Les Enfants du Servette


Les changements mais pas trop… by Obra
23 mai 2018, 23:05
Filed under: Editos, Parlons Servette, Saison 2017-18

img_2893

La fin de la saison ouvre la porte à beaucoup de spéculations surtout quand on a raté la promotion. Servette n’a pas été à la hauteur, pourquoi ?

On entend souvent « il faut tout changer car il y aura Lausanne qui aura 2 fois notre budget  » ou « Servette n’a pas été à la hauteur donc changeons l’équipe « . Doit-on le faire ? Avant d’aller plus loin dans la position revenons sur ce qui s’est fait ailleurs.

Tout d’abord comparons les budgets du promu Xamax et notre budget même s’il est difficile de comparer 2 budgets.

Budget xamax versus Servette

Budget servette Fischer

Le budget de Xamax comprend la formation et pas nous donc on avait environ 2 fois plus d’argent mais la force des neuchâtelois était dans la stabilité de l’effectif (peu de chamboulement), l’intelligence du coach Decastel qui pouvait changer de système de jeu en cours de match et un super attaquant Nuzzolo qui voyait les ballons arrivés par son milieu de terrain (Doudin, Veloso, Di Nardo le bien aimé et Corbaz). Il ne suffit pas de marquer mais il faut aussi amener le ballon.

Traversons la frontière pour voir la D2 et comparer les différents moyens. Reims a gagné largement (historique) et Nîmes qui a fait un super championnat a terminé deuxième devant l’AC Ajaccio. Si on regarde les budgets c’est celui de Lens le plus gros avec 41 millions d’euro et pourtant ils ont flirté avec la relégation longtemps. Nîmes avec un tout petit budget (le douzième de sa division) et Cadamuro joueront en première division mais avait un super attaquant Bozoq (meilleur buteur de la division avec 24 buts en 36 matchs cette saison) et un autre buteur Alioui. A noter que le plus petit budget de D2 française est supérieur à notre budget qui est le plus gros officiellement…

Classement des budgets de L2 en france 2017-2018

  •  1. Lens 41 M€,
  • 2. Auxerre 20 M€,
  • 3. Lorient 18 M€,
  • 4. Nancy 17 M€,
  • 5. Reims 16 M€,
  • 9. AC Ajaccio 10,7 M€,
  • 12. Nîmes 8,5 M€,
  • 14. Tours 8 M€,
  • 17. Bourg-en-Bresse 7,5 M€,
  • 18. Clermont 7 M€,
  • 20. Quevilly-Rouen 6,1 M€

Traversons la France pour se rendre en Espagne. La saison dernière , le pays où jouent le Real, le Barça et l’Athletico avec des budgets de plusieurs centaines de millions d’euros a connu une réussite magnifique. Le petit club basque d’Eibar d’une petite ville à peine plus grande que Nyon qui avait le plus petit budget de D2 espagnol avec 4 millions d’euros est monté en liga et a gardé un effectif similaire à l’échelon supérieur. Il a terminé 9eme cette saison devant la Real Sociedad et vient d’infliger un nul au grand Athlético qui vient de gagner la ligua europa chez lui! Admirable !

On pourra aussi citer Hoffenheim en Bundesliga qui était un tout petit club de village avant.

Dans les notes négatives rappelons nous les investisseurs turcs qui ont quitté Wil et ses ardoises parce que ce sont des salauds mais aussi parce que les résultats sportifs étaient bien loin de la promotion malgré le plus gros budget de CL. Enfin les exemples sont malheureusement nombreux en Suisse.

Tout cela pour dire que les grandes révolutions ne servent à rien bien au contraire. En cela la confirmation de Nathan comme arrière serait une très bonne nouvelle. Il faut de la stabilité, un bon entraîneur qui sait motiver et faire des choix même en cours de match. S’ajoute à cela un bon attaquant qui peut faire la différence comme N’Samé. Servette va officialiser bientôt un nouveau coach et restructure pour mieux recruter avec Bonneau. Les erreurs passées, comme dans beaucoup d’entreprises, vont donc être corrigés nous l’espérons.

Par Oscar Obradovic


43 commentaires so far
Laisser un commentaire

Donc on attend ce fameux entraineur c’est pour bientôt tic tac

J'aime

Commentaire par chamousse

L’argent ne fait pas tout. La stabilité et la patience, des valeurs très suisses, font partie de la recette du succès.
Merci Obra pour cet article bien utile, dans des temps où les idées court-termistes et de tous-pourris (ou tous-nuls) font rage…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Michel

+ 1

J'aime

Commentaire par Bertine

+1 Michel

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Merci beaucoup à tous. Un bonjour à Michel que j’ai eu eu plaisir à voir contre Rapperswil

J'aime

Commentaire par Obra

Merci, Obra.

Ton analyse est très intéressante.

L’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue.

Pour Servette, le problème n’est pas financier, puisque la situation sur ce plan-là semble saine.

Le problème que nous avons déjà tous évoqué, réside dans l’organigramme, l’organisation, la logistique et le secteur sportif.

Le moral des troupes s’est amenuisé à la trêve de Noël déjà et l’on a payé les confrontations directes perdues plus que très cher… L’éviction de Kodro, dont le système et l’absence d’expérience n’ont jamais convenu, n’a pas arrangé les choses.

Et c’est là tout le chantier actuel qui fait l’objet de la restructuration, d’ores et déjà en cours.

Reconstruisons correctement, avec les bonnes personnes, de bons joueurs et un état d’esprit nouveau, un moral retrouvé et partant, une préparation et une santé physique de l’équipe bien meilleures (c’est pas difficile…).

ALLEZ SERVETTE !

J'aime

Commentaire par Bertine

Il ne faut pas oublier que le SFC loue le stade à chaque match
(histoire des écrans géants assez représentative de petites charges qui pèsent lourd à la fin) et que certains clubs ont des coups de pouces de la part des collectivités… Mais bon, c’est vrai que nous avons plus de moyens que les autres clubs de CL cette année.

Le cas Xamax, ce n’est pas une question de moyens. Mais d’organisation, de bon sens et de passion. Le Président des neuneux en fait largement plus qu’un simple gestionnaire. Fischer and CO ont cru naïvement qu’avec des sous, un DS rugbyman et un ancien du Barça on pouvait monter comme dans un ascenseur en SL. Ils se sont largement trompés. Les neuneux ont su motiver leur joueurs en jouant sur « le foot des riches vs le foot local », ça a pesé comme un tas d’autres détails.

La saison prochaine, il faudra affronter un LS qui aura un budget plus important. Mais eux aussi doivent professionnaliser leur structure. Pablo Iglesias annonçait qu’il avait sous-estimé les chantiers aux LS…. Ils n’auront peut-être pas de temps pour peaufiner leur montée.

Ce qui me fait souci, c’est que nous sommes déjà la mi-mai passée et toujours pas d’entraîneur. On perd beaucoup trop de temps sachant que Dimic fait l’intérim depuis plusieurs mois. Et puis la direction veut garder Nathan… Ils vont encore s’entêter pour le voir partir une semaine avant le début du championnat et ils iront nous chercher à la va-vite un trentenaire tout rouillé. Enfin, je l’espère pas!

A vrai dire, je ne sais pas si comparer des budgets de différents pays à un sens. Les salaires, les conditions d’utilisation des infrastructures, les revenus, etc… tout est différent. La France possède une immense réserve de joueurs. L’Espagne est un vrai pays de foot. Même dans des ligues inférieures les joueurs touchent un peu d’argent et les clubs attendent beaucoup de sérieux de la part des joueurs. Faire du social ou un simple hobby pour un club en Espagne… c’est pas possible.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Riro

il est plus qu’important d’annoncer notre entraineur maintenant !!!
on a assez perdu de temps comme cela.
Plus on attend plus on devra faire dans l’urgence…LS a
le même problème (un chantier immense) mieux vaut avoir une équipe plus compétitive le plus vite possible…histoire qu’ils (nos renforts) n’arrivent pas hors de forme ou blessé comme d’hab. (Malonga De Ceglie).
on a besoin de joueurs à 100 % pour nos 5 prochains matches à l’extérieur..
puisse notre nouveau recruteur lyonnais nous trouver des joueurs de lyon ou ailleurs qui ont le même profile que Nsamé qui chauffait le banc en France tout en ayant un bon niveau.
Il nous faut des renforts en défense et en attaque.

J'aime

Commentaire par saturnin

pas besoin d’aller les chercher en France, sur Genève il y a des très bons joueurs.

J'aime

Commentaire par mimi

Difficile de savoir qui partira où pas pour dessiner l’équipe. Mais je pense 1 défenseur central pouvant jouer latéral (Faug-porret par exemple) voir 2 si Nathan part, 1 milieu voir 2 si Fabry et Dalibor s’en vont et bien entendu 1 buteur de qualité.
Garder les jeunes Busset, Souare et Omeragic.
Garder Wuthrich, Lang, Willie et bien sûr Micha.
Pour les arrivées, privilégier des joueurs avec un peu d’expérience entre 25 et 28 ans.

J'aime

Commentaire par BoubiX

je suis allé voir des matchs à la Fontenette et j’ai vu
un super attaquant, que je pense qu’il pourrait faire partie
du contingent du Servette

J'aime

Commentaire par bouba

Non mais on montera de toute façon pas l’année prochaine, c’est deja trop tard; il n’y a qu’à voir les promus des précédentes années, les fondations étaient deja très largement posées la saison précédente. A ceux qui espèrent encore que Servette monte la saison prochaine: préparez-vous à etre déçus. Je dis cela pour vous, hein, ce serait dommage que 500 spectateurs de plus par matchs quittent le navire, car on pourrait jouer aisément a l fontenette

J'aime

Commentaire par grenat patatra

Ton analyse est intéressante, mais chaque promu ou champion à un top buteur. C’était mon principal reproche faits notre direction dans la gestion du cas nsame, le fait qu’il ne prennent pas conscience de l’importance de casse la tirelire pour un buteur.

J'aime

Commentaire par leogrenat

Le cas Nsame n’implique pas que la direction, responsable oui.
Mais aussi Kodro. Celui-ci, avec les pleins pouvoirs pour monter son groupe, n’a pas fait du remplacement de Nsame une priorité, préférant miser sur un jeu collectif qui dépend moins d’un seul attaquant nominal, mais de plusieurs joueurs offensifs capables de marquer. Il l’a dit plusieurs fois ouvertement dans les médias.
C’est d’ailleurs dans ce but qu’il a souhaité les arrivées de Micha, Lang, Wuthrich et Willie.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Par ailleurs, je me répète, elle implique aussi le joueur lui-même. Si chaque joueur agit comme lui, les clubs risquent de rencontrer bien des problèmes.
Et cela veut dire qu’un contrat ne veut plus rien dire.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

(Désolé pour les messages qui se suivent).

Mais voilà un reproche que l’on peut faire à Kodro. Ce dernier prône une modification de ses idées de jeu en orientant ses souhaits du mercato dans ce but, et, paradoxalement, maintient son système à un attaquant nominal.
Incohérence…

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Qui a choisi de virer Braizat ?

Qui a choisi pour lui succéder un entraîneur au palmarès de joueur éblouissant, mais au CV d’entraîneur vierge ?

Qui a donné les pouvoirs de recruter à cet entraîneur ?

Qui n’a pas respecté ses engagements il y a 14 mois avec Nsamé ?

Quel impact cet événement a-t-il eu sur la décision de Nsamé de partir ?

Kodro a ses torts. Mais ils ne doivent pas occulter tout le reste pour lequel Kodro n’y est pour rien.

J'aime

Commentaire par NF

@NF Faut arrêter avec Braizat. Catastrophique tactiquement, du copinage à gogo. Son départ fut un soulagement pour la majorité. L’éclosion de Nsamé est aussi le fait de Kodro. Notre ex-buteur l’avait reconnu à l’époque, les joueurs étaient perdus et MK a apporter profesionnalisme à l’équipe, des consignes clair (chacun sait ce qu’il doit faire). C’était fantoche avec Braizat. Il a pêché dans le recrutement et en tant que motivateur/rassembleur mais objectivement il était bien au-dessus de Braizat.

On peut continuer à s’autoflageller et à vilipender la direction – qui doit en effet sérieusement apprendre de ses erreurs – mais le foot ça ne tient pas à grand chose. Les deux « hold-up » contre les neuneus en notre faveurs et nous aurions vu une fin de saison tout autre.

On en a tous « gros » mais ça ne doit pas nous empêcher de vibrer et de rêver d’une belle saison et d’une lutte pour la promotion jusqu’au bout. Je suis persuadé que cette équipe va nous surprendre. Oui elle manque de leader et de caractère, mais avec quelques joueurs clés en plus, un entraineur qui percute et une bonne dynamique on peut le faire. Quand on a vécu les pires tourments ensemble on en sort plus forts.

J'aime

Commentaire par Mike

Oh, je ne voulais pas remonter si loin. Mais si tu insistes…

Qui a choisi un duo d’entraîneur pour la 1ère ligue, dont un entraîneur extra-communautaire (alors que 6 mois avant, nous avions eu le même problème avec un joueur), avec ce dernier qui se barre en pleine préparation, et un autre sans expérience ?…

Je ne suis pas plus fan que cela de Braizat. C’est un peu comme un Aeby. Ce n’est pas le meilleur théoricien au monde, au contraire. Mais il arrive à fédérer un groupe. Et ça compte aussi.

Je voulais rappeler que taper juste sur Kodro, dont les défauts ont été rapportés avec raison, n’est pas correct. Ceux qui l’ont mis en place portent également une lourde part de responsabilité.

J'aime

Commentaire par NF

il faudrait peut être suivre l’exemple du champion du Danemark,
dont je n’arrive pas à mémoriser le nom, c’est assez surprenant.

J'aime

Commentaire par claude

Quel rapport entre changer toute l’équipe et le budget ? Chiasso, énorme budget de ChL comme chacun le sait, a vu 20 joueurs arriver l’été passé, plus un entraîneur.

J’aurais préféré une étude sur l’impact de la continuité ou du changement dans les résultats de la saison. Cela aurait été plus pertinent.

Tiens, un exemple. 2014-2015. Lugano, promu en SL au terme de la saison, a vu 14 joueurs arriver l’été 2014. Ils ont complété intelligemment leur effectif en hiver avec notamment Rossini. Donc, nous pouvons virer les 2/3 de notre effectif et être promu. CQFD.

Sinon…
Hoffenheim, petit club de village, mais porté à bout de bras par le propriétaire de SAP, qui a aujourd’hui un budget de 80 millions d’euros (budget moyen en Bundesliga).

En Espagne, en Allemagne, en Angleterre, en France et en Italie, sans oublier la Suisse…, les clubs aux gros budgets dominent leur championnat national. Ce n’est pas forcément le gros budget qui l’emporte, mais cela aide. Et sur la durée (donc plusieurs saisons), les petits budgets s’essouflent. Les Montpellier ou Nice, par exemple, réussissent parfois à s’insérer dans la lutte des meilleurs. Mais cela fonctionne 1 saison ou 2. On le voit avec Leicester. Le miracle de 2016 ne s’est pas reproduit, et de loin.

Bref, oui l’argent ne fait pas tout. Mais si le club est bien géré, le succès finit par arriver. Il suffit de voir la liste des champions des championnats européens. « L’accident » statistique existe. Mais c’est, comme son nom l’indique, un accident. Pas la règle.

J'aime

Commentaire par NF

Les compétences me semblent plus importantes que le budget, même si celui-ci a un impact considérable.
C’est d’ailleurs pour cela que je ne pense pas que le Servette doit élever son budget actuel pour jouer ses objectifs. Celui-ci, pour la Chl, suffit.
La priorité pour le club est de se restructurer intelligemment pour développer ses compétences. Et son budget actuel peut lui permettre ça.
De plus, construire demande de la patience, du temps, de la cohérence. Disposer d’un gros budget, se mettre à rêver et faire n’importe quoi, c’est le meilleur moyen pour filer droit vers une nouvelle menace se faillite.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

C’est un tout comme je l’ai dit. Sur le fond, nous sommes d’accord. Le problème, c’est qu’il a fallu 3 ans pour que Fischer réalise qu’il y avait un problème, alors que les premiers signes sont apparus dès le départ. Nous avions tous mis cela sur une phase d’apprentissage. Mais de toute évidence, le club n’est jamais sorti de cette phase.

2018 sera donc l’année du reset. J’espère juste que si il y a à nouveau erreur sur la personne, on ne mette pas à nouveau 3 ans pour le réaliser. A moyen terme, Bonneau semble être une bonne pioche, même si je le vois plus comme un « talent manager » qu’en véritable responsable du recrutement, dont la tâche devrait incomber au DS.

J'aime

Commentaire par NF

NF, dis toi qu’un apprentissage c’est entre 3 ou 4 ans suivant la profession….on est dans les temps 😉

J'aime

Commentaire par Boardermannn

Donc, si je te suis, on vire l’arpète qui a bien appris son métier au bout de 3 ans pour tout recommencer.

J'aime

Commentaire par NF

Ah non non NF, c étais juste une boutade…suis sûrement autant énervé que toi sur ces 3 ans de perdu, et pas aussi positif et gentil (et je pèse mes mots) que certains…

J'aime

Commentaire par Boardermannn

On peut dire tout ce qu on veut..mais l’important est d’avoir un ou deux vrais buteurs. .il n’a y qu a se rapeller Nsame. .avec lui 1 an de plus chez nous on ne serait pas à 23 points de Xamax.

J'aime

Commentaire par lulu

A la suite du commentaire disant que « la mafia sud-américaine a fait beaucoup de mal au groupe », j’en ai demandé les sources.

A ce jour, il n’y a pas eu de réponse.

Je suis donc en droit de considérer (jusqu’à PREUVE du contraire) cette affirmation comme totalement gratuite, inventée de toutes pièces (donc mensongère) et diffusée uniquement dans le but de nuire.

Ce sont les ragots de cet acabit qui font beaucoup ce mal au groupe, voire au club tout entier …

J'aime

Commentaire par François Werz

J’admire ceux qui disent que la direction est là pour apprendre. Ca fait trois ans qu’ils sont en place, et on se retrouve dans une gonfle pas possible. Alors disons qu’il y a ceux qui apprennent vite, et ceux qui apprennent lentement voire très lentement… vu l’affluence, je crois qu il faut se rendre à l’évidence que tout le monde à lache le club et Fischer, mis à part qques irréductibles

J'aime

Commentaire par grenat patatra

pour l’instant cette soi-disant mafia sud américaine (Nathan , Willie) a fait du bon boulot..Nathan n’est de loin pas le moins bon en défense et est précieux de la tête; quand a Willie même s’il vendange parfois pour un milieu offensif il marque plus souvent que Lang, Alphonse ou d’autres joueurs en Suisse depuis longtemps et sa vitesse est indéniable.
Ok ils ne sont pas encore du niveau de Cunha ou de Carlitos mais ils sont pas mal du tout et ont fait leur job pour leur 1ère année.
On espère tous que le prochain Brésilien sera du niveau d’un Sonny Anderson, Hilton ou Sinval…qui ont tant apporté au club auparavant.

J'aime

Commentaire par saturnin

La pugnacité, la combativité et la débauche physique de Fabry m’impressionne.

Pendant les échauffements avant les matches, il parle à ses coéquipiers et les motive.

C’est genre de gars à conserver dans le groupe et à faire confiance. Il pourrait jouer un rôle de leader.

J'aime

Commentaire par Riro

@ Riro

Je suis d’accord avec toi pour Fabry et ses qualités (certains je crois ne lui voient que des défauts…).

Mais n’a-t-il pas été évoqué que son contrat ne sera pas prolongé ?

J'aime

Commentaire par Bertine

Grosse déception.

J'aime

Commentaire par Riro

@ Riro

Un gâchis, parmi d’autres…

J'aime

Commentaire par Bertine

Dans son analyse, Obra a employé le mot qu’il fallait à l’égard des « investisseurs » du F.C. Wil. Merci.

J'aime

Commentaire par François Werz

Tu parles du terme qui commence par un S…

J'aime

Commentaire par Obra

Londono

J'aime

Commentaire par Reinhardt

Un peu h.s., mais qu’on arrête de s’autoflageller en parlant de « l’exemple Xamax ». Xamax a (très) bien joué le coup et finit à des années lumières devant nous, mais je ne lui prédit pas pour autant un avenir radieux.
Je pense même qu’ils seront les candidats premiers à une relégation l’an prochain (ce n’est absolument pas ce que je leur souhaite). Pourquoi ? Parce que leurs meilleurs joueurs sont vieux (Nuzzolo, Tréand, Doudin, …) et que pour un club avec de petits moyens, il faut de bons jeunes issus du centre de formation et là, Xamax est clairement pas le mieux loti en la matière. Ils ont compensé cela par un esprit de groupe et une baraka engendrée notamment par la bouteille le talent et la réussite de leurs vieux briscards, mais pensez-vous vraiment qu’à 35 ans et plus, Nuzzolo plantera plus de 15 buts en une saison? Je le lui souhaite, mais je n’y crois pas une seconde.
Ce n’est que mon avis, mais il ne faut pas voir l’herbe plus verte chez le voisin qu’elle ne l’est vraiment. Ces mêmes « incompétents » qui ont foiré le départ de NSamé avaient aussi fait venir ce joueur (le meilleur attaquant servettien depuis Sonny Anderson selon moi). Il faut relativiser…

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval

Non. Les incompétents ont viré celui qui a fait venir Nsamé.

J'aime

Commentaire par NF

Qu’en sait-on ? Et quand bien même Braizat serait le seul responsable de la venue de NSamé, c’est bien la structure actuelle qui nous a fait venir Micha, Nathan, Lang, Wüthrich ou Willie cette année et qui a fait signer un contrat à Imeri (avant qu’il ne parte dans une meilleure équipe que son talent mériterait), prolongé Sauthier, etc.
A vous lire, on dirait que n’importe qui aurait fait mieux qu’eux… Ils n’ont pas fait tout juste, tout le monde le dit (eux compris), mais il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.
Enfin, et c’est juste une évidence pour moi, s’ils n’étaient pas là, à ce jour,on irait voir Servette en 1ère ligue classique et on n’aurait plus ce centre de formation que la Suisse nous envie.
Et visiblement, même si cela ne va pas assez vite pour vous, ils semblent apprendre de leurs erreurs et corriger le tir de saison en saison. Moi je dis, globalement, merci M. Fischer !

Aimé par 1 personne

Commentaire par Sonny Sinval

… et « celui qui a fait venir NSamé » a aussi fait venir ou revenir des joueurs dont l’apport au Servette n’a pas été incroyable (Markovic, Cinque, Libertazzi, Gonzo, Mati (désolé pour ces deux derniers, mais c’est une réalité)

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval

@Sonny
Sauf erreur la plupart des joueurs que tu mentionnes étaient là avant Braizat…

J'aime

Commentaire par Snowleopard

Alain Geiger nouveau coach
and now?
on polémise?

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :