Les Enfants du Servette


Faut pas déKone ! by Julian Karembeu
17 octobre 2018, 00:09
Filed under: Challenge League, Saison 2018-19

Alors que l’on attendait une réponse sur la qualification de l’attaquant ivoirien, force est de constater que pour l’heure rien n’a bougé…

Ça déKone ?

Un besoin urgent d’attaquant(s), une qualification anticipée, et la décision d’aligner Koro Kone face à Winterthur, puis Lausanne. Les dirigeants servettiens pensaient au bien de l’équipe, et sont passés outre les avertissements reçus de l’administration genevoise.

Daniel Visentini résume d’ailleurs très bien le cas dans son article du 18 septembre dans la TDG : « Lattaquant, s’il est officiellement qualifié par la Swiss Football League (SFL), n’a plus le droit de jouer, faute d’avoir reçu un permis de travail de Berne: le dossier a été bloqué à Genève, par l’OCIRT (l’Office cantonal de l’inspection et des relations du travail).

Que s’est-il passé avec le cas Koro Kone? «Le joueur est qualifié sportivement auprès de la SFL, précise Constantin Georges, directeur général du Servette FC. Le souci ne se situe pas à ce niveau. Nous avons travaillé comme d’habitude, en déposant le dossier du joueur auprès des instances cantonales genevoises, sans raison apparente de refus, toutes les pièces étant réunies. Nous n’avons rien fait de mal. Mais il y a un problème de délais.»

La chronologie? Le joueur est qualifié par la SFL, sportivement il a le droit de jouer. Servette fait tout de son côté pour obtenir un permis de travail rapidement. Mais voit la procédure prendre plus de temps que prévu à Genève. Le dossier n’est pas transmis à Berne auprès de l’Office des étrangers, il n’a pas encore l’aval de l’OCIRT. Mais Servette décide de faire jouer Koro Kone, contre Winterthour d’abord (victoire 2-0, deux buts de… Kone), puis contre Lausanne (défaite 0-1). Enfin, le club reçoit la position de l’OCIRT, peu avant le match de Coupe de samedi passé contre Lucerne: décision négative, l’Office n’entre plus en matière sur le cas Kone. Mesure de représailles?

Réaction de l’OCIRT

Du côté de l’OCIRT, on regarde le cas sous un autre prisme. Le responsable de la communication de l’office s’explique: «La procédure est claire, dit Laurent Paolliello. Un joueur qui n’a pas de permis de travail ne peut pas jouer. De plus, s’il a déjà disputé une rencontre sans permis mais que le club peut faire valoir sa bonne foi, l’office n’est pas tatillon. Il rappelle la règle aux dirigeants. Après, si un club averti décide à nouveau de passer outre, la commission tripartite et l’OCIRT n’ont plus d’autre choix que de donner respectivement un préavis et une décision négative.»

Selon nos informations, c’est ce qui s’est passé. Servette, sans doute pressé par le temps et le besoin de faire jouer Kone, a aligné le joueur contre Winterthour, aurait été rappelé à l’ordre par les autorités cantonales et serait passé outre une seconde fois, alignant Kone contre Lausanne. Précipitant la décision négative, selon l’exemple général cité par Laurent Paolliello ».

Touché, coulé ?

Koro Kone, engagé pour emmener l’attaque servettienne cette saison, en est quitte pour ronger son frein dans les tribunes. À la bataille navale, on dit « touché ! « , mais pas « coulé !  »

Le jeu des petites influences, des coups bas, des jalousies mal placées doit prendre fin. Dans l’intérêt de tous car Genève devient depuis trop longtemps un spécialiste des balles dans le pied, de l’incompétence ou du copinage. Ridicule et risible, assurément.

Plutôt que de recevoir des couteaux dans le dos de la part de L’OCIRT ou de la Fondation du Stade de Genève, il serait temps qu’enfin Genève regarde dans le sens du soutien, de la compétence et du travail bien fait. Et que Koro Kone puisse rejouer…

Julian Karembeu


35 commentaires so far
Laisser un commentaire

Surtout que si on regarde au hockey, un joueur étranger à peine arrivé peut déjà jouer avec son club. Bizarre

J'aime

Commentaire par Etoilebleu

Je trouve très dommage ce qui arrive pour Kone et en même temps pour servette.

mais si on compare, c’est comme engagé un ouvrièr sur un chantier sans autorisation cela veux dire du travail dissimulé.
dans ce cas précis servette n est pas une entreprise de maçonnerie ou autre et que leur chantier sois un peu caché et que cela ne ce remarqué pas c’est servette club de foot avec de la visibilité.

ils ont voulu joué au plus malin et maintenant ils s’en mordent les doigts.

l’erreur réelle vient elle des dirigeant responsable ou de l’état qui est ne fait pas de cadeau à servette.

très dommage pour ce joueur qui a l air très habile…

cela ne m étonnerait pas que a noël il parte pour faute grave de ces dirigeants et trouve un autre club de challenge league voir de super league avec un canton et des dirigeant plus habile.

J'aime

Commentaire par JB

Une entreprise de construction ou autres qui se fait avoir avec un ouvrier sans permis se voit exclue de tout marché public pendant trois à 24 mois selon la faute et la récidive.
Pourquoi Servette et des dirigeants seraient au dessus des lois ?
Triste pour Kone surtout qu’il n’est absolument pas responsable.

J'aime

Commentaire par Hamberg

On focalise beaucoup sur Koné comme étant LE joueur qui nous fera gagner. Certains semblent oublier que le foot se joue à 11….

J'aime

Commentaire par Riro

Merci Julian.

Quelle histoire….Malheureusement on n’est pas le 1 avril aujourd’hui. Si non on avait penser que cet article était une bonne blague. Vraiment triste.

Energie pour Kone.

J'aime

Commentaire par Tom

on avait pensé

J'aime

Commentaire par Tom

Voilà les compétences de l’administratif et de ce cher Directeur Inutile Général… On veut jouer au plus malin ? Et voilà le résultat. Si l’avertissement avait été respecté on en serait certainement pas là… On se rend compte qu’au niveau administratif ça continue … Bien triste.

J'aime

Commentaire par Dream

J’imagine qu’il a quand même averti le président, l’entraineur, le joueur, le staff technique et tout le club de la situation. On dirait que t’as un problème personnel avec le DG. C’est tout le club qui s’et fait piéger par notre chère administration. Même Visentini en a marre on dirait.

J'aime

Commentaire par francoisv

Faut arrêter de déconner!

Le club a fait jouer un gars sans autorisation. C’est la faute de la direction. Punkt schluss.

J'aime

Commentaire par Riro

Et pas la moindre excuse/explication/remarque à ce sujet du président…bande d’amateurs !!

J'aime

Commentaire par jokopforever

C’est pas un problème « personnel » avec le DG. Un DG manage et chapeaute l’administration… Donc ça me parait assez clair …

J'aime

Commentaire par Dream

Le club a quand même démontré un grave amateurisme sur le coup, et c’est même pas la première fois que ça arrive avec un joueur étranger. A croire que certains n’apprennent pas de leurs erreurs.

Le pire est que personne ne paye les pots cassés. Enfin, cela risque d’être l’entraineur qui paye encore une fois, alors que lui met des bâtons dans les roues avec ces histoires.

J'aime

Commentaire par Vinas

Je crois que sur ce sujet, tout a déjà été dit.

Il n’y a aucune raison que le dossier Servettien soit traité avant les autres par le Tribunal. Je pense qu’il y a un risque réel que le joueur quitte Servette au mercato hivernal, sa confiance envers les dirigeants devant être proche de 0. Et comme d’habitude, personne n’assume l’erreur, 0 mot d’excuse de la Direction envers les supporters, rien…

Je ne donne aucun crédit à notre direction d’un amateurisme proche du 100%… et sur le coup, ce n’est pas la faute de Geiger… Bref cela devient épuisant et fatiguant….

J'aime

Commentaire par Martin Petrov

Fatigant ton moral lugubre.
Il faudra un président qui travaille à l OFP alors.

J'aime

Commentaire par vivaservette

J’aimerais avoir un ton + enjoué, crois moi ! Mais dis moi ce qu’il y a de positif dans cette histoire alors? Et dis moi aussi que ce n’est pas la faute de la Direction, et je serai positif… Crois-moi, j’ai de bonnes raisons d’être critique malheureusement car les infos que j’ai sont souvent pertinentes et correctes… et pourtant, il y a vraiment tout pour bien faire, même avec un petit budget… du coup oui je suis critique, mais selon moi à raison

J'aime

Commentaire par Martin Petrov

wesh les gars, c’est pas pire le cas Kone que les cas comme Mbabue et Zakaria qui n’on pratiquement pas joué ou le cas Quennec qui se verssait un salaire de 50’000 Chf par mois et qui a mis le club en faillite avec aussi son gag du mur de la solidarité 😂 alors reserver bien une table au repas du soutien du SFC avec les EDS et faite comme si vous etiez heureux…tant que les supporter ce bouge pas sa changera pas…

J'aime

Commentaire par da cruz

Si on fait une manif on sera moins que les maçons…

J'aime

Commentaire par jokopforever

Les salaires cumulés de Fischer, Constantin Georges et Studer (oui, il est sur une voie de garage, mais perçoit toujours un salaire plus que confortable) sont bien supérieurs à ces chiffres que tu cites pour Quennec malheureusement.

J'aime

Commentaire par Constantin dégage

Un président à 25 % !!!
Comment cela peut fonctionner…
En tout cas pas de façon professionnelle.
Quel gâchis
Phil ancien joueur et irréductible supporter du SFC

J'aime

Commentaire par Phil

Ceux qui font croire que les dirigeants s’en mettent plein les poches devraient avoir le courage de donner les montants et citer leur sources, sans ça ce ne sont que des calomnies et des commérages indignes de supporters. On est pas en URSS et quand les gens travaillent ils méritent d’être payés et c’est pas le Parti qui décide jusqu’à nouvel ordre… le SFC est une entreprise privée. On peut pas d’un côté dire qu’elle a pas de passe droits à l’Etat et de l’autre côté vouloir avoir le droit de connaître les salaires et de les décider. Moi dans ma boîte je ne communique pas les salaires de mes collaborateurs !

J'aime

Commentaire par Immanuel

Bien dit 👍🏼👍🏼👍🏼

J'aime

Commentaire par Stanley

Bon d accord le club a fauté mais pourquoi il faut 3 mois pour mettre un coup de tampon maintenant ? Je pige pas . Ses papiers sont en règle bon bah allez y les gratte papiers la c est quoi problème ?

J'aime

Commentaire par Sebjojo

Alors oui, clairement, la faute est 100% du côté du club. Mais … Ne pourrait-on pas régler ceci avec une forte amende, amende qui serait réglée personnellement par les responsables de cette cacade et non pas sur le budget du club. Ainsi, on avancerait et on aurait ce putain de coup de tampon.
Ce qui est lamentable ici, c’est que du côté de l’Etat, on traite ce dossier comme celui d’un travailleur lambda, on fait traîner (sans doute volontairement). On est tous d’accord ici que le monde du sport en général (foot et hockey en premier lieu) ne concerne pas le même marché du travail global qui régit les entreprises. Il ne s’agit pas ici de demander un traitement de faveur en tant que tel, mais de reconnaître l’aspect social, fédérateur (encore que vu les affluences) et spécifique d’une équipe de foot ou de hockey. Ce qui n’est pas le cas d’une entreprise du bâtiment ou d’une banque.
Kone ne prend pas la place d’un travailleur au chômage, il aura un permis le temps de son contrat et il verra ce permis retiré dès qu’il quittera le SFC.
Dans la situation qui nous occupe, tout le bon sens a disparu. On punit un club, un joueur, des supporters, on prétérite même peut-être une montée en SL. Pour un coup de tampon d’un joueur de foot qui ne pique pas la place d’un travailleur lambda.
Je suis le premier à admettre que nos dirigeants sont des brêles et que le responsable doit payer de sa poche l’erreur commise. Mais là, c’est bon, on peut avancer maintenant. Ou alors l’Etat dit définitivement niet et on passe à autre chose.
De toute façon, dans ce canton tout fout le camp. Y’a qu’à voir les dossiers du stade et de la pato, la circulation, les Genferei politique, l’impossibilité de gouverner, etc… etc…
Et après on s’étonne que dans d’autres cantons on nous dénigre et on nous traite de même pas Suisse.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Lolito

Justement, la décision n’est plus directement en mains de l’Etat (sous-entendu d’un de ses services), mais de la Justice, qui se doit d’être indépendante et impartiale. Et c’est bien là tout le problème : peut-on faire remonter en haut de la pile une procédure judiciaire en cours ? (en imaginant bien évidemment que le recours déposé soit accepté pour les raisons, pleines de bon sens, que tu évoques)

Bref, vu la faiblesse de la ligue cette saison, ces soucis administratifs ne devraient théoriquement pas empêcher l’équipe d’être dans le haut du tableau à Noël.

J'aime

Commentaire par NF

le gros problème et ce que je trouve normale c’est que servette a fait un joueur en ayant pas le feu vert complet et le refasse jouer après un avertissement.

alors oui c’est cruelle pour Kone mais c’est très juste de punir servette sur cela en « freinant » la procédure ou la mettre en dernièr.

ce n est pas non plus une question de piquer une place a un autre ouvrier ou autre c’est simplement une règle qui doit être respecté et qui ne la pas été.

pour les cas de servette en hockey sûrement que les dirigeant font et transmettent les papier vite et complet avant même que le joueur sois présenté officiellement.

pour moi le cas Kone devrai être effacer. annulation du contrat et libération du joueur sans qui puisse joué avec servette.
affaire réglé et on y pense plus.

J'aime

Commentaire par JB

« Je suis le premier à admettre que nos dirigeants sont des brêles et que le responsable doit payer de sa poche l’erreur commise. Mais là, c’est bon, on peut avancer maintenant. Ou alors l’Etat dit définitivement niet et on passe à autre chose »
T’as tout dit, Lolito président!!!

J'aime

Commentaire par Prénom Fictif

Faute professionnelle grave = licenciement
Comme dans m’inporte quelle entreprise, les amateurs comiques ça suffit, il faut du professionnalisme à tous les niveau pour monter !

J'aime

Commentaire par Oliver

On voudrait bien que notre président a 25 %
dise aux supporteurs ce qu il pense de la gestion du cas Kone et pas de langue de bois comme lors de son article svp car entre lui et Quennec on en a marre des…un problème ,??? Non tout va bien dans le meilleur des monde à Servette franchement on fait tout juste..aucune erreur..on.nage en plein bonheur
On est à bout touchant de remonter et bla bla bla.

J'aime

Commentaire par Patrick

Le plus “dingue” est qu’on a payé une clause libératoire pour faire venir Koné à Servette.

Une des rares fois où on fait l’effort d’acheter un joueur plutôt que d’engager un mec libre, on peut pas le faire jouer.

Excellente rentabilisation des ressources financières du club…

J'aime

Commentaire par Vinas

Je veux le nom du coupable et sa démission, au minimum.
Hop Servette et 3 points contre Aarau. bisous

J'aime

Commentaire par bernrose

Autant que vous êtes ne faites jamais aucune erreur, s’il y en a eu une ?
Vous ne voyez que ce qui ne va pas. Le club joue la tête, les finances sont stables, les sponsors reviennent. Mais ça faire un compliment trop difficile pour les aigris de la vie.
M’en fou. Rien que de voir Jack Barly dans le staff et je suis heureux de ce club.

J'aime

Commentaire par vivaservette

Faire une erreur est acceptable, la refaire un peu moins (précédant Doumbia). A un moment faut apprendre de ses erreurs

Alors, surtout, ne pas reconnaître son erreur, cacher la merde sous le tapis et dire que c’est la faute des autres, c’est une attitude irresponsable.

(Le club joue la tête = 5ème du classement, derrière des Wil, Winterthour ou Rapperswil?)

J'aime

Commentaire par Vinas

Oui le club joue la tête, a 3pts du leader

J'aime

Commentaire par BoubiX

Schaffhouse est 6eme, à 3 points du leader aussi. Vaduz, qui a loupé son début de saison et a déjà viré son entraîneur, n’est que 3 points derrière nous.

C’est pas Servette qui joue la tête, ce sont les leaders qui calent en ce moment. On ne joue pas la tête avec seulement 4 matchs gagnés sur 10, dont 1 seul sur les 5 dernières journées.

Faut au moins gagner ce weekend pour oser dire qu’on joue la tête, puis à Kriens. C’est seulement quand on enchaînera des victoires qu’on pourra postuler à la promotion.

J'aime

Commentaire par Vinas

Avec un Maudet dans le staff on l’aurait se permis de travail quel ville de merde quand meme …

J'aime

Commentaire par yoz




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :