Zuberbühler: Le renfort qu’il nous faut !!!!!

L’ ex-grand gardien de la Nati serait un recrutement de choix pour renforcer la politique sportive et commerciale du Servette FC. A l’heure où la remontée devient l’objectif numéro un, l’esprit de conquête est le premier recrutement à effectuer. Espérons que ce transfert se concrétise dans les plus brefs délais !

photo: zubi1.ch

Dans sa quête de séduction des fortunes du canton ainsi que du public, Pascal Zuberbühler peut jouer un rôle très important grâce à sa notoriété. Il n’y pas de miracles, Servette doit maintenant faire évoluer des stars pour entreprendre son opération séduction.

Zubi est un grand gardien, un leader et un personnage attachant qui dispose d’une grande notoriété sur le plan national. Il augmenterait de façon significative la visibilité médiatique du club et l’attrait des packages « VIP » d’avant et après-match (en cours de réinstauration paraît-il). Beaucoup de jeunes rêveraient de le voir évoluer et de lui faire signer un autographe!! Le professionnel qu’il est se pliera certainement à des opérations séductions dans les écoles et les équipes juniors où le pédagogique pourrait s’allier au prestige.

Sur le plan sportif également son engagement coule de source. Il est meilleur que la majorité des gardiens de LNA et LNB et cela même si il n’a jamais été un titulaire indiscutable de la Nati aux yeux de beaucoup de monde. De plus, Marques peine à franchir des paliers supplémentaires (pourtant il en a les capacités) alors s’entraîner quotidiennement avec un gardien expérimenté qui a brillé en champions league et à la coupe du monde n’a pas de prix, même si cela doit le confiner un certain temps au banc.

Enfin, sur le plan humain, Servette manque de leaders, de joueurs capables de déclencher une révolte et d’amener de la sérénité. Pascal Zuberbühler est de ceux là. Il a laissé une bonne image dans tous les clubs au sein desquels il a évolué et il en serait de même à Genève. L’idéal serait même de lui offrir une reconversion au sein du club afin que son apport ne soit pas de trop courte durée.

Pour mettre en œuvre cette politique de séduction des entreprises et du public genevois, il faut évoluer dans le monde du glamour et de l’évènementiel (les milieux de la gestion de fortune et du luxe sont représentés à Genève, beaucoup moins les fabriques de pneus). Pascal Zuberbühler serait un premier pas, mais il doit être suivi par d’autres. Les arrivées de Gérard Castella et de Patrick Müller iraient dans la même direction. Ce sont des personnalités suisses, des « stars » avec de la notoriété et des qualités médiatiques et évidemment sportives, mais sans les à-côtés que peuvent avoir d’autres joueurs.

La touche finale serait d’entourer quelques personnalités suisses à une pointure d’envergure internationale comme l’avaient été Karembeu ou Rummenige dans le passé. De préférence avec une femme également célèbre… On aura peut être enfin de nouveau le droit de rêver!!!!!

Martin Eriksen

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :