Le déclin de la charnière centrale

Depuis le retour en Super League , Servette est passé de super défense à passoire notoire. Même si la charnière centrale n’est pas la seule en cause (une bonne défense c’est tout le monde), le déclin de Rouiller et les erreurs répétés de Sasso ne nous aident pas.

Le nombre de buts 

Le nombre de buts encaissés par match est en constante augmentation depuis notre retour en Super League. En effet, nous sommes passés de 1.3 but par matchs à actuellement 2.2! Presque le double.


Le temps de jeu des joueurs

Ici est illustré le temps de jeu de certains joueurs rapportés par match sur les trois dernières saisons. Pour celle en cours, il s’agit de la tendance actuelle et les blessures ou suspensions pourraient influencer les chiffres.

Si les joueurs préférentiels sont clairement Sasso et Rouiller, Routis puis ensuite Severin ont joué mais surtout parce que l’un ou l’autre était absent. On voit que le temps de jeu de Vouilloz est réduit cette saison et inexistant depuis deux saisons pour Henchoz.


Les différentes charnières centrales

Sasso, Rouiller, Severin, Vouilloz sont les 4 arrières centraux disponible pour les deux places qu’offrent le 4-4-2. Depuis 3 ans, c’est surtout le duo Sasso- Rouiller qui a joué. Une seule fois nous avons eu une défense à trois.

 

13 réflexions sur « Le déclin de la charnière centrale »

  1. Vu que Sasso ne sera pas renouvelé et nous quittera en fin de saison.
    Est-ce qu’on devrait pas commencer à donner plus de temps de jeu à Severin ou Vouilloz?
    Ou est-ce que le club a prévu de recruter à ce poste?

    J'aime

      1. Sasso est un super joueur et il formait un des meilleures paire de DC de LNA avec Rouiller il y a deux saisons. Aujourd’hui il faut enfin prendre les bonnes décisions.

        Nous avons pléthore de talent en défenses (Nyakossi, Monteiro – est-il vraiment DC ?), nous avons prolongé Séverin, Vouilloz a un gros potentiel mais doit jouer plus (et dans l’axe debleu…).

        Soit on poursuit avec la charnière centrale la plus vieille de la ligue avec en sus Sauthier et Clichy donc la défense la plus vieille qui n’est de la loin au-dessus de tout soupçons cette saison (sauf Clichy mais il va ). Soit on commence sérieusement à mettre en application la très supposée «  » »politique de formation » » » du club.

        Parce que Nyakossi et Monteiro sont des diamants qu’il faut façonner. Parce qu’avec Geiger aucun junior ne franchira un palier (ça c’est l’autre problème majeur).

        Donc prolonger Sasso avec un salaire sans doute bien supérieur à Vouilloz mais aussi Séverin sans doute, serait un non sens à mon avis.

        De la parole aux actes SVP.

        Au-delà de Sasso, la faillite de la défense est globable et tient aussi de l’absence de Cognat, du départ de Ondua et du fait que l’équipe travaille beaucoup moins bien défensivement (pressing, contre-pressing, intensité, repli…). Le problème est plus général. Comme le fait qu’on ne marque pas assez ne vient pas de l’absence d’un buteur providentiel.

        J'aime

      2. Oui mais du moment qu’on compte plus sur lui la saison prochaine, autant d’ores et déjà préparer l’avenir en titularisant Séverin avec Rouiller. Vouilloz devenant leur premier remplaçant.

        J'aime

      3. Sasso n’a pas signé de prolongation et n’en signera pas.
        Le club ne souhaite pas le prolonger.

        Du coup il serait intéressant dès ce printemps de donner du temps de jeu à d’autres.

        J'aime

  2. En ce qui concerne Nyakossi qui est un grand talent et que j’ai vu évolué notamment durant la période de préparation, je pense que c’est un futur tout grand demi défensif et je lui ferai confiance pour remplacer Cespedes. Ceci même si il n’a que 17 ans et que certains l’on démonté sur ce site pour son entrée lors du dernier match dans des conditions très difficile.

    J'aime

  3. Joli travail sur ces statistiques. Je pense que cette question de la défense est révélatrice de la gestion de l’effectif « à la Geiger », où l’ordre établi prime sur la concurrence et la performance.
    Séverin devait démarrer comme titulaire cette saison après ses performances la saison dernière. Or, Geiger revient toujours au même schéma, comme pour ne pas froissé les tauliers. Les performances ne sanctionnent pas la place dans le 11 de base, c est dommage pour les jeunes qui poussent derrière, voire décourageant.

    J'aime

    1. Excellente remarque. Pas juste pour les jeunes mais aussi pour les « remplaçants » qui s’ils alignent de belles performances pourraient prétendre à prendre la place du titulaire « Geiger ».

      C’est extrêmement décourageant. Quoique tu fasses tu reste le n°2 ou n°3.

      Et de repenser à Tasar qui alignait des performances impressionnantes mais sortait systématiquement à la 60e parce que c’était la façon Geiger. Hyper frustrant pour le joueur qui sortait alors qu’il était largement au-dessus d’autres milieux.

      J'aime

  4. L’absence de Cognat et le départ d’Ondua sont bien insuffisantes pour expliquer le nombre de buts encaissés.

    Le dernier blanchissage date du 25 avril (6 mois !) à Lugano. Ondua et Cognat n’étaient pas sur le terrain, blessés tous les deux. Ce jour-là, nous avions joué bas, avec Mendy à gauche et Vouilloz à droite.

    La fois précédente, c’était à St Gall le 3 mars. Les deux étaient sur le terrain, mais là encore, nous avions joué bas.

    On en revient toujours au même constat : nous avons un problème tactique à régler. Cela ne concerne pas la disposition des joueurs, mais les intentions de jeu, le placement des joueurs, les méthodes pour aller vers le but adverse.

    Tout ceci avec une équipe vieillissante et donc fatalement sur la pente descendante.

    Petite remarque : nous avons Imeri de piquet avec l’équipe A et sélectionné avec les M21. Vouilloz est lui aussi sélectionné avec les M21. Antunes est de piquet. On relèvera au passage que la meilleure période d’Antunes, c’est quand il avait du temps de jeu et qu’on lui faisait confiance.

    Vouilloz a démontré à Thoune qu’il savait centrer.

    Alors faisons leur confiance pour un souffle nouveau au lieu de nous entêter avec des trentenaires incapables de revenir dès qu’ils sont effacés par un attaquant dynamique. Et ça tombe bien : il y a un certain Ceesay en face dimanche.

    J'aime

  5. Quand on voit le temps de jeu de nos deux DC Rouiller et Sasso cette année alors qu’ils font des erreurs monumentales (valable pour Sauthier), on se demande pourquoi d’autres n’ont pas leur chance plus souvent.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :