Les Enfants du Servette


Le Grand Conseil refuse l’aide au Servette FC by Julian Karembeu
20 avril 2015, 20:09
Filed under: Parlons Servette

image

Réunie lundi pour statuer sur les réclamations financières du Servette FC, la commission de contrôle de gestion du Grand Conseil genevois refuse toute aide au club de football, a appris la RTS.

Ci-dessous, retrouvez l’article de Laetitia Guinand/oang issu du site de la RTS :

« Chargée d’étudier les demandes d’Hugues Quennec, qui réclame 6 millions de francs au canton de Genève pour les frais avancés pour l’entretien du Stade de Genève, la commission a pris sa décision à l’unanimité.

Plan d’investissement pour le stade

Ses membres refusent d’entrer en matière mais proposent en revanche le dépôt en urgence d’une motion demandant à l’Etat de proposer un plan d’investissement pour le stade, sans articuler de montant.

Une majorité existerait au Grand Conseil pour voter l’urgence de cette motion – et donc inciter le Canton à proposer rapidement un projet de loi pour remettre à niveau et terminer le stade. Les socialistes, le PDC, le MCG et l’UDC y seraient favorables. Resterait donc à convaincre le PLR, les Verts et Ensemble à Gauche.

Peu d’espoirs via la Fondation du Stade de Genève

Si la Fondation du Stade de Genève, actuellement en tractation avec le club, décidait de son côté d’accorder tout de même l’argent réclamé par Hugues Quennec, le dossier finirait quand même devant le Grand Conseil qui aurait alors la haute main sur le projet de loi présenté par le Canton. Compte-tenu de la décision prise lundi par la commission, un tel financement devrait cependant également être refusé par le plénum du Grand Conseil ».

Servette seul au monde

Servette ne pourra donc compter que sur lui-même pour se sauver. Et pendant ce temps,  nul doute que certains politiques viendront se pavaner et bomber le torse à la Praille dans la dernière ligne droite qui pourrait mener le SFC en Super League.

A moins qu’une deuxième faillite, certainement fatale cette fois-ci, ne pousse le club dans les abymes…

Lien vers l’article :

http://www.rts.ch/info/regions/geneve/6717122-une-commission-du-grand-conseil-genevois-refuse-l-aide-au-servette-fc.html


35 commentaires so far
Laisser un commentaire

Comme quoi genève n’en a rien à cirer du Servette… C’est du grand n’importe quoi. Préfèrent construire un CEVA qui ne sert à rien plutôt que d’avoir un club phare dans la région, pathétique.

J'aime

Commentaire par Lefalcon92

Non le CEVA servira pour les frontaliers. Pfffffff. Triste Genève.

J'aime

Commentaire par seb89

Pourquoi il y aurait une faillite si le contrat du stade a été renégocié? La fondation prendra peut-être les frais à sa charge.

J'aime

Commentaire par Martin

Le contrat précédent a été résilié, mais les obligations qui étaient rattachées audit contrat étaient dues puisque le contrat d’un point de vue juridique était valable. La fondation n’a pas d’argent donc il faut rien n’attendre de ce côté.

J'aime

Commentaire par Gasser

La Fondation n’a pas d’argent ! Où est passé le loyer du Servette?

J'aime

Commentaire par Tisuisse

Dans les salaires de ses représentants…

J'aime

Commentaire par valid

Voila le problème ! Une enquête pour savoir où est passé le loyer du SFC serait la bienvenue ! Qui s’en est mis plein les poches les représentants de la Fondation et/ou l’Etat… Y a des choses pas nettes de leur côté, il faudrait mettre le nez de dedans!

J'aime

Commentaire par Tisuisse

J’ignore combien de personnes travaillent à la fondation et surtout ce qu’elles font. Le club verse donc un loyer de 150’000.- qui va à la fondation. L’Etat octroie-t-il en plus un budget à cette fondation ?
J’aimerai bien trouver quelques explications aussi sur son mode de fonctionnement, son budget et quelles sont les tâches des personnes qui y travaillent. Je dis pas qu’il y a de l’abus, mais là aussi un peu de transparence ne ferait pas de mal.

J'aime

Commentaire par valid

Trop fort le Grand Conseil, on aura un stade rénové mais pas d’équipe pour y jouer !

Bref, reste plus qu’à prier pour que quelqu’un nous file du pognon… j’ai aucune piste et l’espoir s’amincit…

J'aime

Commentaire par Franck Luvet

Genève est magique!!!! ( à prendre au 2ème degré)

J'aime

Commentaire par Le_Grenat

Si t habites rive gauche tu prends LE CEVA dans les dents , SI t habites Rive droite Les refugies qui vont arrives sur MEYRIN !! En faite on paie des Impots pourquoi ???
125 ans de patrimoines Genevois qui va disparaitre et tout le monde s en tappe . degoute de ce canton de merde !!!!

J'aime

Commentaire par swissport sat 20

.

J'aime

Commentaire par droopy3

Incroyable nos politiques ! Des abrutis qui pensent qu’à leurs intérêts !
7 millions c’est quoi pour Genève sur le budget de la culture ? Rien !!!
Le SFC et le GSHC sont les deux clubs du cantons qui rassemblent la population. Le théâtre et autres ne servent uniquement à une petite partie des citoyens.
A quoi ça sert de voter ? C’est scandaleux, honteux !

J'aime

Commentaire par servettien91

En attendant de voir si un miraculeux repreneur, investisseur, sponsor ou autre ne montre le bout de son nez, voici mon commentaire sur cette annonce.

Ok, le Grand Conseil (qui n’a de grand que le nom…) ne veut pas entrer en matière dans le remboursement, et ce à l’unanimité… Mais veulent investir pour terminer le stade?!?

C’est une bande de rigolos!! Il y aura qui dans ce stade si Servette fait faillite?!?!

Si par miracle le club finit par se sauver, ce ne serait que justice qu’il parte de la Praille et qu’il les laissent seuls avec la gestion de leur stade sans club résident.

Je serais extrêmement curieux de voir l’enregistrement de cette séance (si elle existe) pour savoir ce qui s’y est dit et de connaître quels politiciens en faisaient partie, histoire de pouvoir leur dire ce que je pense quand ils seront en ville pour faire campagne et qu’ils viendront vers moi avec leur flyer de…

Je me demande aussi comment HQ en est arrivé à cette situation… Rien n’est encore terminé mais ça ne s’annonce clairement pas de la meilleure des manières.

Beaucoup de colère et de déception ce soir…

J'aime

Commentaire par D.W.

Tout d’abord les séances de commissions ne sont pas enregistrées. Il y a un procès verbal qui est rédigé ainsi qu’un rapport qui est rédigé et c’est sur les conclusions avec une recommandation de vote (accorder un crédit ou pas) sur lequel le Grand-Conseil peut se prononcer.

Ensuite on peut toujours critiquer la décision de la commission, mais pour moi la principale responsabilité revient à HQ qui avait trois ans pour faire le nécessaire pour renégocier le contrat et qui a attendu que le club n’ait plus de sous pour agir. La seule raison qui me vient à l’esprit c’est celle que j’ai déjà évoquée la semaine dernière concernant le décès de M. Bernard Droux qui était l’on des principaux pourvoyeurs de fonds du Servette.

Aujourd’hui il est clair que cette décision signifie la mort définitive du club, à moins d’un sauvetage de dernière minute par des privés .

J'aime

Commentaire par Gasser

et dire que les banques te demandent
de l’argent pour leur confier!!!

J'aime

Commentaire par droopy3

http://ge.ch/grandconseil/gc/commission/7/membres

J'aime

Commentaire par grenatak

Des vraies t^etes de vainqueurs !

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey

http://mobile2.tdg.ch/articles/15878970

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

La seule solution pour HQ est de faire rentrer de nouveaux actionnaires dans le capital de la SA.
Si il ne le fait pas c’est la faillite sans l’aide de l’état;mais surtout il risque quand même en plus de sa réputation de faire face à une enquête approfondie sur sa gestion.
Il n’a pas déclaré le surendettement à temps et risque donc une certaine responsabilité personnelle dans cette histoire.
Les pénalités de la sfl ne sont plus qu’un détail,la survie du club se compte en jours.

J'aime

Commentaire par John

Tant que les dettes sont postposées, il n’a pas besoin de déclarer le surendettement. Mais si l’on ne trouve pas une solution rapidement, je suppose que le nombre de dettes non-postposées va augmenter et qu’alors on risque la surendettement, suivi par la faillite.
J’espère de tout coeur que l’on va trouver une solution au plus vite!

J'aime

Commentaire par Patchou

Oui mais,postposée une dette est possible jusqu’à ce qu’un débiteur exige le payement et la il faut faire face et d’après ce que l’on peut lire entre les lignes des dettes il y en a une quantité significative,même si 1 à 2 mio sont acceptables pour un club pro,au delà c’est de la gestion hasardeuse.

J'aime

Commentaire par John

J’ai aussi du mal à comprendre pourquoi il a voudraient rénover ou plutôt finir un stade si plus personne n’y joue.

Pour le reste, je ne ferai pas un copier coller de mon message posté hier dans l’article plus bas, mais dans vos remarques et critiques n’oubliez pas la Genève économique qui n’a pas fait grand chose depuis 25 ans, ni Canal + en grande partie responsable du dossier du stade, ni le public trop rarement présent depuis des décennies. HQ et les politiques ont droit à leur volée de bois vert, mais ce ne sont pas les seuls.

J'aime

Commentaire par NF

la commission ne pouvait pas politiquement prendre une autre décision. Mais, et c’est important la motion urgente au Conseil d’Etat est montre qu’il ne ferme pas la porte. Selon moi une des solutions, pour rembourser une partie des dépenses serait de
fixer un loyer symbolique , et non pas entre 500000 et 600000
comme mentionné. Je suis optimiste, tout n’est pas perdu.

J'aime

Commentaire par claude

La marge de manœuvre des politiques est seulement l’octroi d’une subvention exceptionnelle.
Si cette subvention pouvait couvrir le 4 mois de salaires pour terminer la saison,le club serait sauvé en attendant le nouveau budget qui sera forcément revu à la baisse…. .

J'aime

Commentaire par John

Je ne peux imaginer qu’aucune solution soit trouvée…on ne peut pas laisser mourir un club qui a 125 ans d’histoire, briser le rêves de 700 jeunes académiciens qui porte le maillot grenat avec tant de fierté et de toute façon Genève EST Servette un point c’est tout ! Honte à vous qui ne faites rien pour notre beau club ! Je garde l’espoir qu’une solution soit trouvée même si chaque nouvelle négative est un nouveau coup dur…Que pouvons-nous faire nous simples supporters à part se rendre au stade, amener du monde et donner dans la mesure du possible ? C’est a ceux qui dirigent et ceux qui ont l’argent de faire qqch pour ce club ! « Genève la riche » me fait bien rire non pardon me dégôute ! Et SI notre SFC coule que va-t-il se passer ? Le weekend j’emmène mon fils voir de l’opéra au Grand Théâtre au lieu d’aller au stade ?? Le gag ! Mais au moins je pourrais lui promettre que là y a aucun risque de faillite…vu les subventions. Bref que la force grenat soit avec nous !

J'aime

Commentaire par Geneva

De toute façon le foot pro en Suisse n’est pas viable. Il faudrait revenir à du foot semi-pro…

J'aime

Commentaire par Yansfc

Bravo au Grand Genève. Pérenniser, terminer le stade…pour qui !!! Quelle logique suivez vous…

J'aime

Commentaire par philo

Et pourquoi les supporters ne décideraient pas eux-même de rendre IDS les politiciens concérnés (où pas!)

Bon sérieusement, faudra quand même un jour que HQ nous explique pourquoi avoir attendu 3 ans avant de se bouger!

Enfin, prions qu’un généreux donateur nous vienne en aide ou alors gagner à l’Euromillion…

J'aime

Commentaire par Pharonx

HQ n’a pas attendu 3 ans pour se bouger… Des réunions ont eu lieu par le passé. C’était simplement fait dans la discrétion.

J'aime

Commentaire par NF

Et si on faisait quelque chose que tout le monde peut faire, y compris les IDS : manifester !! Allons gueuler sur les routes que notre club n’est pas la poubelle des politiques !

J'aime

Commentaire par Franck Luvet

Mais clairement!Allons montrer à tous ces guignols (surtout ceux des débuts 2000) que nous sommes là!
C’est quand même incroyable le dossier de ce stade politicien ou pas c’est des incapables et c’est les mêmes qui se croyent ultra compétent!!!A quand l’égalité des chances pour que ça soit les compétents qui dirigent et pas les Fils à Papa?

J'aime

Commentaire par adri85

Tous les habitués du stade devrais aller le même soir au Grand Théatre en chantant, en belle tenue Servetienne afin de vérifier si on nous laisse tous rentrer … 🙂
Humour… humour …

J'aime

Commentaire par Séb

Pour cela, faudrait d’abord s’acquitter d’un billet d’entrée qui est loin d’être donner. C’est cela le pire finalement, nos impôts servent entre-autres à assurer le fonctionnement du Grand Théâtre mais le prix d’entrée est tellement élevé qu’il empêche le citoyen lambda d’en profiter.
Bon, c’est pas vraiment le sujet mais je trouve le paradoxe assez saisissant.

J'aime

Commentaire par valid

Il est évident que les politicards n’allaient pas absorber ces 6 millions. Par contre ils sont clairement responsables de cette situation, le stade n’est pas exploitable en l’état. Si Servette part en faillite, Genève est mal barré avec un stade sur les bras. Ils y a bien des moyens d’aider le club sans financer directement la SA. Ils sauront trouver une astuce pour sauver le club. Mais sera-ce suffisant pour éviter un retrait de point ?

Espérons-le.

Aller Servette !

J'aime

Commentaire par Mike




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :