Les Enfants du Servette


Édito: Les jeunes ont ils une chance au Servette ? by Obra
20 mars 2018, 12:42
Filed under: Editos, Parlons Servette, Saison 2017-18


Un business model

La reprise du club par la fondation Wilsdorf en 2015 était très claire « les jeunes sont l’avenir du Servette ». Depuis 2015 il y a eu Cooper, Braizat, Kodro et Dimic comme entraîneurs. Le premier est parti à Wil pour être éjecté après mais ne faisait pas jouer les jeunes. Est ensuite venu au poste d’entraîneur Anthony Braizat qui devait rapidement remplacer Cooper pour redevenir un club de Swiss Football League en CL. Son devoir de bons résultats s’est fait un peu au détriment des jeunes qui ont eu ou pas de temps de jeu. Remplacer à Noël par Kodro, seul Imeri a trouvé grâce pour devenir un joueur important. Les autres, Ribeiro entre autres, et Antunes, très très rarement, n’ont pas trouvé grâce non plus. Bref on est encore loin du business model.

Les jeunes avec Servette

Maouche est parti à Zürich dans des circonstances encore floues même si bras de fer il y a eu avec le club. Fargues, qui a joué seulement 111 minutes lors de la dernière saison mais principalement à cause de blessure, est parti à Nyon où il excelle, Guedes a disparu de l’effectif sans avoir vraiment sa chance comme gardien titulaire et est parti à Étoile Carouge, et Lecureux est bien parti pour ne pas avoir sa chance du tout. S’ajoute à cette liste Antunes et Gazzetta. On ne parle pas de Lungoyi parti à Porto mais devant les tribunaux car il était sous contrat (valable?) avec Servette. Rodrigues est à Thoune mais est blessé depuis son départ et Dimic ne semble pas faire plus confiance aux jeunes car même s’ils étaient 3 à un moment donné contre Wohlen ( Gazzetta, Antunes, Imeri mais pas Cespedes) il y en avait 0 à la fin du match puisque Imeri est sorti à la mi-temps pour laisser sa place au mercenaire et incompétent Dalibor et Cespedes est sorti à la 77eme pour laisser sa place à Alphonse. Bref comme le dit si bien un de nos lecteurs qui se reconnaîtra, Kodro sort du corps de Dimic. La cerise sur le gâteau est l’article suivant qui illustre malheureusement le manque d’espoir des jeunes de jouer un jour avec la première équipe. Gazzetta l’a vu hier du banc car il n’a pas joué contre son frère mais bon Sauthier était revenu. Dimic l’a bien dit, un jeune doit le méritait pour jouer et visiblement l’académie de Papillon ne fait pas bien son boulot.

Par Oscar Obradovic


11 commentaires so far
Laisser un commentaire

Les grosses écuries européennes n’hésitent pas à mettre le paquet pour nos jeunes et pour nous ils ne sont pas prêts même en Challenge League suisse……

J'aime

Commentaire par Mitch

A mettre le paquet ?

Pour eux, cela représente une infime partie de leur budget qui est loué aux recrutement de joueurs a potentiel.

C’est des investissement et souvent , des pertes. Sur le nombre de joueurs , peu sont de bons investissement.

On ne peut pas comparer car on a pas du tout les même revenu et le même budget.

En très gros résumé, c’est comme si tu comparais une personne de la classe moyenne qui effectue des investissement financier , avec une personne multi milionaire , pas du tout le même profil de risque , monta t , etc

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

C’est pas si mal d’avoir alligner 3 jeunes non ? Que voulez- vous de plus ?

Encore une fois, on tombe dans un extrême sans analyser les choses correctement.

Le but du club, comme de beaucoup de club, c’est de jouer avec un maximum de joueurs formés au club, mais cela ne veut pas dire de jouer avec que des jeunes !

Si on arrive à sortir 3 jeunes d’un coup , c’est déjà exceptionnel, en général un club sort entre 1 ou 2 joueurs par saison de son centre de formation pour les intégrer dans l’effectif A.

Après, il y a tout un équilibre, avec des compétitions des équipes du centre de formation qu il faut jouer aussi…

Une place dans le 11, oui ça se mérite.

Jouer avec des joueurs issus de notre centre de formation oui, mais pas spécialement avec des jeunes, il je faut pas tout mélanger et brûler les étapes.

Si on écoute la logique de beaucoup, l’équipe B devrait être l’équipe A….

En revanche, le joueur qui parvient et à le niveau d’intégrer l’équipe A, on doit réussir à le garder ! Et sur le long terme , on aura un club avec des joueurs issus de notre centre de formation (sans pour autant qu’ils soient tous jeunes). Et c’est ça le vrai problème d’aujourd’hui

Aimé par 2 personnes

Commentaire par Edwin Pascolo

Braizat avait fait confiance à plusieurs jeunes. Mais ils étaient perdus sur le terrain….

On pourrait se dire que c’est facile pour un jeune du centre de formation de s’imposer en CL. Mais ce n’est pas le cas. Il faut franchir un cap mental surtout. Il faut avoir la force de s’imposer vis à vis de gars de 30 piges qui ont l’expérience.

J’ai un peu l’impression qu’il y a un fossé entre le centre de formation qui gagne presque tout et une équipe de pros qui souffre d’un manque de vision de sa direction.Et c’est surtout le manque d’anticipation et de vision de la direction qui pénalise les jeunes. Il faudrait des joueurs cadres, des vrais titulaires…. Et nous n’en n’avons pas vraiment (à part Sauthier). Cela pour encadrer les jeunes. On peut pas faire évoluer un jeune, sans vrais cadres autours pour le guider. Et puis penser qu’on va sortir 3-4 jeunes de 17-18 piges chaque année, c’est juste irréaliste comme discourt.

J'aime

Commentaire par Riro

Pas si simple de faire confiance aux jeunes – Et pas si facile pour les jeunes de gagner leur place – dans un club qui court sans cesse depuis 12 ans après son passé…

A son départ du club l’an dernier, Matteo Vanetta avait fait un constat qui sonnait de mémoire comme une mise en garde sur la formation. Vanetta travaille désormais pour YB…

L’article de l’époque de la TDG : https://www.tdg.ch/sports/sfc/vanetta-pourrait-encore-mieux-formation-geneve/story/17189316
[actuellement je n’arrive pas à l’ouvrir 😦 ]

J'aime

Commentaire par Michel

Il y a eu quelques bon jeunes qui sont sorti de la même génération – Zakaria – Kutesa – Hasanovic – Domiguez – Guillemnot – Maouche – Gonzalez (pas le gardien) et du coup tout le monde c’est monté la tête en pensant que notre centre de formation était exceptionnel et finalement l’enthousiasme est retombé. Des jeunes aussi Parrat – Cespedes – Caslei pleins de promesse mais qui n’ont jamais confirmer le potentielle que nous espérions. Alors oui Imeri a un vrai potentiel mais ça n’est pas suffisant pour parler de politique basé sur les jeunes. quand à Lungoyi très prometteur, il est surement un oublié (un de plus) et il a très bien fait de partir vu qu’ici il n’a jamais eu sa chance. Alors faire jouer les jeunes oui mais à part Iméri et Antunes qui sont les jeunes? Hasanovic n’en n’est plus un par contre lui aussi oublié par les différents entraineurs pourtant je l’ai tj trouvé bon voir très bon. Et maintenant il n’est même plus sur les feuilles de match?? Donc faire jouer des jeunes ok mais il me semble plus juste de dire de donner la chance à qque jeune car nous n’avons pas ou plu les jeunes talents nécessaires pour jouer le haut du tableau. Il faut être réaliste il faut une bonne équipe en confiance pour y intégrer des jeunes c’est le seul moyen de leur donner les moyen de se lancer. Donc pour voir Iméri, Antunes progresser il faut une équipe qui joue et qui domine donc cela veut dire un bon entraineur (pour le moment Dimic n’a pas eu le temps de mettre sa pate il faut lui laisser encore du temps) et il faut repenser l’équipe pour la saison prochaine. Ceux dont il faut se séparer: Dalibor – Alphonse – Cespedes – Sarr – Lang(?) – Mati…

J'aime

Commentaire par Steve

> « Alors faire jouer les jeunes oui mais à part Iméri et Antunes qui sont les jeunes? »
Luca Gazzetta, Lecureux, Busset – pour ne parler que de ceux qui sont dans le contingent pro.

Cespedes est-il tant une non-confirmation de potentiel ? Bof – Il a maintenant figuré assez souvent en tant que titulaire dans l’équipe première, même si sa présence est récemment souvent contestée. Faut-il pour autant s’en séparer…

Hasanovic a souvent figuré il y a quelques mois encore (avant sa blessure), depuis il peine à regagner sa place. Toutefois, il vient du Team Vaud, et n’est pas un pur produit de l’Académie du SFC.

Aux échecs récents, j’ajouterais Karim Gazzetta, qui avait lui aussi gagné sa place, mais qui a fini par être éloigné de l’équipe première et de se retrouver à Winterthur !? Mouvement assez difficilement compréhensible…

Et aux succès, dont le SFC n’a pas profité, il y a le parcours impressionnant de Mbabu !

J'aime

Commentaire par Michel

En effet compliquè de monter en faisant jouer des jeunes pour moi jeune cest 17 18 19 xamax pas un zurich avec fortè aucun ègalement donc on fait jouer les jeunes et servette monte pas et il prennent de la bouteille monter avec des jeunes très compliquès ce quil faut cest en intègrè un ou deux avec de
De bon joueur a cotè et la ça peut fonctionner

J'aime

Commentaire par Bernd

Le problème c’est que l’on ne monte pas et les jeunes jouent peu voir pas … et ils finissent par partir. Il y a donc une erreur quelque part . Si on besoin d’une deuxième équipe plus haute alors que l’on s’en donne les moyens mais en tout cas rien ne marche comme cela.

J'aime

Commentaire par Obra

Pour info Vanetta était avec le président hier soir au fameux match Winterthur -Servette

J'aime

Commentaire par Cha^mousse




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :