Les Enfants du Servette


Sondage: quels jeunes joueurs sont les plus prometteurs? by Obra
avril 28, 2021, 10:14
Filed under: Parlons Servette, Saison 2020-2021, Sondages, Super League

Un joueur est considéré comme jeune si sa date de naissance est à partir de 2’000. Autre critère: avoir joué au moins 10 minutes  avec la première équipe. A l’exception de Fofana qui est né fin 1998.

 

 

 

Par Oscar Obradovic 

 


30 commentaires so far
Laisser un commentaire

Tous les jeunes cités ont du potentiel et sont prometteurs. Le soucis est de leur donner du temps de jeu peut être pour certains leur permettre de franchir la distance qui les sépare de la Super ligue est de les prêter en challenge ligue. Il sera intéressant de voir avec Ajdini et Magnin et Busset si cela leur a permis de le faire. Car malheureusement nos moins de 21 ne reprendront certainement pas leur championnat qui leur permettra de monter d’un échelon. Une autre solution est peut être de travailer avec E.Carouge, CS Chênois ou Meyrin pour leur permettre de s’aguerir.
En ce qui concerne Imeri, Vouilloz, Antunes je pense qu’ils ont le niveau pour notre première équipe

J'aime

Commentaire par Puplinge fans club

Avec le Covid (pertes financières importantes), et le fonctionnement du club (La Fondation éponge les dettes mais a des exigences vis-à-vis de l’académie), Geiger doit se faire à l’idée que les joueurs importants qui nous quitteront ne seront pas remplacés systématiquement.

En cas de départs de Cognat, Kyei, Ondoua, Frick, Micha (pas tous par pitié !!) pour les plus convoités, on devra s’attendre à une 3e saison bien plus compliquée. L’intégration des jeunes ne sera pas une lubie ou une stratégie à long-terme mais une nécessité !

Il est clair que certains n’ont pas encore le niveau pour la LNA et devront faire leurs gammes en LNB ou en 1ère ligue mais il faut arrêter de snober les autres. Les suivre individuellement* avec un programme ciblés au quotidien, des entretiens hebdomadaires*, les faire jouer REGULIEREMENT à leur meilleure place, pour que ceux qui ont le plus de potentiel puisse éclater avec la première rapidement et pas après 5 saisons (pour les plus patients) avec des 60 minutes par semestre au 4 coins du terrains.

Il n’est pas normal qu’un Imeri pourtant considéré comme un des meilleurs espoir du pays ait du galéré pareillement pour avoir 40% de temps de jeu après 3 saisons au moins avec les pros.

Je ne suis pas anti-Geiger mais il faut reconnaitre qu’il n’est pas l’entraineur compatible avec l’intégration et le développement des jeunes (on peut pas tout avoir).

Il faut aujourd’hui songer à préparer l’avenir et à dénicher un profil qui soit plus compatible avec notre philosophie. Tout un programme.

*les dernières déclarations dans la presse de Geiger laisse à penser que ce n’est pas le cas (hallucinant) sans compter qu’il ne discute pour ainsi dire jamais avec les gamins.

J'aime

Commentaire par MikeSFC

Totalement d’accord avec ton analyse!
(Je precise que je suis pas du tout anti geiger)

J'aime

Commentaire par Louis

Est-ce que c’est toi qui définis la philosophie du club ? Dans tous les cas, tu interprètes pour voir les choses comme cela t’arrange.
Geiger nous amène à des places en coupe et en championnat dont on ne rêvait même pas en début de saison et tu sous-entends que tu veux lui trouver un remplaçant ? Est-ce bien cela que tu veux dire ?
Comment sais-tu qu’il ne discute pas avec les jeunes ?

Voici l’extrait de l’article de la TDG auquel tu fais référence et qui parle de la gestion des egos :
« Maintenant, à juste titre ou non, il faut déjà discuter avec eux comme des petites stars. Ils attendent tout, tout de suite. »
Cette remarque de Geiger est très directe, mais elle doit bien refléter une vérité, non ? Bref, peut-être que les « petites stars » se reconnaîtront, les autres joueurs ne se sentiront pas forcément concernés.
Le job de Geiger, c’est de mettre la meilleure équipe sur le terrain, notamment, c’est ce qu’il fait depuis qu’il est en poste.
Moi, je dis Bravo Alain.

J'aime

Commentaire par SiegOli

@SiegOli, c’est bon on a compris que Geiger doit aligner la meilleure équipe possible mais ça c’est une approche ultra court-terme façon playstation et ça n’est pas viable à long-terme.

C’est interdit d’avoir une vision au-delà du prochain match ou bien ? C’est très bien si on termine sur le podium, fabuleux si on remporte la Coupe mais j’aimerais que mon Servette soit encore en LNA dans 5 ans. Notre défense à plus de 30 ans de moyenne d’âge, Cognat, Ondua seront peut-être loin la saison prochain (probable pour le second). Micha est convoité, Kone est perdu de recherche, Kyei en partance… Vous le voyez pas le problème ?

Quoi m’arrange ? Non ça m’arrange pas de voir que nos meilleurs jeunes se sont barrés ces dernières années (on a de la chance d’avoir pu conserver Imeri) et non cela ne m’arrange pas de voir que notre coach est très « oldschool » dans la gestion de son effectif et la progression des jeunes. Il a bcp de mérite et même si on a une superbe base de 13-14 joueurs encore faut-il les faire jouer bien ensemble. Il y est parvenu. Un Servette résolument offensif notamment en LNB avec son 442 losange qui a épaté tout le monde. Il a redonné ses lettre de noblesse au club. Les résultats parlent pour lui.

Cette saison par contre c’est moins glorieux. Le Covid a tout chamboulé et Geiger a eu bien du mal a gérer les semaines anglaises. Insistant parfois beaucoup trop avec certains leader (Rouiller, Cognat…). On est 3e mais ça tient à rien. On finira peut-être 6e sans remporter la Coupe mais cela ne changera pas le fait que l’objectif (le maintien) est réussi. Donc oui du positif mais ça ne doit pas empêcher d’être critique sur certains points que j’estime essentiels à long terme (l’intégration et l’évolution des jeunes). La viabilité financière du club en dépend que ça vous plaise ou non. Le GSHC le réussi magnifiquement avec les meilleurs jeunes qui cartonnent depuis 3 saisons avec un coach qui les connait par coeur.

Non le job de Geiger n’est pas juste de mettre la meilleure équipe sur le terrain. N’importe qui sur ce forum peut le faire…

J'aime

Commentaire par MikeSFC

D’accord avec MikeSfc.

Nous avons une vision à court terme actuellement et je ne sais pas comment nous allons compenser les départs sans Bonneau.

J'aime

Commentaire par grenadine

Fofana n’est plus un jeune prometteur. Il est déja trop vieux. Tout au plus un joueur qu’on peut polir pour le rendre un peu mieux.
Antunes est trop souvent blessé.
Pas convaincu par Martial.
Alves, il me semble peu progresser ces derniers temps.
Pas assez vu Holcbecher pour juger.

Imeri clairement. Mais il semble avoir du mal à franchir le pas de l’espoir au joueur confirmé.
Vouilloz progresse. A voir jusqu’où.

J'aime

Commentaire par NF

Par pitié, qu’on arrête avec les « jeunes*.
Servette est un club pro qui se doit d’obtenir des résultats.
Et pour cela, il convient d’aligner, à chaque match, la meilleure équipe possible. Point.

J'aime

Commentaire par François Werz

Exact, bravo pour cette remarque François. Geiger n’est pas le responsable de la formation mais l’entraineur de la 1ère équipe.

J'aime

Commentaire par SiegOli

C’est surtout à l’équipe technique d’évaluer ses jeunes talents. De l’extérieur on ne peut avoir qu’un jugement biaisé

J'aime

Commentaire par Yololo

Il y a quelques temps dans un interview, Clichy disait en parlant de certains jeunes ,qu’ils se prennent déja pour des futurs Messi ou Ronaldo, et qu’il fallait les recadrer….C’est une situation qui ne doit pas être facile a gérer pour notre staff…….

J'aime

Commentaire par joel

les enfants gâtés, dont parlent geiger et clichy, alors les jeunes talents qui se prennent pour des stars, ils existent partout, pas seulement à genève. lorenzo gonzalez fait partie de cette catégorie. grosse gueule à seize ans, sur la pente descendante depuis pas mal de temps ( et – malheureusement – blessé.)

mais je pense qu’une académie dirigée par des vrais experts devrait être capable de distinguer les talents qui ont la bonne mentalité, un comportement irreprochable, l’humilité nécéssaire …. et les autres.
parmi ceux qui sont partis il y a les deux sortes à mon avis: zakaria était sous-estimé à genève, son parcours le prouve. mais kutesa et lungoyi ne se sont imposés nulle part jusqu’ ici. l’un joue en france (souvent remplaçant), l’autre a signé un contrat avec la juve (mais ne joue guère à lugano). omeragic trop impatient à mon avis, maouche la même histoire. souaré et consortes pensaient que l’herbe serait plus verte ailleurs … et ils se sont trompés.
j’ai peur qu’imeri reste un espoir éternel, il a du mal à progresser. il a le courage et la confiance en soi de tirer des coups francs, corners ….. mais ils sont presque toujours mauvais. est – ce qu’il s’en rend compte ?
alves est trop fragile, certes très technique, mais sans gagner des duels, ça va être compliqué.
au milieu il y a tant des joueurs qui sont plutôt minces, légers, fins et gracieux (cognat, valls, mischa, cespedes). le mélange n’est pas toujours idéal.

J'aime

Commentaire par greentomato

Je ne vois pas les choses comme toi. Pour moi Imeri doit être plus et mieux utilisé. Il est un titulaire indiscutable.

J'aime

Commentaire par grenadine

Omeragic impatient 🤣🤣 titulaire à Zürich et sélectionné avec l’équipe de Suisse A,
Sûrement présent à l’euro. J’aime ce genre d’impatience 😎

J'aime

Commentaire par Leo

Et voilà, c’est reparti avec ce débat jeunes ou pas jeunes … Je rejoins l’avis de ceux qui affirment que le boulot du coach est de mettre une équipe sur le terrain qui gagne des matchs. Parce que le foot est devenu un business qui implique des résultats. Pour une simple question de survie. Alors je veux bien que l’avenir appartient aux jeunes joueurs, mais un club qui a pour vocation de former ses jeunes joueurs aura de la peine à jouer le haut du tableau. Et il n’y a qu’à lire les commentaires sur ce site les lendemains de défaite.
Les jeunes qui jouent en première équipe sont ceux qui crèvent l’écran, qui ont un talent au-dessus de la moyenne. C’est dans tous les clubs pareils. Ce soir, le PSG jouait une demi-finale de Ligue des Champions avec un jeune de 20 ans au poste de latéral droit. 20 ans !!! Sauf que c’est un Hollandais qui n’a rien à voir avec la formation parisienne. Parce que les clubs se doivent de faire jouer ceux qui son en-dessus du lot dans leur catégorie d’âge. Le bassin parisien est fort de dizaines de milliers de jeunes, mais c’est un Hollandais qui joue. Parce qu’il est simplement au-dessus du lot, un talent peut-être juste naturel, que les Parisiens sont allés chercher ailleurs, pour rester compétitifs. Alors oui, nous ne sommes pas le PSG, mais n’empêche. Y’a-t-il dans ce club un jeune suffisament dominant pour être actuellement au niveau de la SL, capable de tenir un rôle ? Imeri est clairement au-dessus du lot de sa génération. Mais il tarde malgré tout à s’imposer. Tout fort qu’il est, il n’était pas systématiquement titulaire lors du dernier champinnat d’Europe M21. Ramené à l’échelon national, il n’est donc pas encore le joueur si indispensable à une équipe. Pourquoi est-on aller chercher Cognat ? parce que lui est un joueur dominant, talentueux, largement au-dessus du lot pour son âge. Mais combien de Cognat au sein des M21 genevois ? Ok,on dira que pour atteindre le niveau, il faut jouer. Mais ile st impossible pour un club pro d’intégrer trop de jeunes dans une équipe. Car même le championat suisse est difficile et exigeant. Un voire deux joueurs intégrés par année dans un contingent est déjà un sacré succès. Et là, certains parlent de 5, 6 , 7 joueurs qui devraient jouer, même partiellement. Ok, mais alors assumons et cessons de demander au SFC de jouer un haut de tableau, cessons de demander des résultats. Les centres de formation sont remplis de jeunes, mais combien arrivent au haut niveau ? Combien de « talents » genevois se sont cassé les dents, en croyant être arrivés… ? Certains ici ont pris en exemple le GSHC. Mais ceux-ci savent-ils que le club va chercher les meilleurs jeunes, ceux qui sont au-dessus, dans d’autres clubs, en Suisse romande, en France et jusqu’en Lettonie. Des jeunes qui viennent ici à 15 ans et qui ne perceront pas tous, parce qu’une fois de plus seuls les meilleurs joueront. Et les autres (dont bcp de Genevois) iront se faire les dents à Sierre, un cran en-dessous.
L’académie servettienne produit sans aucun doute de nombreux talents. Mais ceux-ci évoluent en deuxième ligue Inter, à mille lieux du niveau de la SL. Alors le meilleur moyen de savoir ce qu’ils ont dans les pieds et la tête restera sns doute de les prêter en ChL pour leur faire acumuler des minutes de jeu, de l’expérience. Et si un jeune est si talentueux, alors il viendra en première équipe. La plupart des intervenants des EDS n’ont sans doute jamais vu jouer les jeunes qu’ils citent. Alors arrêtons les discussions de bistrot. Il y a un staff, de la Première, de l’Académie. Ce sont des professionnels qui voient ces jeunes tous les jours, contrairement à nous. Alors laissons-leur faire leur boulot, et je crois que finalement ils le font bien.
Et pour finir, Geiger, qu’il faut débarquer parce qu’il ne fait pas jouer des gamins de 18-20 ans qui ont encore tout à apprendre, j’aimerais rappeler ici qu’il y a peu, on jouait contr Rapperswil et qu’actuellement on se bat pour l’Europe et qu’on peut gagner un titre qui nous échappe depuis la nuit des temps. Prêtons nos jeunes à Carouge, au SLO, à Yverdon ou à Petaouchnok, faisons revenir les meilleurs et intrégrons les avec intelligence plutôt que de les griller comme c’est arrivé avec de si nombreux gamins. Le foot est devenu une machine impitoyable, seuls les plus forts arrivent à la lumière. C’est triste, mais c’est ainsi.

J'aime

Commentaire par Lolito

Ton exemple avec Mitchel Bakker tombe très mal. Probablement le plus mauvais exemple possible.

Ce jeune est le 4ème dans la hiérarchie au PSG à son poste. Il a des lacunes criantes. Il n’a pas sa place à ce niveau là.

La formation du PSG est excellente. Mais le PSG a fait le choix (provisoire) de ne pas avoir d’équipe en CFA. Donc pas de post formation. Les jeunes ne renouvellent pas leur contrat pro et préfèrent avoir du temps de jeu ailleurs (Kouassi, Aouchiche, Ruiz Atil…). De nombreux jeunes ont eu du temps de jeu ces dernières années mais ils ne peuvent prétendre avoir un temps de jeu régulier sauf exceptions (Rabiot ou Kimpembe).

Le nouveau centre de formation est bientôt terminé et les choses vont probablement changer.

Imeri doit être titulaire. Il est le joker numéro de la nati m21. C’est lui qui fait basculer les matchs.

Bien sûr que le mieux est de laisser partir les jeunes s’aguerrir en chl ou 1ère ligue. Encore faut-il en avoir la possibilité ? On ne peut pas placer 10 jeunes chaque année. Avec la pandémie, c’est encore plus compliqué.

Des M21 à leur vraie place, en 1ère ligue, serait déjà une première solution. Mais, la malchance nous poursuit.

Et évidemment sans centre de formation digne de ce nom avec internat, tout est encore plus compliqué.

Donc, non Servette ne peut pas jouer le foot business ligue des champions mais le foot business, vent de jeunes à potentiel. Pous cela, il faut les former jusqu’au bout et les mettre en vitrine.

Saint Gall a prouvé que c’était possible.

J'aime

Commentaire par grenadine

Je ne suis pas d’accord avec toi concernant Bakker, ce gamin est 4ème dans la hiérarchie parce que Paris a la folie des grandeurs, il veut des noms, hier il a fait un bon match de son côté. Mais je ne vais pas épiloguer sur le PSG.
Tu dis qu’on ne peut pas placer 10 jeunes en ChL, ok, sans doute, mais du coup on peut les placer avec la Première ? Je ne pense pas …
Oui, la solution passe par des M21 dans un championnat plus relevé, ou des prêts, mais on ne va pas reprocher cette putain de scoumoune au staff technique quand même.
La réalité actuelle, c’est que le saut est trop grand et que les jeunes qui sont aux portes du secteur pro n’ont pour la plupart tout simplement pas le niveau requis pour être mis en vitrine. Seul Imeri et dans une moindre mesure Vouilloz peuvent prétendre à l’être. Car pour être mis en vitrine, il faut être titulaire, influent et dominant. Ce qu’est parfois Imeri et là, oui on peut/doit investir sur lui. Mais les autres sont bien loin d’être prêts.
Former un jeune ne veut pas dire forcément l’intégrer dans sa propre équipe pro. Former un jeune cela veut dire lui fournir des solutions compatibles à son niveau au temps T. Et les envoyer à Kriens, Chiasso, au SLO ou à Schaffouse, oui, ça c’est du développement intelligent. Car si tu ne t’imposes pas dans ces clubs, comment veux-tu prétendre à une place en équipe pro ?
Lorsque Cognat, Ondua, Micha ou Dieu sait qui nous quitteront, on fera comme tous le clubs, on ira puiser dans notre réserve de jeunes joueurs pour autant qu’ils puissent assurer sur le terrain (et actuellement ce n’est pas le cas pour les raisons citées plus haut, saut trop important, championnat M21 faible, etc…) et sinon on ira piquer ailleurs.

J'aime

Commentaire par Lolito

En relation avec la formation des jeunes, très bon article dans la tdg du jour sur les changements que l’ASF veut apporter dans ce domaine. Tami dit que si nous formons des jeunes pour les placer dans des formations amateurs ils s’en vont. Il préconise une refonte de la Chl, 2 groupes de 10 clubs, pros et semipros,
Puis finale avec les 5 premiers de chaque groupe pour la promotion et les 5 derniers pour la relégation. Le problème n’est donc pas uniquement servettien

J'aime

Commentaire par Claude

Petit rappel. Le seul modèle d’affaires qui fonctionne pour un club suisse, c’est la plus-value réalisée sur la revente de joueurs. Les grosses reventes de Bâle ou YB de sont faites essentiellement sur des joueurs âgés entre 20 et 22 ans.

Donc, pour réaliser ces grosses ventes, il faut que le joueur soit mis en valeur. Au passage, l’engagement de Fofana est un pas vers cette philosophie. Faute de moyens, on doit faire des paris. Et Fofana est probablement déjà trop vieux pour espérer le revendre à un bon prix. Imeri arrive gentiment à la limite avant de devenir un éternel espoir à la Cespedes.

On ne parle pas là de finir 2e ou 5e, mais de la survie du club à moyen terme. Nous ne pourrons probablement pas compter éternellement sur Wilsdorf pour alimenter la fondation 1890. Nous devons devenir autonomes financièrement et augmenter ensuite le budget pour régater avec YB et Bâle. Nous avons aujourd’hui un budget conséquent de plus de 18 millions couverts aux 2/3 par la fondation (selon les comptes publiés du club). Il va bien falloir que nous trouvions ces 12 millions de recettes supplémentaires. Hormis le retour du public au stade qui permettra d’augmenter un peu les recettes de la billetterie (c’était loin d’être à 0 la saison passée), cela ne peut passer à moyen terme que par la revente de joueurs.

Alors oui, je vous casse les pieds avec les jeunes. Mais c’est aussi parce que je regarde plus loin que l’horizon juin 2021. On doit mettre en place une telle philosophie dans ce club pour assurer sa pérennité. Et c’est exactement ce que disait Besnard à son arrivée. A voir maintenant si Geiger peut entrer dans ce moule ou pas. Il a bien réussi à adapter son style de jeu stéréotypé. Senderos arrivera peut-être à lui faire passer le message.

J'aime

Commentaire par NF

+1

J'aime

Commentaire par grenadine

Mais on est parfaitement d’accord, développer des jeunes en vue de faire des plus-values sur les transferts est une des seules solutions pour une équipe suisse de s’en sortir. Mais ce système marche avec des jeunes qui sont largement au-dessus du lot dans leur classe d’âge. C’est ce que fait le GSHC en allant chercher des gamins de 15 ans aux quatre coins des patinoires romandes, françaises ou en Europe de l’Est.
Actuellement, les M21 ne peuvent pas se mettre en valeur car ils jouent un championnat trop faible pour émerger. Du coup, le saut M21/équipe pro est trop important pour pouvoir être vite performant, comme tu le dis. Peut-être faudrait-il détecter les talents un poil plus tôt, vers 18 ans, et les prêter à cette âge là à des équipes de séries inférieures (ChL c’est parfait), pour les faire revenir à 20 ans et là, les mettre en vitrine dans le secteur pro. C’et un peu ce qui s’est fait avec Cognat, arrivé jeune, mis en vitrine depuis au sein du secteur pro et qui va sans doute nous quitter bientôt pour franchir un autre palier. Or, tous les joueurs ne sont pas des Cognat, qui avait déjà un sacré talent en étant adolescent et qui a mis 2 saisons pour s’imposer alors même qu’il est tellement au-dessus des autres. Autre question : doit-on développer le scoutisme plus tôt et surtout plus largement en allant voir les joueurs dominants vers 13-14 ans et les rapatrier sur Genève, avec famille d’accueil, accompagnement scolaire, etc… à l’instar de ce que fait le GSHC ?
Actuellement, je ne suis pas persuadé que l’Académie regorge de tels profils. Oui, certains sont très bons, mais en 2ème ligue Inter, ce qui ne garantit pas la même aisance ou efficacité quelques échelons plus haut. Nous avons actuellement Imeri, Alves, Vouilloz, Antunes et dans une une moindre mesure Holcbecher et Martial qui pourraient entrer dans ce cadre et qui touchent du secteur pro. Ce n’est pas rien. Mais sont-ils à niveau rien qu’aux entrainements ? Vouilloz et Imeri sans aucun doute, ce sont eux qui ont le plus de minutes de jeu, mais les autres ? Oui, ils doivent jouer, mais on l’a vu avec Vouilloz, que la quasi totalité des intervenants de ce site présentait comme un futur grand, puis après quelques matches les avis évoluent et sont parfois moins enthousiastes.
L’Académie est performante, c’est sûr. Mais à mon avis nous n’utilisons pas assez les prêts à l’extérieur. Il est très dur pour un jeune joueur de venir s’imposer dans un championnat pro, surtout cette année où l’écart entre le 2ème et le 9ème est si faible, avec une obligation de résultat pour l’ensemble des coachs.
C’est sans doute vrai que Geiger n’est pas le meilleur formateur ou développeur de jeunes. Mais il faut aussi voir ce que le club lui fixe comme objectif.
C’est si facile de dire derrière un écran, ce coach est nul, les jeunes doivent jouer, etc… Mais il y a tout un monde derrière. Sont-ils prêts dans la tête, sont-ils bons aux entrainements, la situation au classement le permet-elle, quels sont les objectifs, etc… Ce ne’st pas juste dire « hey gamin, chauffe-toi tu rentres… ».

J'aime

Commentaire par Lolito

Là nous sommes d’accord.
A l’heure actuelle l’équipe des M21 ne sert à rien tant qu’elle ne monte pas.
Je pense aussi qu’il faut plus de scoutisme chez les très jeunes. C’est toute une philosophie à mettre en place qui va au-delà du cas Geiger.
Que valent nos jeunes actuels, quel est leur potentiel ? Pour la plupart, je n’en ai aucune idée..une chose est sûre. Si à 20 ans ils ne sont pas regulièrement alignés, il n’y a pratiquement aucune chance de les voir exploser.
Je ne crois pas que nous ayons un nouvel Esteban ou Zakaria dans le contingent actuel. Mais le conservatisme de Geiger soulève des interrogations sur leurs capacités. Ce ne serait pas le premier à passer à côté des capacités d’un jeune.

J'aime

Commentaire par NF

En fait, nous avons le même avis, mais pas les mêmes arguments. Bien sûr qu’il faut développer le scoutisme, faire émerger des jeunes. Mais ceci ne serait-ce pas le travail de l’Académie, de les préparer à faire le saut et de les mettre à dispo de la Première, quel que soit le coach. C’est sans doute ce qui se fait. Or, le souci actuel, c’est que les jeunes qui arrivent vers 17-18 ans jouent dans des championnats trop faibles, dans lesquels ils se « baladent », sans devoir se battre, vouloir toujours plus progresser, sans réel challenge. Ce n’est ni la faute du club, ni du staff, ni de Geiger. Mais ces jeunes ne sont pas prêts à affronter la réalité d’un championnat pro, avec leurs joueurs expérimentés, parfois vicieux (dans le bon sens du terme). Qui dans ces jeunes actuellement répond à un profil pareil ? Alves ? non. Martial ? Non. Bref, à part Imeri, je ne vois pas.
Oui Geiger est old school, mais il fait avec ce que l’Académie lui sort. On peut discuter du cas Imeri qui devrait commencer plus de matchs, c’est vrai. Il va peut-être falloir attendre le départ de Ondua et/ou Cognat pour lu donner cette chance. Car tout talentueux qu’il est (et dieu sait s’il l’est), Ondua et Cognat, c’est encore un cran au-dessus. Mais pour finir avec Kastriot, il a encore franchi un palier cette année, c’est indéniable. Il est sur la bonne voie, il faut espérer qu’il éclatera l’an prochain dans ce championnat qu’on espère moins perturbé.

J'aime

Commentaire par Lolito

Disons que nous avons une différence qui provoque nos discussions.

Je considère Geiger comme plutôt conservateur et pas forcément apte à faire progresser des jeunes. Cet avis découle de ce que je vois et entends en off.

Partant de là, fatalement je me pose des questions sur les capacités réelles des jeunes du contingent.

Ceci dit, nous avons effectivement un problème de saut à régler. Il faudrait trouver un club avec qui collaborer en ChL. Je ne sais pas si des contacts ont été pris, mais aussi bien SLO que Xamax pourraient des candidats. Bâle et YB le font avec des clubs alémaniques. Cela permettrait à des jeunes prometteurs de jouer et s’aguerrir aux contacts d’adultes avant de revenir chez nous.

Je suis persuadé que le club travaille sur la question. Mais dès qu’il s’agit de Servette, il y a vite des tensions qui se créent en Romandie…

J'aime

Commentaire par NF

@NF : merci pour ton rappel très pertinent du seul « modèle d’affaires » qui fonctionne en Suisse.

ll nous manque principalement le nerf de la guerre qui a permis aux « big 5 » de devenir encore plus big : des recettes TV importantes.
Pour mémoire, elles correspondent, dans tous les pays, à environ 1/3 du budget des clubs (un autre 1/3 c’est la billetterie et le dernier 1/3 c’est le merchandising, hors transferts, cf. les rapports annuels de Deloitte&Touch. Je ne les ai plus lus depuis quelques années, mais c’était en tout cas encore comme ça il y a une dizaine d’années).

Notre modèle, pour nous en sortir, est donc la formation, qui est manifestement excellente quand on voit le résultat final, soit ceux de l’équipe suisse sénior.

Or je rappelle juste que ce modèle vise à sortir, dans chaque club, UN SEUL joueur par année *si possible*, car on a vu qu’il est juste impossible d’en sortir plusieurs par année, même le tout grand modèle qu’est l’Ajax n’y arrive pas. Et encore, un joueur par année, c’est beaucoup !

Donc il ne faut surtout pas fantasmer avec la formation des jeunes, on ne va pas en sortir 3, 4 ou 5 chaque année, on aura de la chance si on sort de temps en temps un Zakaria, un MBabu, un Esteban !

Alors tout le problème c’est de le remarquer, puis de le mettre en valeur (sans le griller…), avant de pouvoir le vendre un bon prix (désolé, ça fait genre marchandise, je déteste, mais c’est le vocabulaire…).

Autre problème, c’est que nous les supporters on ne voit pas tout, on ne sait pas tout, et on fantasme un peu 😉 …
Et j’imagine que c’est très délicat cette transition de 18 à 21 ans qui sont des âges critiques.
On aimerait bien qu’un maximum de « nos » jeunes puisse percer, mais c’est évidemment difficile de bâtir une équipe performante avec beaucoup d’entre eux sur le terrain. Zeidler a bien réussi, mais n’était-ce pas de la chance d’avoir une génération exceptionnelle ? On voit bien maintenant que St-Gall se plante, peut-être qu’il en a trop fait avec ceux qui sont restés (et qui n’ont pas pu être vendus…) ?

C’est donc très très difficile, à mon avis, de trouver la bonne alchimie et le bon nombre de jeunes à lancer, quand, dans quelles circonstances, probablement que ça dépend aussi du jeune lui-même, l’un tu peux aller plus vite, l’autre il faut le ménager encore un peu…

Perso, je pense qu’il faut faire confiance à notre Club de coeur, comme on ne connaît forcément pas tout ce qui se passe à l’interne, et continuer à les encourager.
On peut émettre des avis, plus de jeunes, moins de jeunes, ça montre qu’on s’intéresse et c’est passionnant à discuter ! En tout cas, j’aime tous vous lire à ce sujet (sauf quand on arrive dans l’invective ou le jugement dénigrant d’un autre 😦 … ) !

ALLEZ SERVETTE !!!

J'aime

Commentaire par chrisvg001

L’Ajax ne sort pas qu’un talent par année. Plutôt entre 2 et 5.

On ne fantasme en rien. Imeri, Antunes et Vouilloz ont leur place dans l’effectif. Alves est un peu juste physiquement.

Mais il faut du temps de jeu. On ne progresse pas quand on ne joue pas.

J'aime

Commentaire par grenadine

Si on pense sortir plus de 2 jeunes par saison, alors oui, c’est du fantasme… Pour l’an prochain et en fonction des départs prévisibles, Imeri doit (devrait) devenir titulaire à part entière, Vouilloz doit jouer régulièrement (soit titulaire quelques matchs, soit des bouts de matchs, mais il a la malchance d’être bloqué par deux centraux meilleurs que lui), Antunes doit continuer à recevoir des bouts de match. Quant aux autres, Alves, Martial, Holcbecher, direction ChL pour au minimum une saison.
Si on arrive à tenir ce plan, on sera déjà pas si mal.
La priorité est de monter rapidement les M21, ça c’est indispensable pour la suite.

J'aime

Commentaire par Lolito

Effectivement.si on sort déjà 2 bons jeunes par saison, c’est déja un beau succès.

Après avez une bonne équipe de scouting, on peut espérer trouver encore 1-2 joueurs à revendre comme des Cognat.

Il est clair qu’on ne va pas vendre 5 joueurs à 5 millions chacun chaque saison. Mais on peut espérer en vendre 3-4 entre 1 et 10 millions (plus de 5, pas tous les ans).

J'aime

Commentaire par NF

Qui parle de plus de 2 ? Cela concerne l’Ajax

J'aime

Commentaire par grenadine

Cespedes ! Jamais mauvais, jamais bon. Toujours moyen. Exemple de stagnation définitive.

J'aime

Commentaire par Fatton




Répondre à greentomato Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.