Les Enfants du Servette


Réactions d’après-match : un parfum de victoire et de fierté by Obra
26 avril 2015, 23:50
Filed under: Parlons Servette

Photo : Michel

Servette s’est donc imposé pour la quatrième fois cette saison dans le derby contre Lausanne. Si les Grenat faitaient avec plaisir ce nouveau succès, les Lausannois, à la peine sur la pelouse, faisaient grise mine…

  • Côté servettien, Johan Vonlanthen n’était pas le moins heureux, et ébloui par la performance de son coéquipier Benjamin Besnard. C’est ce qu’il confiait au site officiel du SFC : « Je trouve que c’est incroyable un joueur comme ça qui vient de Première Ligue et se comporte comme ça. C’est sauf erreur son sixième but cette saison et je suis très content pour lui. Toute l’équipe était très bien aujourd’hui, mais lui était extraordinaire. »
  • Besnard, Kevin Bua l’apprécie aussi (20Minutes Online) : « Avec Benjamin, on se connaît depuis les juniors à Plan-les-Ouates. Même si on n’avait jamais joué ensemble, on s’apprécie beaucoup. Sur le terrain, on se trouve bien et cela nous permet de faire la différence. »
  • Fabio Celestini en avait raz la patate. C’est ce qu’il a confié au site officiel du LS: A l’issue de la rencontre, l’entraîneur lausannois se montrait inquiet quant à la suite de la saison : « Quand tu perds trois derbys, tu t’attends à ce qu’il se passe quelques chose au quatrième et dernier. Les joueurs n’ont pas cette  »peur » de perdre le match parce que c’est un derby et qu’il y a toute une machine derrière qui ne veut pas perdre cette rencontre. Si on a pas cette peur, ce Servette-Lausanne devient un match normal et avec les erreurs que l’on a fait on le perd 4-2. C’est inquiétant car pour un derby qu’on a déjà perdu trois fois, on doit voir autre chose en terme d’attitude, de concentration et de professionnalisme. Ce qui m’inquiète le plus, ce n’est pas spécialement le match d’aujourd’hui, mais le fait que l’on vienne de trois ou quatre performances intéressantes avec sept points à la clef et qu’aujourd’hui on arrive à faire ça ! »
  • Ce même entraîneur lausannois, était tout autant dépité au moment de livrer son analyse à la Tribune de Genève : « Pour moi, on a perdu 4-0, ces deux buts marqués face à une équipe qui marchait, je ne les compte même pas», soufflait Fabio Celestini. »
  • Guillaume Katz, le défenseur vaudois, ne cherchait pas de fausses excuses au terme du match. C’est ce qu’il a confié au Matin : « On a explosé en début de deuxième mi-temps, convenait le capitaine du bâtiment en perdition Guillaume Katz. Les goals, on les leur a donné. Ils sont très forts dans les phases de transition et nos erreurs se sont payés cash. Le problème vient de notre qualité. On a essayé de jouer, mais aujourd’hui Servette était plus fort que nous. »
  • Bruno Martignoni, comme tous ses coéquipiers croisés à l’issue du match, étaient très heureux de cette victoire qui permet au SFC de rester au contact de Lugano tout en gardant trois points d’avance sur Wohlen….

Julian Karembeu


12 commentaires so far
Laisser un commentaire

Ne restent que des bonnes nouvelles à recevoir sur le front des finances du club… quid de ce côté ? quelqu’un a-til des bruits de couloir à partager ? Car ça à l’air d’être le silence radio depuis quelques jours ce qui n’est pas très rassurant avec les échéances qui approchent, même si je sais que personne ne veut penser à ça, surtout aujourd’hui avec ces bons résultats sportfs..

J'aime

Commentaire par Longeôles frites

Il n’y a au contraire que ça à penser. Par contre, de mon côté, radio couloir n’émet strictement rien. Partant de là, tous les fantasmes (ou presque) sont possibles. Une seule chose est pratiquement certaine : si une personne seule met plusieurs millions, il prendra forcément le contrôle du club. Parce que si un tel mécène désintéressé existait, cela ferait des années qu’on le saurait.

J'aime

Commentaire par NF

Y’a déjà une action concrète auquel chacun qui en a les moyens peut participer, c’est le repas de gala des 125 ans. Si on fait aussi bien que les pêcheurs ça paiera déjà la moitié des salaires d’avril…

J'aime

Commentaire par Valid

Trop tard pour la licence. Mais pour la suite, c’est effectivement un bon point. Il faudrait juste avoir Palexpo gratuitement pour cela. 😉

Aimé par 1 personne

Commentaire par NF

On aura L’Event Center. Gratuitement, je n’en sais rien.

Si mes souvenirs sont bons, c’est 700 places disponibles…

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Lausanne a payé combien pour le rolex center à Lausanne ?

Le LS a eu très exactement 915 personnes à son repas de soutien. Ce n’est pas aussi fort que le repas de Sion mais c’est un très bon chiffre qui permet de rapporter pas mal au club.

J'aime

Commentaire par flavsfc

On se demande toujours pourquoi le SFC ne fait pas de Repas de Soutien depuis des lustres!

Cela ramène de l’argent dans les caisses chaque années. Lausanne le fait, Neuchâtel aussi, Sion aussi, pourquoi pas nous????

Là, il y aura le repas des 125 ans, mais quid d’un Repas de Soutien chaque année?

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

oui Bizarre, d’autant plus que le hockey le fait.

J'aime

Commentaire par valid

D’accord avec vous, mais le « problème » avec celui-là est qu’il est hors de portée d’une partie des supporters. J’en ai entendu plus d’un qui ne viendront pas à cause du prix…
Reste à savoir si c’est plus rentable d’avoir seulement le soutien de ceux qui peuvent mettre 250.- pour le repas que de baisser le prix et de pouvoir compter sur une plus grande partie des fans? Voyons déjà combien nous serons le 21 mai prochain.

J'aime

Commentaire par D.W.

Pour ce qui concerne un éventuel repas de soutien, on pourrait vous refiler les surnuméraires chez nous. Avec plus de 7’000 inscrits on ne sait plus où les mettre.

Et puis, n’oubliez pas de demander la recette et la présence de CC en passant. Ça serait quelques centaines d’inscriptions supplémentaires.

J'aime

Commentaire par thierry

oui, c’est assez extraordinaire et une caractéristique du Vieux-Pays. En plus, ça doit largement effacer les frais d’entraîneurs !

Un repas de soutient à prix variables, 150.- et 250.- (dessert en moins, boisson payante à 150) ouvrirait plus de perspectives.

J'aime

Commentaire par Marc Schnyder

Le Servette a besoin de fédérer. Aujourd’hui absolument et demain aussi. Selon moi, ce club devrait se rapprocher de son public populaire et, sans délaisser les « VIP », se défaire de défaire de son image un peu élitiste. Ca pourrait passer effectivement par un grand repas de soutien populaire avec des prix populaires, une ambiance populaire et du spectacle. Si Constantin fait autant de réservations c’est pas uniquement par amour du maillot, c’est aussi un moment extrêmement convivial avec du show et des prix popilaires.

J'aime

Commentaire par Thierry Dougoud




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :