Les Enfants du Servette


Stade de Genève / Centre Sportif de Balexert : Deux stades, deux combats by Julian Karembeu
15 juin 2015, 12:37
Filed under: Parlons Servette

Stades balex pra

Christo Ivanov, député au Grand Conseil, se bat pour le Stade de Balexert et le Stade de Genève…

Stade de Genève : « Sortons de l’impasse »

Alors que Servette refait surface en évitant une nouvelle faillite avec l’arrivée de la Fondation 1890, le Stade reste une question lancinante depuis sa construction. Les éléments positifs se sont finalement accélérés et la motion proposée par Christo Ivanov No 2279 Stade de Genève : « Sortons de l’impasse » ! a été traitée en urgence jeudi 4 juin 2015 à 20h30 par le Grand Conseil. Elle a été acceptée début juin, ce qui signifie que le stade est désormais une installation d’utilité publique en la classant comme étant un équipement public. Il  appartiendra donc désormais aux collectivités publiques de garantir l’équilibre financier de son exploitation en finançant les travaux nécessaires à son bon fonctionnement; assurer son entretien régulier et financer, le cas échéant, ses déficits.

Retrouvez ci-dessous la motion proposée par Christo Ivanov No 2279, Stade de Genève : « Sortons de l’impasse » ! :

Proposition présentée par la Commission de contrôle de gestion : Mmes et MM. Christo Ivanov, Sophie Forster Carbonnier, Gabriel Barrillier, Michel Baud, Jacques Béné, Irène Buche, Bertrand Buchs, Thierry Cerutti, Florian Gander, Jean Romain, Pascal Spuhler, Nicole Valiquer Grecuccio, Alberto Velasco, Salika Wenger, Yvan Zweifel

Date de dépôt : 18 mai 2015

M 2279

Proposition de motion

Stade de Genève : « Sortons de l’impasse » !

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève considérant :

  • la dimension régionale, nationale et internationale de ce stade ;
  • les importants investissements financiers consentis par le canton et les communes ;
  • l’intérêt signifié par l’ensemble de la population notamment en votation populaire ;
  • qu’il faut assurer la pérennité du stade et la qualité de ses infrastructures ;
  • qu’il conviendrait d’améliorer l’exploitation du stade afin de valoriser et d’optimiser son utilisation,

invite le Conseil d’Etat

  • à décréter cette infrastructure comme un équipement d’utilité publique ;
  • à étudier un soutien financier des collectivités publiques pour effectuer les travaux nécessaires à sa bonne exploitation ;
  • à étudier la possibilité de soutenir financièrement la Fondation du Stade de Genève de manière pérenne par le biais d’un contrat de prestations afin qu’elle puisse gérer les infrastructures existantes ;
  • à transmettre au Grand Conseil un rapport financier complet sur le stade, indiquant notamment qui en est le propriétaire et si les sommes investies par les différents acteurs publics ont été amorties ;
  • à subordonner le versement d’une subvention à la Fondation du Stade de Genève à une exigence de transparence de la part des locataires du Stade bénéficiant de tarifs et/ou de conditions préférentiels, quant à leur organisation et à leurs comptes ;
  • à étudier la possibilité de renégocier le droit de superficie en vigueur, de mettre en gage ses revenus futurs ou de le vendre auprès d’un investisseur institutionnel genevois pour une durée à définir, permettant de financer les travaux nécessaires à effectuer.

EXPOSÉ DES MOTIFS

Mesdames et Messieurs les députés,

Le Stade de Genève est un feuilleton qui dure depuis de nombreuses années. En 2004 déjà, la Commission de contrôle de gestion s’emparait du dossier. Un excellent rapport (RD 547) avait été rendu par MM. Kanaan et Slatkine, qui confirmait l’inadéquation entre les ressources allouées à cette entité et la réalisation de sa mission.

Depuis le 11 mars 2011 (contrat signé entre la Fondation du Stade de Genève et le Servette FC 1890 SA), l’entier de l’exploitation du stade a été remise au Servette FC 1890 SA dont l’intégralité des revenus et des charges doivent être assumées par le club jusqu’en 2043 !

Ce contrat a été résilié, d’un commun accord, en date du 15 avril 2015.

La raison principale est que les recettes ne couvrent pas les charges liées à son exploitation. Les chiffres en lien avec le nombre d’entrées lors des matches de football ou plus récemment de rugby, démontrent une faible participation du public malgré les efforts des dirigeants du Servette FC et du RC Servette.

En ce qui concerne la nécessité de travaux, l’Etat a demandé une analyse indépendante. Le mandat a été confié à l’Académie internationale des sciences et techniques du sport.

Lors de son audition par la Commission de contrôle de gestion, le 15 décembre 2014, M. Laurent Moutinot, président de la Fondation du Stade de Genève, parle des difficultés financières et d’entretien du stade. Il évoque cinq solutions possibles dans ce dossier

  1. la démolition du stade,
  2. la vente ou la donation du stade,
  3. la transformation du stade,
  4. le transfert du stade en main publique,
  5. le fait de considérer le stade comme un équipement public et d’intérêt public.

Toutes ces options ont été étudiées y compris la possibilité de démolir l’installation et l’affectation de ces terrains, par exemple à la construction de logements.

A la suite de cette audition, la Commission de contrôle de gestion a créé une sous-commission pour étudier et évaluer toutes les pistes évoquées par le président de la Fondation du Stade de Genève, M. Laurent Moutinot.

Après avoir analysé ce dossier complexe, la sous-commission estime que le stade doit rester une installation d’utilité publique en la classant comme étant un équipement public. Il s’agira d’assumer l’obligation qu’implique ce statut. A savoir garantir l’équilibre financier de son exploitation en finançant les travaux nécessaires à son bon fonctionnement ; assurer son entretien régulier et financer, le cas échéant, ses déficits.

Il faut relever enfin que la plupart des stades sont régis sous le statut d’équipements publics car, justement, les équipes ne peuvent assumer les charges d’exploitation, mis à part celles de rang international.

Au vu de ces explications, nous vous remercions, Mesdames et Messieurs les députés, de réserver un bon accueil à cette proposition de motion.

Centre sportif de Balexert : quelles solutions et quel avenir ?

Christo Ivanov a également déposé le 18 mai une Question écrite urgente : Centre sportif de Balexert : quelles solutions et quel avenir ?  Le déménagement du Centre sportif de Balexert pour le Pré-du-Stand au Grand-Saconnex est prévu, si cela se réalise, pas avant 2018 (1ère phase). Il est donc légitime de se demander si l’Etat ne devrait pas venir en aide à l’Association du Servette Football Club qui s’occupe de l’entretien du Centre sportif de Balexert et qui en paie tous les frais de fonctionnement…

Retrouvez ci-dessous la Question écrite urgente, Centre sportif de Balexert : quelles solutions et quel avenir ?

Secrétariat du Grand Conseil

Question présentée par le député :

Christo Ivanov

Date de dépôt : 18 mai 2015

Q Numéro d’objet

Question écrite urgente

Centre sportif de Balexert : quelles solutions et quel avenir ?

Le Centre sportif de Balexert fait partie de l’échange de parcelles entre le canton, la commune de Lancy et la commune de Genève lors de la construction du stade de Genève à la Praille.

L’article 2 des statuts de la Fondation du Stade de Genève (but) indique :

« de favoriser la pratique et le développement général de tous les sports athlétiques dans le canton de Genève, et plus particulièrement ceux pratiqués par le Servette Football Club, par l’aménagement des terrains et bâtiments dont elle sera propriétaire, « d’acquérir les biens et droits immobiliers nécessaires à la construction et à l’exploitation du stade de Genève et à la réhabilitation du Centre Sportif de Balexert, « d’en assurer la construction, le financement, la gestion et l’exploitation dans l’intérêt général et à cet effet rechercher le financement du projet et établir que la couverture des frais financiers et d’exploitation est assuré, au besoin avec des engagements financiers de l’Etat, conformément à la condition figurant à l’article 3. Alinéa 1, lettre d de la loi du 26 avril 1996 et sa modification du 19 juin 1997 ».

Les modalités de mise à disposition des infrastructures susmentionnées seront à convenir par convention séparée. L’Etat gère ou devrait gérer le Centre Sportif de Balexert conformément à l’article 2 des statuts de la Fondation du Stade de Genève. Or en réalité, c’est l’Association du Servette Football Club qui s’occupe de l’entretien du Centre sportif de Balexert et qui paie tous les frais.

Pour les années 2011-2012, l’Association a payé Frs 237’900.–, en 2012-2013 Frs 260’969.–, en 2013-2014 Frs 329’623.– et en 2014-2015 Frs 296’459.– pour les frais d’entretien des pelouses, le restaurant, les charges, les assurances etc…(coût d’exploitation net du Stade).

A Sion, à Lausanne ou à Neuchâtel, les clubs n’ont pas à payer l’utilisation des installations mises à leurs dispositions.

Malgré les investissements récurrents de l’Association Servette FC, il s’avère que les pelouses sont dans un état catastrophique avec de graves risques de blessures pour les joueurs et joueuses qui utilisent ces installations. Le déménagement du Centre sportif de Balexert pour le Pré-du-Stand au Grand-Saconnex est prévu, si cela se réalise, pas avant 2018 (1ère phase).

Encore faudrait-il avoir résolu tous les problèmes liés à la réalisation de la Route des Nations et les oppositions inhérentes à ce grand projet d’intérêt public.

Le Cycle d’Orientation du Renard devrait déménager sur le site du Centre Sportif de Balexert en 2022.

Mes questions sont les suivantes :

  1. Quel est l’avenir du Centre sportif de Balexert ?
  2. Le calendrier initial des « déménagements » pourra t’il être tenu malgré les oppositions?
  3. Est-il normal que ce soit l’Association Servette FC qui paie les frais d’entretien, les charges etc… du Centre sportif de Balexert ; alors qu’à Lausanne, Sion ou Neuchâtel, ce n’est pas le cas?
  4. Le canton envisage t’il de renégocier avec l’Association Servette FC les modalités contractuelles pour l’utilisation du Centre sportif de Balexert ?
  5. Le remplacement des pelouses s’imposent pour des raisons de sécurité. Qu’envisage de faire le canton à ce sujet ?

Je remercie le Conseil d’Etat pour ses réponses.

 

 

 Liens vers les articles :

Julian Karembeu


69 commentaires so far
Laisser un commentaire

Très intéressant cet article. Est-ce qu’on peut espérer que l’Etat considère que l’infrasctucture du futur centre de formation du SFC (locaux, terrains, etc…) est aussi d’utilité publique?
Quand on voit les magnifiques campus de Bâle, GC et ce que Lausanne prévoit de faire à la Blécherette (pour les centres que j’ai déja vu), Genève/Servette pourraient s’en inspirer pour avoir un outil de bonne qualité pour le club. Après j’imagine que c’est comme d’habitude, une question d’argent…

J'aime

Commentaire par D.W.

Si tout ceci avait été fait avant, Quennec s’en serait parfaitement sorti !

J'aime

Commentaire par chokito

+1000

J'aime

Commentaire par tisuisse

+ 2000
En fait, H. Quennec a rendu un grand service au SFC sans le vouloir.
L’Etat récupère ce gouffre à pognon de stade, qui n’aurait jamais du être au SFC.
Les politiques se bougent enfin.
Il a fallu toute cette galère pour arriver à une stabilité…. et un nouveau départ.
C’est vrai que le changement de ligue ne fait pas plaisir, on fera avec.
Hop les Grenat ! 😊

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Personne voulais aider Quennec car il était trop mystérieux et sur ces comptes et sur ces projets.
Maintenant tout se débloque ….

J'aime

Commentaire par iceagetv

Est-ce qu’on est sûr que c’est pour un manque de transparence qu’on l’a pas aidé ou est-ce que la réussite éventuelle d’un canadien aurait pu gêner après l’exemple du hockey et le bon écho du rugby! On est en droit de se poser la question ! On est dans de la politique pour moi. De plus, on aura pas plus d’informations sur les comptes pour ma part, j’y crois pas. Les investisseurs privés vont probablement vouloir être discrets mais par contre il y aura plus de contrôle… A mon avis mais je peux tromper.

J'aime

Commentaire par tisuisse

J’ai entendu dire que certains investisseurs voulaient rester discrets, on ne connaîtra ptêtre pas tous les noms. Pas grave du moment qu’ils apportent les fonds. Moi ça me convient.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Quoiqu’il en soit Quennec a failli à sa tâche. Sa gestion a été catastrophique. Arrêtez de le défendre encore maintenant.
Tournons la page et regardons vers l’avenir. Il est prometteur, cette fois.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

vivement la conférence de presse mercredi pour en savoir un peut plus sur les repreneurs, le montant du budget pour la nouvelle saison et leurs objectifs

J'aime

Commentaire par Christophe

Balex et tombe en ruine. Certains terrains sont interdits d accès car dangereux, plusieurs goals sont cassés ou sur le point de céder et les jeunes grenats jouent et s entraînent avec des ballons pourris ou de taille trop grande…et tout cela dure depuis des années mais malheureusement pas de moyens :((

J'aime

Commentaire par geneva

Mais aujourd’hui le club est repris par une nouvelle direction. Bcp de choses vont changer. Il y a sens une évolution par rapport aux intentions envers le stade.
Il ne faut plus se lamenter sur le passé. Tournons-nous vers le présent et regardons l’avenir avec confiance.
On a enfin une direction qui tient la route.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

On ne peut pas s’étonner de la misère qui régnait dans le club à partir du moment où celui-ci a été présidé par des gens soit incompétents, soit guignols, soit farfelus, soit escrocs, soit tout à la fois.
Maintenant on va enfin pouvoir parler de reconstruction.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Il ne faut pas non plus se faire trop d’illusions : les moyens resteront limités.

Quant à la direction qui tient la route, on l’a dit quand Lüscher est arrivé, on l’a dit quand Quennec est arrivé.

Alors, pour ma part, j’attends pour voir. j’ai été trop souvent déçu par le passé pour ne juger que sur des actes.

J'aime

Commentaire par NF

d’ailleurs à part Fischer, on ne sait pas encore qui sera dans la direction, non ?

J'aime

Commentaire par befa

@GrenatDC C’est incomparable. L’ancienne direction avait le Stade et Balex à charge. Aujourd’hui, la nouvelle direction n’aura plus ces deux lourdes charges (et on parle de plusieurs millions).

HQ n’est aucunement coupable de l’état de Balex.

J'aime

Commentaire par Franck Luvet

Je ne parlais pas de Balex.
Mais HQ a sa grande part de responsabilité dans le fait que le Servette se trouve où il est maintenant.
La direction d’aujourd’hui semble déjà faire plus l’unanimité. Des choses bougent déjà. Pourquoi? Parce qu’elle a sans doute davantage de choses concrètes à proposer.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Pourtant tu réponds à un commentaire concernant Balex.

Oui les choses concrètes bougent enfin, mais elles ont commencé à bouger avant la reprise du club par cette fondation. Pour rappel, ça fait 3 ans que l’Etat a demandé un rapport à la fondation du stade.. sur demande de HQ. Ce rapport a mis 3 ans avant d’être pondu (!!).

Bref regardons de l’avant, les premières pièces du puzzle seront dévoilées demain.

J'aime

Commentaire par Franck Luvet

Oui mais de son côté Moutinot a relevé à plusieurs reprises n’avoir reçu aucun appel ou contact de Quennec durant tout le mandat de celui-ci.
Alors que le dialogue est déjà engagé avec Fischer.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Quelqu’un pourrait confirmer ou infirmer les dires de geneva !!! Le centre a des subventions de l’état et de l’asf alors je doute que les ballons du Servette soient plus pourri que dans les autres clubs. Dans tout les cas, mêmes sans buts ni ballons 😂 nos mômes obtiennent de bon résultats.

J'aime

Commentaire par leogrenat

Mon fils est à l Académie c est des choses qui ont été dites lors de la réunion qui a eu lieu la semaine passée

J'aime

Commentaire par geneva

Laissons le passé dans sa boîte d’archive et regardons le futur.

Les moyens seront limités ,on est d’accord, mais comme ils seront très bien gérés par des gestionnaires qui en sont, chaque franc aura sa valeur et sera utilisé à bon escient et on peut faire beaucoup de choses quand tout est bien calculé et ça, j’en suis sûr avec cette équipe de choc.

Les joueurs se sentiront aussi rassurés avec des gens transparents donc

VIVE LE SERVETTE – VIVE GENEVE ET HAUT LES COULEURS !

J'aime

Commentaire par Vieugrenat

Sur quelle base affirmes-tu qu’ils seront transparents ? J’ai peut-être raté quelque chose, mais vu leur discrétion à ce jour, c’est selon moi pure spéculation.

Attendons mercredi pour en savoir plus.

J’entends pour l’heure rigoureusement le même discours qu’en 2012. Donc, chat echaudé…etc.

J'aime

Commentaire par NF

Je reste convaincu que certains investisseurs d’aujourd’hui sont les mêmes que ceux de quennec. Et le nouveau président est également un proche de quennec. Alors attendons avant les grandes déclarations.

J'aime

Commentaire par leogrenat

Entièrement d’accord @leogrenat !
En plus, le but de HQ était de laisser le club à un repreneur qui puisse garantir une certaine continuité…

J'aime

Commentaire par tisuisse

Attention de ne pas faire des amalgames.
Les nouveaux repreneurs ne voulaient plus de Quennec.
Ils ne sont donc pas des proches de Quennec.
Laissez-le où il est Quennec maintenant 😉
La fondation s’est approchée de Quennec début 2015, puis mai 2015. Ça n’a pas suffi pour créer une collaboration. Alors nous ne pouvons pas dire que ce sont des proches.

@NF : je te rejoins. Attendons avant de bercer dans l’euphorie. Mais jamais nous n’avons pu avoir de si bons espoirs, tant ce qui se met actuellement sur place se rapproche d’assez près à une forme d’idéal. Comme le relève d’ailleurs Simon Meier dans le Matin Dimanche.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

*en place

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Je suis d’ailleurs bien placé pour prévenir d’une trop grande euphorie. Car, le cas échéant, on me reprochera de retourner ma veste… 😉
Mais comme on me reproche souvent, à tord selon moi, d’être négatif (il faut différencier négatif et réaliste), je ne vais pas me priver de prôner le positivisme maintenant que je sens enfin une vraie opportunité pour notre club de se reconstruire autour d’un vrai projet. Enfin…

J'aime

Commentaire par GrenatDC

D.Fischer est proche de Quennec qu’on le veuille, il a plus d’expérience et de compétence du point de vue financier. Mais est-ce qu’on a besoin d’un rugbyman pour diriger un club de football?

J'aime

Commentaire par Henri Dal Pallazzo

Fischer est forcément proche de Quennec, puisqu’il a fondé le rugby avec lui.

Maintenant, cela ne signifie pas qu’il a la même philosophie dans la manière de gérer un club.

Besoin d’un rugbyman ? Non. Besoin d’un dirigeant capable de mettre en place les bonnes personnes aux bons postes. Et ceci dit, Fischer est un poil plus que « rugbyman ».

Parmi nos dirigeants depuis 40 ans, qui était un footeux ? Il y a eu Roger. Et c’est tout. De Cohannier à Vinas en passant par C+, Weiler, Lavizzari, ce n’était pas leur activité du tout.

@GrenatDC : Fischer (club 1890) s’est approché, pas la fondation, qui elle n’existe pas encore. C’est un détail, j’en conviens. On peut être proches et avoir des divergences.

J'aime

Commentaire par NF

@GrenatDC, de quel « vrai projet » parlons-nous?

J'aime

Commentaire par Miklos Cacciapaglia

Fischer est très différent de Quennec. Dans sa manière de parler, dans sa vision des choses, dans ses priorités, dans sa gestion. Il a d’autres valeurs, est issu d’une autre culture. Cela est suffisamment pour ma part pour affirmer qu’ils ne sont pas proches. Dans le sens où je l’entends.
Après, ils sont peut-être proches pour leurs idées sur la formation, et pour le fait qu’ils ont déjà bu un verre ensemble 2-3 fois… Oui…

J'aime

Commentaire par GrenatDC

@Miklos : quand je parle d’un « vrai » projet, je veux parler d’un… projet!
Ils nous le présenteront dans les grandes lignes probablement demain. Puis, comme tout projet, il sera probablement évalué, amené à évoluer aussi.
Un projet se voit aussi à travers des actes concrets. Une philosophie. Une cohérence. Une stabilité. Une transparence. Une ligne de conduite.
Je n’ai rien vu de tout ça durant l’ère Roger, Pishyar ou Quennec.
Si ce ne sont que des belles paroles et des propos généraux pour faire bien dans le paysage.
Donc pour moi le Servette n’a jamais eu de projets depuis plus de 10 ans maintenant, au bas mot.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Les Evaux c’est beau

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey

…et géographiquement et accessiblement, c’est plus pratique que Balexert.

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Grillages et voitures pour nos jeunes poumons .. No!!!

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey

Quelques précisions apportées aujourd’hui par Christo Ivanov :

La motion a été acceptée par le Grand Conseil le jeudi 4 juin 2015 par 80 oui – 8 non et 3 abstentions.

Pour info, une réunion est prévue le 17 juin 2015 entre la Fondation du Stade et l’Office des Bâtiments (OBA) pour les futurs travaux du Stade de Genève.

Les premiers travaux auront normalement lieu cet été déjà…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Julian Karembeu

Merci pour les infos Julian. En tous cas M. Ivanov semble très impliqué dans les motions/propositions politiques en faveur du club. Merci à lui et ceux qui le soutiennent!

J'aime

Commentaire par D.W.

Bravo et merci M. Ivanov pour vos propositions.
Il aime le sport ce politicien. Un soutien qui fait du bien.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Et en ce qui concerne Balexert ?

J'aime

Commentaire par valid

HS demain soir 23 h, grand match de foot féminin à ne pas manquer.
Nos Suissesses affronteront les Camerounaises.
Après le magnifique 10 à 1 contre l’Equateur, on peut s’attendre à du beau spectacle. Ptêtre mieux que le match sans stars à la Praille …..
Ces filles m’épatent par leur talent.
HOP SUISSE !

Aimé par 1 personne

Commentaire par Stanley.vi

Aucunes comédiennes 🙂 .. Et les patates qu’elles envoyent !

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey

Oui, ça c’est du foot à l’ancienne… mais en plus rapide!
On aurait dit le Brésil des années 70 – 80. On verra si elles sont capable de rééditer ce genre de match contre le Cameroun ce soir… A ne pas manquer pour ceux qui aiment le foot-spectacle! Et dire qu’elles jouent sans deux de leurs meilleures joueuses.

J'aime

Commentaire par Dumbledore

En tout cas elles sont moins souvent parterre que les joueurs mâles comme j’ai pu le constater au match ce soir à la Praille. Il y a eu trop d’arrêts de jeu, 5 minutes de prolongation !
De plus, les filles, elles ne crachent pas ! 😊

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Pour le plaisir du contraste, j’ai relu cet ancien article 😛 !
https://enfantsduservette.ch/2011/03/11/le-stade-de-geneve-est-enfin-servettien/

J'aime

Commentaire par chokito

J’avais fait fort 😉 Mais c’était l’époque où Pishyar réussissait encore à berner son monde…

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

J’avais bien écrit lors de l’intronisation de Quennec que le Servette possédait enfin un « vrai » président…! 😜
Comme quoi, il semble important de ne pas trop s’enflammer et surtout de garder un esprit critique pour se remettre en question le cas échéant 😉

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Mais en fait, les idées peuvent être bons, la réussite ou pas dépends surtout de la qualité de gestion. C’est essentiel que nous avons qqn qui comprends les bases de comment gérer une entreprise ou organisation et le concept de revenus et dépenses (par ex., Le Mont montre vraiment l’exemple).
C’est pour cette raison, que Didier Fischer m’inspire bcp plus de confiance que ce que nous avons dans le passé

J'aime

Commentaire par Coombie

eh oui moi aussi j’ai cru en Quennec et ce jusqu’au dernier moment… incorrigible je crois maintenant en Didier Fisher, d’ailleurs la nuit dernière j’ai rêvé que tous les joueurs sous contrat restaient fidèles, qu’on survolait la 1ère ligue, et cerise sur le gâteau en finale de la coupe on battait Sion.

J'aime

Commentaire par claude

Puisse ton reve devenir realité cher ami!! Sinon j’attend vraiment avec impatience cte conférence demain à 10h.

J'aime

Commentaire par Martin Vurens

Est ce que il y aura un moyen de suivre la conférence de presse de demain ?

J'aime

Commentaire par juls90

D’après ce que j’ai pu comprendre elle étais publique non?

J'aime

Commentaire par Martin Vurens

Je ne sais pas si elle est publique, en tous cas Léman Bleu a écrit sur Twitter que le Servette FC « Ne nous autorise pas la diffusion en direct de la conférence de presse de demain (9h) ».

J'aime

Commentaire par D.W.

😐

J'aime

Commentaire par chokito

heureusement qu’on a dit que la nouvelle équipe était transparente

J'aime

Commentaire par engrenatge

La nouvelle direction n’est pas en place que ça râle déjà. Normal.

Une conférence de presse est une conférence destinée… à la presse ! Ce n’est pas un débat public ou une réunion avec les supporters. La presse doit pouvoir travailler tranquillement, sans être gênée par des interventions du public.

Bref, la transparence, c’est un délire de certains ici. Du moment, que les partenaires (sponsors, mécènes, Etat) sont correctement informés et que la communication à leur égard n’est pas à sens unique avec une bonne couche de brouillard, ce sera déjà un énorme pas en avant.

Faut pas rêver : vous ne connaîtrez pas l’intimité du vestiaire, le salaire des joueurs ou pourquoi certaines décisions auront été prises, par exemple.

Tout comme il ne faut pas espérer avoir une couverture de déficit de plusieurs millions parce que Pictet ou Rolex sont plus ou moins derrière la fondation que nous allons.

Il faut remonter, si possible, directement en ChL pour conserver nos jeunes. Mais la suite sera plus délicate.

J'aime

Commentaire par NF

je ne dis pas d’en faire un événement public, mais de ne pas autoriser Léman Bleu à la retransmettre, je trouve que c’est un mauvais signal qu’on envoie aux supporters qui ont, on l’a vu sur ce blog, une grosse attente vis-à-vis de cette nouvelle direction

J'aime

Commentaire par engrenatge

C’est bien là le problème : la grosse attente. Qu’on ait déjà des dirigeants sérieux. Ca nous changera depuis 15 ans.

J'aime

Commentaire par NF

http://www.tdg.ch/sports/sfc/quatre-priorites-servette-heure-avenir-jeu/story/14028502#TB_inline?height=180&width=390&inlineId=emailForm&modal=false

Servette est a un tournant dans son histoire et l’on souhaite tous le meilleur en attendant les déclarations de la Fondation 1890.
Allez Servette!!
Encore un excellent article de la TDG

J'aime

Commentaire par charloc3

Tient tient Quennec quitte le Rugby ! Dabord il dit qu’il rete à la barre maintenant qu’il part eh ben je serrai nos amis du GHSC je tremblerais…

J'aime

Commentaire par iceagetv

je pense que ceux qui rêvent de transparence totale peuvent d’ores et déjà commencer à râler contre la nouvelle direction. 🙂

A vos claviers. mdr

J'aime

Commentaire par NF

On a strictement rien appris de cette conférence de Presse 😐

J'aime

Commentaire par chokito

Cooper reste (confirmé)
Pont pas directeur technique
Zubi et Canta sur la sellette
Capital de 4 millions de la fondation
Les dettes sont réglées
Pas l’ambition absolue de remonter de suite
On va perdre certains jeunes de talent

Tu espérais quoi de plus ? Il y avait des bruits, des rumeurs. C’est confirmé officiellement.

J'aime

Commentaire par NF

On en a appris beaucoup déjà je trouve.
Tous les éléments que vite NF, entre autres. Et ce n’est pas tout.
On a déjà connaissance des chiffres. C’est nouveau. On connaît le capital, à peu de choses près le budget.
On sait aussi que la nouvelle direction s’est déjà entretenue avec les autorités, avec la fondation du stade également.

Je trouve que Fischer se démarque de Quennec dans le sens où son discours est plus concret, plus pragmatique. Il parle de choses plus précises, sans détour. Et surtout il illustre ses propos par des actes concrets et même planifiés dans un temps court.

Ça nous change déjà passablement…!

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Le seul point qui est dommage (frustrant..) est de ne pas savoir exactement le nom des financiers… ce qui laisse la porte ouverte au spéculation en tout genre mais bon tant que l’argent est la on va pas faire la fine bouche… une petite Rolex arena.. je kifferais bien.. Servette un jour Servette toujours

J'aime

Commentaire par finsius

ce n’est pas très étonnant. le monde de la banque et de la finance cultive la discrétion.
nous voici donc au même point que 2012: il y en a qui mettent de l’argent mais on ne sait pas qui c’est.
le point positif est que la direction a l’air un peu plus ancrée dans les réseaux genevois que ne l’était la précédente

J'aime

Commentaire par engrenatge

On ne sait toujours pas pourquoi tout ceci ne s’est pas fait avant le refus de la license!

J'aime

Commentaire par chokito

hum… peut-être parce que les sommes nécessaires pour garantir le budget n’étaient pas réunies, au hasard ? Et qu’elles ne le sont toujours pas, obligeant le club à réduire la voilure. Si on avait les moyens de payer la structure mise en place par Quennec, cela aurait été dit. Or, les Zubi et Canta sont sur la sellette, l’administratif va être réduit (tweet de Wakker), Jenkins est parti. On va vendre quelques joueurs.

Râler et réclamer de la transparence, c’est bien.
Réfléchir de temps en temps, c’est mieux.

J'aime

Commentaire par NF

😉

Il faut rester positif et confiant suite à cette conférence de presse.
Il y a des choses qui ont déjà été faites. Les plus prioritaires.
D’autres vont suivre ces prochains jours et ces prochaines semaines.
C’est encourageant. Vraiment.

J'aime

Commentaire par GrenatDC




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :