Les Enfants du Servette


La Praille devrait passer au synthétique !?!? by Julian Karembeu
30 janvier 2020, 00:38
Filed under: Parlons Servette

Conséquence du refus par les urnes du futur centre de formation et d’entraînement du Servette FC, la pelouse du stade devrait passer au synthétique dés la saison prochaine !!!

Perdre son identité de jeu ?

Le stade de la Praille poursuit sa mue et on devrait bientôt voir évoluer le Servette FC sur du plastique. La pose d’un revêtement synthétique permettrait au Servette FC de régler l’insoluble problème des conditions d’entraînement, le club changeant aussi souvent de terrain d’entraînement que les joueurs de chaussures !

Directeur Général du Servette FC, Constantin Georges s’en explique dans la TDG : «C’est même devenu une nécessité pour nous, explique le dirigeant. Le club est actuellement éclaté sur plusieurs sites disparates. Avec du synthétique, on se cale sur le bon sens et les m2 disponibles. Ce n’est pas de gaieté de cœur mais nous n’avons pas d’autres choix.»

Alors que les Grenat attendaient un vote positif pour le déclassement des terrains du Pré-du-Stand, le refus des urnes pousse le club à trouver rapidement une autre solution. Le terrain synthétique permettrait de concentrer les entraînements de la première équipe à la Praille et peut-être aussi bientôt ceux de l’équipe féminine et des juniors de l’académie…

En l’état, le gazon en herbe ne supporterait jamais un tel traitement intensif…

Un problème de lignes

Un autre problème apparaît avec le changement de surface, c’est celui des lignes tracées sur le terrain. En effet, comment conjuguer les lignes délimitant le terrain de football de celui du rugby ? Tout en sachant que les lignes du rugby doivent être intégrées à la surface de jeu ! Et comme l’explique Patrick Andrey sur Twitter, si on change une partie des bandes de synthétique, cela compliquera également la planification des entraînements car le terrain ne sera pas utilisable !

En tout les cas, il est bien entendu inimaginable que le Servette FC évolue sur un terrain avec des lignes blanches pour le foot et des lignes jaunes pour le rugby. Ce serait une hérésie totale !

Plus aucuns matchs internationaux

La perte d’un terrain naturel en herbe forcerait l’équipe de Suisse à ne plus venir à Genève, tout comme la finale de la Coupe de Suisse ou des matchs amicaux internationaux. Avec toutes les pertes financières que cela impliquerait…

Mais au-delà des considérations financières et pratique, c’est bien une philosophie de jeu pratiquée depuis plus d’un siècle sur herbe qui sera remise en question. Avec toutes les incertitudes que fêla peut engendrer…

Julian Karembeu


40 commentaires so far
Laisser un commentaire

Sérieux,
Le SFC ne jouerait plus sur herbe ? Mais alors pour quand un ballon ovale ?!?
YB peut gagner tous les titres sur du synthétique. Pour moi, ça n’est pas du foot ⚽️.
La Praille a été construite pour le SFC. Pas pour le rugby. Pas pour les filles. Il faut donner la priorité à une vraie pelouse, c’est dans l’ADN du SFC.
Sinon, mieux vaut aller jouer à la Fontenette !

Aimé par 1 personne

Commentaire par princeigor

C’est vraiment un problème terrible. On aime autant le SFC que l’on déteste le synthétique. C’est pour dire

Aimé par 1 personne

Commentaire par Obra

C’est une honte ! Mais les filles devraient aussi pouvoir jouer dessus en alternance.

J'aime

Commentaire par Big schepull

Quelle dommage on va jouer sur un terrain dégeulasse… avec en plus les lignes du rugby. Ou est le projet sportif? C’est clairement un frein à l’avenir du club certe au niveau logistique c’est plus simple mais d’un point de vu footballistique c’est vraiment triste. J’aime bien le rugby mais le mettre à égalité avec le foot c’est ne pas respecter les supporter. Nous qui n’avons jamais laché le club durant ces 15 ans de purgatoire ça ne me donne pas envie de reprendre l’abonement.
Il faudrai que chacun imprime une pencarte disant non au sythétique et l’amène dimanche au match…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Steve Rentchnik

Y en a marre de ce rugby qui est clairement un frein à l’agrandissement de ce club..on ne va pas repeindre chaque semaines les lignes pour 300 pékins qu ils aillent jouer ailleurs et on aura fini avec tous ces problèmes liés à leur venue.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Patrick

Ce qui est prévu c’est que le terrain se compose en permanence des lignes foot et rugby… juste horrible…

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Non mais au secours
Pas de synthétique svp
Très mauvais choix
HOP SERVETTE,,,, sur gazon, prenez exemple sur les jardiniers des terrains anglais 🤔

Aimé par 1 personne

Commentaire par legrenatcarougeois

La volonté première c’est de trouver un terrain d’entraînement à l’équipe première qui est baladée chaque jour à un endroit différent.

Avec du synthétique Servette pourrait alors disposer de la Praille quotidiennement.

Mais le club y perdrait-il un peu de son âme et de l’essence qui fait le foot ? Poser la question c’est y répondre. Mais je crois que Servette n’a malheureusement pas trop le choix 😢…

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Mais à la base il était prévu qu’ils aient s’entraîner aux Evaux depuis le mois de janvier ou fevrier non?

J'aime

Commentaire par Etoilebleu

Normalement il était prévu qu’ils aient s’entraîner aux Evaux depuis janvier ou fevrier non?

J'aime

Commentaire par Etoilebleu

Oui je crois

J'aime

Commentaire par Obra

Il faut que chacun poste des commentaires sous les publications du club sur les divers réseaux sociaux pour leur faire comprendre notre désapprobation. Et qu’ils percute qu’ils sont entrain de se tirer une balle dans le pied.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Steve Rentchnik

1 terrain en herbe normal avec l’engagement d’un jardinier a plein temps supplémentaire..ce serait bien mieux qu’avoir du synthétique avec les marques du foot et du rugby + la moitié des joueurs blessés des adducteurs.

Aimé par 1 personne

Commentaire par karl

YB, Thoune et Xanax n’ont pas plus de blessé que les autres équipes en jouant 1 match sur deux sur le plastique.

J'aime

Commentaire par Bertrand

Je me permets de copier-coller mon message sur le forum à ce sujet :

Il faut, je pense, mettre de côté l’aspect émotionnel et être pragmatique.

Il semble qu’à Genève, on soit incapable d’entretenir une pelouse correctement. Si on doit la changer tous les 3-4 ans, il est illusoire, hélas, de penser éviter le synthétique. Ceci dit, si la fondation est prête à mettre les moyens nécessaires et former correctement le jardinier, dans ce cas, la pelouse naturelle demeure une option.

Autrement aspect : les lignes. Si Andrey dit vrai, il semble hautement improbable que le SRC continue de jouer à la Praille, tant cela pourrait nécessiter une importante logistique pour changer les lignes avant et après les matches de rugby. Servette deviendrait donc avec du synthé probablement l’unique locataire du stade, au vu de l’absence de matches internationaux ou de prestique. Est-ce vraiment viable ? La question mérite d’être posée.

Comme cela a été dit, on peut aussi voir le risque de blessures pour les joueurs. Si c’est pour avoir un effectif décimé, est-ce vraiment une affaire pour le club ?

Ceci dit, il faut également trouver une solution pour l’entrainement. On ne peut pas rester un club sans infrastructure stable.

En résumé, il faut éclaircir 3 points :
1. est-on capable à Genève d’entretenir correctement une pelouse ?
2. le SRC peut-il évoluer ailleurs ?
3. le SFC peut-il être seul locataire de la Praille ?

Si on répond non à la 1, le problème est, hélas, réglé.

J'aime

Commentaire par NF

Le Stade n’est pas un lieu d’entraînement. Le club a besoin d’un centre d’entraînement. Ce n’est pas du luxe, c’est une nécessité. Faut-il pour cela associer le nom du club à un club/commune hôte pour cela. Le Vernier Servette FC ? Doit-on fusionner avec Carouge ou Nyon ?

Le rugby n’a pas besoin d’un stade vide. C’est insensé.

Les terrains synthétiques de qualité et plus écologiques sont très chers. (Pas de pneus recyclés mais des résidus de bois). Si le stade sert de lieu d’entraînement, il faut un terrain synthétique qui ne mettent pas en danger la santé des intervenants (aux US et Canada de nombreux cas, bien trop élevés de cancer chez les gardiennes).

Sans compter les blessures et les pertes liées aux matchs internationaux.

Bref, encore une Genferei de plus.

Sans compter une votation qui pose question. Comment avoir désormais confiance dans les urnes si le recomptage intervient chaque fois que la décision dérange les minorités extrémistes ?

Aimé par 1 personne

Commentaire par grenadine

Le Stade n’est pas un lieu d’entraînement. Le club a besoin d’un centre d’entraînement. Ce n’est pas du luxe, c’est une nécessité. Faut-il pour cela associer le nom du club à un club/commune hôte pour cela. Le Vernier Servette FC ? Doit-on fusionner avec Carouge ou Nyon ?

Le rugby n’a pas besoin d’un stade vide. C’est insensé.

Les terrains synthétiques de qualité et plus écologiques sont très chers. (Pas de pneus recyclés mais des résidus de bois). Si le stade sert de lieu d’entraînement, il faut un terrain synthétique qui ne mettent pas en danger la santé des intervenants (aux US et Canada de nombreux cas, bien trop élevés de cancer chez les gardiennes).

Sans compter les blessures et les pertes liées aux matchs internationaux.

Bref, encore une Genferei de plus.

Sans compter une votation qui pose question. Comment avoir désormais confiance dans les urnes si le recomptage intervient chaque fois que la décision dérange les minorités extrémistes ?

J’ajoute : comment se fait-il qu’il y ait engorgement ? Il n’y a eu d’étude de faisabilité ? L’entreprise qui a réalisé les travaux est-elle responsable ? Il faudrait quand même se poser des questions quand on a investi 4 mio.

Aimé par 1 personne

Commentaire par grenadine

Le choix du lieu d’entrainement est en effet important. Choisir le synthétique c’est faire le choix de laisser tomber l’idée d’un centre d’entrainement pour le club. En tout cas ce ne sera plus qqch de prioritaire pour les pouvoir public de trouver une solution. Mais alors qu’en est-t-il des mouvement juniors et de la formation? Est-ce vraiment un plus pour l’avenir du club d’imaginer que les équipe junior et formation ne puissent côtoyer la première équipe sur leur lieux d’entrainement? Je ne pense pas. En terme de logistique à court terme le choix du synthétique est pragmatique, sur le long terme c’est une grosse erreurs du point de vu sportif pas que au niveau des match de la première équipe mas surtout pour la motivation des jeunes , déjà ou iront-t-il s’entraîner si la priorité d’un centre d’entrainement n’est plus la grande priorité du club et sans côtoyer la première c’est une terrible erreur.

La plus grande priorité du club ce n’est pas de facilité l’entrainement de la première (même si c’est compliqué en ce moment) mais de mettre les bases d’un club basé sur la formation et donc l’objectif prioritaire doit être le centre de formation. Malgré la votation négatif pour le prés-du-Stand cela doit rester la priorité absolue. quitte à songer à installer le centre su Vaud ou en France voisine (entrée du centre en Suisse et complexe à chevale sur la frontière ou totalement en France).

Ce choix m’inquiète sur l’avenir du club…

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Sur le fond Grenadine, on est 100% d’accord. Mais de façon réaliste, peut-on espérer avoir un centre de formation et des terrains d’entraînement d’ici à 5 ans ? J’ai franchement un gros doute. Finalement, c’est de cela qu’il s’agit en premier lieu.

C’est quoi le pire ? Avoir un club qui joue les squatteurs pendant des années avec le lieu de rassemblement ici et les terrains d’entraînement là ? Ca fait des années que ça dure et même en 5e ligue, ils ne font pas ça. Ou jouer sur du synthé, avec tous les problèmes qui vont avec ?

On peut aussi voir le synthé comme une solution provisoire (qui va durer). En attendant de trouver une solution pour tous.

Comment cela se passe-t-il dans les autres clubs ? Le centre de formation est-il au même endroit que le centre d’entraînement de la 1ère ? (aucune idée je dois dire). Si ce n’est pas habituel, ne soyons peut-être pas plus royalistes que le roi (même si l’idée d’avoir un toit commun me plait bien également).

Bref, je n’ai pas d’avis tranché. Je rêve qu’on mette du gazon, qu’on forme les jardiniers et qu’on leur donne les moyens de faire leur boulot et d’avoir un beau centre de formation et d’entraînement dans les 2 ans. Mais je n’y crois pas une seconde. Alors, que faut-il faire ? Le synthé pourrait être une solution à moyen terme, avant de revenir au gazon. Même si ça me, nous, déplaît fortement.

J'aime

Commentaire par NF

Tu as tout dit NF.

J’ai aussi l’impression que cette annonce et ce changement de surface aura un écho politique. C’est qui est aussi à mon avis le but du club.

Imposer le synthétique c’est aussi mettre les politiques et les électeurs devant leur responsabilité…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Julian Karembeu

Messieurs les dirigeants, vous allez éloigner les gens du stade, les vrai footeux aiment le foot sur gazon et non sur synthétique, le club va plus y perdre qu’à gagner…Il y a un beau terrain de rugby à Vessy, çà n’a aucun sens de jouer ce sport qui n’est pas dans notre ADN, à la Praille pour quelques pékins…

Aimé par 1 personne

Commentaire par Kallesinval

Et pourquoi pas là ?

https://www.ville-geneve.ch/plan-ville/sports/centre-sportif-bout-monde/

J'aime

Commentaire par grenadine

Malheureusement ces terrains sont déjà saturé en terme d’occupation. Ce sont les terrains d’entrainement de tous les clubs genevois des ligues inférieurs qui n’ont pas de stade. Et on ne peut pas entraîner une équipe pros sur les même terrains que de nombreuses équipes de 5ème ligue.

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Pour ma part c’est une aberration que de vouloir faire jouer des sports différents sur le même terrain. Pourquoi pas un golf à 18 trous?
Faire jouer du rugby devant 300 personnes quel non-sens. Les 2 équipes premières filles et garçons un point cest tout.
Et je pense que les rugbymens qui sont toujours par terre vont apprécier les brûlures sur synthé .
Je suis prêt à signer nimporte quelles pétitions en faveur du vrai gazon qui sent bon. Alors sur l’esplanade dimanche je signe s’il y en a une

Aimé par 1 personne

Commentaire par Pepita

C’est le lieu idéal. En ville de Genève, donc Servette ne squatte aucune commune. Il y a de la place pour faire un vrai centre d’entraînement. Vessy est à côté pour le rugby.

Il y a déjà le bon nombre de terrain, il suffit de rénover et créer un espace centre de formation en container. Le provisoire qui dure à Genève on sait faire (Sismondi).

Et personne ne viendra parler de pollution, de projet immobilier, de terrain agricole et autres conneries !

Aimé par 1 personne

Commentaire par grenadine

Servette ce n’est pas que la première équipe. Les équipes de l’académie – les équipes féminines – les équipes juniors impossible de tous les caser sur un terrain d’entrainement. Faire un centre de formation est obligatoire et urgentissime l’avenir du club ce n’est pas la première équipe mais l’académie. Donc la solution du synthétique n’est pas viable à long terme…. A moyen terme peut-être mais alors de façon provisoire et sans le rugby..

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Il faut lire le lien….il y 5 terrains sur site dont 2 synthétiques

J'aime

Commentaire par grenadine

Voici quelques questions :
1- Est-ce que quelqu’un n’est pas allé voir Servette à Neuch, Thoune, ou YB parce que le terrain est en plastique ?
2- Est-ce qu’il y a plus de blessé à Neuch, Thoune, ou YB parce que le terrain est en plastique ?
3- Est-ce que c’est important d’avoir un terrain en herbe pour recevoir une fois tous les X années la nati au mois de février contre la Biélorussie, les Iles féroes, Andore ou Malte ?

J'aime

Commentaire par Bertrand

dans le mille ! les 20’000 fans de YB n’ont pas l’aire traumatisés et on ne peut pas dire que ça joue mal à Berne !
perso je peux me passer de voir la nati et je me passe également volontier d’un Benfica – Lyon

J'aime

Commentaire par mitch

2. YB et Thoune ont eu plus de blessés en fin d’année que les autres. Neuch semble plus épargné. C’est juste un constat, sans plus d’information. Il faudrait voir aussi leur surface d’entraînement.

J'aime

Commentaire par NF

Je regarde les infrastructures de plus près. + 2 terrains de foot au moins à Vessy à 5 minutes à pieds avec de la place pour un bâtiment centre de formation.
CO de Drize et Collège de Pinchat à proximité.
La Praille à 5 minutes.

Il suffit de se bouger un peu.

Aimé par 1 personne

Commentaire par grenadine

J’espère que c’est un coup de bluff pour faire avancer le dossier du centre de formation…

Sinon quelle tristesse… Tout fout le camps..

J'aime

Commentaire par rackhamtaro

Si on en est arrivés là, c’est à mon sens à la base un problème purement politique.

Cette question de surface de jeu est arrivée sur le tapis (pas fait exprès…), après cette glorieuse votation relative au Pré du Stand qui, comme par hasard, a été revotée de manière très très obscure et prive des milliers de joueurs du Canton d’avoir un centre de formation digne de ce nom, pour 9 petites voix qui, croyez-moi, ne sont pas tombées du ciel, c’était « cousu de fil blanc ».

Dès lors, le club phare du Canton se retrouve à slalomer de semaine en semaine d’un terrain à l’autre pour s’entraîner et résultat des courses, l’autre sport qui n’est en RIEN dans l’ADN ici, nous bouzille le terrai qui n’est de loin pas fait pour ça.

En guise de prix de consolation, Servette va recevoir un magnifique rouleau de moquette à poser sur son terrain à la place de sa pelouse pourrie à 5 briques et va devoir jouer aux Lego avec les lignes pour que le SRC puisse exercer son sport favori devant 300 péquins…

On se fout de notre gueule, Messieurs.

Cette Genferei de plus m’exaspère et je pense que la plupart d’entre vous aussi.

Mais hélas, il est clair que si l’on ne met pas les moyens en place pour former un ou plusieurs jardiniers en cas de remise d’une pelouse « à l’anglaise », la seule solution sera d’accepter le prix de cette super tombola politiquement incorrecte…

J'aime

Commentaire par Bertine

Ce qui est incroyable c’est d’avoir dépensé 4 millions pour offrir une Ferrari à des guignols qui n’ont pas de permis.
Je pense pas que cela soit compliqué soit de former quelqu’un ou d’externaliser l’entretien de la pelouse a une entreprise compétente. Ceux qui l’ont vendue et posée doivent bien avoir les compétences pour l’entretenir. Pourquoi le rugby joue à la Praille, bin parce que c’est le bb de certains dirigeant du club. Pour les terrains d’entraînement, je pige pas comment le FcSion arrive en 6 mois à construire de manière provisoire 2 terrains d’entraînement et des vestiaires en portacabines et nous bla-bla.
La Praille doit rester en gazon. Pour la santé des joueurs et joueuses et parce que le foot ce joue pas sur du synté. Et aussi, même si l’équipe suisse n’est pas des plus populaires sur le blog. Je trouve dommage de ne plus la voir jouer chez nous, malgré tt cela fait parler du Servette et de Genève à l’international.

J'aime

Commentaire par Leo

D’accord avec toi sur ton argumentation.

Pour le FC Cons(tantin)…(anguins), CC a tellement de relations comme architecte, promoteur et autres, qu’il se procure des terrains fastoche pour entraîner ses loosers. Voilà tout.

J'aime

Commentaire par Bertine

De ce côté là nous n’avons pas le bon Constantin. Là il a construit sur des terrains artisanaux qui lui appartiennent depuis quelques années. Il se demerde pour mettre ses gars en bonne condition de travail. A ge j’ai l’impression que c’est le contraire. Son ou les relations a Fischer !!!!

J'aime

Commentaire par Leo

Tu as vu l’état pitoyable de tourbillon?

J'aime

Commentaire par Obra

Obra. Tourbillon appartient à la ville de sion, et sauf erreur n’a pas investi 4 m en 2016 !!! . Je parlait des terrains d’entraînement de la première et de la réactivité de cc

J'aime

Commentaire par Leo

Je sais mais cc sait convaincre ou payer quand il le veut.

J'aime

Commentaire par Obra

C’est exactement ce que j’entendais, Obra.

J'aime

Commentaire par Bertine




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :