La Coupe suisse pour objectif ?

Le SFC va affronter une bonne équipe qui vaut certainement plus que la Promotion League 

Servette rencontre vendredi une équipe de première ligue promotion ambitieuse : les Nyonnais veulent monter cette saison en Challenge League avec leur nouvel entraîneur Christophe Caschili, ancien entraîneur de Vevey United qui bien le SFC pour l’avoir déjà affronté en Coupe de Suisse. A noter qu’il est suppléé par l’ancien servettien, le très apprécié Oliver Maric.

Christophe Caschili débarque au Stade Nyonnais sans pression, mais pas sans ambition

Nyon est d’ailleurs le repère d’un autre ancien servettien, notre Oscar Londono, qui s’occupe de la formation des jeunes. Sa super connaissance du football et son côté éducateur font des merveilles.

Faisons le tour de l’effectif des jaunes et noirs:

Puisque nous sommes dans les anciens servettiens, on retrouvera Nils Pédat, le gardien Guedes, le défenseur central Ivann Strohbach et l’arrière Luca Gazzetta . On reste dans le canton de Genève et on retrouve à l’attaque Dugourd, qui a flambé à Étoile Carouge et échoué à Xamax. A 26 ans, il voudrait réussir au stade et a brillé la saison dernière avec le grand buteur Bunjaku.

Bunjaku, 29 ans, a fini meilleur buteur de Promotion League la saison dernière avec 22 buts. Il est auteur d’un triplé le week-end dernier contre Baden!

L’attaque s’est aussi récemment renforcée. Libre de Saint Priest (national 2 française ou quatrième division) depuis fin juin, formé à Lyon, Moussa Djoumoi, international comorien, a posé ses valises sur les rives du Léman. Après trois saisons successives à Saint-Priest, l’attaquant international comorien débarque en Suisse pour passer un pallier.

Après trois saisons successives à Saint-Priest, l’attaquant international comorien débarque en Suisse du côté du Stade Nyonnais

En attaque, évolue depuis l’été dernier son compatriote Kassim Hadji. Lors de la dernière rencontre de la saison, l’international comorien avait inscrit son sixième but de la saison avec le Stade Nyonnais contre l’AC Bellinzone. Le stade Nyonnais a donc les moyens de faire souffrir le SFC avec son attaque.

Et la défense alors? La charnière centrale est souvent formée de Strohbach (jeune formé à Servette donc) et le très jeune prometteur Selmani (20 ans et formé au club). Sur la droite, on retrouve l’ancien servettien Gazzetta et sur la gauche l’expérimenté français Vumbi qui a joué au Portugal, en Belgique et en France.

Il y a beaucoup de natifs de notre canton de Genève dans l’effectif nyonnais, ce qui risque d’être une motivation supplémentaire pour ennuyer le SFC.

Servette et les rendez-vous manqués avec la coupe de Suisse 

Thoune a éliminé la saison dernière de tristes servettiens qui brillent rarement en coupe ces dernières années 

La saison dernière, nous avons piteusement été éliminés par Thoune en huitième de final. La saison précédente, c’était Saint Gall qui nous avait éliminé chez nous en demi-finale. Plus avant, ce fut GC, alors en Challenge League. Auparavant, ce furent les lucernois alors que SFC était en Challenge League (pour l’anecdote nous avons perdu au penalty sur un râté d’Antunes). En 2015 et 2017, c’est encore Lucerne qui nous a éliminé. Entre temps Breitenrain nous avait botté hors de la Coupe.

La dernière victoire en finale de Coupe remonte à plus de 20 ans. C’est dire si le SFC est plutôt nul dans cette épreuve.

Cette année sera-t-elle celle de ce Servette expérimental et inexpérimenté, mais talentueux ? A condition d’en avoir l’ambition dans le jeu…


Par Oscar Obradovic 

6 réflexions sur « La Coupe suisse pour objectif ? »

  1. J’aime pas cette compétition…..
    C’est le trophée du pauvre comme j’aime le nommer.
    Tu gagnes 5 matchs dont 3 à domicile si t’as de la chance au tirage et hop.. un trophée.
    Typiquement un trux pour le FC Sion 😉
    Mais bon, si on peut enfin gagner qqch à notre tour, why not !

    J’aime

  2. Le pire tirage au sort possible pour nous, surtout quand tu regardes les adversaires de nos rivaux en Super League. Match piège par excellence, et le risque d élimination est réel. Amusant ou affligeant de voir que Nyon semble avoir plus de potentiel offensif que SFC…

    J’aime

    1. Ne semble pas avoir plus de potentiel, A plus de potentiel !
      Le genre de match que l’on perdait les pieds pris dans le tapis en ChL a l’époque.
      Très mauvais tirage mais je veux y croire, même sans AC.

      J’aime

  3. Cela me sembke improbable, comment veux tu faire jouer un gars qui n’a pas ete convoqué avec les pros et qui n’est meme pas allé avec les 21.
    Cette gestion de joueur m’est incomprehensible.
    Ce match n’est pas facile du tout, et toi tu penses qu’il va jouer??? Si cela est le cas alors cette gestion est bizarre

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :