21 réflexions sur « Le temps sur la Challenge League Tour 23: Un tour qui vaut le détour »

  1. Merci, Obra.

    Analyse très réaliste et complète de la situation.

    Visons les trois points et même en cas de défaite à un point, l’on pourra voir devant.

    Pour le reste, le classement se fera tout seul.

    ALLEZ SERVETTE !

    J’aime

    1. Kone pas forcément de retour. J’adore Chagas mais ce n’est pas un joueur de contre ce qui est regrettable face à un adversaire qui va enfin proposer du jeu et laisser des espaces… Un Schalk aurait adoré. Dans le jeu aérien par contre c’est un avantage. Peut-être sur balle-arrêtée.

      Aller Servette !

      J’aime

  2. « Capital pour les argoviens » Je pense que pour nous aussi ce match est capital. Si on gagne (de manière convaincante si possible), on prendra un ascendant très sérieux pour garder notre 1ère place jusqu’au bout.

    Aux armes!

    J’aime

  3. si Schalk ne joue pas il faut reconduire le même système que le dernier match mais avec Kone en pointe et Cognat dans l’axe et si Wuetrich a de la peine le remplacer par Alphonse.

    J’aime

    1. A mon avis si Schalk ne joue pas Geiger va faire jouer Alphonse qui n’est pas du tout le même type d’attaquant. Wüthrich sera titulaire. On n’est pas sûr que Koné pourra jouer l

      J’aime

      1. je l’ai vu courir à l’entrainement il va bien..peut-être que Geiger le garde comme Joker durant la dernière demi-heure quand Alphonse ou Chagas seront fatigués.
        ou alors c’est de l’intox..

        J’aime

    1. Départ à 17:05 Genève Aéroport, arrivée Aarau à 19:30. Direct.
      Retour plus long car travaux et changement à Lausanne. Dép. 22:30 Aarau

      J’aime

  4. Eh bien si Schalk et Kone sont tous deux absents, l’on va devoir compter sur la paire Chagas – Alphonse qui peut faire quelque chose, mais va peser moins « LOURD » dans les 16…

    Et lorsque l’on voit la force canonnière d’Aarau, c’est déjà la grosse tension.

    J’aime

  5. En face, il y aura quand même le grand dadais Maierhofer, Rossini, Karanovic et Almeida…

    Heureusement que Rouiller est de retour, mais notre défense va devoir se resserrer quelque peu, sinon…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :