Un départ et des arrivées…

Servette a enregistré hier le départ de Roggerio Nyakossi pour l’OM. Aujourd’hui, c’est Baba Souare qui revient, ainsi que l’ami Christopher Routis pour les M21, accompagné par Anthony Baron, Ilyes Chaïbi et Hussayn Touati.

Nyakossi part, Souare revient

Le jeune défenseur Servettien Roggerio Nyakossi quitte le SFC pour l’Olympique de Marseille. Le transfert, évalué à deux millions d’euros, a été confirmé par les deux clubs.

Les Grenat perdent un joueur au fort potentiel, capitaine de la Suisse M19, a qui Alain Geiger ne donnait que peut de temps de jeu…

Retour de Souare

Avec les départs de Sasso et Nyakossi, Servette se devait de réagir et a annoncé le retour au club de Baba Souare. L’ancien junior servettien revient au club après des échecs à GC et à Kriens. Avec des statistiques faméliques lors des trois dernières saisons, il est peu probable que Souare puisse remplacer Vincent Sasso, titulaire du poste d’arrière central gauche. M’enfin, c’est un pari, encore un. En espérant qu’il ne soit pas trop foireux 🤦🏻😤…

Des arrivées en M21

Le Servette FC annonce quatre renforts de poids pour son équipe M21 :
Les M21 du Servette FC ont repris les entraînements cette semaine avec l’apport de quatre nouveaux joueurs venus pour encadrer la jeune génération. Christopher Routis, Anthony Baron, Ilyes Chaïbi et Hussayn Touati encadreront les jeunes Servettiens promus en Première Ligue cette saison. L’ami Christopher devrait diriger la défense, il encadrera les plus jeunes joueurs à travers des entraînements spécifiques défenseurs.

Anthony Baron, défenseur central de 29 ans, passé notamment par la N2 en France et capitaine de la sélection nationale de Guadeloupe, évoluait lors des trois dernières saisons en Promotion League du côté du Stade Nyonnais.

Ilyes Chaïbi est un attaquant français de 25 ans. Il évoluait la saison dernière à Evian Thonon Grand Genève en N2 où il a fini meilleur buteur du club et de tous les groupes de National 3 confondus avec 21 buts.

Hussayn Touati est un joueur de couloir formé à l’Olympique Lyonnais. Agé de 20 ans, il est passé ensuite par les équipes juniors du Paris-Saint Germain, club avec lequel il a notamment disputé la Youth League lors de la saison 2019-2020.

Julian Karembeu

105 réflexions sur « Un départ et des arrivées… »

      1. L’Oncle Picsou fidèle à sa stratégie. Une réalisation des actifs qui fait tomber 2 mios dans l’escarcelle
        Le public est-il censé se réjouir ? Au surplus est-il censé s’enthousiasmer et venir en masse soutenir son équipe?

        J’aime

    1. Pas si fou que cela l’idée d’avoir une seconde équipe au plus haut niveau que le permet le règlement afin que le saut entre l’Académie et le monde pro soit le plus petit possible… Mieux vaut voir les jeunes pousses se développer au sein du club plutôt qu’à Kriens ou Chiasso. Et pour cela il faut avoir une équipe compétitive à un niveau intéressant.

      J’aime

      1. Tout à fait d’accord. Il ne faut pas négliger la situation de la deuxième garniture, car nous souhaitons tous qu’elle puisse encore gravir au moins un échelon. C’est tout ça de gagné pour la formation de nos jeunes si on a plus besoin de les prêter (même si j’aime Etoile-Carouge)

        J’aime

    2. Hors sujet.

      Pensée au travail effectué par le staff de l’Académie.

      Christian Lanza est-il toujours présent dans le Club ?

      Et si oui, quelle est sa fonction ?

      Idem pour Jose Polidura et le doc Mahler.

      Cdlmt

      J’aime

    1. L’Oncle Picsou .. sans cet oncle on serait en Challenge League. Ouvrez les yeux et soyez plutôt reconnaissant que la fondation Hans Wilsdorf soutienne ainsi à bras tendu et à coups de dizaines de millions les équipes servettiennes . Il faut se rappeler que le but de la fondation est essentiellement de soutenir l’action sociale, la culture et la formation.

      Si notre club n’a malgré ce soutien massif pas autant de moyens que beaucoup de supporters souhaiteraient – moi y compris – les causes en sont connues depuis longtemps ( à savoir le peu de soutien du tissu économique, voire politique, et du public genevois qui reste événementiel).

      Il ne reste donc que deux pistes aux courageux dirigeants- ce qui n’est pas nouveau non plus – , càd former des jeunes et espérer en tirer quelques grosses sommes de transfert ou l’arrivée providentielle d’un mécène aux coudées franches à la façon du regretté Paul-Annick Weiler. Mais on sait aussi que ces arrivées ont souvent été du vent ces dernières décennies. Voulez-vous un chèque en blanc pour votre salaire ?

      votre Donald

      Aimé par 1 personne

      1. Nous sommes d’accord sur le diagnostique. Sauf que si on suit votre raisonnement, on a le choix entre la faillite et le déshonneur. Par conséquent il faudrait que l’Oncle Picsou assume le fait que nous n’avons pas les moyens de jouer les premiers rôles. Dès lors, autant redimensionner le stade du SFC devenu inadapté par rapport au besoin du club et trop onéreux à entretenir pour le contribuable. Dans ce cas-là, je le répète, mieux vaut rétrograder cette équipe en Challengue League en mettant le paquet sur la formation. Tant il est vrai que le public ne suivra pas une équipe qui végète en bas de classement luttant saison après saison pour sa survie en première division. A propos, d’où proviennent les fonds qui permettent à la Fondation d’être le sponsor principal du SFC? Ne serait-ce pas l’entreprise Rolex à l’enseigne mondialement connue par hasard ? Ces mêmes horlogers de luxe qui ne rechignent pas à la dépense suivant pour ce que c’est ? Qu’on arrête de nous prendre pour des pives ! Merci

        J’aime

      2. Est-ce que vous avez la moindre idée de la somme que met chaque année à fonds perdu la fondation dans ce club ? Et il faut encore rajouter le hockey. On parle de millions de francs en l’occurrence. Alors la moindre des choses, c’est de leur témoigner un minimum de respect, notion qui semble totalement vous échapper d’ailleurs au vu des sobriquets que vous leur attribuez ainsi qu’à Senderos, le tout en demandant du respect pour vous même. Fort.
        Vous avez tout à fait le droit de critiquer la gestion du club, la fondation ou le DS mais en restant dans les limites de la politesse: sinon, derrière faut pas vous plaindre si on vous rentre dedans. Question de logique somme toute.
        Et pour rappel, on a jamais joué la relégation. Jusqu’ici. Depuis la reprise du club, le bilan c’est une promotion, deux qualifications européennes et enfin un exercice plus compliqué avec un 6e rang final. Perso, je trouve pas que ce bilan soit critiquable, après chacun son avis.

        J’aime

      3. Le bilan, depuis l’arrivée de la Fondation, donne raison à celle-ci. Pour l’instant, ni faillite ni déshonneur, ce qui avait pourtant rythmé la vie du club depuis plus d’une décennie. Déjà pour cela, un minimum de reconnaissance serait de mise. Contextuellement, le club fait avec un environnement compliqué, le manque de soutien local étant souvent pointé du doigt, et cela étant dit, la sobriété affichée dans les dépenses jusque-là peut alerter, les discours dans la presse ou sur le plateau de Blue Sport ne disent pas le contraire.
        Maintenant, pour tout supporter n’investissant pas plus que son abonnement annuel, il faut être rivé sur le terrain (sinon cassez votre tirelire et entrez au capital du club). N’y a-t-il pas un juste milieu entre jouer le titre et se reléguer à l’échelon inférieur ? Si, cela s’appelle le « ventre mou », c’est pas très sexy, ça n’amène pas en Champion’s League, mais cela permet de venir voir son club contre les meilleures formations du pays, avec éventuellement une place européenne à la clé. Le SFC régate dans cette catégorie, comme la majorité des autres équipes soit dit en passant, ce qui donne un attrait particulier dans une ligue resserrée (bon, avant la nouvelle formule qu’ils nous ont pondu…). Les finances étant ce qu’elle sont, à part YB, les équipes se tiennent, Bâle fait avec un déficit structurelle de 12 millions, Zurich de 5, CC met 20’000 CHF tous les matins pour quel résultat?
        La question du stade est pertinente, tant il est déconnecté de l’affluence général des matchs, mais il permet d’accueillir de grands événements et de toute manière existerait-il une solution de redimensionnement?

        J’aime

  1. Et Kastriot Imeri … il veut quoi ce joueur du pognon ou du grenat ?
    De nouveau pas mal de commentaire à la con sur ce site
    Abonnez-vous et venez supporter notre équipe, Hop Servette

    J’aime

    1. Tout à fait d’accord.

      Mais il ne faut pas blâmer Imeri pour autant qui a un très bon coeur grenat. Ce n’est pas de sa faute s’il veut tenter l’expérience étrangère mais que le club n’accepte pas les propositions si elle les estime en deçà des attentes.

      J’aime

      1. Très logique comme attitude. On n’a plus affaire à des sponsors qui aiment le SFC ou si peu mais à des gestionnaires davantage préoccupés par l’équilibre de ses comptes de PP. Encore une fois on applique la politique de la réalisation des actifs !

        J’aime

  2. Personne n’a envie d’aller au cinéma pour voir un film sans gros budget dont les acteurs sont moyens ou sont de jeunes inconnus. À part si on est cinéphiles.
    Ben, c’est pareil au foot.
    Le problème, c’est qu’a Genève, il n’y a, au maximum, que 10’000 cinéphiles pour 30’000 places. Donc, pour attirer les 20’000 autres, il n’y a qu’une seule solution. Faire comme YB ou Bâle (voir Zürich) INVESTIR !!! Ou pas, comme Servette et stagner avec 5’000 à 10’000 spectateurs au lieu de 30’000.

    J’aime

    1. Une autre façon de dire les choses… Nius sommes bien d’accord. Mais allez expliquer ça aux abonnés des EdS. Peu de chance d’en convaincre énormément, hélas l’esprit chauvin rend les supporters plutôt éloignés des clefs de compréhension nécessaires à une bonne analyse de la situation…

      J’aime

    2. @ Valid.
      Justement, ce que je reproche au coupeur de citrons, c’est de ne pas jouer carte sur table et nous prendre pour des pives. Cela fait plusieurs saisons qu’on entend une petite musique tendant à faire avaliser l’idée que le club doit se restructurer et qu’au terme de cette restructuration les resultats suivront. Or on assiste à l’application. d’une politique visant à vendre aussitôt que possible des talents confirmés ou en devenir, la réalisation des actifs, afin de tiut juste maintenir le club la tête au-dessus de l’eau. Et bien.puisque vous semblez mieux informé que tout le monde, il serait intéressant d’informer le public dans quel but agit Rolex via la Fondation. Si c’est pour laisser le SFC en bas de classement et n’attirer que 3 ou 4’000 spectateurs par match, ces efforts sont inutiles. Encore une fois, mieux vaut jouer la transparence et avouer aux supporters qu’ils n’ont pas les moyens financiers de suivre et que par conséquent il vaut mieux se concentrer sur la Challenge League. Ça aurait au moins le mérite de jouer cartes sur table et éviterait qu’on prenne les gens pour des idiots ! C’est pas trop dur à comprendre ? Enfin je relève que vous m’attribuez une posture qui n’est pas la mienne. En aucune façon je me plains de faire l’objet d’un quelconque manque de respect . Ceux qui se montrent grossiers et incorrects, je les remets en place puis cesse tout échange avec eux. Si je vous réponds c’est que je vizs juge correct, un peu borné, mais correct. Vozs me prenez pour quelqu’un d’autre sans doute.
      Bonne soirée ami!

      J’aime

      1. Mais encore une fois le bilan et bon depuis notre retour en LNA sous l’égide de Geiger.
        La fondation Wilsdorf a dans ses statuts la volonté de protéger l’image de Genève, c’est à ce titre là qu’elle a repris les clubs de foot et de hockey qui étaient au bord de la faillite. Rien que pour le foot , elle a épongé une dette de 18 mio de mémoire. Et il me semble pas que le club prenne les gens pour des buses. Je n’ai personnellement jamais lu ou entendu la direction promettre un titre avec 15 pts d’avance. Quant à la politique du club, me semble que les choses sont assez claires : former des jeunes et vendre les plus talentueux et il me semble que c’est la seule politique viable pour le foot suisse. D’ailleurs, c’est la même politique pour tout les clubs de LNA, à part Sion et Lugano.
        Et ça n’empêche nullement d’avoir des ambitions. Fischer veut amener le club régulièrement dans le trio de tête a moyen terme. L’objectif est fixé, on verra s’il est réalisable.

        J’aime

    3. Même aux grandes époques Lavizzari, Weiler ou Canal+ le club n’arrivait pas à remplir les Charmilles, Sauf a quelques rares exceptions : grosse affiche européenne ou match pour le titre. C’est comme ça, Genève est avant tout composé d’un public événementiel qui bénéficie d’une multitudes de loisirs. Et même quand Roger avait réussit à faire venir le roi Pelé, la Praille était restée à moitié vide.
      Si tout va bien et que le club joue les premières places, on pourra compter sur une affluence de 10-15´000 spectateurs et pour autant aussi que le reste suive : accueil dans le stade, fluidité aux caisses, buvettes, etc…

      J’aime

    4. Je me permets de joindre un lien de l’excellente recherche effectuée par servettiens.ch sur l’évolution du nombre de spectateurs grenat dans le temps. Même lorsque Servette écrasait le championnat lors du formidable quadruplé, 8000 de moyenne.. ou que nous avions la joie de voir Eriksen, Kalle ou Heinz Hermann, on ne dépassait pas les 10’000 spectateurs, pour ceux qui parlent d’investir. Même si la fondation souffrait de la chaleur actuelle et engagerait Ronaldo, il y aurait une fois 20’000 et ensuite comme d’hab.
      https://www.servettiens.ch/affluences-des-supporters-grenats-au-travers-des-epoques/

      Conclusion: à l’époque de Netflix, la salle de cinéma est bien trop grande et c’est pas l’erreur du Servette, ni de la Fondation et même avec des acteurs connus, ou de gagner régulièrement des Oscars, la salle ne serait pas régulièrement remplie.

      Où je suis quelque peu déçu même si cela ne change pas le problème, le public Genevois semble être événementiel, et qu’on la chance de disputer un match amical contre West Ham de pas en faire une fête du football. Dans l’organisation, promotion et positionnement, on aurait pas fait autrement si le match avait été à huis clos et cela est dommage

      J’aime

  3. Je retiens surtout que l on perd encore un jeune à fort potentiel. Partir tôt à l étranger est rarement une bonne chose en regardant de près les expériences de nos jeunes pousses, qui finissent tous par revenir en Suisse ou dans un championnat moins prestigieux (Mbabu de Newcastle à YB, jankewitz, gonzalez, lungoyi, kutesa etc). Je pensais que l on arriverait à les retenir davantage en étant en super league mais apparemment je me trompe (Botelli parti à gladbach à 16 ans). Je pense qu il faut vraiment ajuster la philosophie car le potentiel est là mais sous exploité. Si Monteiro ne joue pas au premier tour, ça sera du très grand gâchis, croyez moi.

    J’aime

      1. Une fois de plus, on peut dire merci à Geiger qui coache son équipe avec le frein à main; Nyakossi est un exemple extrêmement navrant et révoltant.

        J’aime

      2. Un jeune joueur à fort potentiel ne s’enterre pas dans le championnat suisse. Il peut y parfaire ses gammes à l’image d’Imeri ou partir dans un centre de formation étranger, choix fait par Nyakossi. Le plus important est que le club s’y retrouve, ce qui est le cas ici.
        Quant à Geiger, je peux comprendre qu’il lui ait accordé peu de temps de jeu, sachant que son joueur était loin à 90 % dès cet été.

        J’aime

  4. La fondation Rolex met des ronds dans le football, le rugby et le hockey. Pas grand monde de presse au portillon pour les aider!

    In fine, elle a raison de mettre le gestion qui lui convient… en attendant un mécène plus ambitieux peut-être un jour.

    J’aime

  5. @ Venturio
    Libre à vous de vous satisfaire de voir votre équipe jadis pourvu d’une réputation et adorée largement au-delà des frontières cantonales et qui aujourd’hui est devenu une sorte de marchepied au service des grands clubs alénaniques pour simplement pouvoir survivre est dégradant. Autant assumer, changer de stade et évoluer en Chalkenge League, ça aurait le mérite de la cohérence ! Sans compter les économies réalisées et la place gagnée. pour y bâtir autre chose qu’un stade devenu disproportionné !

    J’aime

  6. @valid
    Vous caricaturez mes propos. Je n’ai jamais parlé d’éventuelles promesses que la Direction aurait tenues devant la presse. Je faisais allusion aux propos du coupe-citrons énoncés lors d’une interview accordée à deux journalistes de Leman Bleu. A cette occasion,il a laissé prospérer un sous-entendu selon lequel l’équipe une fois que les structures seront en place et que nos « pépites  » formées par l’académie seront à point les résultats suivront. Or cette perspective ne résiste pas à la réalité d’aujourd’hui. A peine arrivées a maturité ou presque que ces pépites sont déjà immédiatement vendues sans même parfois passer par la case de la 1ère équipe ! On nous a menti de toute évidence ! De plus, personne ne demande la lune mais un petit effort financier supplémentaire pour être en capacité de s’offrir un vrai buteur . Au point où on en est, je ne pense pas que cette évidence ruine l’état financier d’une maison de luxe d’une surface économique telle qu’elle brasse des centaines de millions par an. Au surplus je note une incohérence dans votre argumentaire. Si on part du principe que la motivation de cet investisseur est la renommée de Genève à l’extérieur, comment peut-on laisser notre équipe végéter deux ou trois catégories au-dessous de ses concurrents alémaniques alors qu’on représente une telle société au bilan qui ferait pâlir certaines multi nationale. La réponse est simple, nous avons affaire à l’Oncke Picsou !

    J’aime

    1. Le budget du club tel qu’annoncé par Didier Fischer est de 18 mio (dont 3 pour l’académie). Il est assumé en partie par la fondation. Je pense que les revenus du club n’en couvrent qu’à peine la moitié. Le club publiant son budget, c’est vérifiable maisj’ai la flemme de chercher et NF en avait fait un bon résumé ici même. Un tel budget est dans la moyenne des clubs de LNA. Après on a deux épouvantails qui sont le FC Young Boys qui tourne à 35 mio et le FC Bâle qui doit être également dans ces eaux là, mais qui se traînait avec une dette de 20 mio au moment où Degen a arraché le club à Burgener.
      Enfin le budget de SIon était de 22 mio il y a trois-quatre ans et doit pas avoir trop bougé depuis.
      Donc, on est pas vraiment à la traîne à ce niveau-là et on régate avec les trois quart de cette ligue.
      la fondation n’ est pas là pour se payer des titres mais fait le nécessaire pour que le club puisse vivre correctement en LNA. Charge à ses administrateurs et dirigeants de le faire fonctionner correctement.
      Et on l’a vu la saison passée avec Zürich qu’il est tout à fait possible de gagner un titre à la barbe des bâlois et bernois, ou de faire de la grosse M comme le FC SIon malgré un budget supérieur.
      Quant à Senderos, il a jamais promis la lune non plus.

      J’aime

    2. Le coupeur de citrons à la mi-temps des matchs renvoyés à surtout dit lors de cette interview réalisée par Léman Bleu et à propos des ambitions du club que Servette n’allait pas titiller les 3-4 premières places, donnant ainsi la raison aux joueurs d’être démotivés.

      J’aime

  7. La fondation n’a pas vocation à financer un club pro. Son objectif est de permettre à des pépites de rejoindre l’élite.

    Nyakossi avait largement le niveau pour jouer des bouts de match. Mais non…il doit partir pour pouvoir se développer. Il jouera la Youth League dans un premier temps.

    Monteiro aura-t-il le droit de fouler les pelouses de SL ou passera-t-il encore après Souare et Séverin ?
    Dias aura-t-il l’occasion de jouer à la place d’Oberlin ?
    Etc….

    J’aime

    1. Nyakossi serait de toute façon parti même s’il était titulaire. Quand tu as l’OM qui te veut et qui te fait miroiter un avenir au sein d’un club « huppé », ce n’est pas l’incroyable niveau du foot suisse qui va te retenir. Du coup, désolé de ne pas être d’accord avec toi, mais le club a fait tout juste en le faisant signer puis en cédant un jeune qui ne serait de toute façon pas resté, le tout en empochant une belle somme. d’ailleurs. Quelle est le dernier transfert du SFC qui a rapporté deux millions ? Ce transfert est tout-à-fait dans la logique que plusieurs approuvent ici : former des jeunes, puis les « vendre » pour assurer la pérénité du club. C’est exactement ce qui a été fait dans ce cas, sauf que Nyakossi est précoce et n’est pas passé par la case première équipe. Le futur nous dira s’il a fait le bon choix de précipiter son départ au risque de se griller ou plutôt d’être un peu patient. Choix du joueur, pas du club … D’ailleurs le débat du terrain se pose aussi dans ce cas. Lui donner des bout de match, ok d’accord. Mais à la place de qui ? Vouilloz ? donc on faire éclore Vouilloz et ensuite on le sort pour faire la place à un autre jeune. Ou alors on met une DC avec Vouilloz-Nyakossi, 19 ans de moyenne d’âge ? A relire : les propos de Clichy dans Le Matin qui parle de l’intégration des jeunes …
      Un point sur lequel on peut être d’accord, actuellement le hasard fait que l’Académie a plusieurs talents au poste de DC. Et qu’il n’y a qu’une place de disponible puisqu’un des deux DC doit avoir un minimum d’expérience pour encadrer. Les critiques fusent sur Séverin. Oui il a fait une glissade qui aurait pu coûter cher (quel joueur peut se targuer de ne pas faire d’erreur. Quand Cognat manque le cadre à 5 mètres des goals, on en fait un tel plat ?). Mais moi j’ai aussi vu un « stoppeur » à l’ancienne, fort sur l’homme, une vrai sangsue, qui n’a laissé que peu de place aux attaquants saint-gallois. Résultat : un premier blanchissage, pas mal non ? Oui, nous avons le souci d’avoir trois bons DC avec Rouiller-Séverin et Vouilloz et que dès lors, c’est plus compliqué de donner du temps de jeu à ce poste spécifique pour un jeune de l’Académie. D’où l’importance de monter au plus vite une équipe compétitive avec la seconde garniture pour les amener au plus haut niveau possible. Ou de prêter les plus prometteurs en ChL.
      Pour Dias, je pense que son temps va venir, ses performances aux entraînements seront sans doute le déclencheur des bouts de match. Effectivement, continuer avec Oberlin paraît exagéré, mais il faut croire que le gars montre de bonnes choses aux entraînements. Ou alors que le déclic est toujours possible ? Exemple avec Ceesay du FCZ qui a fait 3 saisons « merdiques » à 3-4 goals de moyenne avant d’exploser sans explication la saison dernière.
      Pour conclure, et je reviens là-dessus, relisez l’interview de Clichy sur la politique des jeunes. On aime le foot, on aime ce club, on a nos avis, mais on aura jamais l’expérience de MONSIEUR Clichy qui en connaît un peu plus que nous tous réunis sur la problématique.

      J’aime

  8. Je suis désolé mais j’aurai plus confiance en Routis pour dépanner en défenseur central que en Souare pas capable de s’imposer à Kriens.
    Prendre des gars sans contrats ok mais prenez en au moins qui ont le niveau ligue 2 sinon c’est pas la peine. J’ai l’impression qu’on revient é l’époque ou Fournier était coach et on avait fait que des engagements foireux de types inconnus et pas au niveau avec la suite qu’on connait. Bon au moins là on a une base correcte mais elle reste très limitée en cas de blessure.

    J’aime

  9. @grenadine
    Cessez donc avec ces éléments de langage parfaitement contreproductifs et convenus. Vous contournez le vrai sujet. Si cette fondation a repris les choses en main, c’est qu’elle a dú considérer qu’elle avait un rôle à jouer dans le sauvetage du SFC. Comme le pense justement Valid , il semblerait au contraire que sa motivation serait à trouver dans sa volonté de protéger l’image de Genève. Dans ce cas, que l’Oncle Picsou aille au bout de cette noble logique. Quelle image donne-t-on à une équipe si on la laisse végéter dans le ventre mou du classement loin derrière des FCZ, FC Bâle ou encore le BSC Young Boys. Trouvez-vous cela gratifiant pour une ville connue dans le monde entier et enbtout cas bcp plus que notre propre capitale? Si c’est pour rechigner à les allonger pour doter l’équipe d’un vrai buteur de vendre ses fameuses « pépites » dixit le coupeur de citrons avant même qu’elles aient évolué en première le but est loin d’être atteint! Dans ces conditions, mieux vaut s’avouer vaincu et admettre que notre grande ville internationale ne réserve aucune place pour le foot d’élite. C’est un peu l’histoire de la grenouille qui finira par exploser si on ne consent pas à investir un minimum pour permettre à l’équipe de retrouver sa splendeur et sa noblesse d »autant. Êtes-vous si sûre que c’est bien ce que veut l’Oncle Picsou ?

    J’aime

    1. L’oncle Picsou : wouah ah ah Wa ah ah VA ah ah !!!! C’est bien là le problème; il faut que les intervenants sur ce site admettent que le budget ne réserve aucune place pour le foot d’élite. On peut très bien former des jeunes en évoluant en challenge league. D’ailleurs Servette a frisé la correctionnelle la saison passée et il s’en est fallu d’un rien qu’ils se retrouvent en challenge league. Peut-être cela aurait-il le mérite de remettre l’église au milieu du village ?

      J’aime

      1. je crois que Yololo et tululala sont simplement des trolls.

        Il suffit de lire leur contenu polémiqueur et rêvasseur de passé glorieux pour comprendre, en fait, que c’est Nicolas Jacquier qui se cache derrière !!! Sort de ce corps Nicolas !

        J’aime

    2. Pour vous, c’est toujours tout ou rien. Rolex n’a pas pour vocation de sponsoriser du football, du rugby ou du hockey. Au niveau sponsoring sportif elle mise sur l’hippisme, le golf, la voile ou encore le tennis. Rien de nouveau et ça ne changera pas. Elle n’est même pas présente visuellement dans le stade, à part via Tudor au Vernets. Sa fondation défend entre autres effectivement l’image de Genève et beaucoup d’autres choses au niveau social dont la formation sportive (qu’elle finance d’ailleurs en toute discrétion depuis des décennies tant au foot, qu’au hockey). Elle fait en sorte que le club vive correctement en LNA et ne va pas en faire un petit PSG suisse totalement artificiel et c’est très bien ainsi.
      Et encore une fois, cette équipe en trois saisons de LNA a atteint deux fois l’Europe, c’est pas ce que j’appelle végéter dans le ventre mou du classement. Par contre, elle reste sur une 6e place décevante c’est vrai mais dans la normalité de son budget.
      Quant au vrai buteur, on verra ce que donne l’an 2 de Chris Bedia, qui semblait en forme durant les amicaux, idem pour Rodelin en nette reprise, Plüfke qui a l’avantage de pouvoir joueur à l’aile comme au centre. C’est plus tellement le secteur offensif qui m’inquiète mais bien la défense qui sort affaiblie de ce mercato pour l’instant. Et à ce titre, je ne comprends pas non plus l’engagement de Souare, là ou j’attendais plutôt un routinier gaucher pour remplacer Sasso. Mais le mercato n’est pas encore fini et cette saison est hybride avec ces 16 matchs avant la pause hivernale.

      J’aime

      1. Une longue diatribe pour ne rien rajouter au débat. Je vous renvoie à la réponse adressée à Grenadine.. Je vous en formule exactement la même.

        J’aime

      2. Effectivement cette discussion tourne en rond et on ne sera jamais d’accord. Sur ce point, vous avez parfaitement raison.

        J’aime

      3. @yololo

        C’est quand même le comble que vous vous permettiez ce genres de commentaires « Cessez donc avec ces éléments de langage parfaitement contreproductifs et convenus. »

        Votre style est balourd et ultra pédant et tout ça pour ressortir encore encore les mêmes propos vides de sens qui tournent en rond.

        J’aime

  10. Fort bien. Vous êtes très fort dans la caricature mais bcp moins dans le pouvoir de persuasion. Encore une fois, je précise, car visiblement je suis mal compris, il n’est pas question de faire des folies. Personne n’a vocation à financer un club de foot sans contrepartie. Même pas le Qatar mais là on atteint des budgets stratosphériques. Toutefois, il fait reconnaître, et je suis d’accord avec vous, que l’Oncle Picsou a sauvé les Servette de la faillite. Tout le monde lui en sait gré. Toutefois et ce sera mon dernier mot, tout le monde sait bien que si le vin est tiré, il faut le boire. Or si la Fondation Picsou était en panne de trésorerie ou si sa surface financière n’était pas suffisante et que tout investissement supplémentaire la mettait en péril, ça se saurait et je comprendrais votre raisonnement. On ne peut effectivement pas demander davantage qu’e ce qu’elle peut financièrement. L’effort serait alors admirable de générosité et personne n »aurait la mauvaise idée de critiquer l’Oncle Picsou. Je le renommerais aussitôt et sans aucune ambiguïté le mécène au grand cœur . Comme le fut le regretté Weiller par exemple. Mais là, me servir que Wildsdorf agi pour la renommée de Genève et que dans un même temps quasi macronien ajouter que Picsou est déjà bien généreux de laisser notre équipe au.mieux dans le ventre mou du classement et au pire à la lutte contre la relégation avec des Winterthur, Vaduz et j’en passe constitue une insulte au bon sens et à l’intelligence. Le petit effort supplémentaire pour tutoyer les grands au niveau national est insignifiant pour la trésorerie d’un tel sponsor. Quand on veut redonner son lustre à une équipe jadis prestigieuse on ne s’arrête pas au.milieu du gué. Ceux qui soutiennent cette politique sont des gagne-petit qui se satisfont de l’os qu’on leur a donné à ronger. Ça sera sans moi !

    J’aime

    1. Encore une fois, la fondation n’est pas là pour acheter des titres, ni pour redonner son lustre d’antan au club. Elle est là pour assurer sa survie et son maintient au plus haut niveau et se retira certainement le jour où le club sera capable de vivre de manière autonome, tout en sponsorisant le secteur formation comme auparavant. C’est son choix et son droit, le défaut d’image pour Genève était de voir disparaître ses principaux clubs sportifs d’élite et corollaire de voir les jeunes se désintéresser de la pratique du sport, en plus d’une énième Genferei en bonus. C’est à ce niveau-là qu’il faut comprendre son intervention et son investissement.Et de nouveau, cette politique emplie de sagesse n’empêche pas l’ambition, Fischer a été assez clair sur ses attentes au niveau sportif.
      Mais je sais très bien que je n’arriverai pas à vous convaincre et dans le fond, ça m’est égal. De toute manière rien ne vous oblige à suivre un club dont vous ne partager pas la stratégie ou le fonctionnement. Bonne suite.

      J’aime

  11. @ Marcel
    Si ce genre de remarque provenait d’un membre de l’Académie Française, j’en serais fort marri. Mais là, on est loin du compte. Il ne s’agit que de l’illustre Marcel . Ça donne du sel à l’intervention au point où ça en devient presque amusant. Allez chauffe Marcel ! Encore une de ce genre pour nous faire rire aux larmes… SVP Merci

    J’aime

  12. @valid
    « Encore une fois, la fondation n’est pas là pour acheter des titres, ni pour redonner son lustre d’antan au club ». Encore une fois des éléments de langage sans fond ni substance. Serait-ce trop demander que d’essayer de comprendre qu’une société de montres de luxe à l’enseigne mondialement connue ne peut se contenter d’un rôle mineur que joue l’équipe qu’elle finance dans le petit championnat de Suisse? Cela serait désastreux pour sa réputation et nuisible à notoriété ! Faut-il que j’explique la même chose en espagnol, en anglais ou en walapuk ? Le vin est tiré, il faut le boire..
    Personne n’a envie de lire les futures grands titres des journaux nous apprenant que l’équipe du richissime Oncle Picsou est reléguée en Challenge League faute de moyens…
    Bon vent

    J’aime

    1. Ça tombe bien : Rolex n’est absolument pas impliqué dans le football suisse. Donc ce qui peut nous arriver est totalement sans importance pour leur direction.

      Quant à Wilsdorf, ils sont déjà en dehors de leur domaine habituel d’action. Et je doute qu’ils restent la pour toujours. Le club doit donc grandir par ses propres moyens.

      Le mécénat c’est fini. Les clubs apprennent de plus en plus à être autonomes.

      J’aime

  13. Encore un élément à charge : Récemment, on a lu dans la Tribune de Genève que Didier Fischer envisageait d’organiser 8 matchs de rugby à La Praille et de poser un gazon synthétique dans le but de rentabiliser l’exploitation du stade, ce à quoi s’était opposé l’ancien président du club. Non seulement, on brade ses jeunes dans l’urgence mais en plus on prend le risque d’endommager la pelouse en prévoyant de faire jouer 2 équipes et, dans le but d’éviter de l’endommager, de poser un gazon synthétique.

    J’aime

    1. C’est sérieux? La pelouse a l’air enfin nickel et superbe après la 112eme modification et ils nous emmerdent ENCORE avec leur rugby!?

      J’aime

  14. A Valid et consorts
    Lu sur le site PME.ch :

    Avec un chiffre d’affaires de 8,05 milliards de francs, Rolex reste le leader incontesté du marché. A elle seule, Rolex réalise environ 1 milliard de francs de chiffre d’affaires de plus que les 17 marques du Swatch Group réunies – et Rolex détient la même part de marché que les cinq concurrents suivants réunis. Aucune autre marque de luxe, dans aucun autre segment du marché du luxe, de la mode aux bijoux en passant par les sacs à main, n’a un rôle aussi dominant que Rolex dans l’horlogerie »

    La Fondation Wilsdorf alias l’Oncle Picsou souhaite soigner l’image de la Genève Internationale aux yeux du monde entier. Soit. Avec un CA de 8.05 miards de francs, le réel patron du SFC estime que l’investissement nécessaire à l’achat d’un véritable centre-avant n’entre pas en considération parce qu’il ferait sauter le budget alloué. Le coupe-citrons nous informe au cours d’une interview accordée à Leman Bleu en substance que l’équipe est à reconstruire, que la Direction du club mise sur ses pépites dont regorge l’académie du SFC, qu’en attendant on ne va pas titiller les 3 ou 4 premières places mais patience ça va venir. Dans les faits et 3 ans plus tard, les pépites sont vendues avant même qu’elles n’aient joué un match en première équipe laissant place à lacpolitique de la réalisation des actifs. 2mios dans les caisses et pas de joueurs sur le terrain. A l’exception de véritables talents, Cognat, Stevanovic, Clichy ou autre peut-être Douline voire Flücke on a droit à des joueurs improbables en quête de réhabilitation et venus du championnat de France. Les bons s’en vont et sont remplacés non pas par des jeunes mais bien par des joueurs à l’avenir inscrit en point d’interrogation… Après cela. on s’étonne qu’un match de reprise ne comptabilise que 4’000 spectateurs disséminés dans un stade dont la capacité est de 30’000. Jusqu’à quand va-t-on assister à cette comédie de mauvais goût ? Si les membres des EdS se contentent majoritairement de cette situation, ils vont bientôt pouvoir être les seuls à boire une bière à la buvette. Comme si on était au stade de la Fontenette par exemple… Tout ceci est lamentable et le comportement de ceux qui suivent ce funeste mouvement s’apparente à celui d’un veau !

    J’aime

  15. J’ai pas tout lu pour une fois parce que ça répète sans cesse les mêmes âneries et que ça devient pénible. Vraiment. Concernant Nyakossi, on a un jeune, très jeune, qui semble très prometteur, mais qui n’a encore rien prouvé, ou presque. On aurait pu le voir un peu plus sur le terrain, mais ça n’aurait probablement rien changé. Et comme il ne lui restait qu’une saison de contrat, avec 0 chance de prolongation, soit on le vendait maintenant, soit il partait gratuitement dans quelques mois… Mais je suis pas convaincu de son choix, qui est peut-être plus celui de son agent, l’OM n’est pas exactement réputé pour sa post formation… Si ce jeune a vraiment rapporté d’une façon ou d’une autre 2 millions au SFC alors que sa valeur marchande n’est que de 100’000 .- sur Transfermakt, c’est une bonne affaire. D’autant que ça libère une place dans l’effectif pour un jeune plus motivé par le club.

    Concernant les commentaires irrespectueux sur certains dirigeants, Senderos en tête, même pas la peine de répondre… Je ne m’abaisse pas au niveau d’un gars qui veut faire la leçon à des gens qui veulent former mais qui chie sur nos plus belles réussites en terme de formation.
    À un moment donné, il faut être capable de faire preuve d’un minimum de réflexion et de compréhension d’une situation. On verra ce que fait Nyakossi. Mais je suis à peu près certain que d’ici deux ou trois saisons, c’est lui et pas Servette qui regrettera se transfert.

    Personnellement je suis plus ou moins convaincu que cette équipe peut nous surprendre cette saison. Certains gars qui sont arrivés hors de forme la saison dernière sont prêts pour celle-ci. Les cadres sont restés, à part Imeri et des jeunes vraiment compétitifs ont l’air de pointer leur nez, de plus, le club est en train de monter une équipe intéressante pour la première ligue ce qui facilitera la transition académie-première équipe… En fait avec ses moyens le club, sans faire tout juste, fait plutôt du bon boulot.

    Et pour ceux qui prétendent que le club serait mieux en Challenge League, allez soutenir des clubs de Challenge League à la Tuilière ou à la Maladière… Ça a l’air d’être votre véritable place!

    J’aime

      1. comme écrit plus haut, je crois que le site cher aux EDS est en train de se faire méchamment troller la figure par ces bouffons intervenants sous le nom de Yololo et Tululua (qui sont aussi polémiques que ce désœuvré de Nicolas Jacquier) .. Ces noms disent déjà tout de leur sérieux, et la quantité de leur commentaires sont comme des algue dans un fond marin …… Ca pullule et enlève tout l’oxygène ! Je ne peux que suggérer au Webmaster d’agir en conséquence…..

        J’aime

    1. @José Anderson
      Enfin un commentaire intelligent parmi cet enfumage insupportable d’incompréhensible logorrhée trollique à vomir qui pollue gravement ce blog depuis trop longtemps maintenant !?!…

      J’aime

  16. @ Marc Schnyder
    Vos propos sont parfaitement insultants et ne reposent sur aucune argumentation. C’est un peu la politique de la diabolisation pour éviter d’avoir à répondre sur le fond. Minable comme attitude !

    J’aime

    1. L’insulte vivante saurait-elle ce qu’est l’insulte ….. Sort de ce corps Nicolas !!! Il n’a d’ailleurs pas suffit plus de 10 minutes pour que vous mordiez à l’hameçon CQFD.. Le propre du troll est d’occuper le site autant que possible et de dire en gros n’importe quoi dans le but de polémiquer.

      A bon entendeur aux trolls coupeur de citron derrière leurs écrans..

      ps : Je ne perdrais désormais plus une seconde à lire vos commentaires et mettez en le plus possible pour votre discrédit.

      J’aime

      1. Et bien.moi je l’ai pas lu une seule ligne de vos calembredaines outrancières. Vous restez scotché dans l’insignifiant !

        J’aime

      2. 100% d’accord.
        Ces deux trolls yololo et tululala qui ne sont probablement qu’une personne commencent sérieusement à nous les briser. Pour autant qu’on puisse appeler ce genre de debile une personne.
        Pourquoi ne pas organiser un sondage et si 70% des sondés veulent qu’ils dégagent et bien qu’ils dégagent.
        Je rappelle qu’il nous est rappelé avant chaque Live que ceux qui manquent de respect seront exclus.
        Ces deux tarés ne cessent de traiter notre mécène sans qui nous n’existerions même plus d’oncle picsou et Senderos de coupe citron.
        Ce sont des propos insultants que l’on ne doit pas accepter..
        Ces deux abrutis n’aiment pas SFC et ne sont probablement jamais venus à un match.
        Ce sont des (ou un) troll qui ne cherchent qu’à pourrir la vie des autres.
        Qu’ils aillent voir un psy.

        J’aime

  17. Yololo,
    J’ai une petite DS3, elle marche comme une horloge suisse, j’en suis fort satisfait, mais, tout les jours je passe devant le garage Porsche au Gd. Saconnex, et là, je bave, je bave d’envie. Tu penses que la Fondation pourrait faire quelle que chose pour moi? Un petit geste quoi! Comment? Rien? Que dalle? Ahhhh…..,
    les gros salopards, qu’ils s’étouffent avec leur pognon!! T’as 100% raison.

    J’aime

  18. Voici un document dont certains chauvins des EdS seraient avisés de prendre connaissance. Après que chacun se fasse sa propre idée :
    « Fondation Hans Wilsdorf est une fondation privée de droit suisse, établie à Carouge (dans le canton de Genève). Elle est propriétaire exclusive du groupe d’horlogerie Rolex.(…)
    La Tribune de Genève consacre en 2018 une série aux dix acteurs les plus influents du canton de Genève, dont la fondation Wilsdorf : « C’est un mécène, certes, mais sa puissance financière, sa capacité à irriguer de ses dons le tissu social et culturel, ses investissements dans les infrastructures en font un acteur incontournable ». La fondation aurait un code de conduite : elle ne communique pas sur sa fortune, les montants alloués et leurs bénéficiaires. Dans le cadre de son enquête, le journaliste a entendu des personnes qui toutes ont souhaité garder l’anonymat. Certaines affirment que les sommes versées se montent à « au moins 100 millions de francs par année, voire peut-être 150 millions ». La fondation investit dans d’importants projets immobiliers, octroie des bourses d’études, soutient des associations actives dans le social, finance d’autres fondations spécialisées dans le désendettement ou l’insertion dans le monde du travail, soutient la culture et le sport (par exemple le Servette FC) –  »
    Fin de citation

    Si.la vérité dérange c’est que je ne me suis pas trompé de cible et que mon analyse est correcte!

    J’aime

  19. Cela commence à dégénérer grave, c’est affligeant.
    Obra, Julian, Princeigor et Consorts, je pense qu’il vous faut agir, car ici nous tombons aux pieds sous terre et la déontologie de votre blog n’est plus respectée.
    Vous mettez en garde avant chaque Live Chat sur les débordements dans les propos sur les joueurs, la direction, etc.
    J’estime que cela vaut pour le blog et je vous suggère d’agir pragmatique ment afin de pouvoir à nouveau converser entre gens raisonnables et intelligents. Les autres se reconnaîtront sans difficulté. Enfin, je l’espère pour eux.
    Bien à vous tous.
    Bertine

    J’aime

    1. Je vous donne raison. Mais à qui la faute si cette discussion a dégénéré. Les faits sont têtus et je me suis employé à les démontrer par l’argumentation, documentation à l’appui. Tout ce que j’ai reçu en retour ce sont des insultes gratuites ne reposant sur rien et complètement étrangères à la réalité.
      Évidemment j’ai égratigné le Directeur Sportif qui ne me semble pas à sa place et critiqué la politique du sponsor principal.Si ces acteurs essentiels de la vie du club ne sont ni critiquables ni attaquable, autant parler de la pluie et du beau temps.
      Je vais me mettre en retrait tout en attendant avec impatience le match contre le FCB. J’espère mon tromper sur la force de ce SFC mais j’en doute énormément.
      Je donne rendez-vous à lundi

      J’aime

      1. Emettre des critiques est un droit. Elles peuvent même être justifiées. Ce qui ne va pas du tout, c’est la forme. Trop directe, peu respectueuse, inadaptée.
        Ca ne donne pas envie de s’intéresser au fond, et cela vous botte en touche. Dommage.
        Ce serait presque à croire que vous espérez une défaite des grenat à Bâle pour vous donner raison.

        J’aime

      2. Ton problème est que tu ne comprends absolument rien de ce que tu lis… Tu vois que la Fondation distribué de grosses sommes d’argent donc tu imagines qu’elle peut doubler le budget du club sans effort… Sauf que ce n’est ni sa vocation ni son objectif… Si elle estime que d’autres projets qui ne t’intéressent pas, méritent autant voir plus qu’un club sportif c’est son droit le plus strict. Et apparemment c’est le cas… Donc sur ce sujet, tu es à côté de la plaque… On te le dit depuis longtemps mais tu persiste à sortir ânerie sur ânerie… Et sur tous les autres sujets concernant le club et son fonctionnement, tu es encore plus loin de la réalité d’un club professionnel. De foot ou de n’importe quoi d’autre. Il faut arrêter Football Manager et revenir dans la réalité, ça te fera du bien.

        J’aime

  20. Concernant, Nyakossi. Je ne discute pas la vente. Il faut être pragmatique.

    Je dis juste qu’il aurait pu avoir plus de temps de jeu. Et que de ne pas jouer ne te donne aucune envie de prolonger comme Imeri a pu le faire.

    Je lui souhaite beaucoup de réussite !

    Ce n’est pas parce que Clichy a fait une belle carrière que sa pensée est unique et universelle. Un club comme Servette ne peut pas avoir la même vision stratégique que des clubs de première ligue anglaise.

    J’aime

    1. Maintenant que le cas Nyakossi est bouclé, que faire avec Monteiro qui est sans doute aussi prometteur que Nyakossi ? Car son contrat arrive à échéance en 2023. Si Geiger ne le fait pas jouer, il est fort probable qu il ne prolonge pas son contrat et partira donc libre. D où l idée bizarre, selon moi,d avoir recruté Souare.

      J’aime

      1. @NF Tu voulais brader Imeri qui sortait d’un 1er tour incroyable au mercato d’hiver pour 3M ou 4M. A moins que tu sois médium, tu ne pouvais pas savoir qu’il allait faire une fin de championnat très moyenne à l’image de l’équipe…. Donc oui, à ce moment là, il ne fallait pas le vendre en dessous de 5M. De toute façon, le grand public ne connait que très rarement le vrai prix de vente. Surtout pour les clubs suisses.

        J’aime

      2. Non. Va relire la discussion. Je parlais de le laisser pour 5 millions. Tu m’avais répondu « heureusement que tu ne t’occupes pas des transferts ».

        Voilà. 5 millions ça aurait été cool. On aura entre 2 et 3 millions. Et il ne vaut pas plus.

        J’aime

    2. Mais on en revient à la question de base (à laquelle tu ne réponds pas)… Car jouer oui, certes, mais le seul qui pouvait lui laisser sa place c’est Vouilloz, ce pour éviter d’avoir une charnière centrale Vouilloz-Nyakossi. Ce qui voudrait dire qu’on a mis du temps à former Vouilloz, qu’il est en train de gagner ses galons de titulaire et que parce qu’un jeune de 18 ans arrive, il doit céder sa place ? Faudrait savoir ce que l’on veut …
      Clichy ne parle pas de vision stratégique, il parle développement et encadrement des jeunes, précisant notamment qu’il a fallu 4 saisons pour sortir Fodden (un exemple parmi tant d’autres). Il conviendrait de ne pas oublier qu’il n’y a pas que l’aspect terrain dans le développement, il y a aussi le mental, la force physique, l’abnégation, l’humilité, etc… C’est un tout. Et non, Clichy ne possède pas la pensée universelle, mais ce qui est certain c’est qu’il en connaît bien plus que moi sur le sujet (pour toi, je ne sais pas…).

      J’aime

      1. Je ne dis pas que Monteiro doit prendre la place de Vouilloz mais qu’il faut lui laisser de la place pour jouer des bouts de matchs de championnat et certains matchs de Coupe. On avait déjà 4 DC pour faire un tournus intéressant car l’enchaînement des matchs n’est pas fou en Suisse. A quoi ça sert d’avoir un Souare en plus? S’il est juste venu pour dépanner comme 5ème DC, ça me va très bien.

        Comment comparer le développement d’un Fodden à Monteiro?? Lors de son développement, Fodden s’entraînait avec les meilleures joueurs et entraîneurs du monde avec des installations au top. Tu m’étonnes qu’il a accepté de patienter si longtemps avant de pouvoir jouer. Tu penses qu’un Monteiro, qui est capitaine de sa sélection de jeune, va se satisfaire des ses conditions actuelles durant plusieurs années? A l’échéance de son contrat, il nous fera une Boris Johnson : Hasta la vista, baby. D’ailleurs, plusieurs clubs ont déjà des vues sur lui évidemment…

        J’aime

      2. Et si la venue de Souaré était prévu pour un renforcement de la seconde équipe ? Il y a une hiérarchie dans le poste de DC avec un trio qui sera celui qui sera privilégié : Vouilloz (qui doit maintenant franchir un palier de titulaire indiscutable afin de devenir le futur patron de la défense et qui pourra encadrer des jeunes) – Rouiller – Séverin. Ensuite, il est clair que Monteiro devrait venir compléter ce trio au vu de son potentiel, supérieur à celui de Souaré.
        Pour répondre à ta question, non Monteiro n’attendra pas des années. Mais tout comme Nyakossi, qu’il joue des bouts de match, des matches de coupe, qu’il soit titulaire, cela ne changera rien. Si le gamin a du talent et est dans le viseur des clubs européens, crois-moi que son agent va faire en sorte qu’il ne s’éternise pas au SFC et dans notre si attractif championnat suisse. C’est certes malheureux pour le club d’abord, mais tous les grands clubs ratissent large pour sortir ensuite quelques joueurs (avec un bon nombre de gamins qui resteront sur le bord de la route ayant grillé trop d’étapes).
        Là où tu ne me comprends peut-être pas, c’est que je ne dis pas que Monteiro (ou d’autres) ne doit pas jouer. Ce que je dis c’est que s’il est dans le viseur, il va partir quoique le SFC fasse, tout comme Nyakossi, c’est dans la logique des choses. Ce qu’il faut maintenant, c’est lui faire signer un contrat pro, afin de pouvoir dégager une somme de transfert, ce que le club a intelligemment fait avec Nyakossi. Après qu’on lui donne des bouts de match, des match de Coupe, oui pourquoi pas, mais ce serait dommage que ce soit au détriment de Vouilloz qui est en passe de s’affirmer comme notre futur pilier défensif.
        Se faire « piller » ses meilleurs joueurs, c’est le lot des « petits » pays du foot (Suisse, Danemark, Norvège, etc…) qui n’ont pas les moyens de conserver leurs meilleurs jeunes vu le niveau très moyen de leur championnat. Pour Monteiro, la question qu’on pourrait se poser, c’est de le faire jouer effectivement, mais dans un but d’augmenter sa valeur marchande (pour autant qu’il assure sur le terrain). Je n’ai pas la réponse ….

        J’aime

      3. Je ne pense pas que Souare est prévu pour la deuxième équipe, les renforts engagés pour les M21 ont fait l’objet d’une publication dans le site off et Souare a été annoncé de manière individuelle. Et surtout, une équipe M21 ne peut pas aligner plus de trois joueurs qui dépasse cette limite d’âge, avec Routis, Baron et Chaïbi le compte y est. Alors c’est tout à possible qu’il aille ponctuellement renforcé l’équipe en cas d’absences des trois précités,mais pour le moment, il est prévu avec la première, ça me semble assez clair.
        Quant à Monteiro, le cas me paraît assez simple : soit il accepte une prolongation de contrat, soit il la refuse, et dans ce cas, ça ne sert à rien de le faire jouer avec la première alors qu’il sera loin gratuitement dans un an. Et ceci, pour autant, qu’il possède un talent suffisant pour jouer en LNA bien sûr, même des bouts de match.

        J’aime

      4. D’après les différents commentaires, il a fait des bons matchs de préparation, alors à voir ce que ça donne sur le terrain avec des matchs qui comptent. Mais bon perso et comme déjà écrit, je m’attendais plutôt à voir débarquer un DC confirmé. Et pour le moment, je vois pas trop où ont été investi les 3 mio supplémentaires budgété pour cette saison. Le mercato n’étant pas fini, attendons de voir la suite.

        J’aime

      5. Petit rappel concernant les M21 : on ne peut aligner que 3 joueurs de plus de 21 ans dans notre équipe M21. Et on a déjà 2 défenseurs centraux qui ont plus de 21 ans (Routis et Baron) en plus de Chaïbi en attaque. Donc, je doute fort que Souaré ait été recruté pour les M21.

        Quant à Monteiro, outre le fait qu’il a devant lui les cas Imeri et Nyakossi, pourquoi signerait-il un contrat s’il n’a pas la perspective de jouer prochainement en SL ? Honnêtement, à sa place, je ne signe pas et je pars tenter ma chance à l’étranger à la fin du contrat. Et au pire, il y aura toujours St Gall pour me reprendre en Suisse. 😉

        Quand je dis qu’on ne sait pas gérer nos jeunes, en voilà un bel exemple.

        J’aime

      6. Tu as aussi des contre-exemples : un Vouilloz qui a gagné ses galons de titulaires, un Antunes a qui on confie les clés du milieu, un Imeri qui aura également gagné ses galons de titulaire. Bref, des jeunes qui ont su attendre leur heure et qui ont été mis dans le bain progressivement, même si ça a été particulièrement long pour Vouilloz je trouve.
        Maintenant, on a Behrami qui vient gratter du temps de jeu, Sawadogo avant lui, mais freiner par une blessure, Omeragic qui a eu droit à quelques départs. J’imagine que Camara va gentiment être intégré également cette saison et j’espère Dias aussi. On a aussi Samba qui est un tout jeune joueur en devenir.
        Je trouve que le bilan est pas si négatif au final.

        J’aime

      7. Vouilloz est titulaire, mais on n’a jamais entendu la moindre rumeur de départ le concernant. Imeri n’a pas confirmé sa 2e partie d’automne et n’intéresse pas grand monde, y compris à Noël au passage.

        Alors, quand tu es international portugais M17, que tu as déjà joué 2 matches avec les M18 portugais, tu dois probablement aspirer à plus qu’à devoir attendre tes 21 ans pour être titulaire en SL…

        Omeragic a aujourd’hui 20 ans… et 80 matchs de SL derrière lui (pas tous titulaires bien évidemment).

        Et quand tu vois que pour les M21 on arrive à recruter 2 « vieux » défenseurs centraux, ça donne une idée de la confiance qu’on accorde à Monteiro. S’il n’est pas prêt à avoir sa chance en 1ère ligue, il n’est pas près de voir la SL, surtout si on engage des Souaré qui entre dans la catégorie des espoirs qui ont échoué.

        J’aime

      8. Faut voir de nouveau quelle est la position de Monteiro pour son avenir. S’il a fait part de sa volonté de ne pas signer un nouveau contrat avec le club, je vois vraiment pas l’intérêt de le faire jouer alors qu’il est loin dans un an gratuitement et que le club doit aussi préparer l’avenir. S’il est prêt à signer ce contrat, alors je suis un peu près certain qu’il aura sa chance cette saison, Geiger ayant déjà dit dans un itw qu’il souhaitait lui donner du temps de jeu cette saison.

        J’aime

      9. Parce qu’il faut des rumeurs de départ pour titulariser un jeune ? au contraire, il faut construire sur ceux sur qui on peut compter sur le moyen-long terme. Et tant mieux si on peut en vendre régulièrement mais encore faut-il que ces jeunes jouent le jeu en signant les contrats proposés par le club, sinon on forme pour rien.

        J’aime

      10. Je n’ai pas dit qu’il fallait titulariser un joueur parce qu’il y a des rumeurs de départs. Je dis qu’aujourd’hui Monteiro peut faire le constat suivant :

        1. En M21, on ne semble pas beaucoup compter sur lui, puisqu’on a engagé 2 défenseurs d’expérience. Avec Henchoz et Cotting en plus, qui ont joué la saison passée, la place semble compliquée à prendre pour lui. Et encore plus pour la SL avec Souaré en prime, il a peu de débouchés visibles prochainement.

        2. S’il a envie de tenter sa chance à l’étranger, il a 2 écoles :
        a) celle de rester pour gagner sa place en SL. Or, que voit-il ? Il n’est jamais convoqué, il n’a même pas été surclassé l’an passé avec les M21. Il risque donc de devoir patienter avant d’avoir peut-être sa chance. Pour au final, arriver à quoi ? Intéresser pas grand monde comme Imeri et Vouilloz ?
        b) celle de tenter l’aventure à l’étranger très jeune en intégrant un centre de formation. Ca peut marcher, ça peut foirer. Mais au moins, il aura pu voir autre chose que la misère des installations de Balexert. Et en cas d’échec, il peut toujours revenir plus tard, comme d’autres.

        Il lui reste une année de contrat. La manière dont on va s’intéresser à lui ces prochaines semaines conditionneront probablement sa décision. Mais s’il n’a pas joué 1 minute d’ici octobre, il serait fou de signer un nouveau contrat chez nous. Parce que si faire jouer un jeune ayant dit qu’il voulait partir est effectivement une bêtise, s’il est encore en phase d’hésitation, c’est le moment où jamais de montrer qu’on compte sur lui.

        J’aime

      11. Bien d’accord et d’où l’importance de leur faire des plans de formation qui tiennent la route. Je pense qu’avec Lombardo à la tête de la formation ces dossiers sont gérés et Geiger semble vouloir quand même donner plus leur chance aux jeunes depuis quelques mois. Il a dit qu’il comptait donner plus de temps de jeu à Monteiro cette saison pour le tester, on verra ces prochaines semaines, s’il tient parole (et pour autant que ce dernier n’ait pas déjà signifier son prochain départ). Même constat pour Dias, Camara et le nouveau Samba qu’on leur donne du temps de jeu cette saison quand c’est possible, comme ça a été fait en deuxième partie de saison avec Berhami.

        J’aime

      12. Exactement. Et j’ai trouvé pertinente la remarque de Clichy sur le nombre excessif de jeunes qu’on veut intégrer. Autant en avoir 5 qui sortent du lot à des positions où il y aurait de la place et trouver un club de ChL pour les autres. Ca confirme un peu ce que je disais quelques mois plus tôt : on devrait avoir le courage de faire une sélection, de restreindre un peu le nombre de jeunes dans le contingent, mais par contre de vraiment essayer de les intégrer.

        C’est moche ce que je vais dire, mais j’aimerais bien qu’Oberlin soit out quelques semaines pour que Dias soit intégré et puisse glâner des minutes de jeu. Un gamin qui plante 5 fois en amical ne doit pas être ignoré, il me semble. Outre Vouillez et Antunes, j’aimerais bien qu’on ait 2 jeunes sur le banc (sans compter Omeragic). Une charnière Monteiro-Vouilloz 20 minutes face à Winterthour par exemple, ça ne me semble pas être un risque incroyable (pas dimanche bien sûr).

        J’aime

  21. @ Grenat DC
    Cela fait trois ans que le Directeur technique brille par ses mauvais recrutements et ses mauvaises décisions. Cela fait autant que le sponsor principal serré la vis à l’équipe et que les jeunes qui arrivent à maturité sont dans l’incapacité de montrer ce qu’ils savent faire. On préfère engager des joueurs dans l’impasse et en quête de réhabilitation au SFC pour relancer leur carrière. Cela fait trois ans que le niveau baisse et que rien ne change. Je veux bien y mettre les formes mais à un certain moment ça devient difficile.
    Les pauvres choux…

    J’aime

  22. Cela vole bien bas…La fondation qui a sauvé le Servette FC et le Genève Servette HC…n’est pas la fondation Wilsdorf…Ce sont des personnes de la finance Genevoise (banquiers, assureurs, SIG et entreprises).
    Elle évite les déficits des deux clubs…Les budgets sont établis en fonction des années précédentes…Pour le SFC c’est 6900 personnes pour chaque match soit 19 matchs à la Praille….soit environ 180 000 CHF par match pour le public et environ pour les loges 180000 CHF.plus la pub environ 500’00 pour la saison soit environ 7’500’000. La fondation met environ 10 millions par année pour seulement le SFC.
    Donc je comprends tout à fait que l’on ne se bouscule pas au portillon.
    Et si nous allons en Chalenge League….les jeunes ne vont pas rester (Guillemenot, Jankewich, Lungoyi…c’est une mauvaise solution comme certains critiques sur le site

    J’aime

    1. L’histoire semble se répéter. Ainsi donc à intervalles régulières, les donateurs sont comme toujours issus de la finance genevoise, à l’époque les banquiers privés, pour permettre à notre club de survivre. Ceci est une nouvelle très intéressante à recevoir dans le flot des infos très souvent opaques et contradictoires qui entourent le financement du SFC. La fondation, si on vous comprend bien, finance à hauteur de chf 10 mois par saison et ce chiffre reste invariable. Le SFC doit donc se débrouiller avec ca. Maintenant si les résultats ne suivent pas, absence par exemple d’un vrai buteur, un des piliers des recettes, les spectateurs, ira en s’effondrant. Ai-je bien compris ?

      J’aime

      1. Comme toujours tu n’as RIEN compris.

        Ce n’est pas parce que le propriétaire est milliardaire qu’il doit dépenser n’importe comment sa fortune.

        Apparemment, tu retiens volontiers les remarques agressives. Mais vraiment pas ce type de remarque.

        J’aime

      2. Ha Ha le petit troll Yololo .. combien de postes sur ce seul thème…15 ? Obra et Cie .. vous n’avez pas encore compris ?

        J’aime

  23. Deux petites remarques concernant Nyakossi et Monteiro. Pour le premier il est blessé cela est indiqué dans son transfert donc A.Geiger n’a pas pu l’aligner durant la période de préparation, Malgré son grand talent je doute qu’il puisse jouer rapidement en D1 française. Je pense qu’il a été très mal conseiller par son agent. pour Monteiro on voit qu’il est très souvent avec la selection portugaise donc difficile de l’aligner. Un moment donné il faut faire un choix donner la préférence à Servette ou à la selection.
    Une dernière remarque pour les yakafocons : si la somme de transfert de Nyakossi est juste env 2 mio d’euros imaginez le prix d’un butteur confirmé comme le réclament certains sur ce site

    J’aime

    1. Assez d’accord avec ton commentaire.

      Nyakossi, à mon sens, ne va pas s’éterniser dans la D1 voire D2 française. Ces joueurs là, très jeunes, sont la plupart du temps prêtés à d’autres clubs. Souvenez-vous de l’enfant gâté qui rêvait de jouer avec le Barça B et qui ronge inlassablement son frein chez les Brodeurs, après être passé par des clubs de seconde zone car le Barça n’en voulait de toute manière pas… D’ici deux, trois ans, Nyakossi sera de retour au pays, aura pris de la valeur et viendra garnir les rangs et/ou le banc d’un club chez nous qui a et fait du pognon, donc pas chez nous bien sûr.

      Pour Monteiro, c’est différent. Il semble très motivé par sa sélection et ses absences ne vont pas pousser Geiger à lui donner du temps de jeu. Encore un talent qui va se casser gratos, comme d’habitude.

      Quant à un avant-centre, en effet, c’est la denrée la plus rare donc la plus chère dans notre sport préféré. Il faut pas rêver non plus. Mais mon petit doigt me dit qu’il n’est pas exclu que l’on rapatrie un jour Ilyes Chaïbi de la Deux à la Une, avec ses 21 buts en 25 matches, je me suis même étonné de ne pas le voir directement avec la Une, car un buteur comme cela, on n’en a pas.

      A voir, donc.

      J’aime

      1. Moukoko avait aussi des grosses stats alors qu’il jouait au même niveau que Chaïbi et il ne c’est jamais imposé chez nous, alors qu’on jouait encore en LNB. Je n’ai jamais vu jouer Chaïbi, mais à priori le saut entre la N2 française et la LNA est grand, mais sait-on jamais effectivement.

        J’aime

      2. Je suis assez d’accord avec ton analyse mais je ne partage malheureusement pas ton enthousiasme pour Ilyes Chaibi.
        Si le projet de renforcer la Deux est bien présent, c’est très bien et je pense que Ilyes Chaibi y aura sa place …. mais pas plus.
        Certes, il a planté 21 buts en 25 matches … mais dans une division qui n’est pas du niveau de la Super League.
        J’espère me tromper 😉

        J’aime

      3. @ Bertine – après un bon café j’ai pigé donc je ne peux que conseiller d’en faire de même 😉

        J’aime

  24. Se tirer la bourre et s’engueuler sur ce forum est inutile….Pour moi a entendre ou plutôt à vous lire (très très souvent super intéressant et venant du coeur ) j’en conclu ceci:

    Faire jouer les jeunes prometteurs le plus souvent possible
    Motiver certains joueurs qui me semble-t-il doivent être meilleurs « je dis pas qu’ils sont mauvais » mais doivent êtres meilleurs et plus réguliers (Oberlin, Cespedes, Diallo, Antunes etc.) ou on les transferts ou les prêtent
    Si l’on doit choisir des joueurs pourquoi pas viser des joueurs venant de pays ou nous avons leurs compatriotes établit en Suisse
    Avoir une équipe avec 28 joueurs ?????
    Jouer a des heures plus « familiale et sympa »
    Savoir faire avec l’argent que l’on a
    Super ligue ou Challenge ligue le choix est vite fait combien de spectateurs en Challenge ligue?
    Remercier avec chaleur les Fondations et autres sponsors qui amène de l’argent années après années
    Genève ville internationale, mais avec des habitants pas forcement foot car étant dans une catégorie plutôt aisés
    Voir si le prix des places est a la mesure de ceux que l’on souhaite faire venir au stade

    Je pense que les querelles actuelles viennent du fait que le jeu du SFC et pas au top, j’en convient, car contre St-Gall but génialissime mais c’est un peu tout, on verra contre Bâle ce que cela donne, mais laissons le temps au temps et souhaitons que l’entraineur mette dans l’équipe de base des jeunes

    J’aime

  25. Lu sur OneFootball:
    « OGC Nice : la Fiorentina avance sur le dossier Imeri
    Cité dans le viseur de l’OGC Nice, Kastriot Imeri (milieu du Servette de Genève, 21 ans) se dirige vers une autre destination que la Ligue 1. Si l’on en croit notre spécialiste Mercato Ignazio Genuardi, le milieu aux 11 buts aux 26 matchs de Super League intéresse fortement la Fiorentina prête à débourser 4 M€ (bonus compris) pour le faire venir. Les discussions entre les deux parties se poursuivent, les dirigeants helvètes attendant un peu plus d’argent. »

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :