Les Enfants du Servette


Swiss Football League : les dernières news by Julian Karembeu

Retrouvez les dernières news relatives aux championnats de Super League et de Challenge League. Les compétitions vont-elles reprendre ou seront-elles annulées ? Y a-t-il des mouvements de joueurs ? On vous dit tout !

Mise-à-jour : 3 juin 2020, 21h08

3 juin 2020


Réglement pour la reprise des championnats en Suisse

La SFL officialisera encore cette semaine les horaires des 13 dernières journées de Raiffeisen Super League et de Brack.ch Challenge League. D’autres paramètres essentiels ont d’ores et déjà traités dans un règlement de reprise approuvé par les clubs lors de l’assemblée générale extraordinaire.

Depuis vendredi, tous les amoureux du football suisse professionnel peuvent se réjouir concrètement de la reprise de la compétition le vendredi 19 juin. Cette semaine encore, la SFL officialisera les horaires de tous les matches des 13 dernières journées de Raiffeisen Super League et de Brack.ch Challenge League.

Le résultat comptabilisé après 75 minutes
D’autres éléments importants figurent d’ores et déjà dans un règlement de reprise approuvé vendredi par les clubs lors de l’assemblée générale extraordinaire. Parmi ceux-ci, si aucune date alternative appropriée n’est disponible pour un renvoi ou un report dans un calendrier forcément très chargé, le match concerné sera automatiquement fixé le jour suivant la date initiale. En cas de reprogrammation automatique au lendemain d’éventuels matches arrêtés, seules les minutes restantes seront jouées. À noter que les rencontres arrêtées seront comptabilisées et donc pas reportées si elles ont été jouées jusqu’à la 75e minute ou plus. Sauf si l’arrêt est imputable à une équipe, ce qui entraînerait au mieux un forfait.

Les clubs peuvent également demander à la SFL, pour des raisons importantes, d’organiser un ou plusieurs matches dans un stade de réserve. Cela peut être imposé, par exemple, par des exigences officielles déraisonnables ou parce que le stade d’origine n’est pas disponible en raison de travaux de rénovation.

5 changements autorisés en 3 périodes
En outre, suite à l’autorisation de l’International Football Association Board (IFAB) de modifier temporairement les Lois du Jeu en ce qui concerne le nombre maximum de remplacements autorisés dans les compétitions devant encore s’achever en 2020, la SFL en profite pour augmenter les changements à 5 – au lieu jusqu’à ce jour de 3 pour la RSL et 4 pour la BCL – par match et par équipe. Ceci au regard évident du grand nombre de rencontres à jouer dans un timing serré après une longue interruption et un court temps de préparation.

Chaque équipe aura un maximum de 3 opportunités de procéder à ces remplacements. Si les 2 formations effectuent un changement en même temps, une possibilité sera utilisée par équipe. La pause de la mi-temps ne compte pas comme l’une des 3 opportunités.

Pas de transferts autorisés – Seules des dérogations de rigueur
En tenant compte de la prolongation des championnats au-delà du 30 juin, la SFL a examiné si le cadre réglementaire international permettrait aux clubs d’engager de nouveaux joueurs pendant la saison en cours. Selon l’article 6 du Règlement de la FIFA régissant le statut et le transfert des joueurs, la qualification et l’éligibilité de nouveaux éléments avant la fin du championnat 2019/20 ne sont pas autorisés; ni pour les transferts internationaux ni pour les transferts nationaux. Seule la prolongation ou le report des périodes de transfert sont actuellement envisagés.

Sur requête motivée et en prenant en considération l’intégrité sportive de la compétition, la Commission de transfert peut toutefois, jusqu’à fin juin, accorder des dérogations dans les cas de rigueur. Sont notamment concernés des joueurs dont le dernier contrat de travail a pris fin ou a été résilié avant le terme de la période de qualification précédente (fin février) ou les éléments laissés libres en raison du Covid-19.

» Règlement de la SFL sur la reprise des compétitions 2019/20

Le FC Sion demande à la Commission de la concurrence (COMCO) d’ouvrir une enquête contre la Swiss Football League (SFL).

Dans un avis, la SFL exposera clairement sa position auprès de la COMCO. Aucun autre renseignement ne sera fourni avant la fin de la procédure.

Immédiatement après la décision de l’assemblée générale de la SFL vendredi dernier, lors de laquelle ses 20 clubs ont voté à 17 contre 2 (avec une abstention) en faveur de la reprise des championnats de Raiffeisen Super League et de Brack.ch Challenge League, le FC Sion a soumis deux requêtes auprès de la COMCO. Le club exige une enquête contre la SFL pour abus de position dominante.

En outre, la reprise de la saison 2019/20 doit être interdite par le biais d’une injonction provisoire. Suite à ces deux requêtes, la SFL présentera dans le délai requis par la COMCO une prise de position où elle exposera clairement sa position. La SFL ne fournira aucune information sur le contenu de celle-ci et sur la procédure tant que l’enquête ne sera pas terminée.

27 mai 2020


Pas plus de 300 personnes dans les stades suisses

Conseil fédéral a assoupli ses mesures, mais si les championnats de Super et Challenge League devaient reprendre, ce serait à huis presque clos. En attendant le 24 juin.

Si les clubs de Swiss Football League (SFL) devaient se prononcer en faveur d’une reprise des championnats de Super et Challenge Leagues, vendredi, ils devront s’attendre à jouer devant des tribunes vides ou presque.

Alain Berset l’a confirmé ce mercredi après-midi lors de la conférence de presse du Conseil fédéral: dès le 8 juin, les manifestations pourront réunir jusqu’à 300 personnes, mais pas plus.

Le Conseil fédéral tranchera en outre le 24 juin sur les manifestations réunissant entre 300 et 1000 personnes et d’autres assouplissements possibles. Mais les manifestations de plus de 1000 personnes restent interdites jusqu’à fin août. On se dirige donc vers une fin des championnats à huis presque clos – pour autant que la fin des compétitions soit entérinée vendredi. (Le Matin)

25 mai 2020

 

Des matches devant 1000 spectateurs dès le mois de juin?

Selon des informations de la Tribune de Genève, les sportifs professionnels, comme ceux «du dimanche», devraient recevoir de bonnes nouvelles, mercredi, de la part du Conseil fédéral.

Les équipes professionnelles ainsi que les clubs de tous niveaux devraient apprendre sous peu qu’ils seront en en mesure de s’entraîner sans restriction et de jouer en compétition, devant un maximum de 1000 personnes, dès le 1er juin. Les disciplines de contact et de proximité comme la danse, le judo ou la boxe devront pour leur part patienter encore un mois supplémentaire, soit jusqu’au début du mois de juillet.

Les clubs de la Swiss Football League, qui voteront vendredi à propos d’un éventuel retour des championnats de Suisse des deux premières divisions le week-end des 20 et 21 juin, seraient ainsi en mesure d’accueillir quelques spectateurs triés sur le volet dans leurs enceintes. Pour autant que les mesures d’hygiène et de distanciation sociale prônées par le Conseil fédéral et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) puissent y être appliquées, bien entendu. Celles-ci seront sans doute développées mercredi, lors d’un point presse très attendu.

Un système de traçage pour accéder aux stades suisses ?

Après avoir laissé entendre que des matches de football pourraient se dérouler en présence de spectateurs dès le mois de juillet, dimanche dans l’émission «Sportpanorama», Daniel Koch a une nouvelle fois évoqué la chose, lundi, lors d’un point presse à Berne. «Monsieur Coronavirus» de l’Office fédéral de la santé (OFSP) a rappelé qu’il serait nécessaire de mettre en place un système de traçage. «Il faudrait que les spectateurs laissent leurs coordonnées, que ça fonctionne mieux que jusqu’ici dans les restaurants où beaucoup ne donnent pas ces informations.» Pour Daniel Koch, il n’y a pas de raison que ça ne marche pas. «Ça se passe très bien dans les avions», a-t-il ajouté.


Zürich, Lugano et Thun de retour à l’entraînement

Le FC Zurich, 5e du championnat de Super League (23 matches, 32 points) a également repris l’entraînement lundi sous la houlette de l’entraîneur Ludovic Magnin.

Le FC Lugano, qui pointe à la 7e place du championnat de Super League (23 matches, 26 points) a tenu sa première séance d’entraînement collective lundi matin au stade du Cornaredo.

Lanterne rouge du championnat de Super League (23 matches, 19 points), le FC Thoune s’est entraîné à la Stockhorn Arena lundi matin.

24 mai 2020


Les spectateurs de retour dans les stades suisses en juillet ?

Daniel Koch, «Monsieur coronavirus» de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), a déclaré dimanche dans l’émission «Sportpanorama» sur SRF que les spectateurs pourraient faire leur retour dans les manifestations sportives en Suisse «dès le mois de juillet». «Le sport est un domaine important qui doit maintenant être assoupli. Cela s’applique également aux spectateurs», a-t-il lâché, avant de préciser: «En fin de compte, bien sûr, c’est le Conseil fédéral qui décidera.»

Selon Daniel Koch, la tâche consisterait désormais à développer un concept de suivi efficace dans les stades, avec lequel il serait possible de savoir à tout moment qui s’est trouvé dans une enceinte et où, afin de pouvoir retracer avec précision un éventuel cas d’infection. Cela signifierait qu’il n’y aurait pas de place debout pour l’instant, mais uniquement des sièges dans le cas du football, explique la SRF sur son site internet. Le port du masque et la distanciation sociale pourraient être de mise.

18 mai 2020


Servette se retour à l’entraînement mardi 19 mai

Après avoir plusieurs fois changé d’avis ces derniers temps, Servette a fait savoir que ses joueurs retrouveraient finalement les terrains ce mardi 19 mai, ceci en raison d’un redémarrage possible de la saison.

Un concept sanitaire, validé par le médecin cantonal, a été mis sur pied par le club pour son site d’entraînement en prenant compte de toutes les mesures édictées par l’OFSP et la SFL, dans le but d’assurer une protection maximale à toutes les personnes impliquées dans cette reprise.

La présence de médias est formellement interdite sur et aux abords du site mais des entretiens restent possible avec des membres du club, par téléphone ou hors site, en prenant toutes les précautions nécessaires. (Source : Sport-Center)

Bâle, YB et Lucerne reprennent aussi

Le FC Saint-Gall n’est plus seul à transpirer en Super League. Une semaine après le retour à l’entraînement de l’actuel leader du championnat, Young Boys, Bâle et le FC Lucerne en ont fait de même ce lundi.

Quant aux deux autres clubs romands de Super League, ils ne devraient pas reprendre l’entraînement collectif avant le 29 mai, jour où les 20 membres de la Swiss Football League devront se prononcer sur la reprise effective de la saison à huis clos ou son arrêt définitif.

En cas de reprise de la compétition, les dirigeants de la SFL ont déjà arrêté la date du 20 et 21 juin pour y fixer les matches de la 24e journée (dont Servette – Lugano, Xamax – Thoune et Sion – Saint-Gall). (Source : Sport-Center)

13 mai 2020

 

La SFL confiante pour finir la saison

Heinrich Schifferle, président de la Swiss Football League, est désormais confiant pour que la saison en cours puisse aller à son terme : «Une question sera centrale pour nous : pourrons-nous financer le reste de la saison ? Avec ce soutien de la Confédération, je pense que toutes les conditions sont remplies pour reprendre la compétition» (RTS)


Pas de date de reprise des championnats

Viola Amherd: «Pas possible pour l’instant de donner une date précise concernant la reprise des matches de football. Les compétitions seront possibles dès le 8 juin, mais avec très peu de spectateurs. Les gros rassemblements ne seront pas possible avant au moins fin août».

Prêts Pour le football et le hockey

Les prêts d’un montant total de 350 millions prévus pour les ligues professionnelles de football et de hockey devraient permettre de garantir l’activité jusqu’à la fin de la saison 2020/2021. La première moitié devrait compenser les pertes de recettes à partir du 1er juin et pour les six prochains mois.

Si les compétitions ne sont possibles que de manière réduite pendant un an, l’autre moitié sera rajoutée au budget 2021 de la Confédération.

Dans chacune de ces deux parties, 100 millions seront versés à la ligue de football et 75 millions à celle de hockey sur glace. Les prêts seront soumis à des conditions. Un fonds de garantie solidaire devra être mis en place pour faire face à de futurs risques, et les prêts accordés par la Confédération ne devront pas être utilisés pour couvrir les salaires de certains joueurs. La formation de la relève devra être poursuivie au moins dans les mêmes conditions qu’avant la pandémie.


Des conditions aux prêts

Matthias Remund, directeur de l’Office fédéral du sport: «Les clubs qui reçoivent un prêt ne peuvent pas ensuite augmenter les salaires (respectivement la masse salariale)

Quelle est l’échéance de ces prêts?

Viola Amherd: «Pour l’échéance des prêts, la première tranche doit être remboursée dans les 5 ans, la deuxième tranche doit être remboursée dans les 10 ans».

Pas de taux d’intérêt dans l’immédiat

«Ces prêts seront exemptés de taux d’intérêt jusqu’à l’année 2023», explique Viola Amherd.

«Les ligues ont les moyens de rembourser»

«Le Conseil fédéral ne veut pas mettre à disposition des crédits à fonds perdu pour le sport professionnel, car il estime que les ligues professionnelles ont les moyens de rembourser à terme, à l’inverse du sport amateur», explique Viola Amherd.

8 mai 2020


Cinq changements par match autorisés en football

Le Board, garant des lois du football, a autorisé vendredi le passage de trois à cinq remplacements par match pour ménager les joueurs, mesure provisoire applicable dès la reprise des compétitions suspendues à cause du coronavirus, selon un communiqué commun de la Fifa et de l’Ifab. Cet amendement à la Loi 3 du jeu, qui entre «immédiatement en vigueur», s’appliquera aux compétitions qui s’achèveront fin décembre, sous réserve que les organisateurs l’adoptent. Le Board et la Fifa ont précisé qu’ils «détermineront ultérieurement» si cette option peut être prolongée jusqu’à la fin 2021, et donc s’appliquer durant l’Euro repoussé de 2020 à 2021. (AFP)

Initialement prévue le 11 mai, la reprise de l’entraînement des Grenat est repoussée

Le Servette FC a pris note de la décision de la Swiss Football League (SFL) de ne pas reprendre le championnat avant le week-end du 20-21 juin. Le club estime ainsi qu’il ne fait pas sens de reprendre dès le début de la semaine prochaine et repousse la reprise de ses entraînements au début du mois de juin. (SFC)

7 mai 2020



La Super League et la Challenge League ne reprendront pas la semaine du 8 juin. Une Assemblée générale extraordinaire a été convoquée pour le 29 mai, qui permettra d’en savoir plus sur la suite de la saison.

La date du 8 juin, qui avait été envisagée par le Conseil fédéral pour la reprise des compétitions, devait être soumise à une approbation du gouvernement le 27 mai. Quoiqu’il soit dit ce jour-là, les 20 clubs de la Swiss Football League (SFL) se réuniront deux jours plus tard en assemblée, a communiqué l’instance. On décidera alors de l’avenir de la saison. Les clubs voteront sur la poursuite du championnat. Dans le cas où la reprise serait acceptée par les clubs, le championnat ne reprendrait pas avant le week-end des 19-21 juin.

Entraînement et chômage partiel incompatibles

Les entraînements, en revanche, peuvent reprendre dès ce lundi 11 mai, comme cela était déjà prévu et selon les dispositions sanitaires prescrites. Cependant, la SFL a été informée par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) « que les clubs ne pourront plus prétendre au chômage partiel dès la reprise de l’entraînement », explique la Ligue.

Par ailleurs, en vue d’une reprise de la Super League et de la Challenge League, la SFL attend d’en savoir plus sur une éventuelle aide financière de la part du Conseil fédéral. « Cette aide financière est une condition préalable pour éviter une situation qui menacerait l’existence même du football professionnel suisse », avertit la SFL.

Dimanche dernier, la Chef du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports Viola Amherd avait émis l’idée de financer les matchs à huis clos. ats/alt

6 mai 2020



Avant de peut-être rejouer, il faudra voter

Les clubs de Super League et de Challenge League devront se prononcer sur une reprise du championnat.

Ce vendredi après-midi, une visioconférence réunira les 20 clubs de SFL. A cette occasion, la Ligue devrait pouvoir leur annoncer le résultat des démarches entreprises ces deux dernières semaines, notamment auprès du Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) pour ce qui est de la délicate question d’une éventuelle prolongation du chômage partiel. Les aides financières espérées du côté de la Confédération seront également évoquées.

Reste bien sûr la question fondamentale, liée à la potentielle reprise du championnat. Voilà qui devra encore faire l’objet d’un vote des clubs eux-mêmes, ces derniers, on le sait, n’étant pas tous d’accord sur le principe d’une reprise. Après avoir été préalablement informés des conséquences économiques d’une reprise à huis clos (ou d’un arrêt de la saison comme dans les séries inférieures), les présidents devront répondre à une question qui devrait ressembler à celle-ci: «Acceptez-vous la reprise du championnat?»

En cas de refus, un deuxième vote devrait alors concerner la formule de la saison 2020-2021, à la lumière de la proposition lausannoise d’élargir la Super à 12 équipes (avec deux promus, et aucun relégué), avec une 2e division réduite à 8 équipes. Effectué à la majorité simple, un tel vote devrait recueillir onze voix sur vingt pour entériner un changement de formule dans l’urgence.

3 mai 2020


Berne songe à aider les clubs touchés par la crise COVID-19

La Confédération étudie la possibilité d’aider les clubs sportifs à faire face aux pertes subies en raison de la crise du Covid-19.

La ministre des sports Viola Amherd examine la possibilité de financer les matchs à huis clos. «On pourrait envisager d’aider financièrement les clubs pour compenser la perte de revenus liés aux matchs à huis clos», indique-t-elle dans une interview avec la SonntagsZeitung. Il faut bien analyser si cela aide vraiment les clubs, souligne la conseillère fédérale.

Des négociations sont actuellement en cours avec les principales associations sportives pour trouver des solutions globales. (Sonntags Zeitung/Le Matin)

«Le foot suisse a besoin de 200 à 250 millions»

Président de la Swiss Football League, Heinrich Schifferle tire la sonnette d’alarme: une reprise à huis clos pourrait être catastrophique. « La situation est précaire. Il est à craindre que la plupart des clubs ne survivent pas à une fin de saison à huis clos. Aujourd’hui, les clubs sont comme des restaurateurs qui doivent ouvrir leurs locaux, payer des salaires aux cuisiniers et aux serveurs, faire la cuisine, mais sans avoir le droit d’accueillir des clients. L’Association suisse de football et la SFL, nous avons calculé ce que six mois de pandémie jusqu’en septembre nous coûteraient. On arrive à un montant de 200 à 250 millions de francs dont nous aurions besoin, sous forme de crédits et de garanties. Ce chiffre correspond à la réalité. On ne parle pas que de football professionnel. Si la Ligue tombe, plusieurs autres secteurs tomberont. Le football de base, la relève, le secteur féminin, les associations régionales: tout est lié. »

29 avril 2020

Le chômage partiel pourrait être maintenu tant que les matchs se dérouleraient à huis-clos

Avec des match à huis-clos, donc sans spectateurs, les clubs engendreraient un très gros manque à gagner, allant jusqu’à 30% de leurs recettes.

Cette initiative de la SFL de demander le maintien du chômage partiel même si les championnats professionnels devaient reprendre compenserait partiellement le manque à gagner dû à l’absence de spectateurs dans les stades…

Le sport suisse va reprendre ses droits

A l’arrêt depuis deux mois en raison de la pandémie du coronavirus, le sport suisse va reprendre ses droits. Le Conseil fédéral a, en effet, assoupli les mesures prises à l’encontre de la pratique sportive.

Le Conseil fédéral prévoit, ainsi, d’autoriser à nouveau le déroulement des compétitions sportives, sans public, à partir du 8 juin. La décision formelle sera probablement prise le 27 mai en tenant compte, bien sûr, du développement de la pandémie. Le huis-clos sera de mise jusqu’au 31 août dans la mesure où les rassemblements de plus de 1000 spectateurs demeurent interdits jusqu’à cette date.

Pour « tenir » ce délai du 8 juin, les entraînements seront, à nouveau possibles dès le 11 mai sous condition de respecter les consignes de protection et d’hygiène. Cette mesure s’applique tant au sport populaire qu’au sport de compétition, qu’il soit individuel ou collectif. (ats/lper)

22 avril 2020

La Ligue a prévu une panoplie de mesures

Le rapport que la Swiss Football League a envoyé à l’Office fédéral des sports en vue d’une reprise des compétitions a fuité.

Blick s’est procuré le rapport de 36 pages que la Swiss Football League a élaboré en collaboration avec l’Institut des maladies infectieuses de l’Université de Berne et qu’elle a transmis à l’Office fédéral des sports ainsi qu’à l’ensemble des clubs de Super League et de Challenge League mardi. Le média suisse-alémanique donne un aperçu très détaillé de ce plan de reprise des entraînements et des compétitions sur son site internet, dont voici les grandes lignes.

Le calendrier, tout d’abord. Il prévoit deux options à partir du 27 avril, date prévue du premier assouplissement des mesures émises par le Conseil fédéral. Dans les deux cas, il serait possible de disputer les 13 dernières journées du championnat, les barrages ainsi que les trois derniers tours de Coupe de Suisse jusqu’au 2 août.

Option 1

  • 27.04.2020 : Reprise des entraînements en petits groupes sans contact physique (7 jours)
  • 04.05 2020: Reprise des entraînements en équipe avec contact physique (16 jours)
  • 20.05.2020: Reprise des matches

Option 2

  • 27.04.2020: Reprise des entraînements en petits groupes sans contact physique (14 jours)
  • 11.05 2020: Reprise des entraînements en équipe avec contact physique (19 jours)
  • 30.05.2020: Reprise des matches

Avant la reprise des compétitions, toutes les équipes doivent pouvoir s’entraîner ensemble durant au moins 15 jours. Avec un certain nombre de recommandations (désinfection, distanciation…), dont l’interdiction de se rendre à l’entraînement en transports publics et l’obligation d’effectuer des tests au Covid-19 sur tout le monde chaque 15 jours.

Concernant la première phase d’entraînement, si le feu vert est donné par les autorités, un maximum de cinq joueurs par séance devra être respecté. Chaque footballeur se présentera au vestiaire qui lui aura été attribué à une heure précise. Trois vestiaires par séance seront utilisés et chacun y trouvera ses chaussures et son matériel (boissons comprises). Au terme de l’entraînement, les équipements usagés seront laissés sur place et les joueurs iront se doucher chez eux, dans la mesure du possible.

Pour ce qui est de la seconde phase d’entraînement, des règles d’hygiène strictes seraient également en vigueur. Deux joueurs pourraient profiter en même temps des installations de physiothérapie ou de musculation mais pas plus. Au sujet des matches (à huis clos), enfin, les embrassades, poignées de mains ou autres contacts physiques du genre ne seraient pas les bienvenus.

Dans un seul et même stade?

Seules 200 personnes (joueurs, staff, jardiniers, techniciens, arbitres, officiels, stewards, pompiers, traiteurs, personnel de nettoyage, ramasseurs de balle, production TV, journalistes) pourraient entrer dans les stades (divisés en 4 zones) en Super League, 140 en Challenge League. Chacune d’entre elles devrait remplir une déclaration, présenter ses papiers d’identité et subir une prise de température. Si le processus se met en marche, l’entrée sera refusée lorsque le thermomètre affichera 37,5 degrés ou plus. Les personnes à risque ne seront quant à elles de toute façon pas admises. De leur côté, les joueurs, les membres du personnel, les arbitres et le personnel de production télévisée seront testés au Covid-19 les jours de match.

Toujours selon Blick, toutes les rencontres d’une journée de championnat pourraient être jouées dans un seul et même stade, ce qui aurait l’avantage de réduire les coûts et d’éviter de dépendre des restrictions régionales. (Sport-Center)

18 avril 2020

La ligue amateur suspend toutes ses compétitions.

La Ligue amateur et les 13 Associations régionales ont décidé à l’unanimité de suspendre définitivement toutes leurs compétitions. Elles en ont informé le comité central de l’Association suisse de football (ASF). Cette décision prévaut pour tous les championnats masculins (de la 2e ligue inter à la 5e ligue), de mêmes que pour les compétitions féminines, seniors et juniors. Toutes les compétitions de Coupes sont aussi supprimées dans les régions.

La décision n’est pas encore tout à fait officielle, puisqu’elle doit encore être entérinée par l’Association suisse de football (ASF), dans le courant de la semaine. Cette décision condamnerai les M21 du Servette à refaire une saison supplémentaire en 2ème ligue inter. Rappelons que la réserve grenat est très largement en tête de son classement avec 13 matches et 13 victoires !

17 avril 2020

Mesures de déconfinement touchant le sport

le Conseil fédéral et l’Office fédéral pour la santé publique (OFSP) pourraient décider de mesures de déconfinement, qui touchent aussi le sport, dans les prochains jours (#RTSsport)

Le vote sur le futur modus s’effectuera par écrit.

La votation sur l’éventuelle augmentation de la Super League n’ayant pu avoir lieu lors d’une assemblée prévue le 16 mars 2020, en raison de l’évolution du coronavirus, le Comité de la Swiss Football League (SFL) a décidé de faire voter les clubs par écrit.

Le 16 mars 2020, les clubs de la SFL auraient dû voter, lors d’une assemblée générale extraordinaire, sur une éventuelle augmentation de la Super League à 12 clubs et l’introduction du « modus écossais » (33+5 tours) à partir de la saison 2021/22. En raison des développements liés au coronavirus, la votation avait dû être reportée la veille à une date indéterminée.

Dans l’intervalle, l’appel d’offres pour les droits de télévision et de marketing, dans le cadre de la commercialisation centrale de la SFL dès la saison 2021/22, est imminent. Pour cette raison, il devient impératif que le format des championnats soit convenu pour la prochaine période contractuelle.

L’ordonnance du Conseil fédéral autorise le vote par écrit
La tenue d’une assemblée physique n’est pas autorisée dans les circonstances actuelles, car les assemblées générales des clubs font partie des événements interdits selon l’article 6 de l’ordonnance Covid-19 du Conseil fédéral. Toutefois, l’ordonnance permet, dans cette situation extraordinaire, des prises de décisions par des moyens électroniques ou écrits.

Dans ce contexte, le Comité de la SFL a décidé à l’unanimité, le 14 avril 2020, de demander aux clubs de voter par écrit pour accepter ou rejeter l’augmentation de la Super League à 12 clubs et l’introduction du «modus écossais» (33+5).

Le résultat est attendu pour la fin de la semaine prochaine. Jusqu’à cette échéance, aucune information complémentaire ne sera communiquée sur l’état de l’avancement du vote. (SFL)

16 avril 2020

Les installations de loisirs et sportives devront attendre au plus tôt le 11 mai pour ouvrir à nouveau.

Comme l’a annoncé le Conseil fédéral jeudi, elles ne font pas partie des structures amenées à reprendre leurs activités lors de la première phase de déconfinement du 27 avril. Le monde du sport, dont le foot, est donc toujours en attente.
Les rassemblements de plus de cinq personnes, comme le pourraient l’être des entraînements de football, ne seront pas autorisés au moins lors des deux premières phases, leur reprise est toujours interdite. Ainsi, les séances d’entraînements devraient être autorisées au plus tôt le 11 juin.

Quant au football professionnel, la question demeure en suspens. La Swiss Football League (SFL) a communiqué qu’elle discuterait durant les prochains jours des conséquences des mesures annoncées jeudi sur la tenue des championnats de Super League et de Challenge League.

La SFL attend également
« La Swiss Football League prend acte des informations du Conseil fédéral sur l’assouplissement progressif des mesures de la lutte contre le coronavirus, écrit la SFL. Sur cette base, la SFL examine les futures étapes, dont les détails ne peuvent pas encore être communiqués aujourd’hui. » Aussi, la SFL dit rester « en contact étroit avec l’Office fédéral du sport (OFSPO) et avec des experts du domaine de la biosécurité/médecine. Ensemble, des lignes directrices pour les prochaines étapes possibles seront élaborées dans les meilleurs délais. »

La SFL précise que les questions en attente sont d’ordre organisationnel et liées « à la reprise des entraînements dans les clubs et à la mise en place éventuelle de matches à huis clos. » Le Conseil fédéral n’a pas encore statué sur les grands évènements. Ceux-ci semblent en effet destinés à reprendre leur cours normal dans une phase finale. (ats/jbal)

10 avril 2020

Quatre des neuf exclus reviennent.

Pajtim Kasami, Ermir Lenjani, Birama Ndoye et Mickaël Facchinetti ont finalement accepté les conditions de chômage partiel. Quatre des neuf joueurs du FC Sion qui avaient été licenciés par Christian Constantin pour avoir refusé le chômage partiel ont finalement trouvé un accord avec le président du club, révèle l’agence «Keystone-ATS».

Stade de Genève: le tapis synthétique attendra.

La reprise envisagée pour fin mai/début juin devrait reporter d’un an le changement de pelouse prévu cet été. La reprise éventuelle du championnat de Super League, qui pourrait avoir lieu fin mai ou début juin – le championnat ne se terminerait alors pas avant fin juillet, puisque 13 journées restent à disputer -, ne sera pas sans conséquences pour le Stade de Genève: le changement de pelouse devrait en effet être repoussé d’une année, selon «La Tribune de Genève».

Rappelons que la pelouse de la Praille devait être remplacée par un gazon synthétique cet été, les travaux devant s’étaler de fin mai à début août. Mais la probable tenue du championnat à ces mêmes dates interdira forcément la pose d’un tapis synthétique en parallèle. (Source : Sport-Center)

9 avril 2020

Une entrepreneuse chinoise à la tête de GC.

Épouse d’un multimilliardaire, Jenny Wang Jinyuan est la nouvelle propriétaire des Sauterelles. En quête d’un repreneur depuis l’annonce de la volonté de céder le club de Peter Stüber et Stephan Anliker, Grasshopper a trouvé la personne qui assurera son avenir. L’heureuse élue, puisque c’est une femme, se nomme Jenny Wang Jinyuan. La Chinoise représente la société Hong Kong Champion Union HK Holdings Limited, qui détient désormais plus de 90% des actions du club le plus titré de Suisse. Elle prend place en tant que nouvelle propriétaire du club zurichois, tandis que son compatriote, Sky Sun, devient le nouveau président.

Le montant de la passation de pouvoir n’a pas été révélé. Reste que Jenny Wang Jinyuan n’est autre que la femme du multimilliardaire Guo Guangchang, également propriétaire de Wolverhampton et dont la fortune est estimée à 6,7 milliards de dollars. «Le Grasshopper Club Zurich est un club de renommée mondiale qui est profondément enraciné dans la ville de Zurich depuis plus de 130 ans. Le soutien de ce prestigieux club de football repose sur une décision stratégique à long terme que j’ai prise de ramener le club au sommet du football suisse», a-t-elle déclaré.

La gestion de GC restera toutefois en mains suisses, grâce à la création de la nouvelle Grasshopper Football Fondation, qui représentera les intérêts du club en tant qu’actionnaire minoritaire. Elle sera composée par les deux anciens propriétaires, Peter Stüber et Stephan Anliker, ainsi qu’Andres Iten, Gerhard Aebi et Andras Gurovits. (Source : Sport-Center)

8 avril 2020

Finale de la Coupe de Suisse féminine reportée

La finale de la Coupe de Suisse féminine, initialement prévue le 10 mai 2020 au Letzigrund de Zurich, est reportée à une date qui reste à définir. Les demi-finales sont également repoussées. (Source : Sport-Center)

Djourou s’attaque au FC Sion

Selon le Nouvelliste, le défenseur international a lancé une action en justice contre le club valaisan. Le Genevois évoque des torts moraux et une atteinte à son honneur. (Source : Sport-Center)

3 avril 2020

L’UEFA sort l’artillerie lourde

Dans une lettre adressée aux fédérations européennes, l’UEFA menace de priver de compétitions européennes les championnats qui n’iraient pas à leur terme.

Alors que la Belgique a annoncé jeudi envisager ne pas reprendre son championnat national et geler le classement actuel, l’UEFA a envoyé une lettre sans équivoque à toutes les fédérations nationales, affirme l’agence Associated Press, qui s’est procuré le document.

L’UEFA y exhorte les instances nationales à terminer coûte que coûte leur championnat respectif, même si cela doit se faire pendant l’été. «Nous sommes convaincus que le football pourra redémarrer dans les mois à venir, en respectant des conditions qui seront dictées par les autorités publiques, et pensons que toute décision d’abandonner les compétitions nationales est, à ce stade, prématurée et non justifiée», écrit Aleksander Ceferin, président de l’UEFA, dans le courrier.

Avant de poursuivre: «Il est primordial que même un événement perturbateur comme cette épidémie n’empêche pas que nos compétitions se déroulent sur le terrain, conformément à leurs règles et que tous les titres sportifs soient attribués sur la base des résultats.»

La conclusion du document, également signée par patron de l’Association européenne des clubs, Andrea Agnelli, ainsi que de celui de Ligues européennes, Lars-Christer Olsson, vise clairement à mettre la pression sur les fédérations pour qu’elles trouvent une solution concertée. «L’UEFA se réserve le droit de ne pas admettre des clubs à participer aux compétitions de l’UEFA en 2020-2021, conformément aux règlements applicables.»

Ainsi, gare aux nations qui seraient tentées de mettre un terme prématuré à leur compétition. Elles seraient menacées de ne pas pouvoir participer à la Ligue des champions et à la Ligue Europa l’année prochaine.

31 mars 2020

BOTTANI RESTE FIDÈLE AU FC LUGANO

Le FC Lugano a reconduit jusqu’au 30 juin 2024 le contrat de Mattia Bottani. Formé au club, le demi de 28 ans a toujours évolué dans son club formateur, à l’exception d’une parenthèse d’une année au FC Wil lors de la saison 2016/17. Cette saison, il a disputé 14 rencontres de Raiffeisen Super League et inscrit 2 buts.

23 mars 2020

Constantin Georges et Servette, c’est fini

Les chemins se séparent entre le directeur général du Servette FC depuis 2015 et le club grenat. C’était dans l’air, la rumeur circulait ces derniers temps dans le milieu entourant le club grenat. Mais les circonstances liées à la pandémie du nouveau coronavirus ont quelque peu précipité les choses.

Directeur général du Servette FC depuis 2015, Constantin Georges, qui était arrivé peu après la reprise par la fondation 1890, quitte le navire genevois avec effet immédiat.

13 mars 2020

LE FC THOUNE ENGAGE BREITENMOSER

Le FC Thoune renforce son milieu de terrain. Le club de l’Oberland Bernois annonce l’engagement du jeune joueur suisse, Magnus Breitenmoser. Le milieu de terrain de 21 ans arrive en provenance du FC Schaffhouse. Cette saison, il a disputé 9 matches de Brack.ch Challenge League et délivré 1 passe décisive. Breitenmoser a signé un contrat jusqu’en 2022 avec option pour une année supplémentaire.

 


71 commentaires so far
Laisser un commentaire

Je vais encore me faire incendier, mais concernant le report de la pose du nouveau revêtement du stade en synthétique, je suis d’avis que c’est une solution qui va durer, et que tôt ou tard tous les clubs devront y venir, car la crise sanitaire passée l’industrie va se pencher sur le problème des blessures dues à cette surface et trouver la solution pour qu’elle ne pose plus ce genre de problème à la musculature et à l’intégrité physique en général des joueurs les plus fragiles, car le coût d’une telle surface sera tellement inférieur à l’entretien de n’importe quel gazon naturel qu’elle deviendra vite incontournable économiquement pour toutes les équipes.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Dumbledore

Et oui, beaucoup de choses vont changer dans tous les domaines 😲 on va devoir s’en contenter. Il y aura certaines priorités et financièrement comme tu le dis on ne va pas échapper au synthétique. L’important c’est que tout se remette en route, ça va venir. On connaît…… Post tenebras lux.
Bonnes Pâques à tout les Grenat 🐣 et Hop Servette 👍🏼
Cordialement 🥰
Stanley

Aimé par 1 personne

Commentaire par Stanley

La sfl et l ASF et le foot en général faut arrêter vos conneries……stop …..le foot c est fini cette saison rdv en juilllet pour les amicaux….. saison qui débute en août avec du public……c est le meilleur scénario possible……

J'aime

Commentaire par Chagas

tu as oublie l’uefa

J'aime

Commentaire par Gigi

Tu as besoin d’être condescendant à ce point Chagas?

J'aime

Commentaire par allezsfc

Je crois qu’ils vont reprendre a huis clos mi juin pour terminer fin août. Nouvelle saison qui commencera fin septembre. Par contre, très difficile pour le hockey, je crois la saison reprendra janvier 2021

J'aime

Commentaire par Simon

Non le hockey reprendra septembre octobre gros malin…..le foot reprendra en août…….

J'aime

Commentaire par Chagas

Pour ceux qui espère une reprise fin mai début juin sans public si ça vous fait plaisir…..moi je ne regarderai pas…..car le foot c est avec public ou rien du tout……fin de saison pour sauver l image du foot déjà bien entachée…. fric fric fric

J'aime

Commentaire par Chagas

C’est vrai que c’est beaucoup mieux avec public mais si nous n’avons pas le choix alors moi personnellement je suivrai à huis clos

J'aime

Commentaire par Obra

Alors on sera au moins deux…!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Même 3 😁 !
Ce qui est plus ou moins clair, c’est qu’il y a peu de chance que l’on retourne dans les stades avant le mois de juillet…
Probable donc que si la saison reprend, elle se terminera à huis clos…

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Je suivrais même à huis clos également. Toujours derrière le SFC quoi qu’il arrive!

J'aime

Commentaire par allezsfc

Je pense qu’il faut penser à notre club, c’est clair que comme tous je préfère que l’on reprenne avec le public, mais si ce n’est pas possible autant finir la présente saison à huis clos ainsi nous encaisserions au moins les droits tv et pour les sponsors la visibilité lors de retransmission peut être importante. Enfin pour les joueurs il est important de ne pas rester trop longtemps sans jouer et ces matches remplaceraient les matches amicaux pour la préparation de la saison 2020/2021.

J'aime

Commentaire par Puplinge fans club

Je suis étonné qu’on puisse reprocher aux clubs de penser au fric.

Sans recettes, aucune société ne peut tenir longtemps. Il y a donc 2 options : accepter de jouer à huis-clos pour percevoir les droits TV et le sponsoring. Ou espérer des subsides. Il ne s’agit pas d’image, mais de survie. Sans recettes jusqu’à ce que les manifestations publiques soient à nouveau autorisées, peu de clubs vont résister.

Quant à retourner au stade, si on peut y aller cette année encore, ce sera déjà pas mal. Donc, ce n’est pas que la saison en cours qui, si elle se termine, serait à huis-clos, mais également une partie du prochain championnat.

En effet, selon ma compréhension entre les lignes des mesures décidées hier, ils ne vont autoriser les grandes manifestations que quand le danger sera réellement écarté, puisqu’ils veulent être à nouveau capables de tracer la propagation du virus (ce qui sous-entend peu de cas à suivre). Avec plusieurs centaines de cas détectés par jour, on est revenus en gros au stade d’il y a un mois en arrière. On verra combien de temps il nous faudra pour arriver à quelques cas isolés seulement… surtout en cas de 2e vague.

Aimé par 1 personne

Commentaire par NF

D’accord avec toi NF. Cependant en jouant a huit clos Collet prevoit une perte de 800’000 à 1mio de francs de francs jusqu’en fin de saison concernant les Neuneu.
Je ne sais pas combien on perdrait si la saison devait en rester là mais autant dire que ce n’est pas vraiment une solution…

J'aime

Commentaire par Bocata

Et quelle serait la perte s’il faut payer les joueurs, les locations, les assurances si il n’a pas de sponsoring et de droits tv ? 5 millions sur 6 mois d’arrêt total?

J'aime

Commentaire par NF

Je suis 100% d’accord avec vous. Je crois que c’est peu probable qu’en 2020 on pourra assister a un match de foot ou hockey SAUF si ils trouvent un moyen de traiter le Corona (vaccin, pas possible avant 2021)
Je crois que le hockey va même commencer qu’en janvier prochain

J'aime

Commentaire par Simon

Salut à tous, j’espère que tout va bien pour les EDS et vos famillles !

Je pense que pour cette saison c’est cuit, du moins pour le public. Je ne vois pas comment on pourrait retourner au stade avant août/septmbre en espérant bien sûr me tromper.

Mis à part ça, il serait sympa que le club avance (considerablement) la sortie des maillots 20/21 au plus vite. Moi qui n’achète que très rarement (mon dernier étant l’adidas des années 2000 !) Je ferai l’effort d’en prendre pour aider le club qui doit certainement énormément souffrir. Quelle poisse encore une fois pour nous, pour une fois que TOUT allait bien bon sang ça releve quand meme dela science fiction !!!

À ce propos, je vous avoue que ça m’intrigue car si vous regarder le catalogue Puma avec les modèles prévus jusqu’en 2022 il n’y en a que 2 Grenat, celui qu’on utilise et un autre avec… du rouge en plus dessus. Je vous avais déjà prévenu avant la sortie de l’actuel du model qui allait être utilisé le prochain je le sens moyen… Puma ne nous fera normalement pas de maillot spécial même si j’espère me tromper !

Courage à tous, merci les EDS de continuer à nous poster des articles, ça ne doit pas être evident… Meilleures salutations !

J'aime

Commentaire par Bocata

@Bocata,
C’est gentil de prendre des nouvelles. Chez nous tout le monde va bien au niveau santé.

Pour le reste, on s’adapte comme vous tous.

Portez-vous bien !

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

H.S.

Excellent article de Daniel Visentini dans la TdG sur les rumeurs concernant les vues de l’OL sur l’éventuel retour de Bonneau à Lyon, et où il parle également des mesures que pourrait prendre Pascal Besnard pour retenir le français à Genève en blindant son contrat via une promotion éventuelle en tant que Directeur sportif du club, qui a bien besoin de ses compétences faisant des jaloux partout… Et il conclut en écrivant que faire des jaloux, c’est bien, mais que ceux qui le sont le restent, c’est encore mieux!

Aimé par 1 personne

Commentaire par Dumbledore

En revanche, Patrick Muller qui a été sacré six fois champion de France avec Lyon de 2002 à 2008 pourrait bien rejoindre les lyonnais en tant que directeur du recrutement selon « L’Equipe », d’autant plus que son ex-coéquipier en défense à l’OL n’est autre que l’actuel entraîneur des « gones »…

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Je comprends pas,vous dites que Muller pourrait rejoindre son ex-coéquipier en défense qui est l’actuel entraineur de l’OL.Il me semble que Garcia quand il était joueur n’a jamais joué a l’OL?.

J'aime

Commentaire par joel

Müller n’est pas en tête de liste

J'aime

Commentaire par Obra

@Joel

Non, pardon, je voulais parler du brésilien Juninho, qui est l’actuel Directeur sportif, et non pas l’entraîneur de l’OL… Toutes mes excuses!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Article sympa dans Le Matin sur la venue de Rummenigge au sfc de Carlo Lavizzari qui au passage revient sur sa déception de n’avoir pas pu construire un stade aux Charmilles qui n’aurait rien couté aux contribuables, si mes souvenirs sont bons il devait ressembler au stade de Monaco

J'aime

Commentaire par Claude

Si mes souvenirs sont bons, la Ville ou l’Etat avait accepté l’octroi d’un crédit de Fr. 20’000’000.- pour la rénovation du stade des Charmilles.. ce qui est une bouchée de pain comparée au fric dépensé pour le stade de Genève.
Mais c’était sans compter sur l’appât du gain des requins de la place financière genevoise et consorts… bref.. on ne va pas refaire l’histoire mais étant un enfant des Charmilles, cet épisode de l’histoire de notre club restera une éternelle déception.

J'aime

Commentaire par pejo81

D’ici la fin de la semaine, les clubs vont devoir se prononcer quant à une nouvelle formule de championnat.

J’espère vivement qu’ils auront la sagesse de ne pas introduire ce stupide « modus écossais » avec lequel les clubs ne jouent pas tous le même nombre de matches à la maison, resp. à l’extérieur.

Si tel devait néanmoins être le cas, l’on s’apercevra que,
« COMME PAR HASARD », les club suisses-allemands (Bâle, Zurich, YB, St-Gall, Lucerne) joueront plus de matches à la maison que les romands ou Lugano.

A ce moment-là, il sera trop tard pour pleurnicher …

J'aime

Commentaire par François Werz

C’est voté aujourd’hui et c’est refusé. On continue donc à 10.

J'aime

Commentaire par NF

Tant mieux !

J'aime

Commentaire par François Werz

Mnt il faut mettre fin à cette Mascarade et laisser les joueurs et Staff tranquille…..qu ils pensent a eux et a leur famille….y a pas que le foot dans la vie…..Que l asf et la sfl fasse preuve de bon sens et arrête les frais…..le championnat est terminé … à la saison prochaine tous en bonne santé……je vais pas me faire des amis mais il faut réfléchir 2 secondes et être intelligent….. même si ça fait bien ch…….

J'aime

Commentaire par Chagas

Deux choses. Ils vont probablement jouer à huis-clos y compris une partie de la saison prochaine. Donc, en principe, on ne va pas y couper.

Du moment que le CF autorise les entraînements et les matchs plus tard, les clubs n’auront plus droit aux aides étatiques. Il faudra alors un minimum de recettes pour tenter de survivre. Finir la saison en cours permettra cela.

J'aime

Commentaire par NF

Les recettes perdues au stade seront quand-même difficile à compenser car même si les spectateurs louent le match sur Téléclub, le tarif reste minime par rapport à un billet vendu dans le stade.

Je pense que les club vont pour la plupart devoir revoir leur budget à la baisse et que nombre de joueurs en fin de contrat auront malheureusement du mal à retrouver de l’embauche…

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Julian, je ne dis pas le contraire. On est vraiment dans la survie là. Surtout vu la part importante que représentent les entrées des matchs dans les budgets de nos clubs.

Peut-on imaginer une reprise avec du public avant septembre ? Personne ne détient la réponse. Mais ce scénario, voire pire encore avec aucun match avec public cette année, doit être envisagé avec les options possibles ainsi que leurs conséquences,

J'aime

Commentaire par NF

Si un joueur d’une équipe contracte le COVID-19, il se passe quoi ? On arrête la compétition de nouveau ?

J'aime

Commentaire par N9

Il y aurait donc une chance de finir le championnat de SL et de Chl ce qui serait du point de vue sportif la meilleure chose. Maintenant le hic c’est que Bâle a dit récemment qu’il était exclu de jouer à huis clos.

J'aime

Commentaire par Claude

Excellente nouvelle il faut terminer ce championnat comme l’a bien résumé NF
Ce n’est pas terrible comme reprise mais ce sera mieux que rien
Bâle ne veut pas jouer sans public ? Il perdront par forfait

J'aime

Commentaire par Michel

Bâle à raison…..xamax aussi…..il faut arrêter les âneries

J'aime

Commentaire par Chagas

Tu m’étonnes pour Xamax qui allait finir bon dernier.

J'aime

Commentaire par Reinhardt

Donc tu proposes d’arrêter la saison et de reprendre la saison suivante en septembre, si tout va bien ?

Soit il y a un risque sanitaire pour les joueurs et le staff, et dans ce cas, il ne faut pas reprendre. Soit les experts estiment qu’il y a peu, voire pas, de risques pour leur santé et dans ce cas, on peut reprendre.

Et si le championnat peut reprendre (ou démarrer)(en mai ou en août, peu importe) même à huis-clos, on reprend. Sinon, qui paie les salaires et les frais de fonctionnement parce que le foot, « ça doit se jouer devant du public » ? Je préfère que mes impôts aillent aider ceux qui sont vraiment la tête sous l’eau (privés ou entreprises) plutôt que des clubs capricieux qui se croiraient en dehors du monde réel.

Oui, le foot à huis-clos, c’est nul. Mais les clubs devront faire comme les restos ou les coiffeurs qui risquent de perdre 50% de leur capacité à la réouverture. C’est compliqué et dur. Mais il faudra bien y arriver. Alors autant prendre un peu d’argent où il y en a plutôt que de jouer aux mendiants. Quitte encore une fois à se réinventer, à revoir les droits TV, etc..

J'aime

Commentaire par NF

Surprenant quand on voit la décision de la France,hier plusieurs joueurs de D1 parlait a l’interview du risque pour les joueurs de reprendre la compétition maintenant.Une question,on reprend ,un joueur tombe dans les pommes sur le terrain,il se passe quoi?.

J'aime

Commentaire par joel

HS: Un article de Marca (journal sportif espagnol) sur les années dorées du Servette.

https://www.marca.com/futbol/futbol-internacional/2020/04/29/5ea71d4ee2704e8d6b8b45ad.html

Ça vaut la peine de le noter, car ça n’arrive pas tous les jours.

Aimé par 1 personne

Commentaire par PatAlain

Championnat termine je suis dégoûté
Les italiens les allemands les espagnols eux vont commencer
Bâle et les pleureurs de Sion et de Neuchâtel se réjouissent
Que dire des loz? Ils méritent tellement de remonter
Servette reviendra encore plus fort

J'aime

Commentaire par Michel

Ou as tu vu cela ? Moi j ai lu la promotion league ou il y a Carouge

J'aime

Commentaire par Maurice

Article dans le torchon orange du jour et communiqué de l’ASF

J'aime

Commentaire par Michel

Le championnat est terminé pour les ligues amateurs seulement. Rien n’est encore décidé pour la SFL.

J'aime

Commentaire par NF

Kloten ne méritait pas de monter? Nos u21 ne méritait pas? Nos femmes ne méritait pas le titre ?

J'aime

Commentaire par Chagas

Oui on a compris Nostradamus….

J'aime

Commentaire par allezsfc

Gloups mea culpa cela concerne le football amateur le coronavirus enfume mon cerveau 🧠

J'aime

Commentaire par Michel

Le foot pro va suivre le foot amateur…. T’inquiète pas…..il y a que sfc et yb qui est pour…..st gall je sais pas ……les autres contre…..

J’avais annoncer pour le hockey dès le derby tessinois à huis clos…..bin là j annonce la même chose…..

J'aime

Commentaire par Chagas

Un espoir là conseillère fédérale Amherd serait d’accord pour accorder une aide financière aux clubs

J'aime

Commentaire par Claude

Un espoir ? La blague.., enfin bref on décide pas…..mais ça pue trop là

J'aime

Commentaire par Chagas

Écoute chagas ici c’est le forum du Servette et notre président milite pour une reprise à huis clos

Va plus tôt poster tes messages sur le forum de sion Xamax ou Bâle
Bien à toi

J'aime

Commentaire par Michel

Michel je fais et dit encore ce que je veux…..je n ai pas a suivre comme un mouton…..bien a toi.

J'aime

Commentaire par Chagas

Un lecteur de la tdg a émis une idée que je trouve intéressante,
garder les points acquis cette saison lorsque débutera la saison suivante, comme ça personne ne sera lésé. Bien sûr reste le problème de qui participera aux coupes européennes.

J'aime

Commentaire par Claude

Lausanne sera lésé vu qu’ils devront patienter 1 saison de plus. Sans compter le barrage. Finissons plutôt le 3eme tour, c’est 3 ou 4 matchs plus le barrage, ce qui devrait prendre moins d’un mois. Pour la prochaine saison recommençons fin Août.

J'aime

Commentaire par BoubiX

J’aimerais quand même qu’on m’explique comment on règle le problème des contrats se terminant au 30 juin. C’est quand même un aspect important à régler… et il semble qu’une prolongation de 2-3 mois ne soit pas autorisée selon un spécialiste du droit sportif.

Je ne sais pas ce que les clubs vont décider, mais entre ça, la santé des joueurs, les rentrées financières pour les clubs, l’équité sportive, les intérêts particuliers et la saison prochaine à lancer, il va y avoir forcément beaucoup de mécontents, quelque soit la décision prise.

J'aime

Commentaire par NF

Les 3/4 des clubs refusent de reprendre l’entraînement le 11. De plus en plus de joueurs en fin de contrat refusent également de prendre des risques et de rejouer. Les clubs vont se retrouver rapidement dans une impasse à ce niveau.

Enfin concernant St-Gall, Alain Sutter DS du club, a clairement déclaré que ce n’était pas le moment de parler foot… De la part d’un club, leader de surcroît, je crois que ça veut tout dire.

Jusqu’à quand nos eunuques de Muri vont jouer à l’autruche et reculer devant leurs responsabilités ?

En France où aux Pays-Bas les organisations peuvent gentiment préparer la saison à venir. En décidant de passer à 12 clubs et en annulant la relégations on gagnerait un gain de temps et d’argent considérable, le tout en ne lésant personne.

J'aime

Commentaire par Thierry

Le passage à 12 clubs est une connerie sans nom, car c’est une proposition à court terme. On n’a pas de formule qui tienne la route durablement sur la table.

Je ne parle même pas de la grotesque proposition de jouer à 8 en ChL.

Sinon, les décisions vont se prendre à la majorité des 20 clubs. Si 9 de ChL et 2 ou 3 de SL veulent reprendre le championnat, alors il reprendra si la situation le permet.

Ceci dit, le foot suisse gère cette crise de façon lamentable. La décision devait se prendre globalement en concertation entre foot pro et amateur.

Aucune vision, aucun courage. On pouvait imaginer depuis le début qu’on ne rejouerait pas avant juin (je parlais alors des 2 mois de confinement total en Chine. On les a fait, même si c’était moins strict ici). Aucun point important n’a été résolu :

– on fait comment avec le dernier de ChL ??
– que se passe-t-il côté droits TV si les affluences sont plus importantes ?
– que se passe-t-il avec les joueurs malades ?
– que se passe-t-il avec les joueurs en fin de contrat ?

Ils font quoi ? Ils attendent. Depuis 2 mois. C’est honteux.

J'aime

Commentaire par NF

Hello c’est un peu HS mais selon Bilel Ghazi (l’équipe) Anthony Raccioppi jeune gardien de l’OL pourrait signer dans un club suisse qui serait européen, ça serait un excellent choix pour nous, jeune et très talentueux

J'aime

Commentaire par Rebel111

Racioppi serait amené à partir au cas ou Tatarusanu décidait de rester à Lyon

J'aime

Commentaire par Rebel111

Probablement pour Bâle dont Omlin est en partance pour la Bundesliga

J'aime

Commentaire par Shev

Mais nous on a un super gardien

J'aime

Commentaire par Obra

SupaFrick !
J ai l impression de voir du pascolo et du pédat à chaque match depuis le haut du virage H avec la section gonzo!
Quand l’adversaire frappe on espère pas qu’il se loupe, on croit en Frick pour empêcher la balle de passe la ligne et il nous donne raison d y croire !…

J'aime

Commentaire par OnEstLaOnYcroit

Je faisais parti des scéptiques sur Frick en SL mais actuellement je ne l’échangerai pour personne d’autre après ce qu’il a montré.

De plus, Raccioppi bien que Genevois, ne serait qu’une solution à court terme car à son âge et la côte dont il bénéficie la Suisse ne devrait être qu’une étape dans sa progression. Frick a encore beaucoup d’années chez nous si il arrive à garder le rythme. Inutile donc de prendre le risque de le perdre maintenant…

J'aime

Commentaire par Bocata

En tout cas c’est pleins de bonnes nouvelles vivement qu’on puisse se rendre à nouveau au stade

J'aime

Commentaire par Steve Rentchnik

Selon le Matin, il y aurait une proposition visant à jouer les 4 derniers matchs du 3e tour pour ensuite arrêter la saison.

Ca règlerait bien des problèmes tout en maintenant une certaine équité et en évitant la ridicule formule à 12 + 8 entre la SL et la ChL.

J'aime

Commentaire par NF

Effectivement, je crois que cette idée est la bonne. On en saura plus demain

J'aime

Commentaire par Claude

C’est en effet une bonne proposition pour terminer la saison, sans trop la dénaturer. Par contre, quid de Park, qui doit faire un certain nombre de match en juin pour activer la clause de reconduction de son contrat ?

J'aime

Commentaire par Phyffe

Park, le délai c’est le 30 juin. Crois-tu qu’il puisse jouer 6 matches d’ici là ?

J'aime

Commentaire par NF

Pour Park, réaliser 6 matchs en juin est impossible. Espérons qu’un accord soit trouvé avec le club, au vu de la situation exceptionnelle de ce printemps. La négociation risque d’être serrée…

J'aime

Commentaire par Phyffe

HS

Selon la TdG on line, CC a saisi aujourd’hui la COMCO pour faire annuler purement et simplement la reprise du championnat prévue le week-end du19-21 juin, confirmant ainsi que c’est un monstre d’égoïsme doublé d’un grand malade incurable…

J'aime

Commentaire par Dumbledore




Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.



%d blogueurs aiment cette page :