Bâle décimé !

Après Bua et Wolfswinkel, et la dernière recrue Van der Werff, c’est encore deux blessés nouveaux et très importants !

L’expérimenté Luca Zuffi s’est fait récemment les ligaments croisés et sera absent très longtemps mais aussi le club rhénan a annoncé aujourd’hui que son bijou offensif Edon Zhegrova est également forfait pour le match aller des 16e de finale d’Europa League face à l’Apoel Nicosie et donc dimanche contre Servette. L’attaquant de 20 ans souffre d’une élongation à la cuisse, contractée mardi à l’entraînement.

C’est donc un FCB très diminué et fatigué qui nous  affrontera. Une opportunité pour nous ? En tout cas bon courage à eux!

 

Par Oscar Obradovic 

19 réflexions sur « Bâle décimé ! »

    1. 100% d’accord.
      De plus, ce club est favorisé par les arbitres depuis plus de 10 ans (voir le match aller).
      Attention aux chevilles (Micha va être une cible).
      Je suis persuadé qu’un plongeon d’un bâlois dans les 16m à 15 minutes de la fin sera un pénalty sifflé contre nous… Espérons que les grenats auront fait la différence (au moins 2 buts !) avant.
      Allez Servette !

      J’aime

  1. Il est vrai que Bâle a passablement de titulaires blessés ( pas de terrain synthétique….)
    Alors que nous sommes au complet.
    L’idée serait que nous allons gagner facilement mais je pense que ce sera vraiment un match difficile
    A notre équipe de prouver que, en ce moment, elle est la meilleure du championnat.
    Et ça passera par une prestation encore plus aboutie que le dernier match contre Zürich

    Je suis persuadé que Geiger saura motiver ses troupes pour ramener les 3 points à la maison

    Je sens bien un retour en grâce de Koné

    Pour la formation de l’équipe rien à changer par rapport au dernier match
    Ou juste Tasar sur le côté et Cognat au milieu centre
    Ok pour vous ?

    J’aime

    1. Perso j’aime mieux Cognat sur le côté. Il est attiré par le centre et en même temps avec sa débauche d’énergie il tient son coté. Les permutation avec Tasar selon le déroulement des actions cela met en difficulté les adversaire. Contre Zurich j’ai trouvé qu’on a revu le Servette de l’année dernière qui faisait volé en éclat le positionnement défensif de ses adversaires.

      J’aime

    2. D’accord avec toi Un des points forts de Bâle est .Widmer et qu’il monte énormément si Tasar est sur le côté et qu’il reste en pointe dès que l’on récupère le ballon on peut avoir des occasions car un des centraux va devoir couvrir sur Tasar et cela va libérer le centre, pour Kone ou Kyei

      J’aime

    3. Pour motiver nos joueurs, Geiger peut s’asseoir sur un banc du vestiaire de St Jacques et siroter une bière avec un brin de paille au coin de la bouche. Les projos seront braqués sur le match et gagner là-bas serait le début d’un printemps un peu fou.
      Un jour, fin mars 2011 après un Servette Lugano perdu à la Praille, nous avions 12 points de retard sur notre adversaire du jour. J’ai pas besoin de vous raconter la fin de l’histoire 😂 aujourd’hui nous n’avons que 8 points. Ce 27 mars 2011, nous avions tous les oreilles en bas, les dés étaient pipés, depuis de ce jour-là je pense qu’en foot tt est possible, même l’impossible.

      J’aime

      1. Pour me faire l’avocat du diable, on jouait en Challenge League et pas en Super League. D’autre part on ne parlait pas de 3 équipes à doubler

        J’aime

      2. Obra c’est pas à prendre au pied de la lettre, mais c’est une image. En foot rien n’est impossible et une grande partie se joue dans la tête.
        L’exemple du psg en est la preuve. Quand tu a peur, même avec les meilleures tu n’y arrives pas et tu ne prends pas les bonnes décisions.

        J’aime

      3. En tant que fan du PSG bien avant l’arrivée du Quatar et son pognon malfaisant, je trouve que ton exemple est bien choisi

        J’aime

    4. Au complet ?? Il nous manque Park et Schalk. Ce qui oblige Geiger à effectuer des acrobaties tactiques.

      Par contre, je me demande depuis quand Bâle n’a pas fait une série aussi catastrophique en championnat. 5 matchs, 4 défaites, c’est incroyable.

      J’aime

  2. Est-ce que quelqu’un reprendrait des Leckerli pour le désert ? Et pour finir, une petite🏆coupe bien méritée à la fin du repas ? 😉

    J’aime

  3. Animal blessé (c’est le cas de le dire…), donc méfiance.

    Mais son sort, je ne m’y apitoie pas, puisque je préférais la longue période sans eux en LNA, avant qu’ils reviennent déglinguer le championnat en gagnant TOUT grâce à plein de trucs extra-footballistiques et j’en passe…

    Bref, ce club adverse m’horripile et si nos Grenat peuvent ramener quelque chose des terres de l’ASF (SFL), RESPECT.

    ALLEZ SERVETTE

    J’aime

    1. Je n’aime pas Bâle, mais est-ce de leur faute s’ils ont géré très intelligemment leur début du millénaire quand d’autres clubs gaspillaient des millions sans résultat ? Ils ont eu l’intelligence d’investir dans la formation, de travailler sur le long terme.

      Alors oui, avoir Gigi derrière a bien aidé. Et alors ? Quand on avait les millions de C+, on en a fait quoi ? Quand Sion, ou d’autres, tourn(ai)ent à 25-30 millions de budget, ils en ont fait quoi ?

      On peut se plaindre de leur pénible domination. Mais on peut aussi regretter que d’autres n’aient pas eu leur intelligence. D’ailleurs, on voit aujourd’hui qu’ils ne leur suffit pas d’avoir de l’argent pour tout écraser. L’équipe (donc administratif et gestion sportive) en place est moins bonne et ça se voit. Avec les bras cassés actuels, ils n’auraient probablement pas connu cette domination quasi-absolue.

      J’aime

      1. Je sais, tu as tout à fait raison, NF, et je te remercie pour ta réponse !

        Mon coup de gueule est quelque peu stigmatisé et quand je n’aime pas (non plus…), je m’emballe.

        Cela étant, j’en conviens, les talentueux joueurs (en-dehors du caractère de certains que j’ai nommés voire d’autres…) qui composent ce FC ASF, n’y peuvent en effet pas grand chose.

        Il est vrai qu’ils ont mis des grands moyens pour faire ce qu’ils ont réussi pendant X années. Peu l’ont fait ou ont fait en sorte de se mettre à niveau, il est clair.

        J’en avais (j’en ai ou en aurai encore…) juste marre de « FCB contre tout le reste » ou presque et de cet adage « Et à la fin, c’est toujours Bâle qui gagne ». Bref, juste de la lassitude. Cette arrogance qui fait et veut qu’ils sont souvent détestés et ne font rêver que les Bâlois et eux-mêmes est crasse et l’on s’en passerait bien, tout comme le fait d’en arriver systématiquement à prétendre à un exploit lorsque l’on parvient à les faire tomber un jour ou l’autre. Voila.

        Bien à toi.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :