Les Enfants du Servette


Il était une fois le Mur de la Solidarité… by Michel
4 octobre 2016, 10:57
Filed under: Parlons Servette
sfcoff_2013-09-18-mur

Tel était le projet initial de 2013… (source: site officiel Servette FC)

Alors que l’équipe sort d’un bel après-midi solidaire où le groupe servettien a une nouvelle fois montré qu’il valait bien mieux qu’une 8e place de Challenge League, nous avons voulu nous attarder sur un symbole qui trône à l’extérieur du Stade de Genève. Il y a plus de 3 ans, Hugh Quennec inaugurait le Mur de la solidarité sur l’esplanade de la Praille. Les trois piliers costauds et grenats ansi que les milliers de carreaux représentaient alors la solidarité des supporters et des suiveurs lors du sauvetage du club, la communauté Servette derrière l’institution du Football Club, et probablement un avenir qui devait s’annoncer meilleur.

3 ans plus tard… rien.

L’opération « Servetton » (eh oui !) avait rapporté près de 900’000 francs grâce à près de 5’000 donateurs, et avait contribué à sauver un temps le club genevois de la désastreuse fin de l’ère Pishyar. Mais, on peut le penser aujourd’hui, elle n’avait fait que retarder de nouveaux déboires financiers, ceux du printemps 2015.
Le geste était beau, le symbole était fort et avait mis le temps pour prendre forme. Depuis, plus rien. Les trois mêmes poteaux sont là, en train de décrépir. Après quelques semaines, le temps de la curiosité passé, bon nombre étaient les supporters qui ne prêtaient même plus attention à cette histoire.

p1360099_40_resjpg

Le 2 Octobre 2016, en attendant le match contre Aarau.

Va-t-on faire quelque chose de cet héritage ?

Malheureusement récemment l’état de cette construction non-terminée s’étant effectivement dégradé (sur les jointures ou la surface auto-collante), de nouvelles questions arrivent. Que va-t-on faire de ce « mur » ?
Le laissera-t-on mourir à petit feu, tomber dans l’oubli, un peu comme les milliers de supporters qui se sont progressivement éloignés de la Praille ces dernières années ?
Ne faudrait-il pas achever l’oeuvre de la présidence Quennec et finir la construction selon les plans ? Quitte à faire intervenir le bénévolat… Et quid de lui trouver une place plus définitive ?
Ou alors, peut-on reprendre tout à zéro sur ces mêmes idées de communauté et de solidarité, et marquer plus « proprement » l’histoire du club ?

p1350906_30_2016-09-11

11 Septembre 2016, ce n’est pas une tour du WTC, mais un pilier du Mur en décrépitude.

Un passif hérité, et des questions qui vont bien finir par se poser aussi à la nouvelle direction. Et c’est un peu un symbole de respect et d’honnêteté envers les donateurs historiques aussi.

Quelques rappels chronologiques:

01/03/2012, Majid Pishyar abandonne le club à ses dettes : http://www.servettefc.ch/fr/actualite/article-4250.html 

12/03/2012, lancement de l’opération Servetton qui conduira au projet de mur : http://www.servettefc.ch/fr/actualite/article-4277.html

16/03/2012, les EdS marquent leur soutien au projet du Mur : https://enfantsduservette.ch/2012/03/16/le-mur-de-la-solidarite/

14/12/2012, un article du site officiel qui fait le point sur le projet : http://servettefc.ch/fr/actualite/article-4801.html

27/06/2013, le site du matin.ch confirme le projet qui semblait s’enterrer : http://www.lematin.ch/sports/football/servette-mur/story/13852785

25/09/2013, Inauguration du mur lors d’un match de CL contre Wil : http://www.servettefc.ch/fr/actualite/article-5389.html

Aujourd’hui encore, Lien pour visualiser le Mur (digital) de la solidarité: http://www.servettefc.ch/fr/soutien/mur-de-la-solidarite.php

mur-php_2016-10-03

4’935 donateurs, 893’400 CHF. Le mur est toujours accessible en ligne sur le site officiel…

Le temps et ses ravages

Derrière ces interrogations, il y a surtout l’impatience latente de la communauté des supporters. Trois ans après, le stade s’est quelque peu vidé, Servette a du repasser au purgatoire et végète toujours en Challenge League, et devra au mieux attendre l’été 2018 pour revoir la Super League… Long, le chemin est non-seulement long, mais aussi semé d’embûches et de doutes, et encore plus dirait-on à Genève.

A bientôt à la Praille. Allez Servette !

Michel


42 commentaires so far
Laisser un commentaire

Très bon article !
Il est temps de détruire ce mur et de mettre le nom des donateurs contre le mur du stade à l’abri de la pluie.

Ce mur me fait penser aux mauvais moments passés sous Hq et ses promesses non tenues

Aimé par 2 people

Commentaire par Big shepull

+1
Merci Michel

Aimé par 1 personne

Commentaire par Tom

Grenat sur le plan ..beige diarré du lendemain en vrai .. c’est moche, j’aurai du garder mes tunes …
Hop Sfc

Aimé par 1 personne

Commentaire par gontranlegorey

… et moi les miennes, ainsi que celles de mon école, de mes fils, et de mes petites filles… Amen!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

A Everton ils ont un magnifique portail à leur stade avec des plaques qui ont autrement plus de gueule que celles de la Praille

Aimé par 2 people

Commentaire par Bouboule

Question de mentalité et de respect des supporters probablement: la classe quoi…!

Aimé par 2 people

Commentaire par Dumbledore

ça donne envie d’aller au stade !!

Aimé par 1 personne

Commentaire par gontranlegorey

Bonne réflexion! la direction aurait intérêt à s’en inspirer d’ailleurs, question affluence…

Riche idée cet article!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Magnifique ce mur ! Autre exemple : les pavés nominatifs de la fosse aux ours de Berne (http://www.halde12.ch/wp-content/gallery/bern/IMG_0343.jpg)
Bref, tout sauf nos pauvre stickers là….

Aimé par 1 personne

Commentaire par patou

Je me demande si un tel mur est réellement faisable chez nous, si c’est pour remplacer les grilles externes. mais ce serait effectivement mieux que ce qui est fait actuellement.

Quant à parler de respect des supporters… vu le merdier dans lequel on se débat depuis 5 ans, faire un beau mur d’enceinte n’est pas une préoccupation première je pense.

J'aime

Commentaire par NF

en Angleterre, les plaques sont plus souvent funéraires. des supporters décédés ont leur nom écrit sur les murs du stade.

J'aime

Commentaire par Vinas

J’ai eu la curiosité de cliquer sur le lien « aujourd’hui encore » et de parcourir toute la liste des noms…
C’est impressionnant: avec le nombre de souscripteurs individuels ainsi que les entreprises et leur personnel, il y a de quoi remplir la moitié du stade!
Il faut absolument restaurer ce mur (ou finir ce portique) par simple respect et reconnaissance pour tous ces donateurs qui ont fait l’effort de participer en son temps à la renaissance du club, tout en ignorant dans quelles poches leurs contributions finiraient…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Dumbledore

… et accessoirement (c’est un euphémisme et le cas de le dire), nettoyer, repeindre, ou carrément changer les sièges car ils sont tellement dégueulasses qu’on va finir par rester collé dessus sans pouvoir s’en aller à la fin du match… Mais c’est peut-être une astuce pour retenir le public jusqu’à la prochaine fois… (lol)

J'aime

Commentaire par Dumbledore

HQ a gaspillé l’argent des supporters pour du personnel inutile , il n’a même pas été capable de faire un vrai mur de la solidarité, et sur ce mur il est écrit MERCI HUGUES QUENNEC !!! 2 Relégations en 3 saisons merci HQ!!!!

Aimé par 1 personne

Commentaire par SFC794

+++++111111

J'aime

Commentaire par loris

Merci Michel.
Moi j’ai du bol, les briques de ma famille sont encore nickel. Autocollants costauds ….
C’est vrai qu’au départ l’idée me plaisait bien mais il faut vite faire quelque chose avant que cela ne devienne le mur de la honte. Le finir, déplacer les briques à l’abri ou tout raser.
C’est comme le « Village du Servette » et ses food trucks….. y a plus rien ! Il nous reste que les éternelles saucisses frites de la buvette. Bof ! et re Bof !
Et à la mi-temps, un ptit jeu, une animation ou autre ne nous dérangerait pas. C’est mortel ces 15 minutes 😡
Que se passe-t-il au niveau marketing ? Avez-vous des infos, des potins?

Pour les supporters qui ne le savent pas encore, si vous êtes de la banque Raiffeisen (pub gratuite !) sur présentation de votre carte vous payez la moitié du billet.

J'aime

Commentaire par Stanley

C’est le mur des lamentations!!!

Aimé par 1 personne

Commentaire par voulzy

Il y a tellement de potentiel dans le marketing et sans dépenser beaucoup d’argent…il suffit simplement de vouloir faire les choses. Même un stagiaire ferait l’affaire…
D’ailleurs est-ce quelqu’un s’occupe d’aller au contact des entreprises pour chercher des sponsors ? J’en suis sur que beaucoup serait prêt à sponsoriser le club…mais ils ne viendront pas tout seuls.

J'aime

Commentaire par servettien91

C’est pas le rôle de Constnatin d’aller chercher des investisseurs/partenaires? Il avait en tous cas fait signé un garage infinity (pub bien présente en tribune principale). Mais c’est vrai que depuis pas grand chose, à moins que cela ne soit tenu secret mais je n’y crois pas.

J'aime

Commentaire par D.W.

Si le tissu économique local voulait sponsoriser le club, cela ferait longtemps qu’ils l’auraient fait. Je crois que tu te trompes en disant que beaucoup seraient intéressés à sponsoriser le club.

Pour ce qui est des stagiaires marketing, il y en avait à la pelle sous Quennec, avec le succès que l’on connaît. Le meilleur moyen de remplir le stade c’est de gagner des matches et proposer un football plaisant.

J'aime

Commentaire par Grenadiers

… »Le meilleur moyen de remplir le stade c’est de gagner des matchs et de présenter un football plaisant », et je dirais même plus: en grignotant des places week-ends après semaines et qu’on arrive à la pause d’hiver en 3ème ou 4ème position, on peut devenir l’épouvantail du printemps! Et là, qui sait?…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Merci grenadiers.

Je me permets d’ajouter que depuis 30 ans (TRENTE ANS), la Genève économique se désintéresse de Servette. On a failli disparaître en 1990 déjà pour les mêmes raisons. Il a fallu qu’un Weiller soit sollicité pour nous sauver.

Puis ce fut C+, dont le départ provoqua, après divers soubresauts, notre faillite. Warlüzel, Ambrosetti, Lüscher, Rolland, Piguet, Vinas, Quennec : tous ces noms ont un point commun : ils étaient tous actifs dans le milieu économique genevois au moment de leur présidence. Aucun n’a jamais réussi à attirer en masses des sponsors.

Ce n’est pas avec des « yaka » ou « ilzonka » qu’on va trouver des entreprises prêtes à mettre 100 KCHF ou plus. C’est en gagnant en crédibilité, en attirant du monde au stade. Nous devons impérativement casser cette image de club instable qui n’intéresse pas grand monde. Parce que si un type comme Fischer qui « marche sur l’eau » du point de vue entrepreunerial n’arrive pas à attirer du monde.

Pour lancer la machine, idéalement, il faudrait que Wilsdorf mette 5 millions minimum par an tant qu’on est en ChL pour la 1ère équipe uniquement pour avoir une équipe compétitive. Ensuite, il faudrait remettre le stade à niveau, du tableau d’affichage aux sièges en passant par les buvettes, les toilettes, le toit, le sol, les murs, les plafonds, le mur d’enceinte, …. Une fois la machine lancée avec du monde qui revient, alors, on pourra espérer attirer de gros poissons. Parce qu’aujourd’hui, à moins d’être un supporter argenté de Servette, personne n’a d’intérêt à mettre un montant à 6 chiffres dans une activité qui attire 2’500 personnes au stade et qui ne passe pratiquement jamais à la TV.

Encore une chose. Ce n’est pas parce qu’on n’entend rien que rien ne se fait. A tous les niveaux.

Aimé par 1 personne

Commentaire par NF

a noter que sur le site off, la liste des partenaires a été mise à jour. et celle-ci s’est agrandie ! donc oui, des choses se font en back office.

J'aime

Commentaire par mitch

Tiens, il manque un bout de phrase….

…Parce que si un type comme Fischer qui « marche sur l’eau » du point de vue entrepreunerial n’arrive pas à attirer du monde.
=> qui va bien réussir à le faire ?

J'aime

Commentaire par NF

avant de pleurer parce que les entreprises n’aident pas Servette, on pourrait commencer par se demander ce qu’on pourrait faire.

déjà, on est pas très nombreux au stade, et en déplacement je ne parle même pas. l’avenir de Servette passe avant tout par ses supporters.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Vinas

@NF… Bravo pour ce beau et lucide commentaire… +20’000 (spectateurs, naturellement…)

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Haha le pire c’est qu’il nous a demandé de l’argent pour le mur de la solidarité et que Quennec ce verssait 50’000CHF par mois…les 900’000CHF lui ont verssé 18 salaires ^^

J'aime

Commentaire par da cruz

Il fut prouvé que cela n’a jamais été le cas. Jamais Quennec ne c’est versé de salaire !!!

J'aime

Commentaire par leogrenat

Erreur cela n’a jamais été démenti par le Blick,c’est parole contre parole,HQ et son entourage contre le Blick.
Le journal n’a jamais été attaqué pour ces affirmations…….

J'aime

Commentaire par joel

Bravo Michel pour ce magnifique reportage qui rappelle des souvenirs malheureusement pas très glorieux, mais qui peuvent inciter un groupe à honorer ce mur, le rénover et lui trouver une place digne à l’intérieur du stade, ceci par respect des souscripteurs…
Soutenons le SFC par notre présence au stade…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Vieugrenat

José viens voir ce qu’on m’a fait pour 900K @(La grande Genève..) ….

J'aime

Commentaire par gontranlegorey

Le grand problème de ce Mur est que le club n’a jamais voulu sortir l’argent pour soit le terminer définitivement (+ou- 15-20’000.- avec une arche reliant les 3 piliers), soit au moins protéger chaque pilier avec un petit toit (petit travail de ferblanterie à environ 3’000.-). Donc faut pas s’étonner maintenant de le voir tomber en ruine!!
Plusieurs solutions existaient et existent encore pour ce Mur, mais force est de constater que ce qui pourrait être une belle vitrine n’est aujourd’hui qu’un lamentable tas de béton et de brique!
Autre point pertinent à savoir: lors du lancement du projet, personne au club n’avait la moindre idée de ce que serait le Mur une fois construit! Pas un projet, pas un devis, rien de budgétisé, rien rien rien! Il a fallu près d’un an au club pour réagir et se rendre compte de son (ses) erreur(s)!!! ABE…

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval

Genève se désintéresse de son club, c’est vrai. Mais je rejoins un commentaire ci-dessus : au lieu de se plaindre chaque fois de Genève, pourquoi ne pas se poser la question de ce que le club pourrait faire pour intéresser sa ville?
Car sinon, autant tout arrêter aujourd’hui.
Les présidents précédents n’ont jamais, exceptés l’un ou l’autre, étaient des types compétents. Soit des charlatans, soit des magouilleurs, mais en tout cas pas des entrepreneurs.
Comment reprocher dès lors aux gens de ne pas s’intéresser au club quand cela ferait tâche de s’associer à des charlatans? C’est juste assez logique à mon sens.
Aujourd’hui, enfin, le club marche droit. Il faut encourager et continuer ainsi. Ca prendra du temps.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Ce que je veux dire, c’est qui, ici, pourtant fan absolu du club, s’associerait, dans ses affaires professionnelles, et même privées, a des types comme Pishyar, Roger ou Quennec?

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Quennec avait une image parfaite avant son passage chez nous. Je n’ai pas souvenir d’avoir entendu la moindre critique à son égard, excepté qu’il n’y connaissait rien en foot. Mais du point de vue économique, c’était Monsieur Propre.

Les Lüscher, Ambrosetti, Warlüzel, Rolland, Vinas et Weiler, sont donc soit des charlatans, soit des magouilleurs ?

Fischer qui ne trouve pas grand monde, il est quoi selon toi ? Charlatan ou magouilleur ?

J'aime

Commentaire par NF

C’est un peu comme dans un resto fraichement ouvert, il y a pas un chat .. tu paies dans le vide ! faut avoir les reins solides .. Et c’est surtout à cet instant que tout doit être irréprochable .. Ton plat du jour (Sfc) personne ne le connait puisqu’il n’y a personne pour manger .. faut attirer le monde avec d’autres stratégies !
La buvette c’est un peu la devanture de ton resto
(Beer)chaude, sans mousse, et qui traine la depuis 1mi-temps.. en exemple ! hop Sfc

J'aime

Commentaire par gontranlegorey


Bonnes nouvelles pour le match de demain contre l’OM:
Kursner, Caslei, et Fargues de retour dans le groupe à disposition… Hop SFC !!!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

… par contre pas trace de Cadamuro! (Ménagé? En congé? Malade? Blessé? Avec son équipe nationale?)

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Avec son équipe nationale.

J'aime

Commentaire par Grenadiers

Quelqu’un sait s’il y a moyen de voir le match contre L’OM ?

J'aime

Commentaire par Pepita

Certains spectateurs ont parlé de l’OM TV, je n’ai pas vu les caméras, mais il n’est pas impossible qu’elles aient été aux abords de la tribune principale (Ouest) à Pierrelatte.

J'aime

Commentaire par Michel




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :