Les Enfants du Servette


Les enjeux de la votation Près-du-Stand by Julian Karembeu
23 octobre 2019, 17:49
Filed under: 2019-2020, Parlons Servette

Jeudi 24 aura lieu la votation pour le pôle du football cantonal. En jeu un vrai vecteur d’ouverture et d’intégration pour les jeunes footballeur genevois…

Une nécessité : Un complexe dédié au football

Didier Fischer : « ce projet, qui a débuté il y a de nombreuses années, est une nécessité. Une nécessité car l’Etat veut construire un nouveau cycle d’orientation sur les terrains de Balexert donc toute l’association du Servette FC, son académie et l’association Genève football ça devoir se déplacer. Pour se faire, nous pensons que c’est l’occasion unique de réaliser un pôle football cantonal ».

Ce complexe comprendrait 5 terrains de football, en naturel et synthétique, pour les garçons et les filles. Le tout sera complété par des vestiaires, des salles de soins et de théorie, un restaurant… Un vrai complexe dédié au football, qui sera mutualisé entre le Servette Football Club, Genève Education Football, l’Association Cantonale Genevoise de Football et la Commune du Grand Saconnex.

Une nécessité pour l’avenir du Servette FC

Pour le Servette FC c’est un enjeu extrêmement important lié au Label Centre de Performance reçu de l’Association Suisse de Football. Mais selon l’ASF, les infrastructures ne sont pas suffisantes.

Didier Fischer : « Si on veut avoir de l’ambition, si l’on veut viser autre chose que la quatrième place, il faut que l’ensemble des entraîneurs, des formateurs et des infrastructures soit performants. Avec ces infrastructures on s’installera comme l’un des centre les plus performant de Suisse ».

Le sport comme vecteur d’intégration social

Didier Fischer : « Les jeunes qui intégreront ce pôle football recevront les valeurs du travail, de la solidarité, de l’abnégation et d’humilité. Tout ce qu’est le sport, qui est plus fait de défaites que de victoires. C’est un vraie formation pour la vie ».

Quelles infrastructures pour Genève ?

Didier Fischer : « Genève est une ville où il est très difficile de trouver des parcelles assez grandes pour construire un centre de performance dédié à la formation. A Genève on edt en retard par rapport à d’autres cantons. Déclassé un terrain qui est pris entre l’autoroute et l’aéroport, c’est un moindre mal pour les 150 communautés sans les académies genevoises. Ce pôle de formation et d’éduction, C’est un vrai vecteur d’ouverture et d’intégration pour toutes ces communautés. »

Julian Karembeu.


6 commentaires so far
Laisser un commentaire

Ce serait génial ce nouveau centre. Mais nous sommes à Genève, il va sûrement de passer un truc improbable, une genferei quoi. Quand on sait qu’il a fallu 100 ans pour construire le CEVA…

Aimé par 2 personnes

Commentaire par BoubiX

Votation extremement importante pour le Servette fc. Notre club a besoin de disposer de bonnes infrastructures pour faire progresser les jeunes. J’espère que les supporters s’en rendent compte et qu’ils vont se mobiliser afin que cela soit possible. J’ai peur d’une mauvaise surprise avec la monté des verts aux élections. Si le projet est refusé, il faudra des années avant qu’un autre projet se fasse…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Ips

vessy ou Zévaux
c’est pas magnifique la bas
souvent les terrains vide

J'aime

Commentaire par Gontrandlegorey

Tout à fait, seul point noir de ce projet, l’emplacement…
Surtout que les routes à emprunter jusqu’à la-bas…

L’idéal serait au plus proche du Stade en plus d’être également plus logique.

Dans tous les cas si le club veut perdurer ça passera par ce projet car ce n’est pas avec la billeterie et les droits TV que le club vivra mais grâce à la qualité, déjà reconnue malgré leur faibles moyens, de nos jeunes.

J'aime

Commentaire par Bocata

ça passera pas….

J'aime

Commentaire par Mike

Les Grasshoppers, Bâle et le F.C. Zürich disposent de centres d’entraînement digne des grands clubs européens.

Si le projet du Pré-du-Stand se réalise, nous avons la possibilité de les rejoindre …

Il est donc d’une importance vitale pour l’Académie, donc pour notre club tout entier, que tel soit le cas.

Depuis notre retour en Super League, nous avons une moyenne d’environ 6’000 spectateurs. Si ces 6’000 personnes vont voter, cela suffira pour que le projet passe, vu que la participation à ce scrutin risque d’être assez modeste.

Je propose à la direction de faire imprimer des flyers insistant sur l’importance de ce projet. Ces flyers seraient distribués lors du match de dimanche prochain contre les Young Boys, match où l’assistance sera certainement supérieure à 10’000 personnes.

Servettiens : Tous aux urnes le 24 novembre prochain !

J'aime

Commentaire par François Werz




Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :