dessus), mais au moins on voit qu’ils mouillent le maillot et ne les tricotent plus pendant le match.
Je suis certain qu’en gardant ce rythme jusqu’en décembre, nous risquons d’avoir de belles surprises au printemps (tout le monde aura assimilé le jeu, les principes, les courses, les automatismes etc…)

J'aime

Commentaire par jackbauertn

Article bien écrit mais je ne suis absolument pas d’accord avec toi, GrenatDC, sur de nombreux points.
La stabilité et la solidité défensive ? Moi, je ne la vois pas… Un Markovic, qui ne sait rien faire à part « balancer » le ballon en avant (ce qui empêche Bua de jouer…). Un Mfuyi jamais bien placer qui fait juste illusion à côté de Dams.

Les jeunes sous l’ère Zubi-Cantaluppi faisaient bonne impression et jouaient juste, contrairement à beaucoup de joueurs présents sur le terrain actuellement. De plus, ils avaient une jouerie que de nombreux joueurs n’ont pas.

Quant à Cooper, très peu sur de lui, il ne fait jamais (ou que très rarement) tous les changements… Ce qui empêche d’apporter des éléments offensifs (et éventuellement gagner le match plutôt que de se contenter d’un match nul…)

Bref, plusieurs points où je ne partage pas ton avis.

J'aime

Commentaire par Greno

Ramizi va marque 2 but

J'aime

Commentaire par cikoooo

Il faut vraiment être tordu d’esprit pour faire un tel commentaire.
Ramizi est parti et bon débarras, il était mauvais. La preuve encore ce soir.

Désolé, mais y en a un peu marre des petits frustrés qui parlent contre leur club avec des arguments à deux balles…

J'aime

Commentaire par Michel

Cespedes-Roux-Vonlanthen titulaire!

J'aime

Commentaire par Kerrylol

merci GrenatDC

http://www.servettefc.ch/fr/actualite/article-6331.html

Dams captain

J'aime

Commentaire par Tom

Cooper va peut-être tenter un 4-4-2 pour ce match de coupe!?

J'aime

Commentaire par charloc3

Barroca dans le but

J'aime

Commentaire par Tom

Ceux qui pensaient Cooper frileux en sont quitte pour reconsidérer leur jugement.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Très juste analyse, bravo.

J'aime

Commentaire par Mitch




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :