Fournier : « Quand tu te créés six ou sept occasions dans un match tu dois gagner à la fin »

Suite à cette nouvelle déconvenue lausannoise, retrouvez le compte-rendu de l’interview que Sébastien Fournier nous a accordée…

Les EDS : Sébastien, on a vu un SFC en reprise mais qui a peut-être joué trop bas ce soir pour vraiment aller chercher la victoire…

Sébastien Fournier : Non je ne pense pas. Ce n’est pas parce que tu as cinq personnes dans les seizes mètres adverses que tu seras forcément plus dangereux! Ce qui fait la différence c’est aussi la qualité des centres et la précision de ceux-ci. C’est la même chose pour les coups-de-pieds arrêtés. Quand on voit le nombre de corners et de coup-francs ce soir… Il y en a quand-même que l’on a bien exploité comme la tête de Routis en première mi-temps ou celle d’Eudis en deuxième, et ils étaient seuls dans la surface. Je crois que ce n’est donc pas le nombre de joueurs dans la boîte qui fait la différence, mais la détermination de l’attaquant, ainsi que la qualité du centre ou de la dernière passe…

Les EDS : Alors comment travailler cette précision?

Sébastien Fournier : C’est ce que l’on fait à l’entraînement!

Les EDS : D’accord, mais on a quand-même vu un taux d’échec relativement élevé… Vincent a par exemple eu du mal à bien centrer ce soir, rentrant systématiquement sur son pied droit pour centrer…

Sébastien Fournier : Le problème c’est que nos joueurs gauchers comme Moubandje, Schlauri ou Poceiro sont blessés, on fait donc jouer des droitiers…

Les EDS : Ok, mais est-ce normal alors de rater presque tous ses centres?

Sébastien Fournier : Rüfli c’est quand-même un joueur technique qui a énormément cravaché ces deux dernières semaine pour sortir d’une pubalgie. Il est sans doute encore en manque de rythme mais il a fait son match. Moi aujourd’hui je ne jette la pierre à personne. Le problème c’est l’efficacité et là on se rend compte que certaines équipes viennent à la Praille et tirent deux fois au but et gagne le match alors que Servette aura tiré une dizaine de fois au but! C’est juste frustrant pour les gars… C’est la faute à l’efficacité du moment, au manque de confiance ou de détermination…

Les EDS : Qu’as-tu pensé de la performance de tes joueurs?

Sébastien Fournier : Je pense que l’on a fait un bon match dans la maîtrise et la solidité. Contre Lucerne, Lausanne a tiré une dizaine de fois au but, ce soir seulement deux fois… c’est juste dommage de ne pas avoir réussi à ouvrir le score car cela aurait certainement changé beaucoup de choses dans ce match… Aujourd’hui je suis un peu triste pour les joueurs car quand tu te créés six ou sept occasions dans un match tu dois gagner à la fin… Mais je pense que l’on est tout-de-même en progrès et je suis fier de mes gars car je ne pensais pas il y a deux semaines quand je suis arrivé qu’ils pourraient faire une prestation si bonne collectivement et tactiquement.

Les EDS : Essayé, pas pu…

Sébastien Fournier : Il ne faut pas se voiler la face. En mettant Routis puis Kusunga en pointe à la fin du match, j’ai fais ce que je pouvais vu le contingent à disposition puisque je n’ai pas d’attaquants valides… J’aimerai bien avoir d’autres solutions avec des joueurs forts de la tête, mais pour le moment ce n’est pas le cas… J’ai également remarqué que l’on a très peu utilisé le côté gauche en seconde période…

Les EDS : Tactiquement, doit-on s’attendre à des changements?

Sébastien Fournier : On a déjà changé de système par rapport au match de Cham car l’organisation ne m’avait pas plu. Ce soir on a évolué en 4-1-4-1…

Les EDS : Le 3-5-2 est-il une option possible pour l’avenir? Renforcer la présence en attaque avec deux attaquants et l’axe de la défense pourrait peut-être convenir à ce Servette-là?

Sébastien Fournier : Quand tu n’as pas la confiance c’est difficile de changer d’organisation car il faut déjà avoir des repères. Cela fait déjà quelques temps que l’on travail ce système de jeu et on cherche également à trouver une certaine solidité défensive… On a ce sytème que l’on va essayer de perfectionner et après on verra bien si l’on changera ou pas…

Les EDS : Merci Sébastien…

Sébastien Fournier : Merci, salut…

11 réflexions sur « Fournier : « Quand tu te créés six ou sept occasions dans un match tu dois gagner à la fin » »

  1. Pour résumé un peu le tout:
    « C’est juste frustrant pour les gars… C’est la faute à l’efficacité du moment, au manque de confiance ou de détermination… »

    Très bonne interview, merci les gars!

    J’aime

  2. On a quand même pas de bol… Saint-Gall but annulé, Lausanne but annulé. Vivement que la chance tourne… Mais je reste persuadé qu’on ne fera pas beaucoup de point jusqu’à la pause hivernale.

    Ensuite avec une bonne préparation, le printemps sera peut être le tournant. Il faut juste espérer que les autres juste au dessus de nous, nous distance pas trop…

    J’aime

    1. Je vais relativiser « la faute à pas de chance » parce que contre Lausanne on a quand même un penalty ultra généreux et un rouge bien sévère (même pas faute si c’était Frei l’auteur…). L’arbitre a tout fait pour qu’on gagne mais si à 11 contre 10 on est pas capable de mettre le feu dans les 16m (combien d’occasions VRAIMENT chaudes en 2e mi-temps?) il y a un gros problème. Le but est pas assez large et haut ?

      Fournier a l’air de penser qu’on ne peut QUE marquer de la tête. Ca va poser problème parce que nous sommes une équipe de contre et que nous sommes très mauvais dans les airs (Grippo & Routis c’est tout) . Des tirs & centres ras-de-terre tendus dans le paquet, voilà ce qu’il fallait. Je vais pas proposer des triangulations ou une-deux parce que le terrain était pourri et qu’on avait pas les joueurs pour ça. Et puis avec nos champions parler de « combinaison », pfffffioooouuuuuuu, vous n’y pensez même pas !

      Enfin je rejoins les EDS sur le fait que l’équipe en fin de rencontre n’a pas prix de risques suffisants à part dans les arrêts de jeu. La défense qui reste alignée tout bas…

      Bref ne perdons pas espoir.

      Vivement les retours en forme de Karanovic, Baumann, Diallo, Esteban, Grippo, Moubandje

      p.s. Seb ! Fais-moi jouer Paratte bordel !!!

      p.s2. Content de voir M’Babu qui a du potentiel, beaucoup moins pataud que Routis. Très prometteur malgré une entrée difficile. Il peut prendre la place de Kusunga immédiatement (ça peut pas être pire)

      J’aime

  3. Même si kara retrouve sa forme il nous faut un attaquant. Je n’ai rien de personnel contre Eudis mais il est pitoyable sur le terrain. C’est le joueur le plus lent de super league qui ralentit beaucoup trop notre jeu collectif et se retrouve à terre à chaque contact avec un défenseur adverse. Avec Eudis on joue à 10 contre 11 alors qu’on a pourtant d’autre joueurs qui pourraient prendre sa place et qui s’intégreraient mieux dans le système de jeu.

    J’aime

  4. Très bonne question concernant le 3-5-2 ! C’est pour moi, un système qui collerait au profil de notre effectif. Cela permet d’avoir une certaine assise defensive car c’est un système qui permet de passer en défense en 5-3-2 et qui se transforme en 3-5-2 offensivement. Avec Moubandje et Rufli dans les couloirs, ils ont le profils parfait.

    J’aime

    1. L’équipe a besoin de stabilité et d’un schéma connu. C’est pas du tout le moment de tenté des subtilité. Alves a eu sa période après le miracle de Sion mais il s’est fourvoyé en pensant qu’il pouvait changer de schéma à long-terme. Notre tactique doit rester à 4 défenseurs.

      Stabilité dans le jeu, les joueurs, les positions des joueurs et la tactique. Bien sûr on doit faire avec les blessés.

      Le 4-1-4-1 de Fournier fait du sens mais pas à 11-10. En 2e mi-temps il aurait pu tenter un truc à 3 défenseurs mais il s’agit d’une situation spéciale.

      Sinon 4-2-3-1 qui nous a toujours réussi à condition que la pointe soit en forme et qu’elle soit vraiment soutenu pas un vrai milieu offensif.

      J’aime

  5. Routis en centre avant m’a beaucoup plu. Avec lui les ailiers pourrait se servir d’un piveau solide !

    De plus comme on ne fait que des attaques par le coté avec des centres, Routis lui fait la différence de la tête.

    On pourrait même penser à un 4-4-2 avec Esteban, Ramizi ou Paratte à côté de lui pour prendre la profondeur avec leur vitesse.

    Bref on a peut-être trouvé notre centre avant, d’ailleurs ce n’était pas son poste dans les catégories en dessous?

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :