Servette-Lausanne (1-0) : les notes du match

Frick (6.5) : se coucha facilement à la 12ème sur la frappe de Mahou, pour ce qui sera le seul tir cadré vaudois de la rencontre. Notre nouveau capitaine était quasiment au chômage technique samedi soir.

Clichy (6.5) : A l’origine de l’action sur l’ouverture du score, il a fait parler toute son expérience dans ce derby, n’hésitant pas à mettre quelques fois un peu de pression sur l’arbitre.

Vouilloz (6.5) : Propre et appliqué dans les duels, il n’a pas laissé une miette aux attaquants lausannois 💪🏻.

Sasso (7) : Buteur et héros de la soirée, il aurait même pu s’offrir un doublé à la 87ème s’il avait réussi à redresser son coup de tête sur un excellent centre d’Imeri.

Diallo (6.5) : Une ouverture parfaite pour Stevanovic (68ème) qui devait se terminer par un deuxième goal grenat, il n’a cessé d’aller de l’avant et de provoquer offensivement sur son côté droit.

Douline (7) : Quel match de notre numéro 28 qui a ratissé un nombre incroyable de ballons et bien orienté le jeu. Continues comme cela David 👏🏻👏🏻👏🏻.

Valls (6) : Quelques belles combinaisons avec Imeri pour tenter de déstabiliser la défense lausannoise, son match moyen s’explique peut-être aussi par la piètre qualité du terrain…

Cognat (6) : Une moins grosse activité que d’habitude, due au double rideau lausannois. Il est souvent venu chercher les ballons assez bas mais n’a pas pour une fois réussi à casser les lignes adverses.

Imeri (6.5) : Il a de l’or dans les pieds, mais face à une équipe aussi regroupée pas facile de faire la différence. Tenta d’obtenir un pénalty à la 19ème, il failli offrir le 2-0 à Sasso à la 87ème sur un centre millimétré.

Stevanovic (6) : Énormément de courses tant offensives que défensives, il manqua de promptitude au moment de conclure sur l’ouverture de Diallo (68ème). Dommage!

Rodelin (5.5) : Auteur de l’assist pour Sasso sur le seul but du match, il est capable de gestes de classe mais ne pèse pas encore assez sur l’arrière-garde adverse et sa nonchalance (volontaire ou non) a tendance parfois à agacer…

Oberlin (5) : Il a remplacé Rodelin à la 69ème. Placé comme avant-centre, ses coéquipiers ont essayé de jouer sur sa vitesse pour amener le danger. Il n’a reçu aucun bon ballon exploitable.

Antunes (-) : A trop peu joué pour être noté.

Schalk (-) : A trop peu joué pour être noté.

Séverin (-) : A trop peu joué pour être noté.

Geiger (3.5) : Aucun changement dans le onze de départ, hormis Douline pour Cespedes (blessé), par rapport au dernier match à Zürich. Sauvé à la 91ème par la VAR, après avoir refuser de faire entrer du sang neuf pour alourdir le score…Ses changements de la 87ème sont incompréhensibles ou auraient dû intervenir au moins 15 minutes plus tôt. Mais quand on gagne, ne dit-on pas que l’entraîneur a toujours raison? 🤔

Stefan Horisberger (4.5) : L’arbitre de la rencontre aura été un peu en dedans tout le match, sifflant la plupart du temps du côté du LS. D’ailleurs, deux actions avaient le poids de penalties pour Servette… D’un autre côté, la VAR a dû intervenir pour annuler le penalty que Stefan Horisberger avait accordé à Lausanne en fin de match…

Le match (4.5) : Malgré la victoire, ces trois points n’avaient pas le goût de la grosse performance. Il faut bien dire que Lausanne a tout fait pour ne pas jouer, et qu’il aurait bien fallu être deux pour relever ce match plutôt terne…

Lolo82

15 réflexions sur « Servette-Lausanne (1-0) : les notes du match »

  1. Un derby ça se gagne c’est ce qu’on a fait !!! On verra samedi à Saint-Gall le niveau de notre équipe, en espérant voir les nouveaux les 30 dernières minutes !

    J’aime

  2. Assez d’accord avec les notes. J’ai trouvé comme contre Zurich, Clichy et Valls (transparent…) moins à leur affaire. Cognat mérite d’être mieux noté que Valls. Micha aussi malgré son duel raté, il fait encore un match incroyable je trouve. Douline incontournable ! Plaisir d’avoir un vrai n°6, pas ridicule à la première passe (pas toujours derrière et ne ralentit pas le jeu avec 5 touches…). Je comprends pas que Rodelin ne sorte pas dès qu’on ouvre le score ou au moins à la 60e. Valls invisible aurait du sortir bien plus tôt. On sait ce qu’il apporte quand il est en forme mais quand un joueur est dans le dur tu fais qqch… Tu mets Imeri au centre, Antunes, Oberlin ou Schalk à gauche. Les solutions ne manquent pas. Bref une fois de plus il ne fait pas bon être remplaçant au SFC. Antunes et ses pauvre 130min (depuis octobre) ne convainc pas et son penalty « avorté » ne va pas plaider sa cause. A l’image de Vouilloz ou Imeri, il faut jouer pour franchir un palier et il faut être coaché individuellement.

    J’aime

  3. J’aimerais que AG titularise Bedia et où Bauer pour la première demi-heure de jeu et non pas dans les 5 dernières minutes afin de voir leur niveau, mais je crois que c’est un vœux pieux

    J’aime

  4. Pour que ces évaluations soient crédibles il faudrait commencer par être crédible avec l’arbitrage et oublier son chauvinisme exacerbé.

    J’ai regardé le match et Mr Horrisberger a très bien sifflé. Le penalty dicté en faveur du LS se joue au centimètre. Par contre la grossière simulation d’Imeri aurait dû se conclure par un carton jaune. Surtout qu’il en rajoute une couche quelques minutes plus tard en effectuant un espèce de roulé-boulé sur un simple croque en jambe.

    J’aime

    1. L’arbitrage c’est extrêmement subjectif 😂.

      Sur le moment les décisions de l’arbitre ne nous ont pas semblées toutes correctes.

      Peut-être qu’à la télévision il y a aussi un filtre antichauvinisme, c’est possible 😁

      J’aime

    2. J’ai trouvé l’arbitrage mauvais en toute objectivité. Des fautes accordées aux lausannois pour rien. Le classique arbitre de LNA suisse, ça tombe, ça siffle… M. San est nettement au-dessus s’il faut comparer. On va dire qu’il se met au niveau du match.

      J’aime

  5. Oui très juste, mais notons que pour la même action (celle du non penalty sur Imeri), Sion a obtenu la faute et le penalty, contre Bâle (!) en fin de match, étonnant, et de nouveau la continuité arbitrale dans le championnat laisse à désirer.

    J’aime

      1. Rien à suivre Steve.
        Ce type est un troll autotélévisé qui perd son temps à pourrir les blogs, dont le nôtre.
        Je comprends pas qu’on ne l’ait pas dégagé déjà ce bozzo.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :