Les notes du match : Bâle-Servette : 5-0 (3-0)

Aïe aïe aïe… Difficile de faire les notes suite à cette défaite à Bâle. Lolo82 s’y est quand-même collé…

Après la prestation désastreuse des Grenat à Bâle, il a été exceptionnellement décidé de mettre une note globale à l’ensemble de l’équipe plutôt que de juger chaque joueur individuellement.

Au vu du match et de son déroulement, la note attribuée est : 2

2 comme :

  • la faute stupide et inutile de Vouilloz (clairement en manque d’expérience en la circonstance) après 125 secondes de jeu qui offrit le premier pénalty aux Bâlois.
  • la passe en retrait suicidaire de Sauthier et la glissade d’Ondua sur le 2-0.
  • la boulette de Frick sur le 3-0 qui aurait eu largement le temps d’envoyer une mine dans les tribunes au lieu de vouloir jouer au plus malin avec Van Wolfswinkel.
  • les 15 premières minutes où onze fantômes portant un maillot grenat se trouvaient sur la pelouse permettant à Bâle de mener 3-0 à la 9ème minute de jeu…
  • la prestation durant 35 minutes et l’expulsion de notre capitaine Sauthier totalement à côté de son sujet cet après-midi.
  • la défense servettienne (point fort la saison passée) qui laissait durant tout le match des boulevards aux attaquants bâlois.
  • la faute évitable de Sasso sur Pululu pour le pénalty du 4-0.
  • Le milieu de terrain où Ondua et Valls se sont tout simplement fait bouffer par Frei et Cie.
  • le match totalement invisible de Schalk qui après une prestation plus que moyenne à Kriens en coupe, doit vite retrouver son niveau d’avant.
  • Imeri qui n’a jamais réussi à créer quelque chose offensivement.
  • l’énorme occasion ratée par Fofana à la 37ème (pourtant bien servi par Kyei), parti seul affronter Linder, il lui tira dessus alors qu’un petit ballon piqué aurait suffit.
  • le manque de réaction de certains cadres qui ont trop vite abandonné et baissé la tête.

Bien sûr on aurait pu parler des 7-8 sauvetages héroïques de Frick entre la 12ème et la 84ème, d’Ondua ou de Sasso qui ont essayé de boucher les trous à plusieurs reprises derrière, du temps de jeu accordé à Vouilloz et Alves, de la rentrée de Nils Pédat (fils d’Eric) qui nous replonge 22 ans en arrière ou encore du repos bienvenu pour Rouiller, Cognat et Stevanovic qui seront frais pour le derby du Rhône de jeudi soir.

Mais l’essentiel était ailleurs aujourd’hui malheureusement…

Ne jetons pas le bébé et l’eau du bain, il n’y a pas de honte à s’incliner à Bâle (la manière oui), après une qualification douloureuse au bout de 120 minutes trois jours plus tôt à Kriens. L’essentiel maintenant est de montrer un autre visage dès jeudi soir et de retrouver le Servette joueur et joyeux que l’on a souvent vu cette saison!

Allez Servette !

Lolo82

8 réflexions sur « Les notes du match : Bâle-Servette : 5-0 (3-0) »

      1. Sauthier suspendu 2 matchs. Il va pouvoir enfin se reposer un peu – il parait totalement à côté de ses pompes et carbonisé – et nous on pourra voir quelqu’un d’autre à sa place. Ouf

        J’aime

  1. Bonne analyse tant l’équipe à été transparente dimanche. Un match à oublier mais des leçon à retenir pour Geiger et les joueurs. Il faut espérer que l’équipe s’en remette rapidement. Jeudi ce sera compliqué, c’est un peut le match de la dernière chance pour Sion donc il auront le couteau entre les dents. Et nous il faudra se relever.
    On n’a pas de nouvelle de Clichy? covid? blessure? Vivement qu’il revienne vite car l’équipe à vraiment besoin de lui. On a vu les matchs sans lui (Vevey – Kriens – Bale) on est pas la même équipe lorsqu’il n’est pas là.

    J’aime

    1. La vraie leçon, qui se répète régulièrement, c’est qu’il faut commencer le match à la 1ère minute, pas à la 30e.

      Pour ma part, je pense qu’il est inutile de vouloir noter des joueurs qui ont sombré en 9 minutes. Le reste ne pouvait être que remplissage.

      Quant à Clichy, vu le tweet du club sur les cas covid avant Kriens, il fait clairement partie des joueurs concernés. Du coup, si on le récupère pour Lugano, ce sera déjà bien je pense. Après 10 jours d’isolement, il lui faudra quelques jours pour remettre la machine en marche. Surtout s’il ne peut faire d’entretien physique parce qu’il est malade.

      J’aime

  2. Il me semble que la gestion de Geiger est judicieuse. En jouant la coupe pour avoir une autre opportunité de jouer l’Europe et en tenant compte des problèmes de préparation liée aux semaines anglaises, je trouve logique de lâcher un match compliqué par avance. Maintenant soyons au top pour acceuillir le Sion du Bernard Tapis valaisan.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :