Edito: Lettre à Eudi Silva de Souza

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je n’arrive pas à me résoudre que notre numéro 27 n’est plus! Pourquoi un joueur qui nous a tant apporté ne serait plus capable d’enchaîner un dribble et un tir cadré ? Seul Eudis a la réponse au mal qui le ronge, mais nous voulions lui dire qu’il n’est pas trop tard.


Photo Site Officiel Servette FC – Montage EdS

La montée en puissance

Le retour de Gérard Castella fut bref mais assez long pour permettre l’arrivée d’Eudis à l’hiver 2009. Un attaquant dont le talent n’avait pas échappé au nouvel entraineur de l’ASF. Les débuts ont pourtant été très difficiles pour notre Brésilien dans une équipe à la dérive. Déjà là Eudis a montré qu’il avait besoin de sérénité pour réussir. Le renouveau d’Eudis est arrivé en même temps que le retour aux affaires du Servette FC et cette impressionnante série de victoire avec Joao Alves. Le numéro 27 nous a tellement éblouis que nous nous sommes mis à rêver avec la présence de 3 brésiliens au grand talent avec Eudis, Bastos et De Azevedo ( https://enfantsduservette.ch/2010/02/24/les-artistes-bresiliens-enfin-de-retour-au-servette/ ).

Servette et Eudis ou Eudis et Servette?

Les ambitions du club avant le début de la saison étaient intrinsèquement liées aux performances de son attaquant vedette. Les EDS soulignaient déjà à l’époque l’importance d’avoir un Eudis au top pour briller ( https://enfantsduservette.ch/2010/06/10/eudis-est-definitivement-servettien/ ). Un Eudis en forme grâce à un Servette efficace ou un Servette en forme grâce à un Eudis efficace. L’éternelle histoire de la poule et de l’oeuf. Mais se poser la question, c’est déjà trouver une partie de la réponse. Servette ne peut pas se passer de l’efficacité de son numéro 27. L’inverse est aussi vrai. Cette constatation ne vise pas à accabler notre attaquant qui porte déjà trop le poids de son mal intérieur sur ses épaules aujourd’hui. Mais sa difficulté à courir, son incapacité à dribbler, son absence de confiance pour tirer, c’est la description d’un autre joueur. Pas celle d’Eudi Silva de Souza que nous connaissons tous.

Retrouver ses valeurs

Eudis n’est pas né dans les beaux quartiers de Rio ou de Sao Paulo. Les difficultés de la vie, la peur du lendemain, le combat pour survivre, il les a déjà pratiqués lors des premières années de sa vie. Eudi Silva de Souza a montré très tôt des talents de footballeur. Ce talent lui a donné la chance de partir loin pour découvrir d’autres horizons. S’il est difficile de vivre loin de sa famille et de ses racines, l’exile apporte une autre dimension à la vie d’un homme. L’argent et la célébrité ne rendent pas heureux. C’est Eudis lui même qui nous le disait en septembre dernier ( https://enfantsduservette.ch/2010/09/13/eudislargent-et-la-celebrite-ne-rendent-forcement-pas-heureux-fama-e-dinheiro-nao-trazem-a-felicidade/ ). Mais là on ne parle pas de célébrité. On parle d’argent pour nourrir sa famille. On parle de valeur pour les gens qui nous font (ont fait) confiance. On parle de fierté pour un footballeur avec un immense talent. Tout cela n’a pas disparu, Eudis. C’est en toi. Prêt à ressurgir!

Todos com Eudis!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Laissez vous commentaires à Eudis. Il en a besoin

Par Oscar Obradovic

27 réflexions sur « Edito: Lettre à Eudi Silva de Souza »

  1. Moi je suis sûr qu’Eudis va revenir. Les grands joueurs reviennent toujours. Rappelez vous ce but inter-galactique contre le LS! On t’aime Eudis!!!!!

    J’aime

    1. c’est justement le problème quand il marque c’est toujours des buts intergalactique, et malheureusement se sont des buts magnifique à voir mais aussi très rare. Jamais ou rarement il marque quand il est dans les 16 mètres

      J’aime

    1. Moi aussi j’aime Eudis et je ne pouvais pas passer ma soirée sans lui dire qu’il doit s’accrocher et remonter la pente. Pour lui, pour ses enfants, sa femme, son frère Robson et tous les gens qui n’ont pas cessé de le soutenir.

      J’aime

  2. Grande Eudi, ai Força… Tenho a certeza que logo logo vce vai tar ai fazendo golo..muito golo…muita gente te esta apoiando.
    Volta logo em forma..
    Fique bem.
    Carminha

    J’aime

  3. Je n’écris pas souvent sur les blogs mais là je veux souhaiter bonne chance à un attaquant dont le talent m’a toujours impressionné. Bonne chance Eudis!!!!

    J’aime

  4. Força Eudis!!!

    On croit en toi!!! 🙂

    Les moments difficiles, c’est la vie… ils viennent mais ils passent aussi. Parfois il faut tenir ferme. Je suis sûre que ton passage vide aura bientôt une fin – et tu marqueras beaucoup de buts pour nos, allez Servette!!!

    A gente ta com voce!!!

    J’aime

  5. Eudis,
    Courage, j’ai pleine confiance en toi. Je suis sûre que tu vas revenir plus fort qu’avant. Tu l’as toujours fait même après une grosse blessure.
    Amitié à toi et à Flavia

    J’aime

  6. Pas facile d’être un attaquant! Demandes à ton collègue Esteban qui n’a pas la saison de ses rêves non plus. Accroches toi Eudis. On croit en toi.

    J’aime

  7. Eudis, comme l’écrit Obradovic, il n’y a que toi qui peut te sortir du trou. Nous on sera là pour t’encourager. Boa sorte!

    J’aime

  8. Oulala vous avez presque réussi a me faire sortir une larme avec votre article… C’est quoi cette déclaration d’amour?! Qu’il mouille le maillot du SFC et qu’il montre qu’il en veut déjà. Sa évitera les articles à l’eau de rose !

    J’aime

      1. On n’est pas dans une histoire de mouillage de maillot ni de compétition avec Goran. On a tous intérêt à avoir un Eudis flamboyant. C’est d’ailleurs en partie pour cela que l’on va rester une année de plus en Challenge League.

        J’aime

      2. Y a pas de compétition avec Goran Ca c est clair ! On va tous dans la même direction. Par contre mouiller le maillot oui ! Ce gars ne donne pas l’impression d’ en vouloir ces derniers temps et Ca je n’aime pas! Si au moins il donnerai tout OK, on lui pardonne mais la… Enfin a vous de jugez…

        J’aime

      1. Mais oui vous avez raison les EDS. Je sais pas si on voit les mêmes matchs mais Eudis il faut arrêter de le caresser dans le sens du poil et lui trouver des excuses. Quand un joueur n’est pas bon il faut le dire! Et oui c’est une question de mouiller le maillot, de tout donner Parce que les derniers matchs avec Eudis, y compris les matchs de préparation on n’avait pas l’impression qu’ il en voulait c’est tout. Il croyait que sa place était aquise. Et ce reposait sur une pseudo réputation que certains supporters grenat lui faisait. Quand Ca va pas faut le dire!

        J’aime

  9. On est tous derrière eudis!!! tous!!!! mais le probleme c’est que si il est pas en forme mentalement ou physiquement, alors il faut prendre les bonnes décision le foot c’est pas l’aide social il faut s’arracher et montrer qu’on en veut qu’on veut être le meilleur sinon tu peut aller faire du foot en veterant!!! Parce que dans les rang du Sfc il y a certain joueurs qui on c »est esprit du figting spirit qui fait la différence entre ceux qui en veulent plus et ceux qui se contente de se qu’ils ont….! Bref allez les grenats!!!!

    J’aime

  10. Bien sûr qu’Eudis va revenir. Et je suis sûr qu’il en est lui-même conscient. Une non-convocation contre Lugano alors que le joueur n’est au top ni moralement ni physiquement ça n’a rien d’une catastrophe et c’est même plutôt normal. Et avec un entraîneur qui fait énormément tourner son effectif Eudis aura l’occasion de revenir. Je ne serais pas surpris de le voir convoqué contre Winterthur déjà…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :