Live Chat: Servette FC vs FC Breitenrain

Breitenrein1

Année en promotion League certes mais année d’émotions tout de même. La rubrique « Live Chat » vous permet de laisser des commentaires pendant le match. Cette plateforme sera à disposition des lecteurs 60 minutes avant le début de chaque rencontre.

Nous précisons que tous les EdS, bénévoles, n’ont pas pour vocation de modérer vos commentaires. Nous vous prions donc d’employer la langue de Molière avec respect. En cas d’abus nous nous reservons le droit d’exclure les contrevenants récidivistes ou de purement est simplement vérouiller le « Live Chat ». Merci pour votre précieux concours.

Les EdS.

Enflammez-vous, laissez nous vos commentaires. C’est parti à vous les manettes!

34 réflexions sur « Live Chat: Servette FC vs FC Breitenrain »

  1. Servette FC : Gonzalez – Sauthier, Cadamuro, Mfuyi, Faug-Porret – Hasanovic – Vitkieviez, Doumbia, Maouche, Caslei – Besnard.

    Remplaçants : Guedes, L. Gazzetta, K. Gazzetta, Alaj, Da Silva, Sabaly

    J’aime

    1. PS si on pouvait avoir un peu de fiabilité dans le live sur le site off, ce serait bien. Un score tenu à jour, des cartons et des changements retranscrits correctement pendant le match, et au moins un commentaire toutes les 5 minutes, ce ne doit pas être si compliqué que ça pour un club comme Servette, non ?

      J’aime

    1. L’équipe a bien tenu. L’essentiel est là.
      Compte tenu du nombre de joueurs absents et blessés, elle est importante.
      Je pense que l’expérience et le caractère de Gonzales est important sur ce genre de match pour tirer le groupe.

      Aimé par 1 personne

      1. Navré mais Gonzalez n’est pas meilleur que Muller. Alors que Barroca (toujours servettien) joue au Gd Lancy. Cherchez l’erreur ? si ce n’est pas la politique des petits copains !!!

        J’aime

  2. Inadmissible, je ne veux pas jouer le rabat joie, mais hors les 3 points et le 1er quart d’heure, le reste ne fut pas digne d’un pretendant à la montée, quel pauvreté dans le jeu servettien, clairement il manque un patron sur le terrain, peut être que le retour de Pont améliorera le jeu servettien, mais ce soir on a été mauvais.

    J’aime

  3. Je suis d’accord avec Claude.

    Ca fait un sacré moment qu’à chaque match de Servette à la Praille je me dit faut vraiment avoir le sang grenat pour venir encore et toujours.

    J’aime

    1. J’ai bien aimé Luca Gazzetta, il était très vif, super motivé et a amené un plus côté offensif. Quant à Alaj, il n’a pas assez joué pour être jugé.

      J’aime

  4. Alaj a touché un ballon il me semble, il est rentré à la toute fin. Il a l’air assez solide. Le petit frère de Gazzetta, est effectivement petit, mais vif, mais on a également que peu eu le temps de le voir en action.

    En ce qui concerne le match: après 15 minutes, je me suis honnêtement dit qu’il y avait 2 ligues de différence entre les deux équipes, et que le match devrait facilement finir sur un 5 ou 6 à zéro.
    Oui, y a eu un peu de manque de réussite, le but annulé (injustement?) pour le 3-0, un éventuel penalty pas sifflé. Mais le reste… Nos gars sont meilleurs qu’en face, ça se voit rapidement. Mais quelle naïveté (arrogance?) de se voir un peu plus beau qu’on est, de rentrer dans une suffisance désolante, insupportable pour le supporter. Puis peu à peu, à force de se déconcentrer puis se relâcher, au lieu d’aller anéantir ce FC breitenrain (dont les 3/4 des joueurs ont surement eu une journée de boulot hier!!!), et bien les amateurs bernois se disent qu’en fait ils sont pas tant largué que ça. Leurss premières occasions arrivent… tandis que du côté servettien on sent la fébrilité revenir, les erreurs individuelles se multiplient (Cadamuro nous en a fait 3-4 monstrueuses, mais il est de loin pas seul).. et gentillement c’est Breitenrain qui dicte le jeu et Servette qui subit.

    Bref, 20 minutes de foot, puis plus rien. Je suis optimiste car on sent le potentiel, mais alors qu’est-ce que la médiocrité s’installe rapidement dès qu’on est un peu nonchalant!

    J’aime

  5. C’est le même scénario a chaque match. Cette saison ils ont maitrisé 3 matchs…Contre Zurich, a Tuggen et a Bâle. A 17 reprise sur 21 match l’équipe a donné le sentiment de surclasser son adversaire pour instant tout en prenant soin de relancer ce dernier dans le match, en perdant totalement son jeu et en finissant les match en mode panique totale….les matchs passent et l’équipe répète les mêmes erreurs sans jamais les corriger….les entraineurs changent le mal reste…ce n’est pas admissible….Concernant Braizat il fait rentrer 3 juniors et sort les seuls joueurs qui étaient restés dans leur match…c’est un coaching incompréhensible….Da Silva regardait les autres essayer de défendre et n’allait même pas au contact…on ne peut lui pardonner que pour son âge….mais sinon c’est un comportement effarant.
    Bref….cette équipe doit vraiment faire un reset….alors que des équipes amateurs jouent leur jeu 90 minutes la seule équipe professionnelle perd totalement le contrôle de son jeu après une trentaine de minutes a chaque match ou presque.

    J’aime

    1. Oui, c’est pathologique ce comportement suicidaire… On dirait qu’ils ont pour consigne de tout faire pour ne pas monter cette année alors qu’ils en ont largement les moyens. Ou alors c’est de la suffisance dû à des caractères velléitaires indigne de professionnels ? En tout cas, mieux vaut ne pas être cardiaque pour soutenir cette équipe ! Pff….

      J’aime

  6. très bonne analyse de tipatt. le parcours de servette est très décevant, on a l’impression que l’ équipe ne progresse pas, que l’on gagne surtout grâce à la classe individuelle des joueurs. on commet toujours et encore les même fautes, dans beaucoup de match on ne prend pas l’ adversaire au sérieux. l’équipe est très faible mentalement, n’arrive pas à tuer les match, même contre les equipes clairement inférieures. la montée – qui est toujours possible à mon avis – dépendra surtout de cham et de ses prestations. pour monter il faut surtout espérer pour une baisse de régime des zougois.

    J’aime

    1. Les bonnes nouvelles, c’est quand même la réapparition de Mati, l’affirmation de Maouche, l’emprise plus prononcée de Caslei sur le jeu et l’efficacité retrouvée de Besnard… Et il faut que toute l’équipe trouve de la constance et de la concentration pendant 90 minutes.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :