La parole à la famille Thiévent : Interview de deux supporters « grenats »

Nous vous proposons aujourd’hui de découvrir l’interview de deux supporters grenats, Renaud (36 ans) et Gérard (67 ans) sont de fidèles supporters du Servette FC depuis de très nombreuses années. Abonnements en poche depuis toujours, ils nous ont livré leurs réactions sur cette saison avant le match nous opposant à Bellinzone. Interview une bière à la main de deux « grenats de coeur ».

Interview de deux supporters grenats 

Julian Karembeu

Stade de Geneve le 23 septembre 2007

« Pour le moment, nous sommes très déçus »

Bonjour Messieurs, je vous remercie d’avoir accepté cet interview. J’aimerais revenir avec vous sur le début de saison du SFC. Que pensez-vous de la situation actuelle du club, de son classement et de sa politique de communication?

Gérard : Ce que je peux dire, c’est que pour le moment nous sommes très déçus des performances du Servette tant au niveau du classement que du jeu. On ne sent pas d’âme dans cette équipe, pas de shéma tactique, il n’y a pas assez de révolte dans l’adversité … c’est vraiment extrêmement décevant.

Mais pensez-vous que la faute en incombe uniquement à l’entraîneur ou que d’autres paramètres entrent en jeu?

Gérard : Je ne crois pas qu’il faille condamner uniquement l’entraîneur. Il y a naturellement de la part des joueurs une certaine nonchalance, un manque d’envie de vaincre.

« Les deux années après la faillite ont été bien gérées »

Mais êtes-vous toujours optimistes quant-à l’avenir du club, à sa pérénité et à un retour prochain en Super League?

Renaud : Optimiste … on y croit, mais ça ne veut pas dire que l’on est optimiste ! Mais cette année il faut changer quelque-chose car on sent que ça ne va pas. Les deux années qui ont suivies la faillite ont été bien gérées mais cette saison est pour le moment loupée … il faut espérer que cela change vite !

Une série de victoires pourrait relancer une dynamique positive …

Renaud : C’est sûr que lorsque les résultats suivent, c’est plus facile, et les victoires se construisent à force de travail … mais pour le moment on ne voit pas une grosse amélioration depuis le début de la saison, notamment tactiquement. De nouveaux joueurs sont arrivés et nous jouons moins bien que l’année passée …

Pourtant le budget a augmenté ?

Renaud : Oui, mais on sait que l’argent ne fait pas forcément le jeu … même si cela aide.

« Le soutien médiatique n’existe pas à Genève »

Comment percevez-vous le Servette aujourd’hui, quel image a-t-il pour les genevois que vous êtes ?

Gérard : Servette a communiqué en début de saison son ambition de viser les premières places même si pour l’heure cela ne se traduit pas positivement au niveau des résultats. Il faut dire que peu d’information ne parvient … la presse a bien relayé une vingtaine d’offres de repreneurs, mais comme le soutien médiatique ici à Genève n’existe pas … 

Justement, que penser de ces offres de reprise du club? Peut-on réellement imaginer que Monsieur Vinas va « lâcher » sa présidence?

Renaud : C’est difficile à dire. .. De plus les vingt-cinq offres citées dans la presse n’ont que très peu été commentées par la direction du club. Mais j’ose espérer qu’il y a encore des gens qui s’intéressent au Servette et qui ont la capacité et l’envie de s’investir pour le SFC car il ne faut pas que l’on devienne un club de quartier …

« Il n’y a pas de leader sur le terrain »

Au niveau sportif, êtes-vous satisfaits de la campagne de recrutement ? 

Gérard : Moi, je me demande où est passé l’argent d’Esteban! On nous avait promis des renforts de qualité pour viser la Super League et on se rend compte que ce n’est pas encore pour demain…Ce qui est décevant, c’est qu’il n’y a personne (mis-à-part Londono) qui est capable de bouger l’équipe, de changer la physionomie d’un match rien que par l’influence qu’il peut apporter sur ses coéquipiers. C’est une personnalité de ce type là qui manque le plus au SFC actellement sur le terrain…

Et que penser de l’arrivée de Lonfat ? Peut-il être l’homme de la situation ?

Renaud : J’aime beaucoup l’homme ! Il me reste de magnifiques souvenirs de l’époque avec Fournier et Durix…mais des demi-défensifs on en a déjà pas mal dans l’effectif. Le charisme à la Londono, c’est ce qui nous manque le plus et je ne suis pas certain que Lonfat puisse apporter un vrai plus de ce côté-ci. J’espère simplement qu’il amènera son expérience et que le Servette s’en trouvera bonnifié, mais c’est très bien pour nos jeunes joueurs qu’il soit là car c’est un compétiteur qui a l’expérience du haut-niveau…On jugera sur pièce !

Messieurs, je vous remercie de m’avoir accordé un peu de votre temps, bon match!

Une réflexion sur « La parole à la famille Thiévent : Interview de deux supporters « grenats » »

  1. salut,tout le staff du SFC .moi j’ai bien aime le SFC et je veux mettre mes nouvelles competance aux service de SFC.j’ai meme envoyer un courier dans lequel se trouve mon CV et quelque extrais de journal ecrite.et sachier que chaque club a souvant des probleme mais c’est pas mal.je suis un ailier qui joue au bien de la gauche que de la droite et tres rapide et je joie presentement la D1 au burkina faso avec mon nouveau club AS SONABEL car mon club initial etait USY.merci et j’attent votre signal.mon contact 0022676730408 ou 0022670090187.bonne saison 2007-2008 au SFC.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :