Les « artistes » brésiliens enfin de retour au Servette?

Il y a eu Sonny Anderson. Il y a eu José Sinval. Il y a eu Canil Renato. Il y en a eu d’autres, mais ces trois là sont à jamais gravé dans le coeur des supporters servettiens. Le Brésil est de retour au SFC, alors, est-ce que Eudis, De Azevedo et Bastos feront honneur à leurs illustres prédécesseurs?

Premier match, premier raté

Le Servette FC s’en allait rendre visite au FC Bulle pour le premier match du championnat 1992-1993. Beaucoup de supporters servettiens avaient fait le déplacement du la Gruyère pour observer le trio brésilien. Mais il faut bien admettre que ce jour là, les brésiliens étaient du côté fribourgeois, les « rouge » nouvellement promu se battant comme des morts de fin lors de cette rencontre. 1 er match, première défaite genevoise et premier pétard mouillé de la saison! Les supporters servettiens ne repartiront pas vraiment rassuré du stade de Bouleyres…même si le nouvel attaquant servettien Anderson se sera illustré lors de cette rencontre.

Servette se reprend

Les grenat, qui sont exilés du côté de la Fontenette de Carouge suite à la réfection de la pelouse des Charmilles, va très vite rassurer ses supporters. Servette disputera 4 matchs dans l’antre des Stelliens et remportera 4 victoires probantes, en jouant à la « brésilienne »… Sinval affole les défenses, Renato organise le jeu et Anderson marque à chaque sortie! Le trio offensif servettien commence à faire peur à tout le monde. La machine est lancée!

Retour au Charmilles

Si mes souvenirs sont bons, c’est lors du match contre le Lausanne-Sports que Servette retrouve « ses » Charmilles. Et lors de ce match, Anderson gratifiera le public du plus beau but du championnat : il reprenait un très bon centre venu de la droite par une détente phénoménale et plaçait le ballon dans la lucarne du gardien lausannois. Du grand Servette, la légende Sonny Anderson était en marche!

Le revers du premier match était oublié, Servette décrochera même la 3 ème place du championnat en fin de saison et se qualifiera par la même occasion pour la Coupe de l’UEFA. Le trio brésilien faisait merveille et enchantait le public des Charmilles…

Servette-Bordeaux

Les grenats feront une grande saison 93-94. Ils croiseront le fer avec les Girondins de Bordeaux lors de la Coupe d’Europe. Défaite 2-1 au match aller à Chabens-Delmas malgré un rush fantastique d’Anderson qui marquera le seul but grenat. La planète foot venait de découvrir Sonny et n’allait pas tarder à nous l’enlever… Et c’est Bernard Tapis qui raflera la mise, « Nanard » ayant flairé le bon coup. Le trdent offensif était alors amputé de son élément le plus percutant…

Servette Champion!

Anderson prenait donc la direction de l’OM…mais cela n’empêchait pas les servettiens de fêter un 16 ème titre de Champion Suisse! Neuville se révéla comme un poison pour les défenses et Grassi comme le buteur pivot de l’attaque genevoise. Victoire 1-4 au Wankdorf et soirée de liesse au stade des Charmilles pour le retour des joueurs! C’était le bon vieux temps…

Et maintenant?

La belle époque de la samba Brésilienne est-elle révolue du côté du SFC? Peut-être pas! Servette peut, semble-t-il, à nouveau compter sur un trio brésilien de qualité. Eudis semble avoir enfin (!) retrouvé toutes les qualités qui en avait fait un titulaire indiscutable dans les rangs du champion zürichois. De Azevedo a fait un match sobre et a été très combatif lors du match de reprise, Et Bastos? Il a tout simplement affiché en l’espace de 30 minutes de qualités largement au-dessus de la moyenne.

Il est aujourd’hui trop tôt pour dire si la samba est de retour à Genève, mais notre petit doigt nous dit que l’on ne va pas s’ennuyer du côté de la Praille ces prochains mois… Nos adversaires pourraient bien en faire les frais pour le plus grand plaisir des supporters servettiens…

Julian Karembeu

6 réflexions sur « Les « artistes » brésiliens enfin de retour au Servette? »

  1. J’étais en train de me dire que s’il y’avait des articles aussi intéressants régulièrement dans la TdG on doublerait le nombre de spectateurs…
    Bravo aux EdS !

    J’aime

  2. Bravo pour votre article.
    Je pense que pour bien jouer, les Brésiliens ont besoin d’être en confiance, avec des articles comme celui là et un public derrière eux, ils vont se libérer et jouer encore mieux à chaque match.
    Merci encore pour votre site et la qualité de vos articles.

    J’aime

  3. Ah ouai, il m’a fait du bien cet article 🙂
    et je dirais aussi qu’il ne manque plusque 2 ou 3 Suisse-Allemand sur le terrain et ce sera « parfait ».
    Merci aux EDS

    J’aime

  4. C’était vraiment une magnifique période avec un SFC joyeux, généreux et très proche de ses supporters.

    Et un SFC redouté et craint dans toute la Suisse…

    Musique du passé, musique d’avenir ?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :