A Schaffhouse pour jouer?

Présentation du FC Schaffhouse

Servette se déplace ce soir à Schaffhouse. Pour gagner ou ne pas perdre?

Du mieux dans le jeu

Dimanche dernier en Coupe face à Wohlen, Kevin Cooper avait surpris tout son monde en alignant un équipe plus portée vers l’offensive. Qu’en sera-t-il ce soir? Quelle tactique adoptera donc l’entraîneur servettien?

Si Servette a montré plus de jeu dimanche, il n’en a pas moins perdu le match. Mais malgré la défaite un brin cruelle, Servette s’est montré largement plus dangereux devant la cage adverse qu’une semaine plus tôt face à Lugano. D’ailleurs il aura fallu moins de deux minutes à Roux pour placer la première occasion Servettienne alors que face à Lugano il avait fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir le premier tir grenat…

Alors que Servette n’a plus perdu en championnat depuis 6 rencontres et encaissé que deux petits buts, Schaffhouse est toujours à la recherche de sa première victoire dans son stade du Breite. A Kevin Cooper et aux Servettiens de faire le nécessaire pour ne pas offrir leur premier succès à domicile aux hommes de Maurizio Jacobacci…

Avec Dominguez et Kursner?

Au rayon des joueurs, Doumbia est toujours blessé (aducteurs) alors que Markovic est malade. Les jeunes pourraient donc jouer un peu plus ce soir et ce n’est pas Maxim Dominguez, qui ronge son frein sur le banc, qui s’en plaindra. Dominguez, Gazetta, Crettenand pourraient tenir la baguette du jeu ce soir. Avec un succès à la clé?

Ce qui est sûr, c’est qu’une bonne performance et un résultat satisfisant sont obligatoire ce soir sous peine de voir les équipes de tête s’éloigner et se rapprocher du ventre mou…

Julian Karembeu

22 réflexions sur « A Schaffhouse pour jouer? »

  1. HS mais sur le licenciement du jardinier et de la directrice du stade… un commentaire que je reproduis et que je partage :

    « Ceci est bien triste, d’abord pour les personnes licenciées, et c’est sans doute révélateur de graves difficultés. Ça n’est évidemment pas bon pour le moral du club et de l’équipe. Sans une situation saine, il est inutile de vouloir remonter. Dommage pour le club et ses supporters. »

    J’aime

    1. C’est toujours difficile d’analyser ce genre de choses depuis l’extérieur mais la pelouse de la Praille a toujours été nickel vu les moyens consacrés.

      On verra dans les prochains mois si c’était la bonne décision…

      Le club n’en n’est pas au premier changement, reste à savoir si les nouveaux arrivants apporteront plus de professionnalisme…

      J’aime

    2. Les licenciements sont toujours cruels, mais c’est la dure lois du Monde du travail…
      Jenkins a peut-être trouvé une entreprise qui s’occupera de notre pelouse à l’aide d’outils de pro (et certainement moins cher que notre ex-jardinier).

      Et puis on ne va pas se le cacher, l’état actuel de la pelouse est horrible.

      En gros : circulez, il n’y a rien à voir.

      J’aime

    3. Il y avait probablement des fautes graves à la clé, ou tout le moins de « justes motifs » à l’origine de ces sanctions… Au club maintenant de nous fournir des explications satisfaisantes sous peine d’entretenir les suspicions de caporalisme et d’arbitraire qui terniraient la bonne image affichée depuis quelques semaines!

      J’aime

    4. Je suis toujours amusé de voir le florilège d’excuses qu’on peut trouver aux décisions de Quennec et ses amis. J’attends avec impatience le doodle qui vous permettra d’aller conduire le tracteur pour tondre la pelouse.

      Dans les faits, on continue la même politique : on vire les anciens et on les remplace par des personnes au rabais (le jardinier qui renonce à former ses successeurs tellement ils sont nuls). On ne prend pas la peine de leur expliquer pourquoi ils sont virés. Quand tu bosses 10-15 ans dans la même boîte, c’est le minimum que tu peux attendre.

      Et dire que le club a fait inscrit RESPECT sur les murs du stade. Des paroles, rien que des paroles. Le temps passe, les habitudes restent.

      J’aime

      1. Mon avis n’est aucunement une excuse, mais une raison plausible et motivée possible, ou pas…

        Wait end see

        J’aime

      2. Je ne te visais pas forcément, c’était général. 😉

        Il est amusant de constater également que l’info a mis un mois pour sortir et que ce n’est pas la TG qui le fait. Probablement qu’ils n’avaient pas envie de revoir Saint Quennec venir leur faire un nouveau scandale.

        Et crois-moi ou non, la décision n’est pas motivée par une faute grave. On reste dans la lignée des Cotting, Londono, Aeby ou Lachenal. On vire les vieux pour mettre les copains à la place. On voit le résultat.

        J’aime

      3. J’ai bossé plusieurs années dans une grosse boîte horlogère genevoise. Un jour, pendant la crise horlogère, une lettre de licenciement m’attendait sur mon bureau. Le temps de lire la lettre, deux sécu sont entrés, ont pris mes quelques affaires perso, et m’ont accompagné jusqu’à la porte de sortie. Pourtant le RESPECT était une des principales valeur de cette marque.

        Alors tu vois, ces deux licenciements ne me choquent pas plus que ça…

        Et puis il y a effectivement ceux qui ne voient que le positif de HQ, et ceux comme toi qui ne voient que le négatif. Il faut de tout pour reconstruire un club 🙂

        J’aime

      4. Je ne suis pas plus choqué que ça, hein. C’est juste une accumulation qui démontre une certaine mentalité. Il n’y aurait eu que ces deux cas, je n’aurais pas réagi.

        Et si on parle d’économies, dans ce cas, du côté du banc (et je ne pense pas aux joueurs…), il y a là un gros potentiel à exploiter.

        Par curiosité (je suis chez un horloger), tu parlais de quelle crise ? Celle de 2003 ou de 2009 ?

        J’aime

      5. On a effectivement beaucoup de staff sur le banc. Mais c’est signe que nous voyons plus loin que la Challenge League, nous somme équipé comme les plus grands de Suisse.

        C’est pourquoi je ne pense pas que ce soit par souci économique que ces deux personnes ont été licenciées. Plutôt un remodelage (Jekins nous avait prévenu dès son arrivée).

        La crise de 2009, mais je te rassure j’ai retrouvé du job dans une autre boîte horlogère 🙂

        J’aime

    5. Surtout qu’au mois de juillet nous avions le droit à ça :
      http://www.servettefc.ch/fr/actualite/article-6083.html

      Mais bon, certains beni oui-oui des EDS vont encore défendre Quennec et sa clique de britanniques au niveau plus que douteux (promis je ne reposte plus, je garde mes mauvais sentiments pour moi et vous laisse entre bisounours (ce n’est pas une attaque contre tous les rédacteurs des EDS ni des participants au forum, ils se reconnaîtront.))

      J’aime

      1. Très curieux en effet, je ne m’en souvenais plus!
        Merci de nous rafraîchir la mémoire, mais ce revirement ressemble plus à Quennec qu’à Jenkins et à son staff actuel… Il y a vraiment des choses incompréhensibles par les temps qui courent!

        J’aime

      2. Mais tu as tout à fait le droit de t’exprimer sur ce blog… Tout comme tous les oui-oui, les non-non, les oui-non et les non-oui !

        J’aime

  2. Pour revenir au sujet de ce soir: effectivement, une équipe un peu plus joueuse en profitant de l’indisponibilité de certains titulaires habituels pourrait ressembler à ça:

    Muller
    Sauthier-Dams-Mfuyi-Kursner
    Pasche-Gazzetta (Pont)
    Vonlanthen-Dominguez-Bua (Avanzini)
    Cinque (Roux)

    J’aime

  3. C’est vrai que sur le banc, en virant la paire zuberluppi qui me semble bien inutile, on gagne 25’000 frs de masse salariale (15 + 10) qui pourrait servir pour le salaire d’un ou deux très bon joueurs… Au passage Sinval c’est 5’000…

    J’aime

      1. Il faudra qu’on m’explique pourquoi on met un pouce en bas à la réponse de kaisersoze. Oui, il y a des infos qui circulent sous le manteau. Les sortir au grand jour peut déjà être délicat (car l’informateur peut ne pas apprécier et couper le robinet de l’info). Dire de qui il s’agit, c’est totalement utopique.

        Je n’ai pas d’infos à ce sujet, mais cela va dans le sens d’infos plus générales sur le coût global du banc.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :