Les Enfants du Servette


J-2 SFC-FCS : Valon Berahmi est prêt pour le derby by Obra
25 juillet 2019, 17:45
Filed under: 2019-2020, Avant-Match, Parlons matchs, Super League

L’ancien international suisse se dit prêt pour les retrouvailles avec les Grenat…

Intérogé sur le site de son club, Valon Behrami n’est pas du genre à se cacher : « Oui, j’ai raté cette passe contre Bâle, à 1-1. Je l’assume, je n’ai aucun souci avec ça, ce n’est pas la première erreur que je fais dans ma carrière et ce n’est probablement pas la dernière. Où on doit grandir en tant qu’équipe, c’est dans la gestion des émotions. On a fait une montagne des événements contraires qui nous sont tombés dessus vendredi et on s’est laissés submerger. Et ça, ce n’est pas possible. On doit être plus sereins, plus matures. Il y a une erreur? Ok, on passe à autre chose. Pas au match suivant. Tout de suite. » Ainsi ont été les paroles de Valon Behrami, à mi-chemin entre la rencontre face à Bâle, vendredi dernier, et celle face à Servette, samedi à la Praille.

Le milieu de 34 ans a vécu beaucoup de moments forts dans sa carrière, mais encore jamais un derby sur sol helvétique : « De toute façon, chaque match en Suisse est une première pour moi. Je découvre le championnat. Tout est nouveau et c’est beau ainsi. Par contre, je connais bien le stade de Genève, j’y suis allé régulièrement avec l’équipe de Suisse et j’y ai de bons souvenirs », sourit le Tessinois, qui n’avait encore jamais joué en Super League avant de signer à Sion.

Les derbies chauds, par contre, il en a disputé beaucoup, notamment en Italie. Et il connaît la clé pour les maîtriser : « L’important, c’est de conserver la tête froide. C’est un match très important pour les supporters, c’est comme s’ils jouaient leur vie. Nous, les joueurs, on comprend parfaitement cela et on y est sensibles. Mais on ne doit pas intégrer ces émotions au scénario du match, on ne doit pas commencer à se ruer à l’attaque sous prétexte que c’est un derby, par exemple. On doit avoir un plan de jeu, s’y tenir et agir en conséquence, quels que soient les événements contraires. C’est ça, bien gérer un derby pour moi, il ne faut surtout pas changer sa mentalité. »

Servette sera un adversaire de bon niveau et Valon Behrami le sait bien : « C’est une équipe très bien préparée, très compétitive. Aucune surprise là-derrière, on connaît leurs qualités et le staff va nous préparer à ce qui nous attend. L’important, je le redis, c’est la gestion des émotions. C’est inévitable que l’entourage nous rappelle l’importance de ce match. On est des êtres humains, pas des robots. Ce qui se passe autour de nous nous touche forcément. On doit le comprendre, mais mettre les émotions de côté sur le terrain pour pouvoir fêter à la fin. »

Pour sûr, ce derby s’annonce bouillant des deux côtés. On en salive d’avance !

Par Oscar Obradovic


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :