La déclaration du jour

Le réveil a dû être dur pour plus d’un servettien aujourd’hui. On attendait une décision couperet, une annonce faisant l’effet d’une bombe, un coup de pied dans cette fourmilière qui respire tout sauf la sérénité et la joie mais au final on se contentera de quelques paroles arrachées à Aeby et Zuberbühler.

Depuis quelques semaines, les débats sont virulents entre supporters. Ceux-ci sont montés en intensité après chaque défaite. Après celle d’hier, celle de trop pour les derniers éternels optimistes, une cible a définitivement semblé faire l’unanimité du mal servettien: Zuberbühler, l’homme du président. Il semble en effet que si l’on colle tous les morceaux, tous les différents témoignages de personnes plus ou moins impliquées dans le club, le responsable de l’aberration qui se produit depuis la reprise est Thurgovien. Mais la réalité c’est que tous ces débats ne servent strictement à rien puisque tant que le club ne prend pas position et tant que Quennec ne tranche pas dans le vif la situation restera inchangée. Au final, les commentaires des uns et des autres sont un mélange de spéculation, d’énervement, de frustration, de lucidité, de tristesse et de détresse mais aussi d’attachement pour le maillot grenat qui caractérise bien le mal que le supporter servettien a trop connu depuis 10 ans.

Servette traverse une crise, c’est un fait. Cela arrive dans tous les clubs. Reste à savoir comment celle-ci va se résoudre. On sait que la gestion à l’américaine de Quennec aurait tendance à laisser passer l’orage, à favoriser le sourire et à laisser le temps faire son travail. Le problème, c’est qu’avec le temps la situation semble empirer. Le déplacement à Chiasso sera déjà un premier élément de réponse sur l’évolution de la situation au sein du club.

La déclaration du jour I

La déclaration du jour nous vient de l’ami Pascal qui dit dans une interview au Matin: ‘C’est très suisse de vouloir changer d’entraîneur.(…)Mais ici, ce n’est pas notre genre. Parce que nous avons confiance en notre projet et il faut tout simplement nous accorder du temps.’ Confiance et projet. Deux mots qui nous laissent penser qu’on nous prend sérieusement pour des jambons (excusez l’expression) au vu de ce qui est proposé sur le terrain. D’ailleurs, c’est qui nous? Une personne? Une personne et demie? Peut-être deux? Et le projet, il consiste en quoi? A avoir des latéraux qui n’en sont pas, à laisser des joueurs sur le banc ou en tribune sans explication, à composer des défenses suicidaires ou à faire des compositions/changements tactiques complètement loufoques à chaque match (depuis la reprise)? A avoir des joueurs physiquement là mais mentalement sur une autre planète? C’est ça le projet? La seule note positive, c’est le temps de jeu que semble grignoter le jeune Dominguez.

La déclaration du jour II

La déclaration du jour ne s’arrête pas là puisque l’interrogé ajoute:’Je n’aime pas perdre et Jean Mich non plus. Mais personne ici ne croit aux électrochocs. Notre objectif maintenant, c’est 2014/2015. Bien sûr que nous avons eu beaucoup de succès à la fin de l’année grâce à un bel état d’esprit. Mais tout cela est arrivé un peu vite.

Vite… pourquoi vite? Ca lui plaît à lui de végéter le plus longtemps possible en Brack.ch Challenge League, de jouer dans une ligue pauvrissime qui par ailleurs sera plus compétitive l’année prochaine avec l’arrivée du LS ou de Sion (et où la montée sera donc plus ‘compliquée’), de jouer dans une ligue où les revenus sont inexistants et qui est aux antipodes du football professionnel? Ca lui plaît ça? Ou alors est-il dérangé par le fait qu’Aeby ait réussi à créer une osmose et une dynamique positive dans cette équipe? Quelqu’un aurait voulu mettre des bâtons dans les roues servettiennes après la trêve hivernale qu’il ne s’y serait pas mieux pris que lors des 3 derniers matchs…

On pensait avoir touché le fond avec la défaite d’hier. On pensait également que tout allait enfin exploser dans le bon sens afin qu’une nouvelle dynamique puisse être mise en place. Que nenni, au vu des minuscules déclarations et des quelques photos de l’entraînement du jour il semble que l’éruption n’a pas encore eu lieu et que la situation continue à être insoutenable, le club (?) maniant avec une main de fer sa politique de communication. Le prochain épisode (probablement à Chiasso) sera-t-il enfin celui qui fera office de déclic? Espérons-le car plus le temps passe, plus les dégâts risquent d’être dévastateurs et irréparables.

L’article du Matin, c’est par ici.

Celui de la TdG, c’est par .

Par les EdS

45 réflexions sur « La déclaration du jour »

    1. C’est une pub pour du dentifrice ou quoi ? 😉
      Blague à part, je m’attendais quand même à une déclaration du Président. Effectivement, en minimisant la déception, le management du club prend le risque que le mécontentement finisse par exploser d’une manière ou une autre si jamais une nouvelle désillusion venait enterrer les Grenat au purgatoire.

      En tout cas, avec cette résignation calme et sereine dans les déclarations il n’y a plus de pression, les Dominguez, Bua et autres Hasanovic voire Cespedes peuvent avoir bien plus de temps de jeu.

      J’aime

  1. pfffff….ils abandonne déjà…marre de ces gars, la prochaine saisons il y aura d’autre excuses et d’autre blabla avec ces comique en + ils donneront pas de temps de jeu au jeune, y a de trop grand salaires qui doivent jouer et la challenge league ne ramène pas de revenu…

    J’aime

  2. Les copains, fans et amis du servette: j’ai une famille, du travail et je ne vais pas si mal dans la vie, mais je me fais chier depuis hier soir comme ce n’est pas permis. Je me suis dit en partageant avec vous mes sentiments ca va mieux?

    J’aime

    1. Au moins toi tu peux aller voir GC ou FCZ qui eux jouent au foot parce que là nous dans le coin on a pas grand chose à se mettre sous la dent.

      J’aime

  3. Ce qui me fait peur, c’est que si on ne joue plus le haut du tableau de Ch League, le club va vite désintéresser les mécènes qui sont à présent impliqués (sinon comment expliquer un staff si nombreux et l’engagement de nouveaux joueurs..), et on se retrouvera à nouveau au bord du gouffre financier à l’arrivée de l’été. Ce qui est grave, c’est que si HQ abandonne, Servette n’existe plus, à mon humble avis. Je deviens de plus en plus pessimiste avec le SFC et ça me saoûle. Reverra-t-on une fois un vrai Servette, jouant le haut du classement de LNA/Zuper League et des coupes d’Europe ?

    J’aime

    1. tu tombes un peu dans le catastrophisme.
      quand on s’engage auprès d’un club de ChL qui part d’aussi loin, plutôt qu’attendre des résultats immédiats faramineux, on s’attache davantage au projet à long terme. Le SFC Pishyar en Zuber League est vite devenu moins attractif que le SFC actuel.

      Si Quennec claque la porte, lassé des commentaires désobligeants, oui, Servette sera mal. Soit il héritera d’un escroc opportuniste, soit il naviguera à vue avec un budget très très limité (à voir comment il sera utilisé), soit il disparaîtra définitivement.

      Pour revoir Servette en Coupe d’Europe, il faudra être très patient. Sans garantie que ça arrive à nouveau un jour. En fait, je pense que ce n’est pas du tout le genre d’attentes qu’il faut avoir actuellement car ça ne fait qu’alimenter la déception et la frustration qui s’expriment violemment sur ce blog. Le club doit se stabiliser en ChL et prendre le temps de consolider les fondations (structures, académie, réseau, etc…) qui seront indispensables en SL.
      Quand Aarau et St-Gall sont remontés en SL, ils avaient déjà tout mis en place pour tout ce qu’il faut pour la SL (à part le stade pour Aarau…).

      C’est d’ailleurs ce qui fait la force de club comme Aarau, St-Gall, Thoune ou même Lucerne : il y a une réelle continuité dans la gestion du club, malgré les aléas. Ils font toujours le maximum avec les moyens à disposition. A l’inverse, Sion, Servette et même Vaduz repartent trop souvent de zéro pour optimiser leurs ressources.

      J’aime

      1. On a par ailleurs tendance à oublier ce qu’avait dit Quennec l’année passée par rapport au  » peut-être  » repreneur ( imaginaire ? ) du club… Il a voulu garder la barre, et apparemment, le club n’a pas évolué… Quoique ? Un nouveau club de rugby.

        J’aime

  4. j’ai 77 ans, en 2005, je me suis dit que je ne reverrai plus mon club en super ligue, bien sûr j’ai continué à le soutenir à la praille et parfois à l’extérieure, et le miracle s’est produit, j’ai versé une larme et bu du champagne, et boum à nouveau sur le cul, mais cette fois ci j’y crois, je reverrai ce foutu club en super ligue, vous pariez ?

    J’aime

    1. Pour moi, toujours optimiste, pas besoin de parier, y a pas de raison que ce club stagne en CHL.
      Il faut juste patienter, y a pas de baguette magique pour tout changer en 5 minutes.

      J’aime

  5. J’aime bien cet article qui prend du recul. Deux trois commentaires.

    Théorie toute personnelle pour commencer sur le « Mais tout cela est arrivé un peu vite. » Ils ont mis Aeby en interim pensant le virer rapidement. Pas de bol. Les résultats ont suivi, ne pouvant plus le virer, même si ce n’était pas lui aux commandes.
    Petite théorie du complot en prime : Zubi sème la pagaille cet hiver pour se débarrasser d’Aeby sans que cela ne hurle dans les chaumières et placer un autre de ses potes.

    Pour les déclarations proprement dites, il cherche à évacuer la pression. Ce n’est pas plus mal, même si cela nous fait hurler. Cela ne veut pas dire qu’à l’interne rien ne se fera. Pour ma part, j’attache très peu d’importance à ces déclarations. J’attends plutôt de voir ce qu’il va réellement se passer à l’interne.

    Enfin, croire que la ChL lui plait, sérieusement…

    J’aime

    1. 1. c’est arrivé un peu vite parce que

      a) les gens se sont tout-de-suite enflammés, ce qui engendre déception et frustration

      b) le club n’est pas prêt à assumer les exigences de la SL

      c) le club n’a pas construit ce qui lui permettra d’être compétitif (ou au moins de se maintenir durablement) en SL et que le pire est de jouer au yoyo entre les ligues.

      2. Il se projette déjà sur la saison suivante pour évacuer la pression, comme tu dis, c’est clair. Au pire, l’équipe finit en roue libre au milieu de classement; au mieux, elle joue libérée la fin de saison, engrange des points et lance une spirale positive pour finir la saison sur une bonne note. Mais aussi parce qu’ils savent, encore une fois, qu’ils préférable de prendre le temps de monter plutôt que s’y retrouver trop vite et revivre l’épisode pishyar.

      J’aime

  6. intéressant l’article du jour dans la TDG. Quennec réitère sa confiance à 100% en Zubi. Et promet que des joueurs seront écartés du contingent, car ils ne sont pas « acquis à la cause servettienne ». Me réjouis de voir ce que ça va donner mercredi à Chiasso…

    J’aime

    1. Il ne faut pas oublier que des joueurs arrivent en fin de contrat. Ceux qu’on veut garder et ne veulent pas prolonger sont logiquement écartés. C’est dur, mais c’est la loi de ce milieu. On aurait déjà dû faire ça par le passé avec des types comme Kouassi. On n’a simplement pas eu le courage de le faire.

      J’aime

    2. Quennec commence à copier Constantin, on est mal…

      tout ce qu’il reste à espérer, c’est l’union sacrée entre l’équipe et le public, contre la direction, comme à l’époque de Pishyar.

      J’aime

      1. Jojo c’est ta liste, ou tu as entendu qqch ?

        Car si y en a bien un que je fouterais dehors et qu’on pourrait remplacer c’est Muller…C’est surement pas l’avis de tout le monde, mais perso moi je le trouve arrogant alors qu’il a encore rien prouvé…et me demande si ces coéquipiers ne pensent pas la même chose que moi…

        J’aime

    3. Oui, d’accord avec DV de la TdG.

      Je crois qu’on ne peut pas sortir de la situation actuelle seulement ainsi. Quelque chose s’est cassé dans le groupe, et il est peu probable que ça ne vienne pas que de quelques joueurs. Avoir un coach par interim pendant de longs mois ne peut pas fonctionner. D’ailleurs est-il toujours en interim ? A-t-on désormais une organisation dans la formation et le reste du coaching qui tienne la route ?

      Cela dit, Hugh Quennec s’est enfin exprimé. On peut espérer qu’il ne soit pas dupé, contrôle toujours suffisamment la situation et qu’il y voie clair. Pour au moins bien figurer dans cette fin de saison et préparer intelligemment la suite; je suggererai de maintenant ne pas se tromper dans les décisions qui vont arriver, de répondre aux questions en ligne des gens comme il s’était engagé, de finir « l’arche d’alliance » à l’entrée du stade, et de continuer à faire son possible pour redorer l’image du club. Et depuis quelques jours, il faut redorer de plus bel…

      J’aime

      1. je ne comprends pas pourquoi tu considères tes suggestions comme prioritaires.
        répondre aux questions d’une poignée de supporters (et faut voir la niveau des questions…) et décorer l’entrée du stade, ce sont juste des détails purement anecdotiques!!!

        il y a un travail de fond beaucoup plus indispensable à faire avant. mais c’est un travail dans l’ombre, donc pas très spectaculaire pour des supporters impatients sur un blog.
        et puis, tu sais, l’image du SFC est désastreuse depuis plus de 35 ans alors ça va pas changer d’un seul coup. on est simplement passé de l’image de millionnaires arrogants qui jouent dans un stade vide à une image de petit club de loosers qui joue dans un stade vide.
        parce que les plus jeunes ne se rendent pas compte mais la moyenne de spectateurs pendant toutes ces années est de 3’000-4’000 à tout péter, malgré les titres.

        J’aime

      2. Je n’ai pas écrit que tout ça était prioritaire (pour les priorités voir les questions que j’ai posées), mais il y a une question de confiance derrière tout ça.

        Si Zubi est attaqué de toute part et Quennec s’y accroche comme à son dernier espoir, le SFC est mal barré.

        J’aime

      3. effectivement, soit tu fais confiance à Quennec, soit pas.

        mais dans ce dernier cas, tu ne seras jamais convaincu quoi qu’il fasse ou dise.

        J’aime

  7. Zubi maintenant on va te dire la verite:

    Tu es nul et tu es trop imbu de ta personne pour t`en rendre compte.

    Tu veux faire le chef mais tu n es pas et ne sauras jamais capable d en etre un. Ca suffit pas de faire le dictateur et d esperer que tout le monde te suivra. Tu es peut etre trop con pour le comprendre mais etre chef et mener un projet a bien c est aussi partager, aimer, creer des liens, accepter que des personnalites peuvent etre differentes de la tienne qui tourne autour uniquement d etre un gros bourrain de suisse allemand qui ne pense qu a son bock de merde et son sourire colgate. Il faut aussi de l humour, de la sensibilite. Toi t as aucune idee de ca. C est pour ca que les gens ne peuvent pas te blairer. Y a que toi et ton ego. Tu finis par tous nous faire craquer. Tes blagues sont merdiques, au meme niveau que ta communication d homme des cavernes.

    De ce qui se dit, tu passes ton temps a faire du charme a toutes les femmes que tu croises, du thon a la baleine. Tu le fais uniquement pour rassurer ton ego et etre sur d etre toujours le grand et puissant Zubi. Mais t es rien au fond, y a rien au fond de ta carcasse. comme dans un film: t es comme le H d Hawaii, tu sers a rien.

    Maintenant ton projet. On a rien contre faire un peu le menage dans ce club, mais putain le mot douceur tu connais espece de brute. Tu penses vraiment que virer tout le monde et n ecouter que toi t amenerait des resultats??? ca se passe comme ca. faut faire les choses doucement, avec classe et empathie. Toi t as aucune idee de tout ca.,. Et finalement vous allez bien avec Quennec, parce que vous etes les 2 memes: aucune humanite, auun sentiment, aucune vie en vous. Vous voulez nous faire croire que vous allez reussir a faire quelque chose de bien, a mener a bien ce grand projet??? ouaaahhh dis donc vous assurez vraiment alors. Y a deja plus personne qui peut vous blairer a geneve. avouez que c est deja un petit probleme ca nom??? ou ca fait partie de vos plans???

    laissez notre club transquille et tirez vous. Vous etes vraiment pas assez bons. Bordel Zubi, tu dis reconstruuire ok, mais avec qui exactement? Korede? laisse nous rire….

    Il est bien la le probleme, si au moins tu voyais bien le foot… a la limite on pourrait adherer. mais non toi espece de bourrain tu vas nous chercher un nain qui ne serait pas titulaire a Perly. et tout ca parce qu il a la mentalite de professionnel??? Alors vraiement on va se regaler a la praille les prochains temps.

    Maintenant tu vas virer tous les joueurs qui ont du caractere et peuvent te barrer la route…

    Bordel y a que Quennec qui peut encore croire en quelque chose de bon dans tout ca.

    Je suis degoute de voir ce club partir en cacahuetes comme ca.

    Oui dans la vie, c est dangereux de donner le pouvoir aux gens betes et incompetents. Si en plus ils ont que leur ego de merde et ne voient pas le foot, alors c est la fin…

    Bonne chance a vous Zubi et Quennec. moi c etait la derniere fois que je mettais les pieds a la praille.

    et j ai bien l impression que vous finirez que tous les 2 dans ce stade vide… parce que c est vraiment ce qui vous pend au nez et vous l aurez merite.

    Adieu SFC

    J’aime

    1. déjà, tu pourrais avoir l’humilité de ne pas considérer ton opinion comme celle de tout le monde (usage abusif du « on »).

      ensuite, si tu as décidé de ne plus aller au stade, je ne sais pas pourquoi tu t’excites comme ça.

      et puis, dire que les blagues de Zubi sont merdiques et oser écrire quelques phrases plus loin « t es comme le H d Hawaii, tu sers a rien. », fallait oser…!!!

      J’aime

      1. klaxon, vous êtes la femme de Zubi ou de Quennec ? Toujours quelque chose à redire! Beaucoup de choses sont juste dans son analyse.
        Il a le droit de donner son opinion.

        J’aime

      2. Franchement je ne comprend pas ton argument:  » ensuite, si tu as décidé de ne plus aller au stade, je ne sais pas pourquoi tu t’excites comme ça.  »
        Donc si je suis ta logique, s’il ne va pas au stade, il n’a pas le droit de donner son opinion sur la communication du club ?

        J’aime

      3. Il y a une différence entre « donner son opinion » et « s’exciter comme ça ».

        Encore un qu’on reverra le soir de la promotion nous racontant son amour indéfectible du club dans la joie, comme dans la peine. Dans le succès, comme dans la misère. Un opportuniste de plus. Pas grave, on connait.

        J’aime

  8. TDG – commentaire HQ

    …. Parce que Zuberbuhler et le staff ne sont pas satisfaits des efforts fournis par certains joueurs. Il y a clairement des choses que l’on ne peut pas accepter. ….

    pfffffff Muppet Show? Reality? Help!!

    J’aime

  9. Se qu’il faut savoir c’est que le staff c’est Cantaluppi-Zübi,se dernier à même écarter Loic Favre c’est pour vous dire,le problème c’est que notre chère Président ne connaît srictement rien au foot et mange dans la main de Zubi.Depuis que nous avons déménagé des Evaux à Balexert et que Zubi à repris lui même les entraînements depuis le deuxième tours,c’est le bordel total,que se soit de la tactique à la mentalité,car les joueurs ne peuvent tout simplement pas voir la paire Zubi-Cantaluppi.Je suis le premier à critiqué les joueurs en cas de mauvais résultats,mais la croyez moi,c’est 100% de la faute du grand Bobet qui gère notre club de façon encore pire que celle du Fc Sion,sa fait plus que peur bordel!!!Normalement demain Marazzi-Pasche-Sauthier-Crettenand-Roux pas convoqué,j’en serais plus courant de la journée.

    J’aime

    1. C’est effectivement grave…
      Nous sommes tombés bien au-delà de la situation misérable que je préviens et souligne ici depuis des mois.
      J’espère que la majorité des supporters commence à prendre conscience de tout cela.
      Merci Magik de nous tenir informés.

      J’aime

      1. lire qu’un supporter servettien trouve grave que Roux soit écarté du groupe, ça n’a pas de prix!

        tu vois, Jocelyn, ils t’adorent déjà après t’avoir tant haï.

        J’aime

      2. je ne m’attendais pas à ce que Roux fasse l’unanimité. même en terminant meilleur buteur du championnat.

        mais déjà un supporter acquis à sa cause, ça a une saveur particulière.

        pour moi, toute proportions gardées, Roux est un peu comme Alex Frei. pas un artiste du ballon mais un combattant au gros caractère. pas toujours facile à vivre mais essentiel sur un terrain.

        J’aime

  10. Dans le plus pur scénario parano teinté de complot, on pourrait imaginer que le bon Dams est un blessé diplomatique, suite à l’éviction de son mentor Favre…!
    Je dis ça, je dis rien…! 😜😃

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :