Joao Alves : « On ne peut pas jeter l’eau comme dans les box »

Joa Alves nous a donné ses impressions à l’issue de la victoire du FC Lugano à la Praille cet après-midi.

Oscar Londono sur la même longueur d’ondes que Joao Alves (photo EDS)

En première partie, retrouvez un Joao Alves bien plus prolixe qu’à son habitude.

Les EDS : Bonjour Joao, quelle est votre analyse du match ?

Joao Alves : La première mi-temps a été équilibrée, avec un léger avantage pour Lugano. En deuxième mi-temps, Servette a fait une grande deuxième mi-temps, même si on n’est pas très bien rentré dedans ; mais après on a fait une belle deuxième mi-temps, avec la création de beaucoup d’occasions de buts. Mais les balles arrêtées ont été décisives sur ce match ; on avait visionné Lugano à Locarno, je sais qu’ils sont très dangereux dans ces situations ; on l’avait entraîné, mais le match n’est pas toujours comme à l’entraînement. De toute façon, il faut dire et donner les félicitations à Lugano ; ils ont démontré qu’ils sont peut-être la meilleure équipe de Challenge League. C’est une équipe très expérimentée et qui a l’habitude, depuis trois ans, de jouer la promotion. Et il faut aussi dire que ce match n’arrivait pas au meilleur moment pour nous ; il y a des joueurs qui ont raté le match, d’autres qui ont eu des pépins physiques et qui n’étaient pas complètement prêts pour un « derby » pour jouer la montée. On sent qu’il manque le rythme de la compétition. Mais même comme ça, l’équipe a tout fait pour retourner la situation et s’est créé beaucoup d’occasions. Mais il faut dire que Lugano est une équipe bien placée sur le terrain ; c’est une équipe adulte, très forte défensivement et offensivement. C’est comme ça, il faut savoir donner le mérite à notre adversaire et c’est comme j’ai dit avant, c’est dommage que l’on ne puisse pas arriver avec des joueurs « dans toute leur splendeur ». On a beaucoup de blessures ces derniers temps et ça laisse un impact sur le plan physique. Aujourd’hui, on a vu la différence physique entre les deux équipes.

Les EDS : Mais pour la saison prochaine, que faut-il pour que le SFC joue comme Lugano aujourd’hui ? Vous avez parlé d’expérience, le SFC se dirige-t’il à nouveau avec une jeune équipe pour la saison prochaine ?

Joao Alves : Ecoutez, je ne peux pas parler de l’avenir. Je peux parler du présent.

Les EDS : Oui, mais la saison prochaine se prépare déjà aujourd’hui ?

Joao Alves : Non, je ne crois pas. Nous avons encore la possibilité de monter, il y a encore quelques chances. Il faut encore travailler. On ne peut pas jeter l’eau comme dans les box.

Les EDS : Non, mais la question n’est pas de jeter l’eau du bain, mais aussi de préparer la saison prochaine ! La pause estivale est courte et le Président Pishyar a parlé de renforts. En avez-vous déjà parlé avec lui, se dirige-t’on plutôt vers des joueurs d’expérience ou alors encore vers des jeunes talents ?

Joao Alves : Ecoute, je crois qu’il faut de l’expérience et de la jeunesse dans une équipe. Le meilleur c’est d’avoir de l’expérience et des jeunes talents. Le problème, cette saison, à mon avis, c’est que c’est un peu marqué pour ça. Nous avons beaucoup de joueurs qui, physiquement parlant, n’ont rien à voir avec les deux attaquants de Lugano. Il faut le dire, c’est la vérité. Senger et Afonso sont des joueurs très forts sur le plan physique. Donc très compétitifs. Alors nous avons des talents, c’est vrai. Mais c’est dommage cette année que nous ayons toujours un petit problème qui nous laisse des soucis sur le plan physique. On l’a vu aujourd’hui…

Propos recueillis par le Prince Igor

En seconde partie, Joao Alves nous donnera son avis sur les attaquants grenats et fait le point sur le « Cas Eudis ». A découvrir en fin de soirée…

10 réflexions sur « Joao Alves : « On ne peut pas jeter l’eau comme dans les box » »

  1. Une grande question,Alves sera t-il encore
    notre entraineur la saison prochaine?.Vu
    que les objectifs du président n’ont pas
    été atteints,Alves en fera t’il les frais?,
    pour préparer la prochaine saison dans les
    meilleures conditions,il faudra être fixer
    rapidement.

    J’aime

    1. Alves a aussi du faire avec les moyens mis à disposition. On a été trop frileux dans les recrutements. Ce n’est pas lui qui a fait le budget!

      J’aime

      1. Tout a fait d’accord,c’est un manque de
        qualité dans l’effectif qui nous fait rater
        notre objectif et pas le pauvre Alves.Mais
        dans le foot,c’est souvent l’entraineur qui
        paye les pots cassés.

        J’aime

  2. Moi ma question est: on parle de blessé, on dit que le match n’arrive pas au meilleur moment, d’accord, mais quand on parle de profondeur de banc ça doit pas être un problème non? en juillet quand on s’inquitait des départs de Bastos et de Tozé on répondait on nous laissait entendre que Soares et dans une autre mesures Camara serait des joueurs qui allait nous apporter de la qualité, la je suis encore d’accord le seul bémol est que Camara est plutot un joueur d’avenir encore trop leger pour l’instant et les ambitions du club et Soares on ne peut pas le juger il joue jamais. Donc je pense qu’on s’est quand même un peu brouter dans le recrutement. Maintenant pour moi c’est clair que nous jouons bien au ballon et que les joueurs font de leur mieux mais force est de reconnaitre qu’il nous manque au minimum un joueur imposant devant capable de peser sur la défense adverse et qui créera des espaces pour nos feux follets. La base existe il manque ce bourrin expérimenté, la jeunesse talentueuse c’est bien mais rien ne peut remplacer l’expérience et ce à tout les niveaux, dans tout les championnats.

    J’aime

  3. Ok, c’est pas Alves qui à fait le budget et une partie des transferts, mais Les espoirs portugais sont quand même pas venu tous seul.

    Et c’est pas Magic ni Pivoda qui font autant tourner l’effectif. Ni qui décrète un jour untel looser, et qui en fait un titulaire le lendemain.

    J’aime

  4. Sur le papier, on a le meilleur effectif de la ch. ligue non?? meilleur budget, joueurs les mieux payés?
    perso je l’aime bien l’entraîneur mais il faudrait peut-être le remettre en question….

    J’aime

    1. On parle de 9 millions pour Lugano,ce qui
      esr supérieur au Sfc,et au niveau de l’effectif si on fait une comparaison avec
      notre équipe,Lugano avec son mélange de
      physique,d’expérience et de technique a un
      meilleur effectif que le Sfc.

      J’aime

  5. il faut pas tout remettre en question Alves est un bon entraineur, notre président sait très bien ce qu’il doit faire et y saura aussi dire à Alves que maintenant nous avons besoin d’expérience et que nous ne sommes pas le vitrine du foot portuguais.

    J’aime

  6. j’ai également du respect pour Alves, mais actuellement il me gonfle avec son manque de stabilité.
    Et franchement un coach qui fait très souvent des changements au cour de la première mi-temps est un coach qui avoue ce tromper.
    Certain me répondront que nous ne sommes pas aux entrainements, soit, mais lui doit pas y être souvent pour que les vérités de la semaines, volent en éclat après 3o mn

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :