Avant match: YB, une raclée à effacer

Les temps sont très durs pour YB, qui ne peut pas pour l’instant affronter Manchester United en Angleterre à cause d’une quarantaine de 10 jours au retour et qui vient de perdre à Zurich.

 


YB a encore perdu face au FC Zürich et en est déjà à presque 1/4 de ses matchs perdus

Le parcours d’YB pour l’instant est plutôt celui d’une équipe du ventre mou. Mais pas à domicile puisque YB n’y a jamais perdu. La saison dernière une fois, contre nous…

Servette faisait jeu égal avec les bernois avant de s’écrouler après l’expulsion de Frick et jouait à 10 contre 11

David von Ballmoos, Mohamed Ali Camara, Cédric Zesiger, Christian Fassnacht et Jean-Pierre Nsame sont les absents majeurs puisque le capitaine Lustenberger vient  de reprendre. Le banc a beau être profond mais la charnière centrale Bürgy – Lauper n’est pas la même et Siebatcheu (quand il peut jouer) n’est pas N’Samé devant les buts. Ne parlons pas de l’attaquant Kanga qui a joué pourtant à  Angers (d’où vient N’Same) en première division française. Il est plutôt mauvais.
Le meilleur buteur est Fassnacht mais il ne jouera plus en 2021. Reste quand même le jeune fribourgeois de 20 ans Mambimbi. 

YB tient quand même la route et a 2 matchs en retard dont un qu’il joue mercredi soir à la maison contre le FC Lugano. Aebischer, le valaisan Sierro (tous deux sous la menace d’un quatrième carton jaune contre les tessinois et donc d’une absence contre Servette), le luxembourgeois et ex lyonnais Martins, ainsi que l’ex super saint gallois Hefti pourront nous faire mal. N’Gamaleu aussi…
Cependant YB n’est pas un rouleau compresseur comme par le passé.
 

Servette va beaucoup mieux et, comme par hasard cela correspond exactement à la présence de Cognat qui n’est pas encore au sommet de sa forme. Tout comme Micha qui n’a pas  marqué depuis le 25 septembre (2 mois) mais a quand même délivré 7 assists depuis et touché la barre.

Un grand Micha peut déstabiliser les bernois. Le feu doit venir du terrain 

Quid de l’arrière? Diallo (comme récemment) ou Sauthier. Rouiller ou Vouilloz ou Sasso? Geiger a fait des choix forts à Lausanne. Au milieu, Douline remplace de mieux en mieux Cespedes.


Tous derrière nos Grenat!

Par Oscar Obradovic

7 réflexions sur « Avant match: YB, une raclée à effacer »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :