La saison au crible – Challenge League

La Challenge League est devenue notre pain quotidien depuis deux saisons. Comme l’avait si bien exprimé le fan du Lausanne Sport Yves Martin lors de l’interview d’avant derby, peut-être, nous Genevois, avions besoin de ce purgatoire pour retrouver la notion des vraies valeurs. Ce quotidien 2007-2008 de la challenge League en relief sur les Enfants du Servette.

Le Promu ou la honte selon la SFL: FC Vaduz

Après 7 années d’échec et un investissement avoisinant 5 millions CHF cette année, le FC Vaduz réussit enfin à voler une place en Super League à une équipe Suisse. L’année dernière, ils avaient fini à 32 points du promu Xamax  ce qui nous laisse quelques espoirs au vu de nos performances actuelles. Avec une moyenne de 1’200 spectateurs (incluant un suspect record de 4’500 spectateurs dans la finale contre Bellinzone) malgré les premiers rôles joués en Challenge League et des mercenaires venus touchés le pactole dans la ville la plus ennuyeuse d’Europe, le FC Vaduz touche le Graal pour notre plus grande indignation. Il ne faut cependant pas oublier que ce sont les Présidents des clubs de Super et Challenge Leagues qui ont acceptés cette intrusion Liechtensteinoise.

L’obscurité (obscuratisme!) régnant autour de cette présence de Vaduz dans notre championnat, le statut fiscal dont pourrait bénéficier les joueurs de Vaduz et la place permanente en Coupe UEFA que le Lichstenstein (donc Vaduz) se voit octroyer chaque année rajoutent à l’intensité de ce scandale. Bonne nouvelle cependant, ils ne nous feront pas de compétition déloyale l’année prochaine!

Image Keystone: Les auteurs du holdup de la montée en Superleague

Le barragiste ou l’éternel second?: AC Bellinzona

Certaines équipes semblent vouées aux seconds rôles. Barragiste l’année dernière et renvoyé à ses devoirs par Aarau, finaliste de la coupe cette année et battu par le Fc Basel, Bellizone a décroché l’immense privilège de défier le FC St Gall pour la montée en Superleague. Malgré la perte de ses attaquants (Ianu 19 buts et Adeshina 13 buts) au début de la saison et le départ de joueurs majeurs, le AC Bellinzone a su reconstruire une équipe compétitive grâce notamment à sa filière italienne. Paradoxalement, l’équipe s’est écroulée depuis la finale de la Swisscup pour perdre la première place lors de la 28ème journée. Les matchs de barrage contre St Gall promettent d’être meurtriers.

Image Swiss Cup: L’atterrissage catastrophique de l’AC Bellinzone après la finale perdue contre le FC Basel c printemps

Les cancres de la Challenge League: SC Cham, FC Chiasso, SC Kriens et SR Delemont

Cette saison était la saison de tous les dangers pour le ventre mou du championnat puisque 4 équipes devaient descendre en 1ère Ligue suite au redimensionnement prévu à 16 équipes en Challenge League pour la saison prochaine. Si le SC Cham était déjà relégué avant même le début de la saison au vue du manque d’ambitions et de volonté de rester en challenge League, la descente du FC Chiasso est un évènement. Certes, le FC Chiasso a subi une véritable hémorragie avec pas moins de 22 départs à la fin de la saison dernière mais un accord de coopération avec le FC Sion était censé permettre la reconstruction d’une équipe compétitive selon le Président Grassi. Mais après un premier tour catastrophique avec 9 points en 18 matchs, Chiasso n’a jamais pu rattraper son retard malgré les 24 points engrangés au deuxième tour. Les 2 autres recalés que sont Kriens et Delémont ont toujours flirté avec la barre tout au long de la saison pour fléchir dans le dernier match puisqu’il y avait encore 4 prétendants à la descente avant le dernier match de la saison. Le SC Kriens est la grande mauvaise surprise de la saison puisqu’il jouait la montée il y a à peine une année (où il avait complètement craqué à la fin de  la saison pour se faire doubler par Bellinzone dans les derniers matchs). La perte de ses attaquants Piu et Schneuwly, auteurs de 9 buts chacun la saison dernière lui a été fatale. Le SR Delémont avait échappé de justesse à la descente l’année dernière après être remonté en Challenge League mais n’a pas pu résister cette année avec son tout petit budget. Dire que le SR Delémont était en Super League avec Lausanne et Servette en 1999-2000…

Image siteweb SRD: Les Jurassiens du SR Delémont, dépités par leur échec dans la course au maintien à Concordia Bale

 

Les bonnes nouvelles ou surprises : Lausanne Sport et FC Gossau

Nos amis Lausannois se sont sauvés lors de la dernière journée grâce à leur victoire in extremis 2-0 sur Yverdon Sport. C’est une très bonne nouvelle pour les amoureux du foot que nous sommes. Thierry Cotting (un Genevois !!!) a réussi son pari de refaire passer et maintenir au dessus la barre des Lausannois que l’on voyait très mal en point puisqu’à 4 points au dessous du maintien lors de la 23ème journée. Cette jeune équipe pourrait certainement donner quelques surprises la saison prochaine si les dirigeants lausannois arrivent à garder quelques talents comme les jeunes Pasche et Basha.

Image LS: Alexandre Pasche: 17 ans et bourré de talents

L’autre bonne surprise vient de Gossau qui a fait un deuxième tour exceptionnel avec 26 points engrangés en 18 rencontres (versus 17 points au premier tour). Le renfort de quelques vieux routiers  a suffit à créer une équipe homogène et généreuse avec l’équipe qui avait assuré une surprenante montée au dépend d’UGS la saison passée.

Les déceptions parmi les survivants

Le FC Schaffhausen de notre grand ami Schaellibaum n’a pas tenu les promesses que l’on est en droit d’attendre d’un relégué. La sanction est d’ailleurs tombée pour Marco dont le contrat n’a pas été renouvelé. Le FC Schaffhausen restera un dangereux concurrent à la montée l’année prochaine.

Image Keystone: Marco Schaellibaum continue son apprentissage du dur métier d’entraineur « fusible »

La dernière déception reste, malheureusement, notre Servette version Vinas-Aeby. Cette équipe soit-disant taillée pour la montée nous a déçu de A jusqu’à X (pour ne pas dire Z) cette saison autant dans le jeu que dans l’esprit. 

 

 

Les enfants du Servette vous reviendront sur ce sujet dans les prochains articles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :