Les Enfants du Servette


Avant match: Le (seul) leader va dompter les liechtensteinois et montrer que ce titre n’est pas usurpé! by Obra
21 novembre 2018, 01:00
Filed under: Avant-Match, Parlons matchs, Parlons Servette, Saison 2018-19


 

La trêve internationale étant terminée, la prochaine pause sera une longue pause de 2 mois avec le traditionnel arrêt de l’hiver. C’est 4 matchs dont 3 à domicile (le seul match à l’extérieur qu’il reste avant Noël étant à Lausanne on va dire 4 matchs à domicile) qui nous attendent et on commence avec le premier en recevant Vaduz à La Praille. Après ce tour, on sera toujours dans le haut du classement même si on perd puisque seul Wil (Winterthour aussi…) peut nous passer devant car c’est quasiment impossible pour Winterthour. Petit rappel, Wil qui va à Rapperswil et Winterthour qui va à Lausanne, sont respectivement à 2 et 3 points. Wil peut nous passer devant en gagnant si nous perdons. En cas de match nul contre Vaduz et qu’une de ces équipes gagne  leur match seul Wil peut passer devant mais Wil aurait besoin de gagner très largement à Rapperswil et/ou nous perdre très largement, à cause d’une différence de 8 buts avec nous. Winterthour lui devra aussi gagner avec un score fleuve si nous perdons ( ou nous perdre sur un score fleuve contre Vaduz) pour nous doubler (+4 versus +14). Par exemple si nous perdions 2-0 à La Praille, Winterthur devrait gagner 9 à 0 à Lausanne pour être devant nous. Pour résumer si nous faisons match nul, seul Wil peut nous passer devant mais la différence de buts est très en notre faveur, si nous perdons seul Wil peut nous passer devant car Winterthour devrait certainement mettre la raclée du siècle à Lausanne à la Pontaise. Tout est probable en mathématique comme en football mais… Évitons les calculs et gagnons pour rester seul leader!

Deux mois après la séparation avec Roland Vrabec, le FC Vaduz va beaucoup mieux avec son nouvel entraîneur. Mario Frick (44), légende du football liechtensteinois dont il est le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale. Thomas Stickroth est resté comme assistant . Il a dirigé son premier match face au FC Winterthour, qu’il a perdu 2 à 1 là bas. À 44 ans, il s’agit de sa première expérience sur un banc professionnel après avoir dirigé le FC Balzers durant 5 ans en 1ère Ligue (de 2012 à 2017), puis le Team Liechtenstein M18 et récemment M16. Depuis 2017, il occupait aussi la fonction de sélectionneur national des moins de 19 ans du Liechtenstein. S’il apparaît comme néophyte à ce niveau comme entraîneur, Mario Frick n’en demeure pas moins une légende du football au Liechtenstein. L’ancien attaquant de Sienne en Italie, du FC Zurich, du FC Bâle ou encore du FC Saint-Gall figure dans l’histoire comme le meilleur buteur de son équipe nationale avec 16 goals inscrits en 125 sélections. Il y a joué de 1993 à 2015, soit de 19 à 41 ans . C’est donc le Totti local en moins fidèle! La défaite contre Wil à domicile place l’équipe de Vaduz à 9 points de nous et une défaite les mettrez à 12 points de nous donc serait presque rédhibitoire. Une victoire les placerait par contre à 6 points. Un absent de marque pour ce match puisque Mathys sera absent suite à son quatrième carton. Rappelons nous que quand il était à Bienne il voulait jouer avec nous mais Servette à l’époque snobé tout le monde et n’a pas dénié répondre à sa sollicitation. Le buteur de Vaduz est le lourdaud Tadic qui a marqué contre nous au match aller mais c’est le béninois Dossou, qui vient d’Autriche, dont il faudra se méfier le plus (numéro 20).

Le Servette FC reste sur une série impressionnante de 5 victoires et 8 matchs sans défaites et le dernière défaite remonte à fin Août contre le LS. Il y avait dans ces victoires deux fois Winterthour ( chez nous et chez eux) et Wil chez nous. Servette a encore gagné en amical contre une première ligue, le FC Chénois 1 à 0. Aujourd’hui c’est un autre gros morceau qui nous attend avec la venue de l’équipe qui vient de l’étage supérieur (c’est la deuxième saison du FC Vaduz en CL) et qui veut y retourner. Mais c’est loin d’être une citadelle imprenable. De notre côté on désire une équipe solide comme à Winterthour. Sauthier Routis Rouiller Severin représentent  une défense de fer. A eux s’ajoute un super milieu de terrain avec Cognat Cespedes Wüthrich et Stevanovic qui est vraiment un milieu offensif et Schalk, qui a marqué 2 fois, à Winterthour à et Chénois, comme attaquant suppléé par le cher Alphonse.

Allez Servette, Vaduz c’est toujours une équipe qui sonne le début d’une histoire de remontée à l’étage supérieur et pourquoi dérogerait il à cette règle cette fois ci ( N’est-ce pas comme cela que notre première remontée en SL à commencer? Hein Tibert?) ! À nous de consolider notre première place.

Par Oscar Obradovic


37 commentaires so far
Laisser un commentaire

la tdg de ce jour retrace une fois de plus le cas Kone, connu maintenant de tous, et toujours pas de solution, peut-être la semaine prochaine avec un gros point d’interrogation. J’en peux plus…

J'aime

Commentaire par Claude

Oui cest vraiment navrant..un article d’une page ou on apprend rien…
Vivement qu il rejoue ca fait 3 mois qu’ on est puni par L’OCIRT

J'aime

Commentaire par Patrick

Merci.

TDG Il se dit que le tribunal a vivement invité les deux parties à discuter pour trouver une issue. Elle pour-rait intervenir bientôt (la semaine prochaine?), trois mois plus tard que prévu pour le pauvre Koro Kone, qui est condamné au rôle despectateur depuis le 31 août. La dé-cision négative de l’Ocirt, c’est la punition que celui-ci inflige à Ser-vette pour avoir fait jouer l’Ivoiriensans permis de travail, contre sa re-commandation ferme. Dans cette période délicate, ni l’Ocirt ni le clubne souhaitent commenter le cas, onpeut le comprendre.

J'aime

Commentaire par Tom

De plus Lausanne serai sur le dossier pour le rapatrier.

J'aime

Commentaire par Victor

Je vois pas comment ils peuvent le faire jouer sans permis… il obtiendra a geneve et restera a geneve, par un club de SL ok, mais je ne pense pas qu’il soit attiré par Lausanne.. .

L’avantage d’être leader, c’est que les joueurs sont moins sensible aux appels des autres clubs

J'aime

Commentaire par Edwin Pascolo

Je crains que l’on ne paie cher cette « Genferei »…

Mais selon toi, les pollueurs pourraient rapatrier Kone…???!

Donc, l’Etat de Vaud sera à même de traiter le dossier et faire son travail, à la différence de l’OCIRT qui temporise pour mieux régner…???!!!

DU GRAND N’IMPORTE QUOI.

Si notre avant-centre se tire chez l’ennemi d’à côté (c’est un VAUDOIS qui le dit…), elle va être belle la suite de la saison.

Knie ont pas fait mieux, en tout cas. C’est affligeant.

Je m’arrêterai là.

J'aime

Commentaire par Bertine

Je vois mal la direction du SFC offrir un buteur de ce calibre au LS sur un plateau d’argent..car lui au LS nos chances de montée diminueraient sensiblement et ce serait sans nul doute la plus grosse bêtise de ces 20 dernières années au Servette et il y en a eu beaucoup.

J'aime

Commentaire par Patrick

ça serai le comble mais pas impossible, car Kone et servette sont puni car il a joué alors qu’il ne devait pas. si Lausanne le prend il ferai les papiers avant et cela change tout car il est suspendu du côté de Genève mais pas ailleurs… affaire à suivre mais j’espère quelle finira bien pour servette.
De plus Lausanne fait déjà des test pour des futurs recrue, test effectué en jouant contre thoune 2 à 1 pour le ls et contre sion score 1 à 1

J'aime

Commentaire par JB

Le contrat de travail signé entre le Servette et kone doit être valable entre les deux parties. Kone est payé et à 3 semaines de la trêve quel serait son intérêt. Si il avait voulu se tirer cela serai déjà fait. Et en plus il est qualifié sportivement avec nous, je crois pas qu’il puisse faire deux transferts la même saison.

J'aime

Commentaire par Leo

@ Hamberg.votre source pour l’info que vous avez donné, à savoir que le cas Koné était réglé, la confirmation viendrais mardi. Il me semble que cela ne soit pas si simple, que pouvez-vous nous dire maintenant ?

Aimé par 1 personne

Commentaire par Supporter2018

Effectivement, quelques éclaircissements à propos de la « source sûre » seraient particulièrement bienvenus pour atténuer notre déception à ce stade des débats…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

On a vu la sûreté de la source …

J'aime

Commentaire par Obra

Il n’y avait pas un numéro de téléphone pour contacter la personne responsable du dossier Kone ? personne à « oser » appeler ?

J'aime

Commentaire par Marquis

Mais comment Servette se fait-il « punir » de la sorte par des Genevois? Ce qui me fait littéralement vomir, c’est que ça ressemble à une décision totalement arbitraire. Alors que pourtant, des règles existent. Si Servette a fauté, amende ou suspension du joueur, que sais-je. Ou qu’ils disent, pas de permis jusqu’à la pause hivernale. Mais le silence de cette autorité, pour « punir », est désarmant et scandaleux.

J'aime

Commentaire par Prénom Fictif

C’est ce que je disais. Temporiser pour mieux régner. L’article de la TDG est parlant. Fischer a foiré en permettant à Kone de jouer sans permis avec le risque que cela comportait.

Maintenant, si l’on relit certain posts sur cette sombre affaire, il appert que soi-disant, le dossier était bétonné sportivement à la SFL mais que l’OCIRT aurait traîné malgré tout à envoyer le dossier administratif à Berne pour l’aval et délivrance du permis.

Maintenant on en est là. L’OCIRT a rendu une décision négative, lui permettant de se voir beau en tapant sur les doigts du club et ses dirigeants, laissant monter la tension et impliquant le recours au TA. Le TA n’ayant voulu trancher, a préféré dire à SFC et l’OCIRT de bien vouloir descendre dans la cour d’école pour continuer à se chamailler. L’OCIRT est parti en courant comme un gosse avec le jouet de Servette et ne veut pas le lui rendre.

De l’école enfantine, empêchant un joueur honnête de faire son métier et, peut-être…, un club d’accéder à son dessein de fin de saison.

Le club et l’OCIRT n’ont pas voulu communiquer. A raison diront certains… Quant aux autres eh bien, l’on attend, attend et attend encore.

Une « Genferei » à Genf de plus, que l’on risque de payer très, très cher…

J'aime

Commentaire par Bertine

Et si l’on lit encore l’article de la TDG, le témoignage du DG Christophe STUCKI du GSHC est parlant également. Dans le hockey (quand bien même ils ne feraient jouer un étranger sans permis…), cela semble mieux se dégoupiller ainsi que dans d’autres régions et/ou Canton…

ABE

J'aime

Commentaire par Bertine

En l’occurence on a la chance (ou le talent) d’être premiers du championnat. Avec Kone on aurait peut être quelques points de plus, mais que dirait-on si on était à 5-6 de la tête..?Toute cette histoire est un non-sens total!

J'aime

Commentaire par Prénom Fictif

reception.ocirt@etat.ge.ch

voilas pour ma part je leurs ai écrit tout ce que je pensai de cette masacarde

J'aime

Commentaire par Kroug1227

Je vais tacher de faire mon enquete et tout faire pour trouver les noms et leurs adresses a ces responsables surtous lachez vous avec modération bien sur 😈

J'aime

Commentaire par Kroug1227

Laurent Righetti a l’OCIRT

J'aime

Commentaire par Bertine

Et une faire une petite banderole lors du prochain match avec un message salé à destination de l’OCIRT +1 autre pour soutenir Kone Koro….

J'aime

Commentaire par Tisuisse

Je doute que ça soit une bonne idée 🙂

J'aime

Commentaire par Reinhardt

Est-ce qu’on sait si sfc a nommé un négociateur chargé de discuter avec l’Ocirt?

J'aime

Commentaire par Claude

TDG – Dans cette période délicate, ni l’Ocirt ni le club ne souhaitent commenter le cas

J'aime

Commentaire par Tom

Le plus simple serait de faire intervenir Maudet. Ok je 👉

J'aime

Commentaire par Leo

Il faut quand même rappeler ici que le principal fautif n’est pas L’OCIRT car nul n’est censé ignorer les lois et que ceux qui l’ont fait jouer trop tôt c’est bien le Comité avec le Ds en tête.
A bon entendeur

Aimé par 1 personne

Commentaire par Pepita

On est bien d’accord, je l’ai d’ailleurs re-souligné…

Mais tu trouves normal que l’on pinaille trois mois durant en empêchant un joueur de faire son métier et tout ça, pour nourrir l’orgueil de quelques fonctionnaires planqués et vexés ???! Je crois pas…

J'aime

Commentaire par Bertine

Simplement honteux. Notre champion de DG s’est fait taper sur les doigts (à juste titre quel imbécile) et les bracaillons de l’OCIRT ont pu rappeler leur toute puissance (pauvres tâches !).

Objectivement, un joueur étranger est pris en otage par l’administration alors qu’il répond à toutes les conditions pour travailler en Suisse.

Lamentable.

J'aime

Commentaire par Mike

@Mike

Merci pour ta réponse et j’abonde bien sûr dans ton sens.

Cette farce a assez duré, en tout cas pour nous supporters et gens de bon sens.

Pour les autres, apparemment pas…

Après, l’on se demande pourquoi le sport romand est à la traîne !

Bien à toi.

J'aime

Commentaire par Bertine

Pour ceux qui vont au repas de soutien, n’hésitez pas à dire aux dirigeants que cela aurait coûté moins cher au club de convier l’OCIRT à la place d’Eric Antoine pour le gala !

Aimé par 1 personne

Commentaire par Bertine

Il faut appeler Bruxelles 🙂

J'aime

Commentaire par Reinhardt

C’est juste Pepita, mais il ne faut pas oublier que le jour où Servette a fait rejouer Koné (ok, fallais pas, mais c’était un match très important pour nous contre Lausanne, notre principal concurrent déclaré à la montée), cela faisait 17 jours que le joueur avait été transféré à Servette et que la SFL avait validé sportivement le cas. 17 jours !!!
Stücki, dir. sportif du GSHC (qui n’a pas fait cette erreur, ok) se plaint d’ailleurs que cela prenne 7 à 10 jours pour son club (contre 48h ailleurs en Suisse).
Si on n’a pas eu le permis en deux fois plus de temps qu’au hockey, soyons sérieux, c’est quand même un scandale de la part de l’OCIRT.
Je rejoins Bertine sur sa métaphore de la cour d’école avec un TA qui ne fait pas son boulot (magnifique métaphore, merci Bertine pour tes toujours intelligentes contributions), mais le fait qu’il ne soutienne pas la décision de l’OCIRT montre bien aussi que les torts ne sont pas forcément plus grand au sein du SFC que de l’OCIRT.
Allumons des cierges grenat et croisons les doigts pour un miracle de Noël à la Genevoise…

J'aime

Commentaire par Sonny Sinval

Merci à toi pour ton intervention !

Cela peut en effet signifier que le TA s’avoue quelque peu impartial mais que les torts entre le club et l’OCIRT (le cirque…) se contrebalancent.

Pour moi, le club a voulu favoriser l’aspect sportif, l’OCIRT, que dalle…!

A part ça, c’est un plaisir pour moi de contribuer à cet excellent blog (MERCI AUX REDACTEURS, CONCEPTEURS, ANIMATEURS ET SUPPORTERS QUE VOUS ÊTES !!!) et parfois, mes élans métaphoriques, je l’avoue, font du bien !

Bien à toi, Bien à tous et ALLEZ SERVETTE !

Aimé par 2 personnes

Commentaire par Bertine

@Bertine. 👍🏼😘😘😘

J'aime

Commentaire par Stanley

Merci Stanley 😊😉

J'aime

Commentaire par Bertine

Réfléchissez avant de voter la prochaine fois, Hop Servette

J'aime

Commentaire par bernrose

[…] On en a déjà parlé largement. […]

J'aime

Ping par Le temps sur la CL: Un week-end pour prendre certaines distances | Les Enfants du Servette




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :