Coup de gueule : Arnaud, Jean-Antoine, faut arrêter de déconner!

Gygax, Jean-Mich, Challandes et Kusunga : le foot romand est tellement bien représenté du côté de la Tribune de Genève. Quel altruisme pour la Romandie dans son entier! A croire qu’il n’y a pas d’actualité du côté du foot genevois…

Faudrait voir pour arrêter de bran(bip)er le mamouth!

Je sais, je sais. On va encore me dire que je me « pleins » du manque de soutien de la TG envers le SFC. Mais franchement y en a plus que marre! Un article sur le sympatoche Jean-Mich, je veux bien. Il est g’nevois donc cela peut intéresser les lecteurs. Un article sur le départ de Kusunga à Bâle qui dira de toute façon que là-bas c’est mieux que chez nous, on a l’habitude… Mais un article sur Challandes pour parler du FC Sion et un autre sur Gygax pour ses deux buts du week-end, je crois qu’il faut quand même arrêter de se foutre de la gueule du monde!

Y a-t-il tellement peu à dire du côté du SFC (on en est la preuve…) que nos pseudos journaleux de boulevard sont obligés d’aller voir les autres clubs pour donner de la lecture aux g’nevois? Arnaud, Jean-Antoine, Daniel et les autres, n’avez vous pas encore compris qu’on s’en tape comme de l’an 40 des autres gnolus de Super League? Ne croyez-vous pas qu’il serait temps qu’un vrai soutien populaire, (je ne parle pas de soutien aveugle envers les dirigeants, mais de traiter l’actualité du SFC quotidiennement) se mette en place? Etes-vous patenaire du Servette FC ou du casino de Saxon? Pouvez-vous imaginer qu’un minimum de couverture médiatique permettrait au club de toucher un public encore plus large? Il me semble que les articles précédemment énumérés auraient pu être largement remplacés par des interviews des nouveaux joueurs servettiens, par une rencontre traitant de l’intégration de nos deux jeunes portugais à Genève, par l’arrivée des suisses allemands en Romandie, ou alors simplement par un article sur notre excellent capitaine Pizzinat. De la matière il y en a, il faut simplement aller la chercher. C’est ce que nous faisons aux EdS jours après jours pour combler les lacunes des médias genevois…

L’exemple Kusunga

Aujourd’hui, un article est consacré dans la TG à notre ancien joueur parti au FC Bâle. Si cela peut bien entendu avoir un lien avec le SFC vu les nombreuses saisons passées au club par Genserix, nous ne pouvons que déplorer la façon dont cet article est utilisé. A-t-il pour but d’informer le lecteur sur la nouvelle vie du joueur ou de créer un article polémique vis-à-vis du Servette FC? Le simple fait de titrer sur la première page du journal « Genserix Kusunga choqué par les propos de Pishyar » montre bien que la TG n’utilise le SFC que dans la polémique. C’est tellement plus simple et racoleur…et cela fait vendre. Petit, tout simplement.

Ailleurs, c’est comment?

Wohlen (Wohler Anzeiger), Thoune, Vaduz (Volksblatt), Xamax (Arcinfo) et bien d’autres reçoivent plus de soutien de leurs presses locales que le Servette FC… Pourtant leurs renommées, leurs histoires (pas Xamax bien sûr!) ou leurs palmarès sont proches du néant en comparaison de ce que représente le SFC… Il serait donc temps que nos glandeurs de la Tribune de Genève se bougent un peu les fesses car il font franchement « la peine » vis-à-vis de leurs collègues. Et pendant ce temps là, le premier transfert du GSHC est largement relayé dans la TG… Genève, parent pauvre du journalisme? Prouvez-nous le contraire.

Julian Karembeu

17 réflexions sur « Coup de gueule : Arnaud, Jean-Antoine, faut arrêter de déconner! »

  1. Mais la TG n’a pas vocation d’être l’organe promotionnel du club. Elle traite les sujets qu’elle souhaite et de la manière qu’elle veut.
    La presse papier est OBLIGEE de faire des Unes et des titres accrocheur pour SURVIVRE. Il suffit d’aller sur les sites tdg.ch ou lematin.ch pour voir quels sont les articles les plus lus et les plus commentés. ce sont les faits divers et les rumeurs people et non les articles de fond et les enquêtes fouillées.

    J’aime

  2. Effectivement je rejoins votre point de vue, le journalisme c’est aussi sortir du bureau aller à Balexert et faire une interview d’un de nos nouveaux joueurs. Demander à nos nouvelles recrues Suisses allemandes si elles s’intégrent bien à Genève, poser des questions. Informer les gens quoi. Faire du sensationnel ça c’est bon on a donné ces dernières années. Mon abo à la TDG est résilié depuis plus d’une année. Ai promis de me réabonner le jour ou ils seraient un peu plus objectif. Crois que je devrais attendre encore un peu. Espère me tromper, le journal du matin me manque un peu 😉

    J’aime

  3. C’est désormais officiel, ce journal est un fiasco.
    En Italie, les meilleurs journalistes finissent à la Gazzetta dello sport, à Genève, c’est l’inverse.

    Rendez-nous la Suisse !!!!!

    J’aime

  4. Bien sûr que la TDG n’a pas vocation à supporter le club les yeux fermés mais il y a une marge entre l’ignorance et les attaques, et le soutien légitime. Servette a fait un deuxième tour extraordinaire et commence par une victoire contre Vaduz. 2 jours après on nous pond un article comme quoi c’est de l’amateurisme au Servette par rapport au grand FC Novartis. Vous trouvez cela juste?

    J’aime

  5. La TdG est proche du néant, dans tous les domaines d’ailleurs. Le mieux est d’ajouter à nos critiques légitimes un boycotte de tous les instants. Il ne me semble par contre pas possible d’apprendre à DV et compagnie un métier qui nécessite des compétences et une volonté qu’ils n’ont absolument pas.

    Quant à ta façon de voir les choses, Karadis, je ne la partage absolument pas, d’une part car c’est oublier que le journalisme n’a pas pour vocation unique de faire du sensationnel au détriment de la qualité, et que d’autre part, en l’absence de concurrence un tant soit peu présentable à Genève, ce que nous déplorons naturellement tous, la TdG n’a absolument aucune « obligation » de faire de tels articles pour « survivre ».

    J’aime

  6. Il me semble qu’il y a 4 mois que la TDG critiquait le faite que Magic etait « omni present » dans le club, meme trop pour les affaires footballistics!!! Et maintenant ils changent d’avis en glissant qu’il n’est pas assez present!
    Si M Pishyar aurait ete PEU present a la tete du club, les Roses de Danone auraient ete en train de nous detruire la pelouse pour nos matches a la Praille!

    J’aime

  7. Arrêtez de polémiquer…C’est exactement ce que ces fouteurs de merde de pisse-copies souhaitent en montant en épingle tout ce qui peut nuire a l’image du Servette qu’ils ne peuvent pas blairer pour des raisons qui m’échappent, sauf le fait que le talent a toujours horripilé ceux qui en sont totalement dépourvu…C’est sur le terrain que l’éauipe leur répondra,(elle a déjà commencé à Vaduz) et par notre présence de plus en plus massive dans les gradins que nous leur clouerons le bec. Arrêtons de leur faire trop d’honneur en nous déchirant à propos de leur choix de sujets qui n’ont rien à voir avec ce qui nous interesse vraiment, c’est à dire le beau football performant que notre équipe est capable de produire, semaines après semaines jusqu’à la promotion en super ligue.

    J’aime

  8. Arrêtez de polémiquer…C’est exactement ce que ces fouteurs de merde de pisse-copies souhaitent en montant en épingle tout ce qui peut nuire a l’image du Servette qu’ils ne peuvent pas blairer pour des raisons qui m’échappent, sauf le fait que le talent a toujours horripilé ceux qui en sont totalement dépourvu…C’est sur le terrain que l’équipe leur répondra,(elle a déjà commencé à Vaduz) et par notre présence de plus en plus massive dans les gradins que nous leur clouerons le bec. Arrêtons de leur faire trop d’honneur en nous déchirant à propos de leur choix de sujets qui n’ont rien à voir avec ce qui nous interesse vraiment, c’est à dire le beau football performant que notre équipe est capable de produire, semaines après semaines jusqu’à la promotion en super ligue. Allez Servette… Tous à la Praille dès samedi.

    J’aime

  9. Le problème, c’est qu’en racontant des conneries, ces pseudo-journaleux peuvent motiver les gens à ne pas venir au stade soutenir le SFC.

    Celui tombe, par hasard ou non, pourra se faire une autre idée que celle que pourrait laisser dans sa mémoire un titre aussi racoleur qu’une péripatétitienne à la rue de Berne.

    Si quequ’un a un compte de lecteur à la TDG, il pourrait même mettre un commentaire avec notre lien…histoire de stoper la désinformation d’un journal qui décidément tombe de plus en plus bas.

    J’aime

    1. totalement d accord avec toi,en faisant des articles de la sorte lu parfois un peu trop naivement par certains footix potentiellement spectateur du sfc,ca va pas aider a remplir les tribunes…
      Je comprends vraiment pas pourquoi ils orientent leur s articles de la sorte 😦

      J’aime

  10. Ai lu les propos de Kuzunga sur la version papier de la TDG (merci grenats.ch) :

    « «Est-ce que Majid Pishyar me reconnaîtrait dans la rue?»

    Vendredi soir, Genserix Kusunga ne voulait pas trop s’étendre sur le sujet. Mais dans la journée, il avait bien sûr lu les propos de Majid Pishyar dans nos colonnes. L’actuel président du Servette n’y était pas allé de main morte à son sujet: «Kusunga était impliqué sur 11 des buts que nous avons encaissés la saison passée, expliquait-il. Il a été meilleur sur la fin du championnat, car nous avons su l’entourer, le coacher.»

    Le nouveau défenseur bâlois s’est dit interloqué, voire choqué par les propos de son ancien patron. «Une connaissance m’a conseillé de lire la Tribune . Je suis surpris, mais je n’ai pas vraiment envie d’entrer dans le jeu de la polémique. Ça ne vaut pas le coup avec des gens comme ça. Il me crache sur le dos. En agissant ainsi, il me salit. Monsieur Pishyar dit aussi qu’il ne voulait pas me garder, mais il m’a tout de même proposé un nouveau contrat de deux ans. De toute manière, je l’ai tellement peu vu depuis son arrivée à Servette que je me demande s’il me reconnaîtrait dans la rue…»

    Une pensée pour Nzay

    Remonté, Genserix avoue tout de même aimer le Servette FC, dont il était le plus ancien joueur au rayon fidélité jusqu’à son départ au mois de juin. «Je suis seulement parti en mauvais termes avec la direction actuelle du club, mais je souhaite à mes anciens collègues, tels Pont ou Rüfli notamment, de réussir dans leur entreprise de remonter en Super League. J’ignore si le club en a les moyens, mais je l’espère pour eux.»

    Au passage, le premier Genevois à évoluer au FC Bâle depuis un certain Patrick Müller salue le transfert de son ancien partenaire servettien Christopher Nzay – désormais appelé Christopher Mfuyi – à Valenciennes, un club qui convoitait également Kusunga. «C’est très bien pour lui d’être allé là-bas. Je pense qu’il y réussira.» »

    L’attitude de la TDG, qui vient mettre de l’huile sur le feu, est scandaleuse. C’est foutre la merde pour foutre la merde. Le SFC vient de gagner 1-4 à Vaduz et le lendemain on casse du Servette. Mais tellement petit, mais tellement petit.

    Un vrai torchon…bleu.

    Mais quelle honte !

    Oeil pour oeil, dent pour dent, nananananananananananère !

    Je vais essayer de le choper samedi en conférence de presse, le bon Daniel. Même s’il n’a pas écrit l’article, il est le directeur des sports de la TDG, non ? On verra s’il nous accorde un interview sur la ligne éditoriale de son baveux.

    J’aime

  11. Propose que chacun montre son désaccord avec la TDG en postant sur un commentaire sur l’article.
    L’inscription est faîte en 5 minutes.

    J’aime

    1. Ne me dis pas que tu es surpris?

      Alors, ce sera qui demain? Thoune, Aarau, Wohlen, ou même Yverdon? Mais comme je me réjouis…ne ne pas les lire ses futurs articles de nos débiles de journaleux…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :