Les Enfants du Servette


Une Super League à 14 équipes ? by Julian Karembeu
16 janvier 2020, 11:18
Filed under: Parlons Servette, Saison 2019-2020, Sondages, Super League

Article intéressant aujourd’hui dans la Tribune de Genève où Nicolas Jaquier aborde la possibilité d’une Super League à 14 équipes dès la saison 2021-2022…

Refonte majeure

La formule actuelle de 10 équipes en Super League et 10 autres en Challenge League a du plomb dans l’aile depuis plusieurs mois. Les clubs en difficulté dans l’élite ces dernières années se plaignent des trop grands risques financiers s’ils devaient subir une relégation à l’étage inférieure. C’est notamment le cas de Neuchâtel Xamax qui se verrait contraint de réduire drastiquement la voilure. C’est le cas actuellement de Grasshopper, fraîchement relégué, qui affronte les pire difficultés de son histoire pour ne pas sombrer…

Les Zürichois, comme le Lausanne-Sport et une majorité de clubs alémaniques, aimeraient un élargissement de la Super League à 12 ou 14 équipes afin de redonner un peu d’attractivité à un championnat devenu figé et stéréotypé. Cet élargissement de l’élite permettrait également aux clubs plus en difficulté au classement de ne pas avoir le couteau sous la gorge chaque week-end…

Plaidoyé pour la formation

Du côté du Servette FC, Constantin Gorges l’affirme haut et fort, la formule actuelle n’est pas viable. Le SFC plaide également pour une séparation entre professionnalisme assumé (1re division) et ligue formatrice (2e division). «Au moment de la renégociation des droits TV, il faut que l’on puisse offrir un produit attractif. Or il nous semble que l’on discute sur des critères qui ne sont pas objectifs. Soyons francs: en l’état, la Challenge League est une complète hérésie.»

Le Directeur Général des Grenat explique encore : «Nous avons le sentiment que les techniciens n’ont pas voix au chapitre, alors que ce sont eux qui connaissent le mieux le dossier. Le football suisse se retrouve à la croisée des chemins. Dans ce carrefour, ils’agit de ne pas se retrouver dans une voie sans issue. Si le statu quo devait l’emporter, ce serait un immense gâchis.» Servette veut pouvoir lancer ses jeunes joueurs et une refonte de la Challenge League en Ligue formatrice permettrait au club de créer un lien plus direct entre formation et élite.

La formule à 14

En quoi consisterait une Super League élargie à 14 équipes ? Le championnat se jouerait sur 3 tours et un total de 39 matches.

La Challenge League deviendrait semi-professionnelle, avec la création de deux groupes de dix équipes définis selon des critères géographiques.

La Promotion League serait quant-à-elle absorbée dans cette nouvelle structure. Cette nouvelle Challenge League, aux critères d’admission considérablement assouplis, notamment au sujet des infrastructures, serait avant tout une ligue de formation.

En-dessous, la 1re ligue retrouverait ses trois groupes originels de seize équipes.

Si elle bénéficie déjà de l’apparent soutien des techniciens et autres formateurs, notamment ceux de l’ASF, cette formule du« 14, 2 x 10 et 3 x 16» devrait ravir le football amateur. Quand on sait que c’est bien le football amateur qui a fait enterrer la première réforme d’une Super League à 12 équipes, il est fort probable que cette proposition trouvent beaucoup d’adhérents du côté des « petits » clubs…

Entre enjeux financiers (attributions des droits TV), football professionnel et amateur, la prochaine formule du championnat ça encore beaucoup faire parler…

Julian Karembeu

 

sondage suit pour votre opinion 


15 commentaires so far
Laisser un commentaire

Après 25 ans d’errance, le foot suisse reviendrait donc sur terre avec ses délires de professionnalisme pour la LNB ? Il était temps…

Ca aura quand même coûté entre temps des clubs historiqes comme Wettingen, Baden, Bellinzone, Chaux-de-Fonds, Locarno, et les plus récents Le Mont, Wohlen (et je dois en oublier)….en plus des faillites dont se sont plus ou moins relevés les Xamax, Lausanne, Lugano et Servette.

J'aime

Commentaire par NF

Merci pour ta liste. En effet, je rajouterai notamment Vevey-Sports, dont j’ai une sombre mémoire d’un soir où Gabet a détruit Lulu aux Charmilles…

J'aime

Commentaire par Bertine

Ils ont disparu pour raisons financières ? Ma mémoire me joue des tours.

Je n’ai pas mentionné quelques clubs dans la liste qui ne peuvent pas monter à cause des exigences de la ligue.

Parmi les historiques qui ont disparu de la circulation ou presque (notamment à cause de la réduction à un groupe de LNB), on peut citer les Chênois, UGS, Carouge, Old Boys, Yverdon, Bulle, Fribourg, Delémont… Et c’est là que je me dis que les clubs romands ont sérieusement souffert depuis 30 ans.

J'aime

Commentaire par NF

39 matches, c’est trop.
Et quels critères pour les matches du 3ème tour (certaines équipes auraient 7 matches à domicile, d’autre 6. Donc injustice.
Si l’on veut absolument réformer quelque chose, c’est 12 équipes, donc 22 matches. Au printemps, tour final (apès division des points) entre les 8 meilleurs.Les quatre derniers font un tour de relégation/promotion avec les 4 meilleurs de Challenge League. Comme autrefois …
Mais cerfains diront qu’on ne peut pas lancer des jeunes si il faut lutter pour la huitième place.
Quelque soit la formule, il y aura toujours des mécontents !

J'aime

Commentaire par François Werz

je trouve la proposition globale super interessante pour le foot suisse- Le seul point qui peut gêner certains est les 3 tours qui fait qu’une équipe va jouer 1 fois à l^’intérieur et deux fois à l’extérieur contre le même adversaire ou le contraire

J'aime

Commentaire par Puplinge fans club

League fermée donc?

J'aime

Commentaire par Mic

Merci pour l’article, que j’ai lu à l’Etude en format papier à l’instant.

L’on se profilerait, en lisant les tendances entre les lignes, vers une formule revenant à 12 équipes.

A voir, mais l’on sent qu’il y a besoin de changement, car en effet, cette formule à 10 équipes d’élite et un purgatoire comme la CL qui n’a aucun sens, ne saurait perdurer…

J'aime

Commentaire par Bertine

Ce qui est quand meme dingue c’est qu’il a fallu attendre la descente de GC et le fait qu’il domine pas dans cette ligue de M pour que ces bourbines se réveils !
Imaginons que ça aurait été xanax le relégué, et que cette année Servette et que l’année d’après le LS après une montée…est-ce que vraiment nos C de Muri aurait pensé a changer qqch !!!!!!! Pas si sur !

J'aime

Commentaire par Boardermannn

La B en 2 groupes…ahah…on recommence avec cette idée, abandonnée à l’époque pour des raisons de clivage évidents. Cela veut dire, d’un côté toute la bourbinie et le Tessin pour 10 places et de l’autre, 10 places pour la romandie. Cool, On va revoir Chênois et UGS. Si les wurst votent pour cette solution, je bouffe mon drapeau.

Quant à la ligue à 14 en 3 tours, c’est une blague ?
3 tours…qui vont les définir, les bourbs ? Et qui seront lésés ? Les welchs !

J'aime

Commentaire par denis

Je reste dubitatif. Pas par le changement qui est nécessaire, mais la ligue est fermée ou pas ? Et j’ose pas trop imaginé l’usine a gaz pour la répartition des matchs du 3 eme tour.

L’abandon du professionnalisme en LNB et une nécessité. Mais j’ai une pensée pour certain qui on investit dans les stades de LNB.
Ou qui ont carrément disparu de la carte

J'aime

Commentaire par Leo

Si on part du principe que il n’y a plus de pro en LNB alors il faut faire une ligue à 18 en LNA. Avec les 10 équipes actuelles plus LS-GC-Vaduz-Winti-Shaff-Aarau-Will qui sont des clubs qui ont une structure pro. Plus une équipe qui fera l’ascenseur entre la LNA et la LNB avec un statu de semi-pro. Ce qui ferait 34 matchs système de championnats simple et logique. A 14 avec 3 tours c’est une grosse blague inéquitable… malheur à ceux qui vont jouer 2 fois dans la saison à Bâle ou YB…

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Moi ça me va comme formule, 14 équipes c’est bien. Maintenant le soucis, c’est trois tours, ça peut fausser quelque peu l’équité sportive. Et surtout ne pas fermer la ligue, ce serait une hérésie. Seule la dernière place doit mener à une relégation et la première à la promotion. Ainsi on devrait pouvoir éviter les fuites en avant.

J'aime

Commentaire par valid

16 ou 18 équipes avec 1 relégué direct et un barrage ça serait l’idéal; ça fait 20 ans qu’on le dit (ou plus). J’ai détesté la formule Rumo à 12, et 14 ça me semble bancal.

J'aime

Commentaire par pleimelding

Dur de trouver 18 équipes

J'aime

Commentaire par Obra

Je pense qu’un championnat à 18 équipes n’est pas si utopique, la plupart des pays comparables au nôtre ont un championnat à 16 ou 18 équipes avec le même système à deux tours avec 34 matchs l’avantage serait d’éviter trop de répétitions de mêmes affiches, le dernier redescendrait automatiquement et l’avant-dernier jouerait un barrage contre le deuxième de la Chalenge league qui serait une ligue semi-pro, avec la disparition de la « Promotion League » dont les équipes seraient en Chl, ainsi on ne serait pas une ligue fermée et le maximum des régions du pays pourraient être représentées.

il y a en Suisse 18 clubs avec des structures, stades pros, si on inclut le FC Vaduz qui pourrait nous refiler leur place en Ligue Europa!
Cela aurait le mérite de remettre les choses à plat et de concentrer tous les sponsors sur cette futur Swiss super league pro à 18 !

J'aime

Commentaire par Kallesinval




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :