Lugano-Servette : 2-0 (1-0). Les notes du match

Frick (3) : Au chômage technique jusqu’à la 41 ème minute et cette sortie en retard et non maîtrisée sur Ruegg, qui provoqua le pénalty et l’ouverture du score alors que les Grenat n’avaient pas été inquiétés jusque là, le capitaine servettien est, comme son équipe, passé à travers au Cornaredo…

Clichy (4) : Il a bien essayé de construire le jeu servettien depuis son côté gauche lors de la première demi-heure mais avec beaucoup d’imprécisions dans ses relances (longues ou courtes). Il passe rarement au travers mais sur ce match il n’a clairement pas été bon.

Sasso (4) : Une incompréhension avec Frick sur le pénalty, un avertissement justifié à la 67 ème pour une faute de frustration et il coupe le hors-jeu sur le 2-0…match à oublier.

Rouiller (4.5) : Présent dans les duels, il a cependant raté trop de relances, ce qui est pourtant d’habitude son point fort. Maigre consolation, il a été le moins mauvais de la ligne défensive servettienne.

Diallo (4) : Hormis son débordement de la 74 ème qui l’a vu terminer à plat ventre dans les 16 mètres adverses (il n’a pas dû tomber tout seul…), il a été plutôt effacé surtout lors de la première période. Et même s’il s’est repris après la pause, c’était bien insuffisant par rapport à ses prestations précédentes…

Douline (4.5) : Il a gratté et récupéré des ballons mais plus le match avançait plus il s’est effacé et a finalement été logiquement remplacé par Cespedes.

Valls (3.5) : Aucune influence sur le jeu grenat et des coups de pieds arrêtés trop imprécis. Ce n’était pas son jour…

Cognat (4) : Sur un terrain aussi bon que celui de la Praille…il a eu un déchet technique inhabituel et n’a pas réussi à se mettre en bonne position offensivement, en témoigne sa frappe de la 69 ème qui aurait dû être cadrée pour mettre en danger le gardien luganais.

Schalk (3) : Une frappe à côté en début de match sur une remise de Bedia puis le néant…

Stevanovic (4) : Un coup-fanc enroulé qui frôla la lucarne (62 ème) et sinon pas grand chose malgré une belle débauche d’énergie. Aurait-il besoin de souffler un peu? 🤔

Bedia (6) : Il aura été l’homme en vue côté servettien en première mi-temps. Vif, puissant et habile techniquement, sa chevauchée de la 12 ème minute aurait pu se transformer en but sans un arrêt du pied de Saipi. Logiquement remplacé à la 60 ème (pas encore au top physiquement).

Oberlin (4) : Il a remplacé Bedia à la 60 ème. Dans un match aussi fermé, sa vitesse aurait pu permettre de déstabiliser l’arrière-garde luganaise, mais rien de cela. Ou alors un centre dans les étoiles… Il est encore très loin de son niveau d’antan…mais il devient urgent qu’il le retrouve!

Rodelin (3.5) : Il a remplacé Valls à la 60 ème. A-t-il des boulets au chevilles ou des chaussures de plomb??? Toujours est-il qu’un bon niveau technique ne suffit pas et qu’il faut courir et donner de sa personne sur le terrain…ABE

Antunes (4) : Il a remplacé Schalk à la 60 ème. Rentré à un poste qui n’est pas le sien, il a réussi deux débordements mais nettement insuffisant également pour pouvoir changer le cours du match.

Bauer (-) : A trop peu joué pour être noté.

Cespedes (-) : A trop peu joué pour être noté. A failli sauvé un point pour son équipe mais sa tête finira sur le poteau de Saipi, tout heureux de cette chance.

Geiger (4) : Son onze de base était cohérent par rapport au dernier match. On auraient souhaité un changement tactique ou de joueurs à la mi-temps pour déstabiliser le FC Lugano. Au vue des prestations des remplaçants, on est en droit de se demander si les jeunes non-convoqués ne mériteraient d’avoir leur chance…

Esther Staubli (7) : un très bon match de l’arbitre féminine. Seul cas compliqué à gérer, le penalty sur Diallo. Aurait-elle dû siffler ? Difficile à dire. Pour le reste son match aura été bien meilleur que la plupart de ses collègues masculins !

Le match (3.5) : un Servette volontaire durant une demi-heure. Ensuite le néant. Un Lugano à l’italienne, avec l’envie de casser le jeu. Un match tout simplement ultra chiant à regarder…

Lolo82

5 réflexions sur « Lugano-Servette : 2-0 (1-0). Les notes du match »

  1. C’est un éternel débat, mais quand je vois ce qu’apportent (ou justement pas) des Rodelin ou Oberlin que Geiger s’obstine à faire jouer, je me dis que les Alves, Pédat, Mendes & Co, qui n’ont jamais leur chance, pourraient difficilement faire pire !

    J’aime

    1. La question Imeri aurait mérité un éclaircissement. Soit il n’est pas à 100%, et dans ce cas, pourquoi a-t-il fait le voyage fatigant alors qu’on enchaîne mardi ? Soit il est prêt, et dans ce cas, pourquoi n’est-il pas entré à la place de Rodelin ?

      Dans les 2 cas, je ne comprends pas.

      J’aime

Répondre à NF Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :