Les Enfants du Servette


Benjamin Besnard: l’attaquant oublié by Obra
15 mars 2017, 01:21
Filed under: Anciens servettiens

BB comme on l’appelle a tout connu au SFC. Retour sur un échec malheureux et un beau gâchis…

Photo TDG: plusieurs dynasties de Besnard ont enchanté Servette

Le « chien fou » 

Il fut une époque où le monde entier du football suisse le voulait et où il faisait le bonheur du SFC. C’était il y a deux ans et Benji enfilait les buts les uns après les autres pour un Servette qui se battait pour la promotion en Super League.

Arrivé du FC Meyrin, alors coaché par Carlos Alves, l’attaquant de poche, véloce et combatif, ne machait pas sa peine pour user les défenses. Qualifié de « chien fou » par l’entraîneur portugais, il ne cessait de marquer a chacune de ses sorties avec les Jaunes et Noirs. Il éguisa alors rapidement l’intérêt du Servette FC et après un essai concluant il rejoignait les Grenat pour la seconde partie de saison 2014-2015.

Benjamin éprouvait une certaine fierté de rejoindre le SFC, la fierté du grenat qui coule dans son cœur : « Je suis honoré de rejoindre mon club de coeur, le club de ma ville. Je suis fier de suivre le chemin tracé par mon père Gilles et mon oncle Pascal qui ont porté le maillot grenat dans le passé. Mon père m’emmenait tout le temps au stade lorsque j’étais un enfant. J’espère pouvoir aider le club à remonter en Super League. »

Des buts…et des soucis

Très vite son abnégation sur le terrain et son sens du but firent merveilles au SFC. Rapidement adopté par un public qui aime voir les joueurs mouiller le maillot, Ben avait mis tout le monde d’accord sur le terrain et le public dans sa poche. 

Alors que Servette connu les pires tourments à la fin de l’ère Quennec avec une relégation administrative, Benjamin décida malgré tout de rester dans son club pour l’aider à retrouver la Challenge League. A ce moment, Thoune et Sion étaient pourtant chauds bouillants pour l’accueillir… Et pourtant le buteur grenat resta fidèle. 

Une suite compliquée 

Relégué en Promotion League, Servette débuta mal en s’inclinant en ouverture de championnat face à Old Boys Bâle. Les nouveaux dirigeants avaient besoin de repères et de stabilité et ce manque de confiance se répercutait directement sur le terrain.

Si Benji marquait encore des buts, il devait de plus en plus partager son temps de jeu en attaque avec Jérémy Guillemot, futur Barcelonais… Si l’on ajoute encore quelques pépins physiques et une équipe hésitante et défensive, cette saison en Promotion League ne restera pas comme un grand cru pour l’attaquant grenat… 

Retour en Challenge League

Laissé un peu seul à la pointe de l’attaque en début d’exercice, Benji n’arrivait plus a faire la différence, connaissant une certaine perte de confiance. Entre temps est arrivé Jean-Pierre Nsamé, avec le succès que l’on sait.

L’autoroute grenat était donc bouchée pour Benjamin Besnard qui connu un petit coup de déprime. Il y a quelques jours, le club annonçait le départ en prêt de son joueur au Stade Nyonnais, entraîné par l’ami Oscar Londono (2 buts et 4 points lors des 2 derniers matchs).

L’histoire grenat de Ben se termine donc avec un goût amer dans la bouche, un goût de bouchon même qui résonne comme un sacré gâchis. Si dans un couple les tords sont le plus souvent partagés, il n’en saurait sans doute être autrement dans l’épopée grenat de Benjamin Besnard. Mais une chose est sûre . l’attaquant grenat aura toujours tout donné sur le terrain,voir plus encore. Et pour cela, il mérite le respect des supporters servettiens qui l’ont d’ailleurs toujours soutenu. 

Bon vent Benji 💓. Et à bientôt. 

Par Oscar Obradovic et Julian Karembeu


35 commentaires so far
Laisser un commentaire

Go go Benji !

J'aime

Commentaire par princeigor

Merci pour ce bel article qui résume parfaitement le parcours de Benjamin Besnard. Je me rappel de ses débuts au Servette et combien on se demandait si il allait rester fidèle au club ou partir en Super Ligue lors de la dernière faillite. La vie a été injuste avec lui… J’espere q’il pourra se relancer et contrairement a d’autres parti a Will, cela me ferrait vraiment plaisir si un jour il redevient Grant. 🙂
Merci Benjamin!!

J'aime

Commentaire par Cja2001

Biensur, je voulais dire « S’il redevient Grenat ».

J'aime

Commentaire par Cja2001

Dans le foot, il y a des hauts et des bas. Ce n’est pas parce que ça ne marche pas pour lui aujourd’hui que demain ne sera pas meilleur.

A lui de bosser pour retrouver l’envie et la confiance.

Et pour cela un prêt est parfait pour lui.

Aimé par 1 personne

Commentaire par grenadine

Si il retrouve son meilleur niveau, on peut vendre Nsame et faire de lui notre buteur. Il manquait quand même régulièrement avec Cooper. Je trouve dommage qu’on ne lui a pas laisser plus de chance cette saison. J’aurais bien aimé voir un duo Besnard Nsame pour voir. Je suis sûr qu’il aurait été complémentaire.

J'aime

Commentaire par BoubiX

# il marquait régulièrement #

J'aime

Commentaire par BoubiX

d’accord avec toi bien plus complémentaire qu’Alphonse
qui ne sait pas marquer alors qu’il a joué tous les matches..ah oui pardon il a marqué 1 but..la belle affaire
pourvu qu’on ne le garde pas la saison prochaine ou alors on peut le reconvertir comme défenseur.

J'aime

Commentaire par manu

Alphonse a beaucoup d’influence dans le jeu. Il faut être aveugle pour ne pas le voir. D’ailleurs Braizat et Kodro le font jouer au détriment d’autres joueurs

J'aime

Commentaire par Grenadiers

Un peu marre de toutes ces critiques sur Alphonse : ok ce n’est pas un buteur mais il a beaucoup d’influence sur le jeu du au fait qu’il est toujours bien placé et qu’il touche énormément de ballon.
Pas un hasard non plus s’il est titulaire aussi bien sous Braizat que sous Kodro.

J'aime

Commentaire par Ramones1234

Bon joueur, surtout qui nous a montré son amour pour le maillot Grenat.

Après en étant plus objectif, il n’a jamais été le buteur que l’on recherchait.

Il n’a jamais triché, il a repoussé des offres quand il en avait, il était là dans les moment difficiles du club, voilà ce qui nous attache à ce joueur…

Mais sportivement parlant, il a le niveau de milieu de CHL. Il n’a malheureusement pas le niveau du Servette que l’on veut.

Sa chance, il l’a eu, à plusieurs reprises. C’est à ce moment là ou il fallait faire la différence, malheureusement il n’a pas su la faire, même si les moments étaient compliqués, c’est là où on voit la différence avec Nsame.

Nsame, fait la différence. Ne me dites pas : C’est plus facile pour Nsame, on vit une meilleure période. Oui, mais grâce à Nsame justement. Beaucoup d’occasions sont créés par lui même. Enlevez ses buts, et vous verrez les vrais résultats de Servette.

Je ne lui tire pas dessus, mais ça fait longtemps que je dis que malheureusement Bessnard n’avait pas le niveau (on a besoin d’un niveau SL).

Et concernant le « gâchi », « goût d’innachevé », « goût du bouchon », je ne suis pas d’accord. Personnellement, je trouve qu’il a largement eu sa chance et n’a pas su la saisir, ça n’engage que moi et avec tout le respect que j’ai pour lui humainement.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Edwin Pascolo

Je suis d’accord avec toi. Je rajouterai que ce n’est pas uniquement Anthony Braizat qui l’a écarté des titulaires mais qu’il a eu aussi sa chance Meho Kodro et que lui aussi l’a écarté. Il aura certainement plus de temps de jeu avec un club comme Nyon qui vise la promotion et que son niveau actuel est plus adapté à cette league voir à la Challenge League milieu de classement mais pas du niveau SL.

J'aime

Commentaire par Voulzy

Ta comparaison est malvenue.

J'aime

Commentaire par obradovic

Juste c’est n’importe quoi Benji reste un bon joueur qui n’a jamais démérité
Bonne chance à lui.

J'aime

Commentaire par karl

Au contraire, la comparaison est on ne peut plus réaliste, même si elle est froide et dure (j’aime beaucoup Besnard). Il s’est fait piquer sa place en LP par un gamin. On lui redonne sa chance en SL, sans succès.

On est restés tous sur sa 1ère demi-saison en ChL, avant la relégation. Mais après, ce fut hélas moins brillant. Malheureusement, être grenat, combatif et sympathique n’est pas suffisant.

J'aime

Commentaire par NF

Pourquoi elle est malvenue ?

La comparaison est complète et développée, il n’y a pas d’offense à avoir dedans.

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

C’est un joueur qui a débarqué en janvier 2015 sur la pointe des pieds. Les responsables de l’époque (Zubi à leur tête) ne l’avaient même pas calculé il a dû batailler pour avoir droit à son test à la reprise le 5 janvier 2015. La suite on la connait le club le fait signer le 29 janvier et il éclipsa complétement Jocelyn Roux qui était l’attaquant numéro 1 du club à l’époque. Servette bataillait avec Lugano pour la promotion et Benjamin nous a fait gagner plus d’un match.

Ensuite on connait tous l’histoire, la direction de bras cassés de l’époque nous offre un aller simple pour Promotion League.

Benjamin décide alors apparemment de décliner les offres qu’il a eu (à l’époque on parlait notamment de Aarau) pour le projet servettien qui lui a été présenté par la nouvelle direction. jusqu’à la tout roule pour le mieux dans le meilleur des mondes. Je ne pense pas que son départ à Nyon est dû à sa saison de promotion league à mon avis. Avec le recul si on fait le bilan de cette saison de promotion league (2015/2016) Benjamin est l’attaquant qui a le meilleur ratio (buts/match) du club :

– Cadamuro – 8 matchs / 4 buts – Ratio 0.5
– Pont – 25 matchs / 11 buts – Ratio 0.44
– Besnard – 21 matchs / 8 buts – Ratio 0.38
– Guillemenot – 22 matchs / 6 buts – Ratio 0.27
– Vitkiviez – 29 matchs / 6 buts – Ratio 0.20

De plus si l’on considère sa blessure au genou contre St Gall II (deuxième sortie de la saison) qui le tient éloigné bien deux mois et demi des terrains le bilan est quand même pas mal pour une « saison moyenne ».

A mon avis c’est surtout un joueur qui a payé les choix de Braizat (défense à 3 et tout le tralala qui va avec). Quand on regarde les choix cette saison (premier tour) on s’aperçoit qu’un Libertazzi (qui est aussi mauvais que Lorenzo Cinque) ou Alphonse à moindre mesure on beaucoup plus jouer sans prouver (c’est mon avis personnel et ça n’engage que moi). On peut même étendre cette reflexion à d’autres joueurs plus expérimentés qui n’ont pas forcement briller sous Braizat (ce qui est normal vu que c’etait un coach 100% défensif qui n’avait pas spécialement de philosophie de jeu apparente vu de l’extérieur … oui on se faisait chier en regardant le servette de Braizat et ce n’était pas de la faute de Besnard ni des autres mais bien du coach).

Je pense que le joueur n’était pas satisfait de ses 333 minutes joués au premier tour et qu’il a voulu aller gagner du temps de jeux ailleurs et il a raison vu que Braizat a posé clairement sa hiérarchie en mettant Alphonse (je m’abstiens de commentaire pour cette fois) par exemple devant Ben qui avait fait un geste envers le club un an auparavant en restant au club alors que personne ne voulait signer de l’extérieur. Donc d’un côté un joueur fantôme depuis son arrivé et de l’autre un joueur engagé, concerné par le projet du club et qui avait à l’époque (début de saison 2016/2017) 37 matchs en grenat pour 14 buts en 8 assists en 1 saison et demi … Je vous laisse vous faire votre propre avis.

Moral de l’hisoire ? A tout les jeunes du club, faites comme Ruffli, Moubandje, Dominguez, Sessolo, Hochstrasser, Bua, Zakaria, Mbabu, Kouasi & cie … Une carrière c’est individuel et encore plus à notre époque. Si vous avez une opportunité d’aller plus haut allez y sans hésiter, tentez votre chance, pensez à vous et seulement à vous car malheureusement vous n’avez pas à Genève un club à la hauteur de vos ambitions et de vos valeurs et l’histoire de Benjamin Besnard qui a refusé d’aller plus haut pour aider son club de coeur à remonté en est le parfait exemple quand on voit le traitement « injuste » que lui a reserve le club derriere.

Bonne chance à Benjamin à Nyon ! Régale les comme tu nous a régalé à la praille !

SA

J'aime

Commentaire par Sameur 28

+1000
Bonne chance à Benji qui est tout sauf un fantôme de 35 ans qui hélas fait sa saison de trop…
Bonne chance à toi !!

J'aime

Commentaire par Stéphane

Dommage c’était presque bien.

Le dernier paragraphe détruit toute démonstration.

On sent beaucoup de frustration, de hargne et de rancune.

Une carrière est courte certes mais il faut la mener intelligemment. Et être intelligent suppose de ne pas partir sur un coup de tête (ceux partis à Will s’en repentent déjà) mais réfléchir et planifier sa carrière.

Une carrière est faite d’aléas : blessure ou problèmes perso., changement d’entraîneurs, faillite de club etc…

On le voit cette année avec JP. Les rebondissements sont fréquents. Pour lui, c’est post tenebras lux.

Il faut se forger un mental d’acier, profiter des temps forts, bosser lorsque le physique ne suit pas, avoir une hygiène irréprochable.

Bref, être un sportif de haut niveau n’est pas simple.

Ce n’est pas parce que Ben vit une période difficile qu’il a eu tord de rester. Il part en prêt, une opportunité lui est donnée de se retrouver.

C’est mieux pour lui que de rester et ne pas jouer. Il est jeune et peut rebondir. Ce que je lui souhaite.

J'aime

Commentaire par grenadine

@grenadine

Tes 3 premières lignes montrent aussi clairement ton profil. Incapable d’accepter un avis différent du tien et trop chauvin vu ton incapacité a critiquer « ton Servette » quand il le faut. Concernant la frustration, la hargne la rancune t’es à coté de la plaque malheureusement … Je ne suis pas footballeur pro, je n’ai jamais été amener à l’être et je n’ai aucun lien avec le Servette hormis celui d’un supporter abonné depuis des lustres.

Si dire que la direction Quennec s’est loupé au Servette (Relégation administrative à la clé), que Alphonse est un fantôme depuis son arrivé au club (1 buts marqué alors qu’il joue en 9.5 et qu’il a joué 20 matchs), que Libertazzi n’a rien prouvé depuis son arrivé au club et que le style de jeux de Braizat était très défensif (5-3-2) c’est être frustré, hargneux et rancunier alors laisse moi te dire que tu es un PARFAIT MOUTON 😉

Cordialement,

SA

J'aime

Commentaire par Sameur 28

@Sameur
C’est aussi amusant de voir cette obstination à refuser la réalité. Besnard a été relégué sur le banc par 2 entraîneurs. Il doit bien y avoir une raison, non ?

Bref, il démarre en fanfare avec Nyon. Il faut lui souhaiter de poursuivre sur sa lancée et de rebondir ailleurs qu’en PL.

J'aime

Commentaire par NF

Faites comme Sessolo et Hochstrasser ?
Le premier nommé joue au Mont et mendie le club pour revenir et le deuxième vient de signer à Onex en 2ème ligue à 28 ans.

Aimer le Servette et être grenat dans le coeur ca ne suffit pas, et je rejoins NF sur ce coup.
Il faut être aussi solide mentalement et avoir une hygiène de vie de sportif de haut niveau. Il semblerait que sur ces deux derniers points, Benjamin ne soit pas exempt de tout reproche.

Est-ce que tu gères ses intérêts comme tu l’as fait par le passé avec le joueur chilien des M21 ? Simple question

J'aime

Commentaire par Grenadiers

Même si on peut plaindre le sort de besnard, il faut faire attention à ne pas tout mélanger:
– zakaria a été clairement sous -estimé pas cooper, son parcours fantastique à yb fait preuve d’ un talent fou que les responsables n’ ont pas reconnu
– rufli, moubandje, kouassi et bua se sont imposés à genêve comme titulaires indispensables, ils ont décidé de choisir un autre club pour leur carrière. une décision compréhensible vu le manque de stabilité de servette
– dominguez, mbabu, sessolo, kutesa sont des talents qui sont partis, peut – être parce qu’ ils n’avaient pas leur chance à genève, peut – être aussi à cause de l’argent ou parce qu’ ils avaient des offres intéressantes. mais on va voir, s’ ils vont faire une belle carrière.
– frick est aussi parti pour lyon à un jeune âge, guillemot ne voulait pas refuser l’offre du barca. les grands clubs recrutent des joueurs beaucoup plus jeunes aujourd’hui, chaque équipe emploie ses « scouts ». si les joueurs et leur parents ne résistent pas à ces offres, c’est difficile pour un Club (formateur) comme servette en ce Moment.

J'aime

Commentaire par greentomato

Tu mélanges tout.

Je suis parfaitement d’accord avec toi Libertazzi n’a rien montré mais il ne joue pas. Alphonse devrait être plus efficace. Braizat présentait un système à mourir d’ennui.

Mais là où je ne te rejoins pas c’est de dire qu’il faut se barrer du club pour réussir.

C’est faux. C’était vrai, il y a 20 ans. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.

J'aime

Commentaire par grenadine

il n’a pas eu autant sa chance comme un autre pseudo attaquant ..quel gâchis..il aurait peu nous apporter encore quelque chose aux côtés de Nsamé
bonne chance pour la suite

J'aime

Commentaire par carlito

S’il avait été envoyé à Nyon sans que Kodro ne le voie, on aurait pu parler de gâchis, qu’il n’a pas eu sa chance.

Mais là, il a fait la préparation avant d’être prêté à Nyon., Kodro arrivant à la même conclusion que Braizat.

La remarque inverse vaut au passage pour Alphonse. Mais bon, certains savent apparemment mieux que 2 entraîneurs successifs qui les voient tous les jours, dont 1 nous a emmené en ChL et l’autre nous offre le meilleur début d’année depuis des lustres.

J'aime

Commentaire par NF

il reste un attaquant avec…….1 but !!!!
cela vaut tous les discours et par rapport aux minutes qu’il a joué ….il défend pas mal mais niveau buts c’est pas efficace du tout et l’an prochain il nous faudra des buteurs et pas un fantôme.

J'aime

Commentaire par simon

Le fait qu’il soit intouchable avec Kodro ne signifie en rien qu’il nous soit très utile l’année prochaine. L’équipe a gagné sans lui et notamment ce week-end. Je ne dis pas qu’il n’a pas le niveau, mais à son âge je ne pense pas qu’il soit le joueur sur lequel nous devrions miser notre avenir. En ce moment tout réussit à l’équipe, donc Kodro maintient pratiquement la même équipe, spécialement la partie offensive, à chaque partie. C’est selon moi une erreur car l’année prochaine nous aurons besoin de tout le monde ! Nous devrions justement faire différents tests de combinaisons de joueurs. Et fort est à parier que tout ne sera pas aussi facile la saison prochaine qu’en ce moment où les dés sont joués. Donc nous aurons besoin de joueur efficaces devant les buts, surtout si Nsame n’est plus là. En ce sens, des joueurs tels qu’Alphonse (mais pas seulement) devraient laisser leur place pour certaines rencontres à Berisha, Fargues, Caslei.

J'aime

Commentaire par servettien

D’accord avec toi NF. De plus, je pense que la fin de la saison, en jouant régulièrement à Nyon, lui permettra de reprendre confiance en lui, de réfléchir à plus de rigueur dans son hygiène de vie, et je l’espère, de revenir chez nous plus fort qu’avant, à l’image de Cespedes devenu titulaire dès son retour au bercail…
Finalement, je crois que le calcul de Fischer, certainement avec l’accord de Kodro, lui fera le plus grand bien tout en étant un pari gagnant-gagnant pour les deux partie…
Résultat de ce coup de poker à découvrir en juin!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

… et naturellement, Caslei, Fargues, et Berisha devraient normalement faire partie du futur contingent pour l’année prochaine, au même titre que Rodrigues d’ailleurs…!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Rassurez-moi : vous savez qu’ils s’entraînent la semaine et que l’entraîneur peut tester ce qu’il veut à ce moment-là ?

Quant au trio Fargues, Berisha et Caslei, je ne serais pas étonné que seul le 3e reste, et encore. Les deux autres sont en fin de contrat et aucune annonce de prolongation n’a encore été faite, Fargues étant même relégué en M21 (tout comme Caslei, ce qui n’est pas bon signe pour lui).

J'aime

Commentaire par NF

Je vous trouve bien gentil. Si les entraîneurs qui se suivent le mettent sur le banc, c’est bien pour une raison non? Ou ils sont tous aveugle devant le grand talent qu’est Benjamin Besnard?

J'aime

Commentaire par Benjinho

Vaut mieux avoir un Benji qu’un fantôme devant les buts !!!!

J'aime

Commentaire par Stéphane

Servette lui a offert sa chance. Il a fait le travail en marquant. Braizat la fait jouer au début. Après un truc c’est cassé et il à disparu et le changement d’entraîneur a confirmé ce fait. Il faut peux être chercher les raisons ailleurs sans toujours mettre en cause le club qui soi-disant manque de respect à un joueur avec le cœur grenat. Le respect dois être mutuel. Un joueur grenat doit l’être irréprochable sur le terrain, mais aussi le reste du temps.

J'aime

Commentaire par leogrenat

C’est vrai que ce va-et-vient de joueurs n’est pas toujours facile à digérer mais on doit faire avec. Les valeurs ont changé comme les mentalités. L’attachement à un club n’est plus le même.
Il fut un temps…… où l’on proposait aux joueurs (ligue inférieure) un boulot et un appartement, ils étaient contents.
Mais ça c’était… avant !
Maintenant l’argent dirige tout.
Alors n’oublions pas que nos joueurs sont des humains avec des hauts et des bas et on ne sait pas ce qui se passe en coulisses.
Good luck Benji et peut-être à bientôt 😉

J'aime

Commentaire par Stanley

Faire comme Dominguez?? et chauffer le banc au LS…drôle d’époque!

J'aime

Commentaire par Kallesinval




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :