Les Enfants du Servette


Le temps sur la Super League Tour 4: un passage à Bâle ! by Obra
9 août 2019, 00:25
Filed under: 2019-2020, Le temps sur la Super League, Super League

 

Par Oscar Obradovic


9 commentaires so far
Laisser un commentaire

Merci, Obra, pour cette excellente page météo de SL.

Ton analyse est très réaliste, même si ce tour aura peut-être son petit lot de surprises, à voir donc…

Quant à nous, allons de l’avant, c’est le grand Bâle en face, mais ce n’est en aucun cas le petit Servette, de loin pas. Sans complexe, déterminés, concentrés et en pressant haut sans relâche, c’est déjà beaucoup. Après…

ALLEZ SERVETTE

J'aime

Commentaire par Bertine

yep je pense qu on peut dire un grand merci à Geiger qui nous a fait retrouver notre rang naturel qui est DE TOUS LES DEMONTER UN PAR UN!!!

J'aime

Commentaire par SebGE

On doit jouer décomplexé avec l’ambition de la victoire ! Rien à perdre.

J'aime

Commentaire par Mike

Pour ma part, je pense qu’on peut faire douter les Bâlois. Alors quel style appliquer? Attaquer et les presser haut, les mettre sous pression ? Ou attendre avec un bloc bas, les obliger donc à trouver des solutions dans le jeu, puis les contrer et les assommer dans la dernière 1/2 heure? Pour ma part, c’est l’option 2 que je choisirais. Il ne faut pas donner de ballons faciles et exploitables aux bâlois, qui doivent avoir un peu la tête dans le sac. En attaquant, on s’expose justement à un contre et à prendre un but qui pourrait les mettre en confiance. Ce FC Bâle a toutes les peines du monde à créer du jeu, alors laissons le s’embourber, se fatiguer, s’agacer, se faire siffler par son public, et lorsque la viande est bien froide, on porte le coup de grâce !

C’est mon point de vue de modeste entraineur amateur diplômé. Mon prono : 0-1 pour Servette

J'aime

Commentaire par Martin Petrov

Ton options 2 c’est ce que font 90% des équipes en SL et même Lucerne contre nous. Est ce que ca marche ? Les résultats dans le football ont tendance à montrer le contraire. Geiger ne va pas changer son style de jeu encore plus face à une équipe affaiblie alors qu’il marche très bien jusqu’à présent (même contre YB) n’ayons peur de personne.

J'aime

Commentaire par Mims

On verra le résultat demain soir et seul Geiger décidera^^. Je suis pas du tout adepte de l’attentisme et de la négation du football style Lucerne de dimanche, pas du tout vraiment.

Mais je pense que sur ce match, c’est ce que je ferai, tout en lâchant les chevaux dans les dernières 30 minutes si la différence n’a pas encore été faite pour nous.

Mais on verra, peut-être je me trompe, effectivement.

Mais je pense que Servette peut prendre des points, même si le favori du match reste le FC Bâle bien entendu

J'aime

Commentaire par Martin Petrov

Option tout à fait défendable (c’est le cas de le dire…) mais ce n’est pas dans l’ADN du SFC de laisser l’initiative à l’adversaire y compris à l’extérieur. Ce Servette apporte tellement de fraîcheur à cette LNA moribonde (à l’exception d’YB). Pourquoi changer ? On est pas fait pour jouer bas et subir le jeu et il nous manque Ondua pour freiner les percées axiales.

Oui on va se prendre des contres et subir parfois des défaites frustrantes contre des équipes sans ambitions (Lucerne…) qui nous attendent mais nous allons aussi remporter de belles victoires en proposant du jeu. Nous devons jouer sur nos forces. Les Cognat, Wütrich, Tasar, Micha, Cespedes, Sauthier sont des joueurs techniques qui sont portés vers l’avant. On va pas leur mettre la bride.

Cela ne veut pas dire que Geiger va partir la fleur au fusil. Il va reconduire son 4231 et insister sur le pressing pour porter le danger rapidement devant la cage adverse. Les bâlois ne sont pas incroyable derrière notamment sur corners. A nous de les mettre mal.

Le dilemme ce sera de savoir quoi faire à 0-0 à la 60e face à un Bâle attentiste et sans énergie. Là il faudra que Geiger ose prendre des risques, ne calcule pas pour aller chercher la victoire. Il l’a fait contre Sion – sans les trois points mais c’était remarquable et ça aurait du payer.

Simple question de rapport gain/risque. Avec la victoire à 3 points, les risque paie. Gagner une fois sur deux rapporte toujours plus de points que faire deux nuls.

Je prédis un Bâle frustré et agressif qui va attaquer fort au début.

J'aime

Commentaire par Mike

J’ai rêvé que l’on gagnait 2-0 demain, j’espère que c’était un rêve prémonitoire

J'aime

Commentaire par Rebel111

Ça va pas être facile en terre bâloise avec leurs nombreux supporters mais j’ai confiance, nos Grenat vont se battre jusqu’au bout.
ALLEZ SERVETTE, tous avec vous 💪🏼

J'aime

Commentaire par Stanley




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :