« Si cette situation devait persister, je serais alors très pessimiste quant à l’obtention de la licence pour la saison prochaine »

 

Majid Pishyar communique sur le site officiel du club son pessimisme pour le futur. Sait-il (déjà ?!??) qu’il n’obtiendra pas la licence pour la prochaine saison et prépare-t-il le terrain ou est-il sincère en demandant une énième fois l’aide des Genevois ?

« Appel urgent aux Genevois

ServetteFC.ch | Publié le : 30.01.12 à 13:59
Retrouvez ci-après un appel du Président Pishyar à la communauté genevoise.

Chères Servettiennes, Chers Servettiens, Chers Tous,

Le Servette est aujourd’hui dans l’élite suisse du football et de par ses performances notre équipe démontre qu’elle est à sa place parmi les meilleures équipes du pays. Nous comptons dans nos rangs plusieurs jeunes talents qui font partie de l’équipe nationale et d’autres qui pourraient potentiellement en faire partie.

Comme vous le savez, depuis 4 ans, je soutiens seul ce club, une situation de moins en moins tenable. Mener le Servette FC où il en est aujourd’hui a été un travail de courage, de patience et de persévérance qui a exigé du temps, de l’énergie et mon soutien financier.

J’ai demandé à plusieurs reprises à la communauté économique genevoise de me soutenir dans ce travail et ces défis. J’ai évoqué à plusieurs reprises mon souhait de partager le succès du club avec les milieux économiques et financiers de la région.

Nous avons créé un groupe pour rassembler l’élite de la communauté genevoise autour du projet Servette FC afin d’entrevoir des solutions et des développements pour assurer la pérennité du club.

Malheureusement, jusqu’à présent je n’ai vu aucun soutien tangible.

J’avais déclaré qu’en l’absence de soutien j’allais réduire mes services pour le Servette FC, que j’allais réduire la  » voilure ».

Aujourd’hui le temps est venu de préparer notre club pour la saison prochaine et de mettre tout en œuvre afin d’obtenir la licence pour participer au championnat de Super League 2012-2013. C’est une période de préparation, de réflexion et de décisions. Une période décisive pour le futur du SFC.

Jusqu’aujourd’hui la communauté de Genève reste silencieuse.

Personne ne répond à notre appel pour donner au Servette cet appui et ce soutien financier vital pour le Club.

Cela signifie que le travail entrepris et les résultats produits ne sont ni appréciés, ni respectés! L’absence de soutien et le manque de respect pour le travail accompli me font réfléchir sur le futur du club. Dois-je continuer à soutenir seul le Servette FC dans l’indifférence générale ?

L’indifférence de la communauté Genevoise est très douloureuse et pour toute l’équipe. Cette situation est démotivante à plus d’un titre.

Pourquoi continuerais-je avec toute ma force, mon énergie et mon engagement ce projet souffrant de si peu d’intérêt de la part des genevois?

Considérant ce qui précède, j’entrevois le futur de manière moins optimiste que je l’espérais. Tous ce qui a été accompli depuis mon arrivée à la tête du SFC, c’est tout Genève qui en profite! Alors comment expliquer cette indifférence?

Si cette situation devait persister, je serais alors très pessimiste quant à l’obtention de la licence pour la saison prochaine.

C’est maintenant aux Genevois de décider pour l’avenir de leur club mythique.

Quelle équipe veut-on pour Genève ?

Personnellement, je continuerai à me battre pour le Servette, je poursuivrai mon travail et mes efforts à la tête du Club mais je réduirai sensiblement mes efforts. »

Au Servette, c’est bientôt la fin des haricots…

89 réflexions sur « « Si cette situation devait persister, je serais alors très pessimiste quant à l’obtention de la licence pour la saison prochaine » »

  1. Très clairement, c’est le début de la fin!!! Le problème, c’est qu’il a visiblement l’intention de rester!!! Si on descend en Challenge League à la fin de la saison, on peut l’imaginer, voir l’accepter, mais qu’il s’en aille pour que le club soit repris par des gens sérieux!!!

    J’aime

  2. C’est sur qu’avec un pistolet sur la nuque, les partenaires vont venir. Pishyar ne peut supporter l’ombre donc aucune chance de voir quelqu’un arriver.

    J’aime

  3. D accord avec MP!!!!!!!!!!!!!

    On a même pas de sponsor à part ses sociétés et Costinha l a très bien dit hier soir à sport dimanche…

    Beaucoup de tunes au hockey et rien au foot!

    Faut arrêter de toujours lui tirer dessus, c est trop simple…

    ABE

    J’aime

    1. Pour info, le directeur sponsoring du SFC, M. Comitre, travaillait au GSHC avant, et il y a fait du très bon boulot, y a qu’à voir la liste des sponsors chez eux: Procter & Gamble, Easyjet, l’aéroport, les SIG etc…

      Sachant qu’en termes d’audience, le football dépasse le hockey (on a quand même en moyenne 3000 spectateurs de plus par match), j’aurais plutôt tendance à croire les rumeurs prétendant que MP aurait été trop gourmand.

      Je pense surtout que MP est très mal conseillé, car ses débuts avaient été très prometteurs.

      Comme par hasard, depuis le départ de David Pivoda, c’est beaucoup moins convaincant. Un seul exemple: MP se plaint de la trop faible affluence aux matchs (alors que c’est pourtant la meilleure depuis 30 ans!), mais depuis le départ de Pivoda, on n’a plus revu les events promotionnels genre journée espagnole ou portuguaise; et en plus, la communication du club s’est fortement dégradée.

      Bref, ça sent mauvais à mon avis

      J’aime

      1. le départ de Pivoda a été une catastrophe. Rieder et Tonoli sont d’une incompétence effarante (les rois des loosers).

        J’aime

      2. Oui, le départ de Pivoda était une très mauvaise chose. Mais en même temps, il faut se demander pourquoi il est parti. Quelles sont les vraies raisons de son départ. Hensler, son remplaçant, n’a fait que 4 mois.. Pourquoi?
        Il y a fort à parier qu’ils se sont rendus compte que le club, avec Pishyar à sa tête, allait droit dans le mur à court terme.

        J’aime

  4. Depuis plus de 20 ans,a part le pauvre Weiler on a bien
    eu du mal a trouver un président crédible.Maintenant avec
    la crise économique,il me semble que notre destin semble
    lier avec MP pour le meilleur et surtout pour pire il me semble.
    Je vais surement prendre une volée de bois vert pour mes propos,mais il me semble hélas que c’est la triste réaliter
    actuelle.

    J’aime

    1. Non il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis. Nous n’avons malheureusement pas eu la chance d’avoir beaucoup de présidents crédibles. Il faut faire attention quand l’on remet le club en mains étrangères. Quel intérêt pour ces gens de prendre un club de foot suisse.. Leurs expériences antérieures.. Leurs moyens.. Etc.. Tout ça est à prendre bien au sérieux. Ils doivent avoir un projet clair. Pishyar vend du vent. Cela est le cas depuis son arrivée.
      Espérons qu’il ne s’accroche pas au club et qu’il parte rapidement. Il en va de notre survie à terme, j’en suis convaincu.
      Il n’est peut-être pas impossible que le club intéresse des investisseurs par ici. Mais pour cela le club doit véhiculer des valeurs positives et respirer le professionnalisme. La gestion de Pishyar est catastrophique. Le club a plein d’ardoises dans tous les coins. Il y a même des plaintes qui émergent de différents côtés. Avec le vent de psychose qui entoure l’échec des tchétchènes xamaxiens, la période est à la méfiance. Qui est assez fou pour s’associer à l’iranien douteux?

      J’aime

      1. J’avais commandé quatre abonnements que l’on ne m’a jamais envoyés ?!? J’avais téléphoné plusieurs fois au secrétariat du club (qui a engager des petits branleurs incompétents et je-m’en-foutistes) pour savoir pourquoi le prix ne correspondait pas à ma commende. Aucun résultat. Conclusion : Allez vous faire foutre puisque les abonnements n’intéresse pas le club. Phychar vent du vent mais a eu un maximum de réussite en poussent les joueurs au maximum de leurs limites. Pas de transparence = pas de confiance = pas de gros sponsorts. Pas de grands joueurs non-plus et même pas un José Sinval sur le terrain pour nous faire rêver. Les gens pourront continuer à se faire chier en allant voir Genève Servette HC (c’est notre ETG local à nous). Un feux de paille.

        J’aime

  5. Il semblerai qu’il à refusé un sponsor à hauteur de 500000.- en demandant plus, bon quand tu arrives pas à envoyer des abo, je vois pas comment tu peux t’occuper de trouver des sponsors. !!!!

    J’aime

  6. Hello les EDS,
    J’ai un petit article à vous proposer mais je ne sais pas comment vous contacter afin de vous le soumettre…
    Merci de me donner quelques indications!

    J’aime

  7. Au moins là y de la transparence! Jamais xamax n’osait mettre des communiqué alarmant tout au contraire il cachaient la vérité.
    Je pense qu’il est temps pour que l’économie genevoise soutienne son équipe. Ou trouver un bon sponsor étranger.

    Il faut que des solutions viennent vite, car redescendre pour des raison administrative juste après être monté c’est vraiment triste.

    J’aime

  8. ce qui est rageant, c’est que si quelqu’un n’avait investi que 2 à 3 millions en juin passé en plus de l’argent de MP, on aurait pu se renforcer légèrement mieux et on serait sûrement 3eme au classement avec une moyenne de spectateurs de 15 à 18.000 au lieu de 11.000. car SFC avait en juin la meilleure image possible et le plus grand soutien populaire depuis au moins 50 ans.
    MP a raison de se plaindre que personne ne s’investisse, mais avec ses méthodes c’est compréhensible que personne ne veuille s’associer à lui.
    MP essaie de nous faire croire dans son interview du « Matin » il y a quelques semaines, que le budget est juste en dessous de 15 millions, c’est n’importe quoi, les proches du servette savent que ce budget était d’environ 5 millions en début de saison, et même moins actuellement en tenant compte qu’on a malgré tout la 5eme meilleure affluence du pays et qu’il s’est délesté de plusieurs salaires : Mati, Fournier et autres entraineurs de l’académie…
    A part Thoune, il y a 8-9 ans, je ne vois pas quel club aura réussi à être 4e avec un budget si petit. encore bravo Senhor Alves

    J’aime

  9. Le jour devait bien arriver où Pishyar allait trouver un prétexte pour justifier la prochaine catastrophe. En gros, ce ne sera pas de sa faute, mais celle des genevois. Il pourra alors partir en préservant son image et en se déresponsabilisant.
    On en arrive là car de toute évidence Pishyar n’a pas les moyens de ses beaux discours. Il a probablement toujours espéré être à la tête de l’équipe tout en bénéficiant de l’apport d’autres. Un peu facile. Il se rend compte que cela ne se fera pas, et du coup il n’a pas les moyens de gérer un club en SL.
    Il faut dire que ses méthodes en font fuir plus d’un. Il peut donc s’en prendre su’à lui-même. Il n’y a aucune transparence dans sa politique. Des factures et salaires impayés. Il faudrait être suicidaire pour s’associer à lui.
    Je prône personnellement un départ de Pishyar. Je le souhaite avant que le club finisse comme Xamax. Les montants que le club doit s’élèvent déjà à environ 2-3 millions.. La situation devient urgente.

    J’aime

  10. Et si nous supporters veulent l’aider et le soutenir financièrement on fait comment?? je commence a avoir très peur pourquoi cette foutue Histoire se répète encore et encore

    J’aime

    1. les supporters n’ont pas assez d’argent, par contre les supporters pourraient se regrouper et écrire à nos autorités politiques et demander pourquoi l’état (avec nos impots) donne une aide financière pour l’académie jeunes de G.Servette hockey et rien pour le foot, qui est pourtant un sport qui a beaucoup plus de pratiquants à genève que le hockey.
      sans oublier les 8 millions (chiffre à vérifier) que l’état verse chaque année au grand théatre.

      J’aime

  11. Pff baisser ses apports financiers dans le club ??
    Mais quels apports ? Il n’a jamais acheté un joueur et en a vendu. Et pour ce qui est du stade, on attendait des investissements et des améliorations possibles… on les attend toujours. Alors certes il s’est toujours défendu de ne pas être un mécène pour Servette mais quand même.

    J’aime

  12. Les patrons suisses allemand soutiennent leurs club, pour preuve St Gall qui, il y a 2 ans était en faillitte et qui à trouvé les financiers et les supporters pour sauver la club. A Geneve rien. Pas de sponsors et des supporters qui ne savent que taper et critiquer la direction sur tout les choix qu’elle propose (sportive, nouveaux joueurs ect…) Je serais MP je ferai excatement comme lui. Dire qu’il ne travail pas pour le SFC, faut être gonflé. Il a racheté le stade non? Qui à Geneve peut le faire? quel bon suisse aurais fait cela? PERSONNE. Je souhaite qu’une chose: Que Servette finisse européen, là on verrais des soutiens, enfin est ce un voeux pieux?
    100 millions pour la patinoire et pour le Servette?

    J’aime

    1. quel stade a-t-il racheté ? celui d’hermance ?
      il a obtenu la gestion du stade de la praille, il ne l’a jamais acheté.
      et il perdra la gestion si servette joue plus d’un an de suite en challenge league.

      J’aime

  13. Ce que je pense c’est que pyshiar fait du Chantage pour que les gens finissent par poser des ronds son 32Group qui vaut pas un clou, à l’époque on apprenait que son éthique board visant à réunir était un franc succès ( site officiel) et maintenant il nous raconte que personne veut l’aider… WTF!!!! MP communique pas depuis deux mois et la y crie que personne a fini par l’aider et que la licence pour l’année prochaine est compromise mais qui veut injecter des ronds avec un gars comme lui où même le rejoindre, même pivoda à senti venir la m…., faut arrêter de nous prendre pour des bananes, ok les gens doivent soutenir Servette, les entreprise devrait mettre la main à la pâte, les sponsor devrait soutenir le sfc, mais aujourd’hui qui veut se lier financièrement à pyshiar qui dit noir et fait blanc dit gauche toute mais fait mine d’aller à droite alors faut se rendre à l’évidence…. Ou sa majesté pyshiar change de
    Technique de communication et s’ouvre reelement au proposition des entreprise de la région quitte à faire de l’ombre à la
     »Machine 32group » et qu’il nous prenne un vrai équipementier qu’il montre qu’il veut faire croquer une part du gâteau grenat et pas une part empoisonnée…. Ou alors il continu comme sa et il continu à nous tenir le flingue sur la tempe jusqu à ce qui nous flingue et nous renvoy en chl…
    Ps: tous derrière Servette mais pyshiar ne s’en sort plus alors si quelqun veut reprendre le sfc qu’il le fasse vite….
    S.E.U.L.E.M.E.N.T L.E S.E.R.V.E.T.T.E!!!!

    J’aime

    1. Bertarelli a la réputation d’être très avare, et il se considère beaucoup plus italien que genevois.mais il y a plein de gens très riches à genève, les banquiers privés genevois etc ainsi que les entreprises, malheureusement le football ne jouit pas d’une bonne image à leurs yeux. pas assez chic sans doute -)

      J’aime

  14. N’y a-t-il pas eu une annonce lors d’un TJ ou le président de la chambre de commerce de genève proposait un diner avec des personne de l’économie genevoise ???
    A-t-il eu lieu?
    Tout le monde a-t-il eu peur de Majid ???
    Merde et merde on ne va pas baisser les bras et Majid à raison de demander de l’aide.
    ABE

    J’aime

  15. Sur le fond il n’a pas tort MP.Mais il y a encore quelques mois
    il parlait de son projet de la rénovation de la Praille,du soutien
    du monde politique genevois a son égard..ect.Il dit toujours
    tout et son contraire en peu de temps,ce double language le
    rend vraiment peu crédible.Je me répète,Servette a toujours
    eu bien du mal a trouver un repreneur crédible,et la avec la
    crise économique il me semble que notre destin soit lier a
    celui de MP pour bien longtemps,En espérant de tout coeur
    me tromper dans mes affirmations.

    J’aime

  16. Pff… franchement, à nouveau, y a personne dans l’entourage du club qui peut lui dire ses 4 vérités? Lui montrer que ça ne marche pas comme ça ?

    Lors de la montée, il fallait profiter de l’engouement généré pour aller voir les sponsors potentiels, les entreprises, leur parler de ses projets pour l’avenir du club etc et là il aurait sans doute eu des bonnes retombées économiques pour le club. Au lieu de ça, il a attendu que tout vienne tout seul! Je sais pas, il est pas bête, il doit bien se douter que rien ne vient facilement dans la vie!?

    Au hockey il y a des sponsors, mais cela a pris un certain nombre d’année avant d’arriver à ça. On fête les 10 ans en LNA cette année, et il a fallu du chemin pour arriver au point où la patinoire soit remplie et les sponsors soient là, de même il a fallu du temps pour que la ville accepte d’aider le mouvement junior!

    MP doit aussi le comprendre. S’il aime tant notre club, alors il doit montrer un autre visage aux gens. Savoir se montrer patient pour le moment, payer plus s’il le faut et espérer maintenant que cette mauvaise image disparaisse et qu’ensuite il puisse aller rencontrer les entreprises et leur proposer un plan pour l’avenir, leur montrer pourquoi être sponsors serait intéressant pour eux!

    La menace n’arrangera rien! Il ne fera qu’irriter encore plus les gens, comme il est en train de le faire avec moi et sans doute bcp d’autres. Ce genre de discours en fera rien changer, au contraire même!

    J’aime

  17. Il ne donne pas envie qu’on lui donne des ronds ! A l’entendre ce serait au milieu économique genevois de s’adapter à ses méthodes ou à sa culture et non l’inverse !

    J’aime

    1. Remarque courte, mais très proche de ma pensée personnelle.
      Depuis qu’il est arrivé, MP ne s’est pas réellement adapté et s’est souvent offusqué de l’inverse (des autres vis-à-vis de lui); pour preuve, il parle souvent de « sa méthode » comme incontournable.

      Le problème est probablement, un peu, que « sa méthode » ne marche pas très bien par ici. Et là, il y a, je crois, un gap culturel, que M Pishyar devrait nous aider à franchir, en faisant au moins la moitié du chemin.

      Je suis certain qu’un homme intelligent comme lui voit ce qu’il faudrait faire dans le domaine…

      J’aime

      1. L’une des caractéristiques essentielles de l’intelligence réside dans sa capacité d’adaptation… Pas sûr que ce soit l’apanage de M. Pishyar. Alors, intelligent….
        Bon suis méchant là, je sors —>
        ;-))

        J’aime

    1. josé tu dois être un proche de patrao ou costinha toi non? Pyshar après le naufrage du COSTA , va arrivé celui Costinha….le commandant va quitter le navire avant!!!!!

      J’aime

  18. Personnellement, je crois que le fond de l’histoire est effectivement un problème financier, pas que 32Group n’ait plus d’argent (je n’en sais rien), mais il y a la crise internationale, des perspectives « moyennes » ici, et un projet qui a fortement piétiné depuis l’accession en Super League.

    Donc, le développement du club passe de toute évidence par un nouvel élan, un nouveau sponsor, un nouveau mécène faut-il plutôt penser raisonnablement.

    Ensuite, je trouve ces maladresses de communication (à la limite du professionnel, y compris dans le style de ce dernier communiqué) représentatives d’une situation non maîtrisée, qui peut effectivement faire planer un sérieux doute dans l’esprit non seulement des supporters, mais aussi de potentielles aides tant recherchées.

    Je concède enfin que :
    Ce qu’il faut effectivement espérer c’est que la situation ne soit finalement pas plus grave/urgente que cela, parce que voir le Servette disparaître à la sauce Xamax ça causerait une énorme frustration chez pas mal de supporters.

    Allez Servette !

    J’aime

  19. ne faudraiit-il pas contacter MM Pivoda et Henssler afin de savoir pourquoi ils ont quitté le sfc. cela aiderait peut être à comprendre comment fonctionne MP

    J’aime

      1. Nous connaissons tres bien David Pivoda. Nous n’avons pour le moment pas contacté, il faisait un break avec le SFC…

        J’aime

      2. Je pense que ça serait une bonne idée que Pivoda nous explique un peu pourquoi il a démissionné.Car s’il en ressort qu’il a quitté la vice-présidence parce qu’il était en désaccord avec Pishyar sur les divers points analysé en long et en large sur les eds(L’absence de vraies sponsors par ce qu’il ne connait pas bien les réalités genevoises,sa mégalomanie,etc),la vague d’indignation et de médiatisation sera telle qu’il va quand même bien devoir réfléchir et pourquoi pas accepter ceux qui veulent bien encore l’aider financièrement même si l’aide financière peut lui paraître grotesque (exemple: Sponsoring du maillot:il aurait refusé des offres de sponsors car il réclamait une plus grosse somme).Bref,nous on continue d’aller au stade certes mais c’est pas nous qui devons prendre les choses en mains(supporter,milieu politique) mais lui.

        J’aime

  20. Mr. Pishyar, Où vous croyez-vous? Le Servette FC vous appartient au même titre qu’une voiture appartient à son propriétaire et à la différence près que des gens comme moi et tant d’autres payons pour voir rouler la Twingo que vous essayez tant bien que mal de faire passer pour une fringuante Porsche (tiens tiens la revoilà).

    Lorsque l’on achète un club de football au même titre qu’un véhicule on sait très bien que l’on va y perdre de l’argent (essence, assurances, amendes, etc) et y gagner du plaisir. Lorsque l’on veut transformer une Twingo en 911 il faut changer pas mal de pièces par d’autres plus performantes et couteuses. On ne vend pas la transmission pour engranger un petit pécule en pensant que la fameuse future roulera aussi bien sans.

    Tout ce parallèle pour dire que personne n’a l’obligation de vous aider financièrement à faire de votre jouet un rutilant bolide. Nous sommes bien gentils de soutenir l’équipe chaque weekend qu’il fasse beau et chaud, qu’il vente ou qu’il grêle. Nous le faisons avec plaisir car le SFC est notre passion mais notre engagement a prendre un abonnement ou pas dépend entièrement de notre bon-vouloir que cela vous plaise ou non.

    Si aucun investisseur n’a souhaité vous rejoindre ça n’est pas la faute des Genevois. Nous, Genevois, étions au stade bien avant que vous n’ayez entendu parler du Servette et nous y seront encore bien après votre passage. Nous ne disposons pas des montants nécessaire au fonctionnement d’un club de football professionnel et n’avons jamais prétendu quoi que ce soit. Il serait naïf de votre part de penser que vous pouvez vous décharger de votre échec sur le peuple Genevois. Nous ne sommes pas dupes et vos menaces ne nous concernent pas, je suis fan du Servette en Super league, en Challenge league et même en 1er ligue!!

    Si vous n’êtes pas satisfait de la reconnaissance qui vous est portée je vous suggère de vous désengager car vous allez au devant de déconvenues bien plus grandes encore. Au passage il serait de bon ton de régler les dettes que vous accumulez depuis de nombreux mois, de payer les salaires des employés. En gros, d’assumer vos conneries!!

    Je ne suis pas de ceux qui se plaisent à critiquer à tout-va mais force est de constater que vous avez un sérieux problème d’adaptation au eus et coutumes de la place. Les belles promesses basées sur du vent sont pour nous un doux bruit familier et tout le monde commence à s’en rendre compte (mis à part quelques optimistes notoires qui pensent encore que vous avez les moyens de vos ambitions). Si j’étais à votre place et si j’avais la fortune que vous êtes supposé avoir je ferais les choses bien différemment. Avec plus de succès? Probablement pas mais je suis sûr d’une chose c’est que mes méthodes de communication seraient bien plus en phase avec les attentes du public et de potentiels investisseurs.

    Bref, je ne vais pas continuer comme ça car je pourrais écrire des heures durant. Changez vos méthodes, assumez vos choix et fichez nous la paix avec vos sempiternels gémissements… Moi non plus personne ne paie mon loyer et mes charges mais c’est ma vie et je la gère. C’est votre club donc gérez le ou vendez le à des gens plus compétents.

    Bonne soirée Mr. Pishyar

    Edwin Petrov

    J’aime

    1. Edwin, tu as raison à 2000%!!! qu’il arrête de pleurer et qu’il paye ses salariés qui font leur boulot correctement même les incompétents du quai des bergues!!!

      J’aime

    2. Edwin : la classe ça! Tout est dit, et magnifiquement imagé! Tu aurais dû envoyer ton commentaire en article pour les Eds sous forme de billet d’humeur d’un vrai supporter.
      Bravo!

      J’aime

      1. Merci, ca venait du coeur! j’autorise d’ailleurs les EDS a utiliser/re-publier mon texte si vous le souhaitez car j’assume completement mes propos!

        Amicalement
        Edwin Petrov

        J’aime

  21. J’ai la net impression que certain commence à ouvrir les yeux.

    La phrase de Vinas  » nous sommes une clube pôvre » est resté dans les mémoires des supporters, pour MP cela sera
     » L’argent ne représente pas un problème « 

    J’aime

  22. Et Beira Mar ? MP pleurniche qu’il devra réduire son soutien financier et dans le même temps il est devenu président du club de Beira Mar au portugal.
    S’il aime autant SFC qu’il le prétend, pourquoi vient-il de reprendre Beira Mar qui a aussi des pblm financiers ?

    J’aime

  23. Dear Mr. Pishyar. Thanks for everything you did the last years for the club.

    Your message of today is very worrying for me, real supporter of SFC. We have always been there for the team – at home, Vaduz, Wohlen, Kriens, Locarno – Sion – Lausanne – Yverdon – …….. – and we will continue to be there in the future.

    Do not forget what happened the last years since your arrival.
    Today we are 4th in the competition. Not bad and not far away from European football.

    I go to see your and my team on Sunday . Hopefully you come to see us in the visitors sector for further and open discussion.
    We love Servette….

    Alllllezzzzzzzzzzzz Servette Mr Pishyar.

    I would like to go with my almost 1 year old son to see Servette in the Champions League within some years. Hopefully you, the management of the team, the players and the supporters can make this dream come true….

    My best regards,

    Tom.

    DIMANCHE – TOUS A BERN.

    J’aime

  24. Hello les EDS,

    pour être complet et honnête il faut rajouter dans votre sondage: MP a raison et les Genevois doivent enfin se rendre compte qu’ils ont de la chance d’avoir un club en ASL et soutenir le club!

    Voilà encore une fois tous les avis ne sont pas présentés dans vos sondages.

    Amitiés,

    RAMS

    J’aime

    1. Oui, mais comment peux-tu penser qu’il a raison, et donc lui trouver des arguments favorables, quand tu vois comment il gère le club (factures et salaires impayés, académie en arrêt de mort, mépris et irrespect des joueurs, menaces envers Genève et les plus fervents supporters, communication aux abonnés absents et irrespectueuse, etc..).
      Cela reste pour moi incompréhensible de pouvoir encore le soutenir dans ses démarches.
      Maud chacun a le droit d’avoir son propre avis, c’est sûr.

      J’aime

      1. Pas « Maud » mais « Mais ».. Sorry, les joies de l’i-phone.
        Pishyar ne peut pas exiger du soutien de Genève tant que les salaires sont impayés, tant que les abonnements des fans ne sont pas délivrés.. C’est un non-sens et que des bonnes paroles.
        Désolé, mais ça ne prend pas..

        J’aime

      2. Il faut aussi préciser que MP investit depuis 4 ans donc il est en droit de demander une aide de la GE internationale et des autorités non?

        En plus comme tu le dis très bien c’est l’avis des autres et chacun a le droit d’avoir son avis. Malheureusement le sondage ne laisse pas la possibilité de donner son avis. La vérité est donc biaisé. La question est: qu’avons nous à part MP comme alternative?

        Je ne doute pas que vous saurez rajouter une réponse soit: MP a raison et les Genevois doivent enfin se rendre compte qu’ils ont de la chance d’avoir un club en ASL et soutenir le club.

        Meilleures salutations,

        RAMS

        J’aime

      3. Oui mais ce n’est pas forcément une chance d’avoir à la tête du club un président qui n’a, ni moyens, ni compétences, pour gérer un club pro.
        Le risque c’est qu’à la fin, nous n’ayons plus que nos yeux pour pleurer.
        Ce n’est pas parce que M. Pishyar a repris le club, que sous son ère il est remonté en SL, que nous devons à vie le porter aux nues et lui témoigner de notre reconnaissance. Nous devons au contraire garder un esprit critique et être en droit d’exprimer notre mécontentement, ou tout du moins notre incompréhension, devant des procédés qui laissent songeur et qui s’éloignent d’une politique sportive cohérente.
        Encore une fois, il est important de rappeler que le Servette existait bien avant Pishyar. Et qu’il existera bien après. Le Servette ne doit pas se prostituer devant lui. Il vaut plus que ça. Nous tous ici supportons le Servette. A quelque part, c’est notre club. Nous ne supportons pas Pishyar. Nous voulons d’un président cohérent à la tête de notre club. Et si tel n’est pas le cas, nous nous inquiétons. Et si tel n’est pas le cas, je préfère du changement. Avant de terminer comme les voisins xamaxiens.

        J’aime

      4. Sincèrement RAMS, comment veux-tu que Pishyar soit crédible lorsqu’il demande de la part de Genève plus de soutien, lorsqu’il exige de la part des supporters plus de présence au stade, quand, en parallèle, le club ne répond pas aux demandes des abonnements des fans, et pire, qu’il ne délivre même pas ces abonnements.
        J’en ai personnellement fait l’expérience, J’ai commandé un abonnement. Je ne l’ai jamais reçu…
        C’est le comble de l’ironie. M. Pishyar demande quelque chose, et ne fait rien pour…. Il ne peut pas être plus mal placé…
        C’est comme si je suis entraîneur et que je demande à mon équipe de gagner, et que je fais jouer mon meilleur buteur dans les cages de mon équipe…

        J’aime

      5. Cette histoire d’abonnement semble être anodine, en apparence. Mais pas tant que ça, en fait.
        S’il traite les demandes des supporters ainsi, c’est-à-dire sans aucun professionnalisme, il doit sûrement en faire de même dans les tractations avec d’éventuels sponsors.
        C’est dire si on navigue en plein amateurisme…

        J’aime

  25. Un mec qui sortait d avoir mis un club autrichien en faillite sauf erreur fallait pas rêver si les genevois ne veulent pas du Servette et bien on n a plus que les yeux pour pleurer triste foot suisse

    J’aime

  26. Purée…la tdg indique maintenant que les charges sociales ne seraient pas payées…
    Ca sent la cata… aïe, aïe, aïe…
    S’il te plaît Majid, prends tes affaires, fais tes valises, et barre-toi, avant que ce ne soit trop tard…!
    Une 2e faillite pourrait bien avoir raison définitivement du club…

    J’aime

  27. L’erreur de Genève n’est pas de ne pas soutenir ce président.
    L’erreur de Genève est de s’être faite à nouveau avoir par un nouveau charlatan, quelques années seulement après le dernier en date…

    J’aime

  28. L’erreur n’est pas seulement celle de MP,aucun club romand
    aujourd’hui n’a un actionnariat qui pourrait servir de contre pouvoir au seul et unique président bailleur de fond.
    Investir au SFC pourquoi pas,mais que puis-je avoir en retour,des actions avec un droit de vote ,la possibilité de diriger dans un vrai conseil d’administration du SFC ?
    Non,nada, juste une obole à fond perdu pour ne rien décider.
    Aucun genevois ne va suivre cette voie,aucune entreprise,aucun élu.
    Et pourtant certains investisseurs seraient intéressés de jouer la champion’s league avec un budget de 40 milons par an
    presque chaque année (cf Bâle).

    J’aime

  29. Si vous n’êtes pas content venez au match à la Prailles à 25’000-30’000. Montez une banderole de votre mécontentement sur la place politico-économique genevoise… ça passera à la TV

    J’aime

    1. sans oublier de faire signer une petition aux supporters a envoyer aux politiciens et leur demander de soutenir l’academie des espoirs, comme ils font pour le hockey.
      ca peut marcher ! les politiciens cherchent a se faire bien voir

      J’aime

  30. Ceux qui veulent que MP parte n’ont rien compris ! QUI va reprendre un club de foot en Suisse ? Même si il s’agit du SFC…Il n’y a pas de Christian Constantin à GE, ville parmi les plus riche du monde… ceux qui ont du fric ici s’en foutent de Servette….Il faut bien qu’une fois les politiques et les entreprises de GE comprennent qu’un seul homme ne peux/ne veux pas tout gérer…

    J’aime

    1. Ben en même temps, c’est pas comme si on avait cherché… on n’en sait rien s’il n’y aurait pas qqun d’intéresser à reprendre le club. Mais soit, oui pour le moment, la solution n’est pas que MP parte, mais tout simplement qu’il assume les factures et tout le reste!!

      Je veux bien qu’il demande le soutien de tous, mais qu’il assume d’abord ses charges, qu’il paye ce qu’il doit, qu’il montre qu’il veut réellement faire quelque chose avec ce club! Là après Neuchâtel et Sion, voici le SFC qui est mis en avant dans les titres parce que MP n’assume pas ! Merde, si au départ il savait qu’il n’avait pas les fonds pour gérer un club de foot, fallait pas se proposer!
      Il faut assumer maintenant! C’est tout ce qu’on lui demande. Qu’il paye ce qu’il doit, qu’il engage les entraîneurs pour la profession, bref qu’il montre qu’il veut sauver ce club et après on parlera des sponsors. Pour le moment, à coup de menace qui aurait envie d’aller lui proposer un partenariat?

      J’aime

      1. +1!!
        Tu as tout dit!
        Le problème c’est que Pishyar n’assume pas, et qu’apparemment il n’assumera pas. Ces derniers propos le montrent en victime qui ne peut rien faire et qui, sans l’aide de Genève, sera contraint de réduire la voilure.. Déjà qu’elle est quasi inexistante cette voilure.. Donc ses propos ne tendent pas à penser qu’il cherche à se responsabiliser et à assumer.
        Non c’est tout le contraire en fait. Il cherche déjà des excuses et se déresponsabilise pour préparer sa sortie.

        J’aime

      2. Le problème c’est qu’il ballade tout le monde depuis le début. Il faut des repreneurs qui puissent assumer un club basé sur la formation. Pishyar n’a plus aucune crédibilité et il doit partir. De toute façon il ne fera plus rien pour le club alors autant que son départ soit le plus vite possible. Y-a t’il des repreneurs possibles? Certainement mais il est nécessaire d’avoir un leader pour porter un projet. Aux politiques de faire aussi leur travail pour sauver le club que Pishyar est en train de détruire.

        J’aime

  31. Après aussi peu de temps depuis la dernière faillite , voila qu’on retombe dans les mêmes travers, je ne sais pas si j arriverai à encaisser encore une fois la relégation…..mon coeur de supporter ne s’en remettra pas…

    J’aime

    1. Stop les footix.. Il acheté qui physiar ? Il a investi quoi? RIEN! Le mec est annoncé comme un milliardaire et arrive pas a gérer un club alors qu’il a rien investi de concret ? Stop arrêtons de nous prendre pour des cons.. Physiar il a plus un rond.. On est foutu il nous fait un coup à la marc roger.. Il fait qu’il parte c’est tout!

      J’aime

      1. C’est vrai tu as raison, il n’a pas investit grand chose.
        Beaucoup de promesses mais pas beaucoup d’actions !

        J’aime

  32. Au moins, pour une fois (enfin!), Pishyar devra parler de chiffres.. Devra prouver ses moyens.. Ce ne devrait pas être un problème pour cet homme d’affaires à la tête d’un vaste empire financier..
    En fait, il s’est peut-être trompé de réalité. Il l’est peut-être, mais virtuellement.. Il s’est acheté Sim City il y a 4 ans, et depuis il n’a cessé de faire prospéré son empire derrière sa souris..

    J’aime

    1. Exactement, il est très fort dans ses propos sur le coup, il a comprit qu’il arriverait jamais à payer du coup, le club est bientôt en faillite et il va dire qu’il avait prévenu que si personne l’aidait sa allait arriver.. Physiar dégage avant de niquer notre club !

      J’aime

  33. La reprise depuis le mois d’août était inquiétante.

    Mauvaise gestion du club suite à la montée. Abonnement, vente de maillot (non fabriqué), trousseau pour les joueurs et même des ballons manquants. Un centre de formation abandonné, alors que peu de moyen permettrait de structuré les choses.
    Buvette et vente au stade : bof ! Pas de boutique et surtout rien à vendre ! Sponsors dédaignés ! Des joueurs et un entraîneur menacés de réduction de salaire après une montée, des promesses non tenues

    …et le fin du fin depuis décembre des factures pour plusieurs centaines de milliers de francs en attente, enfin les salaires en retard, une gestion du stade désirée mais non concrétisée !
    Que vous faut-il de plus ? Je n’entends plus personne médire du site.

    A quand la reprise du club par des gens sérieux, avec des ambitions mesurées, un bonne gestion du centre de formation
    une bonne connaissance de l’économie locale et de ces habitudes et enfin un discours mature et constructif.

    J’aime

  34. L’actuel président n’a certainement pas fait tout juste, ce qui est par contre sûr est qu’il a fait beaucoup plus que les notables genevois qui n’avaient guère eu de scrupules à voir Roger reprendre le club il y a quelques années, comme ils n’ont aucun scrupule à ne pas plus s’investir depuis 4 ans.
    Alors il va falloir que ces riches notables se décident une bonne fois pour toute: veulent-ils laisser le club glisser vers une nouvelle faillite ? Le futur du SFC n’est pas seulement dans les mains de l’actuel président !?! Ne nous trompons pas de cible, il y en a plusieurs !!!

    J’aime

  35. @Zico : merci de ne pas mettre Rieder et Tonoli dans le même panier. S’il pète un câble à son tour, je t’assure que tu vas comprendre la différence.

    Pivoda faisait du bon boulot. Mais il se reposait passablement sur Rieder, car il n’était pas à 100% au club (et de loin). Le problème pour Rieder, c’est qu’à force de se faire renvoyer dans les cordes, il n’a peut-être plus l’énergie pour aller toujours seul au front. Pivoda a lâché prise au lieu de s’user quand le message ne passait plus. Rieder continue à tenir bon. Pour combien de temps…

    J’aime

  36. Copie d’un mail envoyé à président@servettefc.ch par un membre du Club des 100 suite à l’appel de M. Pyshyar:

    Cher Monsieur,

    J’ai lu avec attention votre appel sur le site du club.

    Je me permets de vous écrire avec une copie à tous les membres du club des 100 du Servette FC (dont je fais partie). Je doute que vous lirez ce message car les précédents n’ont jamais eu de réponses de votre part..

    Peu importe, je crois que la situation devient réellement délicate pour NOTRE club.

    Tout d’abord, votre « appel urgent aux genevois » n’a pas de sens et n’aura aucun écho positif. Pourquoi ? Tout simplement par le fait que vous estimez que c’est VOTRE club car vous y avez donné votre argent. Vous avez mis en place votre structure et vos personnes. Vous avez décidé de licencier un entraîneur alors que vous n’avez pas l’argent nécessaire. Et ceci avec un certain mépris vis-à-vis des « genevois ». Et bien, puisque c’est vous qui payez, c’est vous qui décidez. Rien à dire ! Sauf que cette gestion n’est pas saine et, un jour ou l’autre, elle atteint ses limites !

    Nous y sommes…

    Vous voulez un soutien financier. A quel titre ? Combien ? Comment ?

    Votre message est contradictoire et n’est pas clair.

    Si vous voulez véritablement intégrer « Genève », il faut une réelle transparence dans la gestion et, à mon avis, il vous faut aussi devenir vous-même « genevois ».

    Demain soir, il y a le repas annuel du club des 100. Une occasion pour vous de prendre un peu « le climat » des PME représentées ; j’ose espérer que vous y serez.

    Dans mon analyse rapide de la situation, il me semble que vous n’avez plus l’envie d’allouer des moyens financiers au projet « Servette » (y compris le stade) ; vous réalisez que vous ne pourrez pas atteindre des objectifs un peu trop ambitieux alors que les signaux financiers deviennent méchamment rouges ; par exemple, en observant votre site « 32group », je remarque que les mises à jour s’arrêtent à mi 2011 environ… c’est un signe négatif.

    J’espère me tromper dans mon estimation du risque actuel et que votre appel est REEL un cri du cœur et non pas un SOS avant le naufrage …

    Mais, si effectivement la situation est grave ou très grave, un peu de transparence sur les réels besoin financiers du (de notre) club serait la bienvenue. Assez de « bruits », des chiffres !

    C’est en jouant sur la transparence que vous pourrez (peut-être…) convaincre « les genevois » de venir soutenir LE club.

    Bien sportivement,

    J’aime

    1. Bravo! Bravo! Bravo!

      Je suis un fan absolu des gens qui ont le sens critique, qui posent les bonnes questions et mettent le doigt la ou ca fait mal.

      Mr. Pishyar, on ne comprend rien!! Ni de quoi vous avez besoin ni de combien ni de comment. Nous ne savons pas a quoi ressemble votre projet ni de qui, quoi, ou et comment il sera realise. Reveillez-vous donc un peu!

      J’aime

  37. Pishyar a cru que les suisses étaient naïfs, un peu comme Bulat…Bulat pensait blanchir sont argent et Pishyar pensait faire du fric sur le dos de servette…comme quoi on est pas obligé d’être intelligent pour être riche, la preuve avec ces 2 clowns…celui qui leur a vendu le concept du club de foot suisse est digne de faire parti des Arnaqueurs VIP….Chapeau!!!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :