Eshan Pishyar: « Si c’est vraiment nécessaire pourquoi ne pas amener un joueur d’expérience mais on verra »

La famille Pishyar sait cultiver l’art du savoir vivre et de l’élégance. Tiré toujours à quatre épingles, Eshan est souvent en retrait de son père qu’il écoute toujours avec beaucoup d’attention. Cela ne l’empêche pas, en tant que Vice-Président, d’avoir sa place dans l’exécutif du Servette FC. Eshan revient sur le match avec les EdS.

Photo Le Matin: Eshan Pishyar, lors d’une conférence de presse à l’Intercontinental

EdS: Eshan, c’est finalement une belle soirée que nous avons vécue?

Eshan Pishyar: Oui , je pense que nous avons vu un bon match. C’était un match à rebondissement où on aurait pu espérer mieux avec la façon dont on a joué mais nous n’avons pas à rougir de cette défaite. La meilleure chose à faire c’est de gagner le prochain match et d’aller gagner à Lausanne pour le match retour!

EdS: Il n’y a pas un peu d’amertume après cette défaite.

Eshan Pishyar: Oui, bien sûr. Le regret est grand car nous avons eu beaucoup d’occasions mais c’est le football.

EdS: Pour vous cette défaite est à attribuer aux aléas du football ou c’est parce que Servette a encore une équipe jeune, naïve sur certains aspects?

Eshan Pishyar: Au niveau de l’expérience, Lausanne est sûrement plus étoffé avec des joueurs très solides. La Coupe d’Europe leur fait engranger encore plus d’expérience. On a une équipe un peu moins mature que Lausanne.

EdS: La différence c’est joué sur quoi ce soir?

Eshan Pishyar: Le gardien a été très bon ce soir. Il a fait la différence. Mais on dit bravo à Lausanne car ils ont été aussi très dangereux devant.

EdS: Vous parlez d’expérience, est-ce que Servette ne devrait justement pas recruter un joueur d’expérience pour compléter la jeunesse de l’effectif?

Eshan Pishyar: On est sur la bonne voie. Si c’est vraiment nécessaire pourquoi ne pas amener un joueur d’expérience mais on verra. On a fait un bon recrutement cet été et on peut construire avec eux quelque chose de solide.

EdS: Au chapitre des satisfactions, est-ce que la venue de plus de 15’000 spectateurs est un succès pour vous?

Eshan Pishyar: Personnellement j’espérais 20’000 mais la retransmission de la TSR nous a enlevé quelques milliers de spectateurs. Il y avait quelques Lausannois cachés aussi. Mais je suis satisfait car je n’ai jamais vu autant de monde dans ce stade pour Servette.

EdS: Et au niveau de l’ambiance, comment l’avez vous vécu?

Eshan Pishyar: La tribune Nord était vraiment très animée. En la regardant j’avais l’impression d’assiter à un match de Bundesliga! Je suis finalement très content.

EdS: Ce match constituait un test pour vous dans les possibilités de Genève à mobiliser pour le football?

Eshan Pishyar: Je me disais que si les gens ne viennent pas pour ce match, c’est le signe qu’il n’y a pas de potentiel. On peut s’attendre à de belles affluences si on reste dans les 3 premiers d’ici la fin de la saison et travailler pour une affluence moyenne de 15’000 quand on sera en Super League.

EdS: Merci Eshan. On est derrière vous dans ce défi!!!

Par Oscar Obradovic et Prince Igor

Une réflexion sur « Eshan Pishyar: « Si c’est vraiment nécessaire pourquoi ne pas amener un joueur d’expérience mais on verra » »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :