Quel(s) responsable(s) pour cette mascarade de football?

coupable_jpg300

Alors que Servette fait honte à sa dernière frange d’irréductibles supporters, il convient aujourd’hui de se poser les bonnes questions. Et de savoir qui nous a fait atteindre pareille médiocrité…

Servette marche sur la tête

À force de se croire plus beau qu’on ne l’est vraiment, on se prend le retour de bâton en pleine poire. Et le calice va être difficile à avaler, tant il était porteur d’espoirs…

Continuité, projet, construction, long terme, dynamisme, intelligence sont des maîtres mots qui ne font hélas plus partie du vocabulaire servettien. Nous, nous avons plutôt droit à expérience, licenciement, recrutement raté, sourire Colgate, copinage et autres (foot)age de gueule.

Avec quels responsables pour cette mascarade de club et les parodies de football présentées depuis trop longtemps au Servette FC ? Merci de nous aider, car il y a trop d’incompétence pour n’en trouver qu’un seul…

Julian Karembeu

121 réflexions sur « Quel(s) responsable(s) pour cette mascarade de football? »

  1. Il y a pas mal de possibilités:
    La chance: deux blessés essentiels (Routis-Dams) au plus mauvais moment.
    Le recrutement (Favre d’abord, puis Zubi): un banc incapable de les remplacer avantageusement en défense; des licences gaspillées (Marinkovic); des joueurs étrangers qui ne confirment pas l’espoir place en eux (Markovic, Placca, Korede, Sauthier); des Suisses qui ne font pas la différence (Sauthier, Crettenand, Roux, Marrazi, Margairaz, Tadic) malgré leur expérience Super League.
    Le staff technique (Aeby & Zubi): savent-ils travailler ensemble et former la bonne équipe? vraisemblablement non. La belle entente affichée dans la presse ne tient plus, il va falloir changer quelque chose et admettre que Aeby quitte le navire puisque les autres resteront (c’est pas forcement juste mais indispensable puisque c’est l’objectif de la direction).
    Le President: il s’est trompé pas mal de fois il faut l’admettre même si je n’ai aucun doute sur ses intentions. Le club va sans doute dans la bonne direction mais le fait maladroitement (valse des entraineurs notamment). Les derniers résultats soulignent des erreurs dans l’organigramme du staff technique: tout devrait être clair alors que nous ne savons pas qui fait vraiment quoi sur le terrain entre Zubi, Favre et Aeby. En réorganisant, il a semble-t’il cassé quelque chose qui se ressent jusque sur le terrain.
    L’équipe: c’est elle qui se trouve justement sur le terrain, incapable de faire le minimum salarial: se battre. Perdre 2-3 contre Vaduz est une chose malheureuse mais c’est le sport. Perdre 6-1 contre Will sans révolte, sans rien, en fait les premiers responsables du dernier fiasco.
    Tous responsables.

    J’aime

      1. Je viens de lire la tdg, tu as lu ou qu il était écarté pour des raisons extra-sportives??ils disent juste qu il était sur le banc

        J’aime

      2. C’est un sous entendu et laisse place à l’interprétation de chacun. Visentini pose juste la question:
        « Hier, Crettenand n’était même pas convoqué, Routis relégué sur le banc. Deux joueurs qui participaient pourtant au Servette qui allait bien, à la fin de 2013. Allez comprendre… »

        J’aime

      3. pourquoi écarté ? il a joué la 2e mi temps hier ou entre parenthèses on en a pris 4 avec lui et 2 en 1e mi temps avec mfuy. je ne défend pas mfuy qui n’est pas a la hauteur. mais routis a fait des bourdes contre schaffouse et n’a pas du être top hier si on en a pris 4.
        Dams est très bon, il le niveau SL. Routis a de la bonne volonté et de l’engagement mais c’est un défenseur moyen de CHL.

        J’aime

  2. Il me semble que cest depuis que Zubi fourre son nez ou il n’était pas prévu au depart. A la base c’etait l’entraîneur des gardiens et simple ambassadeur. Aeby fait avec les moyen qui sont a disposition c’est pas a lui de rendre le tablier. Il serai aussi temp que HQ se reveil même si c’est trop tard. Une banderole au prochain match adressé a lui directement  » HQ ou etes vous? « 

    J’aime

  3. Si le prochain entraîneur de servette est Beni Huggel, on pourra que confirmer que c’est zubi qui décide de tout dans le club.. Comme un fruit pourri dans un bol le reste autour pourri rapidement aussi, au club de savoir jeter le fruit pourri même si il semble être déjà trop tard… Zubi avance ses pions tel un joueur d’échec pour finalement nous la mettre dans le fions. Ils amènent tout ses potes ancien joueur pour qu’ils viennent toucher un salaire ici.. Dur dur l’après football pour eux…Si c’est le cas le servettefc ne me verra plus et pourra dire aurevoir à un supporter abonné depuis 15 ans

    J’aime

    1. ce n’est pas un problème en soi que Zubi ait des responsabilités importantes au sein du club et qu’il use de son réseau pour attirer des gens.

      le problème est d’être sûr que les actions qui sont menées sont conformes à l’application du projet global du club validé par le président.

      J’aime

      1. Mais aussi, si comme tout le monde dit que Zubi est si imposant que ça, il faudrait virer Aeby et le remplacer par quelqu’un qui serait du côté de Zubi, avec le même raisonnement, les mêmes buts ! Un peut comme les parents qui se s’engueule devant les enfants… La j’ai l’impression que les 2 ne sont que obstacle pour l’autre forcément l’équipe ne peut que en subir les conséquences !
        Et attention je ne dis pas la que c’est Zubi qui a tout juste, simplement que Aeby sera plus facile a gicler pour Quennec…

        J’aime

  4. le grand responsable de ce merdier est HQ… Sans son prête nom avec l’argent des autres Servette serait peut être mort avec lui on est mort. Le foot à Genève est foutu avec ce faux cul de président, le hockey est son seul objectif et il a utilisé beaucoup d’argent du Sfc pour le Gshc.Il a surtout refusé de gros sponsors qui voulaient mettre de l’argent dans notre club mais le problème c’est que ces sponsors demandaient des comptes et surtout savoir où passaient leur fric. donc projet écarté… Maintenant c’est Zubi qui dirige tout car HQ en a fait son bras droit et pendant la trêve hivernal, pas de transfert valable, mais remaniement à tous les niveaux dans la hierarchie et organigramme du club.Supporters vous vous êtes mobilisé pour moins que ça et vous avez fait tombé des têtes, alors bougez vous le cul…

    J’aime

    1. tu n’es pas vacciné par les gens qui arrivent de nulle part pour faire de grandes promesses… sans en avoir les moyens ni même la volonté? des mecs en fait juste venu pour se montrer et s’amuser un peu. remember warluzel, coencas, roger, pishyar… tous avec le même discours à base de stars, de paillettes et de champions league. on voit où ça a mené le club.

      J’aime

  5. Tous au siège!!!Démission!!!On peut pas être président de 2 club et faire du bon boulot le mec enchaînes les boulettes sa suffie mtn, bientôt son conseillé sera Doc Gyneco ou Jean claude van Dame faux arreter la….j sais pas va à Sion foutre la m…

    J’aime

    1. beaucoup de dirigeants de club ont une vie professionnelle à côté. ils arrivent à gérer en même temps plusieurs sociétés ou plusieurs clubs.
      faut simplement pas demander au mec d’être toujours en première ligne, assis sur le banc de touche à chaque match.
      d’ailleurs, dans les plus grands clubs (à part peut-être les présidents élus par des socios ou les nouveaux riches qui s’affichent), le nom des présidents te sont pratiquement inconnu, je suis sûr.

      J’aime

  6. sondage aux réponses bien trop orientées pour être réalistes, avec une introduction agressive employant des termes excessifs. et encore une fois, on dramatise une défaite, on joue à la chasse aux sorcières et on veut faire comme si les supporters étaient les seuls à regretter la situation.
    vous croyez vraiment qu’il y a quelqu’un au sein du club qui se réjouit des événements, vous croyez vraiment que les dirigeants sabotent leur club pour éviter qu’il joue la promotion?

    La vérité, c’est que n’importe quel membre du club fait chaque jour beaucoup plus pour le SFC que n’importe quel rédacteur ou lecteur de ce blog ou même que n’importe qui dans le public.

    En fait, plutôt que de se mettre à chaque fois dans la position de l’accusateur pour dénicher un nouvel bouc émissaire, le supporter devrait aussi faire son auto-critique et se remettre en question. Ecrire sur un blog et gueuler au stade qu’on a le coeur grenat et que les autres sont des enculés, je ne suis pas sûr que ce soit une contribution déterminante pour aider son club. Au lieu de se plaindre que le club n’est pas assez proche de lui (lu ça l’autre jour à propos de l’absence d’un repas de gala), le supporter pourrait prendre l’initiative de se rapprocher du club qu’il chérit tant. Pourquoi les supporters ne prendraient-ils pas l’initiative de monter eux-mêmes un événement pour le club auquel il pourraient convier tous les membres du club? Pourquoi ne simplement pas offrir un soutien inconditionnel et permettre à tout le monde de travailler dans un climat plus serein (quitte à faire des bilans en fin de saison)?

    Le problème éternel, c’est que les supporters se comportent en enfants gâtés à qui tout serait dû. Que déjà ils font la faveur au club de se déplacer au stade et que c’est pourquoi tous leurs désirs devraient être réalisés, même les plus improbables. Surtout les plus improbables. Ils se revendiquent propriétaires moraux du club par leur ancienneté, il se considèrent acteurs dans la vie du club, ils se permettent de donner la leçon tant aux dirigeants, qu’aux joueurs et au staff quand la plupart n’ont jamais joué au foot et que leur expérience de gestion se limite au Sims 2 devant leur PC. Si prompt à râler, on ne verra pourtant jamais un supporter servettien s’investir durablement dans un projet de socios, de co-gestion ou de bénévolat pour le club comme ça existe dans des clubs populaires ailleurs.

    La réalité, c’est que Quennec est le premier président servettien depuis 40 ans avec Vinas à vouloir mettre en place un projet réaliste et durable. C’est-à-dire un club humble qui se construit patiemment avec les moyens réellement à disposition au lieu d’avoir le regard tourné vers le passé. Pendant des années, le SFC a voulu faire semblant d’être un grand club en passant son temps à jongler avec les dettes, planquer les cadavres dans les placards et la merde sous les tapis. Chaque président qui s’est succédé a dû investir la majorité de ses ressources pour effacer l’héritage de son successeur qui s’est dérobé. Depuis 40 ans, je ne vois que 2 présidents à ne pas avoir laissé les comptes dans le rouge ou en faillite : Weiler et Vinas.

    Aujourd’hui, Servette est un modeste club de Challenge League. Ni plus ni moins. Ce n’est pas un sort définitif, ce n’est que le point de départ. Mais pour que le destin soit joyeux, il faut accepter de composer avec cette réalité et comprendre qu’on ne bâtit pas durablement un club en un seul jour, ni une même une seule saison. Il faut compter entre 3 et 5 ans pour remonter dans de bonnes conditions en Super League. Cette saison n’est donc que la première de la série.

    L’exigence du succès immédiat, ce n’est qu’un obstacle de plus dans cette progression. Ca crispe les joueurs, ça stresse le staff, ça perturbe la direction. Inutile de faire la comparaison avec de gros clubs étrangers où la pression est évidemment autrement supérieure qu’en Challenge League mais c’est une question de proportion. Quand les râleurs font partie du grand public et qu’on dispose toujours d’une marge de plusieurs dizaines de milliers de fidèles, ce n’est pas la même chose qu’au SFC quand les critiques les plus violentes émanent du dernier noyau dur de 3’000 personnes (dont 1’000 abonnés). Trop de fois les présidents servettiens ont cédé à tort face à la volonté populaire d’avoir un nom prestigieux sensé assurer un succès immédiat. Trop de fois cet acte déraisonnable a mis en péril le projet global du club.

    Tout ça pour dire que tant que tout le public servettien ne donnera pas carte blanche et le soutien inconditionnel à Quennec, le bateau grenat continuera de tanguer, d’être bringuebaler de gauche et de droite au fil des courants nouveaux.
    Mais le supporter servettien est-il capable d’être un soutien actif et non plus seulement un râleur passif?

    J’aime

    1. blabla une honte!Des gens compétent c est sa qu on veux!!! on demande pas de gagner tout les matchs on demande juste de la cohérence pas comme tout les joueurs partis l’année dernière gratuitement…de l’amateurisme pure…Et pas un ancien gardien comme manager…surtout pas un pive comme l’etais Zubi, l arrêtais juste se qui lui tombais dessus,heuresement qu il etait grand le mec

      J’aime

      1. et ça ressemble à quoi quelqu’un de compétent pour toi? quelqu’un qui fait tout comme tu l’entends? …et qui fait gagner tous les matches de ton équipe?

        non seulement, je ne suis pas sûr que tu sois apte à juger de la compétence d’un dirigeant, mais surtout il faut que tu réalises que tu n’as pas à Genève le luxe de choisir la personnalité que tu préfères parce que les gens sont loin de se bousculer au portillon. mais sans doute fais-tu partie de ceux qui ont adoré les grands discours de Roger et Pishyar.

        (et je t’épargne une réponse sur ton appréciation du talent sportif de Zubi et ton rapprochement avec ses compétences techniques)

        J’aime

    2. C’est très intéressant ce que tu dis Klaxon. L’idée que ce soient les supporters qui organisent le repas par exemple est bonne. C’est clair qu’il faut être patient et qu’un grand club ne le (re)devient pas en 1 saison.
      Par contre, je ne pense pas que HQ s’inquiète de l’avis des supporters et il a bien raison. Car premièrement il y en a trop de différents et deuxièmement la plupart sont inconstant au fil de la saison et des résultats.
      Les supporters actifs il en existe, ils font même partie de clubs de soutient du SFC, comme le club des 100 pour ne citer qu’eux.

      J’aime

      1. malgré tout ce qu’on peut dire sur le club des 100, un seul de leur membre fait davantage pour le SFC que tous les lecteurs de ce blog réuni.

        J’aime

      2. Ils donnent plus d’argent que la plupart d’entre nous c’est fort probable et c’est une très bonne chose qu’ils soient toujours là pour aider le SFC…

        Maintenant je ne serai pas aussi affirmatif que toi sur les gens qui nous lisent car nous connaissons pas mal de partenaires du club qui viennent dialoguer sur les EdS. Ce n’est donc pas parce qu’ils ne sont pas visibles que notre lectorat n’apporte rien financièrement au club…

        J’aime

      1. Klaxon je ne suis pas d accord. Un blog indépendant est une fenêtre de liberté. Pourquoi veux tu que les fans soient absolument positifs? Tu penses sérieusement qu aucune critique ne peux être faite sous prétexte d être un supporter?
        Si toi tu es content, tu t exprimes, c est très bien.
        Moi j’ai lu des eclairages differents, j ai appris plus de choses par les gens qui se montrent critique.

        J’aime

      2. La liberté, en l’occurrence la liberté d’expression, n’autorise pas à dire n’importe quoi n’importe comment.

        Les responsables de ce blog aiment bien provoquer les débats stériles pour entretenir le trafic sur leur site et pouvoir se présenter comme des représentants des supporters. OK, la plupart des sites, même les plus modestes, fonctionnent ça maintenant. Mais ça n’empêche pas de faire preuve de réflexion avant d’écrire n’importe quoi.

        J’aime

      3. @Klaxon

        Le seul qui dit n’importe quoi c’est toi. Un article est lancé pour créer un débat et non pas pour générer du trafic…

        J’aime

    3. Tu dis il est vrai des choses intéressantes. Mais un supporter bisounours n’est pas non plus la solution pour son club…

      Supporter à l’aveugle un projet cohérent et transparent teinté de professionalisme et d’ambition pas de problème, mais valider l’incompétence d’un club girouette qui n’a pour simple projet que de travailler à l’envers d’un bon sens, là je dis non…

      Si le SFC n’était pas aussi médiocre, les supporters debattraient aussi sur les victoires, et pas seulement sur des défaites défaites honteuses…

      Personne ne demande le succès immédiat. On demande à comprendre un projet, qui n’est encore qu’un mirage nébuleux, afin de s’y identifier. On demande de la compétence et de la transparence et une ligne directrice claire, et pas une révolution de palais tous les six mois parce qu’il y a un nouveau béni oui oui qui vient étaler sa pseudo science à notre cher président…

      Quant-à se rapprocher du club, tu peux toujours essayer, mais tu risques d’être déçu 😉

      Amen

      J’aime

      1. non seulement j’estime que tu n’as rien à demander mais surtout je considère plutôt que tu exiges de ce club qu’il fonctionne comme tu veux.
        Commencer par utiliser les verbes « souhaiter » ou « espérer » serait le premier pas pour se rapporcher du club et établir un dialogue constructif.

        J’aime

  7. FLASH INFO DE DERNIÈRE MINUTE!!!
    Arsène Wenger Entraîneras le Servette FC, l’ entraîneur s’engage pour 5 saisons ce qui est une mauvaise nouvelle pour Pascal ZubI qui ne pourra plus donner ces précieux conseille et ces secret pour perdre 6-1 en deuxième division….Hug Canette est un homme heureux, – J’ai enfin trouvé mon mac shorley au football je vais pouvoir présider une autre association maintenant…tous au cirque! Gooo!!!

    J’aime

  8. @Klaxon : ton texte est bien rédigé et se veut optimiste pour le bien de notre club, mais je ne suis pas du tout d’accord avec toi.
    Il a fallu malheureusement une défaite 6-1 contre une modeste équipe de Chl pour que les supporters réagissent enfin et commencent à prendre conscience des incohérences qui règnent dans ce club depuis la prise de pouvoir de Quennec.
    Celui-ci est arrivé en prête-nom pour des financiers désireux de sauver le club il y a 2 ans. Merci à lui et éternelle reconnaissance pour cela. Mais depuis le sauvetage, il y a une gestion.
    Or, de projet, nous n’en avons toujours pas entendu parlé. Quel est son projet?! Impossible de le dire tellement le manque de transparence est de mise. Impossible également de le deviner ou de le décrypter, tant les changements de staff, d’entraîneur, de têtes pensantes ou de bras droits sont légions. Il n’y a que de l’instabilité, à croire justement que même 2 ans après sa prise de pouvoir, Quennec n’a absolument aucune idée de là où il veut aller. Il ne connaît de surcroît rien au foot. Mais, s’il est encore là au-delà du sauvetage, c’est qu’il y a une raison précise. De toute évidence l’homme s’agrippe au club et ne veut pas le lâcher. Pourquoi? Je pense que tu exagères quand tu dis que ça fait 40 ans que l’on n’a pas eu aussi bon président. M’enfin, c’est mon avis. Il faut garder 2-3 choses à l’esprit :
    1. Quennec n’est pas là pour sauver Servette, mais parce qu’il a un intérêt bien à lui d’être à la tête du club. Lequel? Difficile de le comprendre, mais il faut s’interpeller. La création d’un club de rugby a semble-t-il été sa priorité de l’hiver (bien plus que celle d’engager enfin un vrai renfort en attaque). Pourquoi?
    2. Il nous dit depuis 2 ans qu’il est à bout touchant de conclure avec de grands investisseurs ou d’importants sponsors. Il en est où dans des démarches? Or, dans le foot d’aujourd’hui, sans argent, on ne va nulle part. Mais le pire, c’est ça : de vrais et sérieux investisseurs étaient là, prêts à s’investir à hauteur de plusieurs millions. On parle de 30 millions sur 2 ans. Ils ont été éconduits purement et simplement car ils voulaient logiquement avoir accès aux comptes et devenir actionnaires majoritaires.
    4. À quoi joue Zubi? De source très sûre, on n’entend plus que lui dans les vestiaires depuis janvier. Les changements tactiques et choix bizarres opérés lors des 3 matches de reprise laissent de toute évidence penser qu’Aeby ne faisait plus l’équipe. Pourquoi dès lors le limoger maintenant? Si on n’avait plus envie de lui, ne pouvait-on pas le remercier cet hiver, pendant la pause? On préfère foutre en l’air notre promotion avant de le limoger? Zubi voulait reprendre Xamax il y a quelques années? Pourquoi? Avec qui? Comment? Dans quel but? Et pourquoi a-t-il été refusé par le « méchant » président alors en place? Pourquoi lui a-t-on préféré un Chagaev à sa place?
    5. Quennec attire la sympathie depuis le sauvetage. Avec son sourire Colgate et ses beaux discours modestes et humbles, il affiche une personnalité digne de confiance. Mais qui est-il au fond? Il limoge autant que Constantin en tout cas. Et trahit très vite ses précieux collaborateurs qu’il a pourtant portés aux nues peu de temps avant. Quennec profite des syndromes Roger et Pishyar pour inspirer la confiance. Quand on lit les gens qui réagissent aux critiques qui lui sont adressées, on lit toujours : « c’est mieux un gars sûr comme lui qu’un fou de repreneur étranger ». Seulement, il y a des repreneurs étrangers dignes de confiance et qui sont des pros du foot, pas des escrocs. Avec Quennec, notre club est peut-être toujours en vie, mais il devient toujours plus un club de seconde zone. Il s’installera là. Avec peu de moyens, peu d’ambitions.
    6. Servette n’est plus le grand Servette, ok. Mais c’est un club qui restera à jamais reconnu internationalement. Un grand palmarès. Svp arrêtez de dire que pendant 40 ans on a eu du bol. Notre club mérite sa place dans l’élite du foot suisse. Il intéresse toujours des repreneurs importants et il appartient à une ville dont le tissu économique est incroyablement puissant. Il faut simplement des compétences à la tête du club pour aller au-devant de ceux-ci.

    J’aime

    1. On va pas refaire le débat mais en ce qui concerne ton point 6, tu rêves. Le championnat suisse boxe catégorie tiers monde depuis longtemps. Les investisseurs ne s’y intéressent pas hormis des locaux bien établi dans leur région.
      Néanmoins le club ne semble plus avoir de problème de trésorerie, donc investisseurs il y a, qui c’est un mystère. Et eux aussi ont leur mot à dire en cas de vente du club.
      Pour le reste, on a sur le papier un des trois meilleurs contingents de la ligue qui devrait pouvoir régater avec les cadors de CHL. Pour reprendre Visenti, y’a effectivement un abcès à crever, le plus vite sera le mieux.

      J’aime

      1. Oui, mais pourquoi un abcès? Comment a-t-on pu en arriver là? Explique-moi…
        Par ailleurs je sais de source sûre et relayée plusieurs fois que deux investisseurs importants, reconnus dans le monde du football pour leur sérieux, leurs compétences et leur professionnalisme, étaient prêts à investir de grandes sommes pour remonter Servette et viser les 3 premières places du championnat de SL. Alors, non, je ne rêve pas.

        J’aime

      2. Mais de nouveau, des investisseurs il y en a déjà, c’est pas avec les rentrées du stade qu’on peut monter un tel contingent.
        Et ceux-ci ne sont visiblement pas prêts à lâcher le club, et c’est encore leur droit !
        Maintenant, l’effort a été fait, les postes doublés et au vu de la concurrence, on devrait jouer les premiers rôles. Comment on a pu en arriver là entre l’équipe flamboyante de cet automne et la reprise ? aucune idée, bien que j’imagine qu’un coup de balai sportif s’impose et rapidement.

        J’aime

    2. Point 1 :
      peut être pas la pour sauver servette, mais le stade de genève ?
      Rugby, concert foot (de seconde zone)… Sponsor de la place de Genève …
      on pourrais se poser la question …

      J’aime

  9. Je suis pas sur que tout le monde veuillent des résultat immédiat …
    Mais 8H de car aller retour pour se taper une honte national, non plus. On passe vraiment pour des guignols.
    Je suis pas tant râleur mais je crois qu’on peut gentiment parler de fautes professionnelles graves…

    Que fais un patron dans ces cas la?!?!?!?!…

    J’aime

    1. Bien sûr qu’ils ont une part de responsabilité, mais quand tes supérieurs marchent sur la tête tu faiblis car tu as moins confiance…

      C’est toute l’incohérence actuelle au SFC qui se traduit aujourd’hui sur le terrain, rien de plus…

      J’aime

      1. Dsl… mais j essayerai d’expliquer ça à mon patron…
        Patron vous me mettez la pression j’ai peur je ne peut plus faire mon travail comme il faut…(bouh snif snif)
        C’est fini l’ecole enfantine…
        On veut des bonhommes sur ce terrain…

        J’aime

      2. Ton patron te dira que c’est le bon sens de la gestion humaine. Les grands clubs marchent parce qu’ils envoient des coups de bâtons aux joueurs? N’importe quoi.
        Un grand club marche parce qu’il est géré intelligemment par des gens compétents. Ce n’est pas pour rien que les compétences de travaillent aujourd’hui à ce niveau et que des diplômes existent.
        Vous vivez dans quel monde?!

        J’aime

      3. Je vis dans le monde ou le copinage a plus de valeur que certains papiers et dans ce même monde ou un patron ce soucient plus de son porte monnaye que de ses ressources humaines ou du but de son entreprises…

        J’aime

      4. Un bien triste monde alors, je te plains…
        Heureusement qu’il y a encore des patrons qui sont diplômés et qui en connaissent un brin sur la gestion des ressources humaines.

        J’aime

  10. En 2 ans, on est passé de l’Europe au milieu de tableau de CHL!!
    Voilà, le VRAI bilan du SFC et de nos dirigeants! (et avec beaucoup de dirigeants…)
    Dur,dur!!
    Encore 1 an et on est en 2ème Ligue…

    J’aime

  11. Quennec s’en sort pour le moment assez bien dans le sondage. Quoique sa cote de popularité commence à en prendre un coup.
    Il ne faut pas oublier que sa responsabilité et collatérale cependant. C’est lui qui a nommé Zubi, et qui surtout, lui fait entière confiance. C’est lui qui a nommé tout le reste du staff. Qui a validé Aeby au poste d’entraîneur. Et qui donnera même son aval sur les transferts et l’équipe.
    Au final, il peut apparaître dans de nombreuses rubriques du sondage.
    Malgré tout, encore bien peu de supporters le considère principal responsable…

    J’aime

  12. Dans la composition imposée par Zubi, on comprend qu’il y a sur le terrain essentiellement ses poulains pour espérer qu’ils prennent de la valeur..
    Fais chier toujours pas des dirigeants qui ont comme seul et unique intérêt: SERVETTE!

    J’aime

  13. dire qu’on doit aller chercher des mercenaires en MLS pour pouvoir avoir un latéral gauche, je suis obligé de rire…. lol

    comme si les clubs n’avaient aucun jeune à sortir des M-21 ou de leur réserve pour mettre à ce poste…

    ah… qqn me dit qu’on avait un jeune du prénom de François susceptible de jouer à ce poste ?
    ah… mais on me dit aussi qu’il est parti dans la ville rose pour faire banquette…..
    ah….. bon, ben dommage…..

    bon j’arrête car juste envie de pleurer tellement c’est lamentable cette gestion…..

    ok je fais pas mieux, mais moi au moins je prétends pas être dirigeant de foot.. 😉

    notre équipe a juste pas le niveau… alors on verra l’an prochain après un bon nettoyage…. ou pas !

    J’aime

  14. Qui a perdu 3 matches de suite ? Les joueurs. Soit ils ont joué contre leurs dirigeants et ont ainsi manqué de respect envers leurs supporters, soit une bonne partie d’entre eux n’a pas le niveau ou l’envie, ce qui est à mon avis encore plus grave et inquiétant. Bref, on nage dans les interrogations et les suppositions, et on est de nouveau dans le classique « délirium servettium », c’est à dire une crise qui sort pratiquement de nulle part au vu du premier tour.

    J’aime

  15. Les supporters sont autant d’entraineurs que de dirigeants. La nature humaine est ainsi faite qu’ils croient tous détenir la vérité, surtout en étant à l’extérieur. Cela ne devrait pas empêcher les donneurs de leçons d’avoir des propos respectueux et un vocabulaire d’adultes; surtout lorsqu’on est pas du même avis. Pour être respecté, il faut être respectable soi-même. A bon entendeur!

    J’aime

    1. Je pense que les supporters par ici sont pour la plupart très courtois. Et respectueux. Et surtout passionné par le Servette. Sinon ils feraient autre chose que venir ici.
      Les propos irrespectueux sont de toute manière censurés par les modérateurs du site.

      J’aime

    2. C’est assez vrai. Je le réécris une nouvelle fois, il y a des limites à la pleurnicherie de supporters. On peut être mécontent, mais quand on devient insultant vis à vis du club qu’on supporte on contribue à le couler.

      J’aime

  16. après le match contre Schaffhouse, j’avais mentionné que ce qui me frappait c’était le manque de réaction de l’équipe, pas de révolte, elle subissait. Dans les sports d’équipe une telle attitude marque presque toujours un désaccord entre les joueurs et le staff technique, avant tout l’entraineur, voir le directeur technique, avec toujours comme résultat le départ de
    l’entraineur. Pour moi les principaux responsables sont les joueurs, ils jouent dans un club au passé prestigieux, ils sortent d’un stage en Espagne, combien de club de Chl peuvent en dire autant. Résultat sur le terrain néant. En ce qui concerne notre président, n’oublions pas qu’il a été le seul qui a réuni sur
    son nom les financiers qui ont sauvé le club d’une nouvelle faillite, à ceux qui lui reproche d’avoir écarté de potentiels investisseurs, que personnellement je ne connais pas, mais les connaissent ils eux-mêmes, je pense qu’ils seraient les premiers à le critiquer si ceux nouveaux investisseurs s’avéraient être de la même veine que les Pishyar et autre Roger. Pour finir il a fallut 6 ans sauf erreur à Bâle pour sortir de la Chl, et nous à Genève ont réussirait la remontée en 1 saison. Ces trois défaites font très mal, mais à quelque chose malheur est bon, il faut rebondir et être plus fort qu’avant., aux
    supporters d’y participer en critiquant certes, mais si possible positivement. Allez Servette.

    J’aime

    1. @claude : arrêtez de grâce avec les généralités! 1. Ces investisseurs sont réels et ne sont pas des Marc Roger et des Majid Pishyar.
      2. Ce sont les financiers qui ont trouvé un prête-nom en la personne de Quennec. Pas l’inverse.

      J’aime

      1. Pishyar et Roger étaient hélas aussi réels..
        concernant le point 2 je n’ai jamais dit que HQ avait trouvé les financiers, dans mon esprit il a toujours été clair que ce sont les financiers qui ont été chercher HQ en qui ils ont, à mes yeux à juste titre, confiance.

        J’aime

      2. Canal+ était aussi réel. On voit où cela nous a menés (même s’il y a eu des succès que j’ai appréciés comme vous).

        J’aime

  17. Si l’on prend un peu de recul (ce qui est difficile pour un Genevois nombriliste ;-)), on peut aussi se dire que la pression et les histoires internes sont le quotidien de peut-être la majorité des clubs de foot professionnels. Or, les joueurs suffisamment fort mentalement pour faire une carrière professionnelle ne se dégonflent pas au premier coup du sort… On peut être dans un mauvais jour, mais on n’a pas le droit d’accepter la défaite sans réagir !

    Au niveau du contingent, on a aussi la preuve que récupérer des joueurs locaux qui se sont « plantés » ailleurs (Mfuyi, Kusunga p.ex) ou des joueurs confinés au statut de remplaçant en SL (Sauthier, Marazzi, Tadic) n’apporte pas grand-chose à une équipe. C’est certainement de la « psychologie à 2 balles », mais je pense qu’un joueur qui reste sur un échec ailleurs, retombe vite dans une sorte de sinistrose et n’est en général pas celui qui va tirer l’équipe vers le haut.
    Enfin, il faut arrêter d’aller chercher à l’étranger des pseudo-renforts (Markovic, Korede) qui ne sont certainement pas supérieurs aux M21 du club !

    J’aime

  18. En tout cas, je me marre doucement quand certains me taxaient de pessimiste. Le retournement de veste a été phénoménal en 2 petites semaines.

    Mais autant je modérais mon enthousiame, autant je modère mon pessimisme. Cette crise peut s’avérer salutaire si le club réagit en conséquence. Autrement dit, si HQ retire l’équipe à Zubi et lui demande de se limiter à ses fonctions. A voir ce qu’il adviendra.

    De plus, et c’est loin d’être anodin, aucune rumeur de crise financière ne fait jour. Autrement dit, HQ fait son boulot sur ce point précis, n’en déplaise à ses détracteurs.

    L’avenir nous dira ce qu’il adviendra. Par contre, même s’il semble inévitable, le licenciement d’Aeby n’est annoncé nul part pour le moment. Fake ?

    J’aime

    1. à retenir:

      «Notre objectif maintenant, c’est 2014/2015. Et je vous rappelle que personne au club n’a prétendu que la promotion en Super League allait se faire en claquant du doigt.»

      J’aime

      1. Dans l’esprit des supporters elle l’est. Sinon ça ferait déjà 10 ans qu’on aurait tous tourné la page.
        C’est maintenant des actes que l’on veut. Les belles paroles, on connaît!
        Zubi parle de projet. Toujours des mots. Il serait bien une fois qu’on sente vraiment un projet poindre! Si tel est le cas, alors comme disait Julian, on soutiendra nos dirigeants et on leur fera confiance. Si cela reste flou, incohérent, et de belles théories, on continuera à se montrer exigeant.

        J’aime

    1. On ne peut même plus parler d’absence de Dams en voyant ces images surréalistes… on a l’impression que les joueurs sont sur une autre planète. Le mal que ce naufrage cache a l’air d’être extrêmement profond… Pourvu que les bonnes décisions soient prises et vite car ça en devient insoutenable. Ce n’est même plus de la tristesse, là on est dans le masochisme.

      J’aime

  19. Et le festival continue!
    C’est toujours et encore une chasse aux bouc-émissaires de la part de donneurs de leçons qui ne se sont jamais manifesté pour reprendre le club quand c’était nécessaire, probablement faute d’envie, de compétences et de moyens. Quand des gens prennent la peine de s’investir dans cette lourde tâche, la moindre des choses est de leur en être reconnaissant.
    Une fois en poste, ces gens-là ont le choix de la méthode et des hommes. N’en déplaise aux supporters rageux.

    Ensuite, les procès d’intention paranoïaques et les insultes, ça n’amène strictement rien au débat. La contestation aveugle, ça ne fait que contribuer au trouble. Vous n’avez de toute manière strictement aucun droit de regard sur le fonctionnement du club, ni d’exigence à formuler concernant le projet mené. Et pitié, cessez d’entretenir le mythe perpétuel du bienfaiteur qui viendrait généreusement dépenser toute sa fortune pour le club et à qui les gens en place devraient céder leur place. Un grand classique des supporters servettiens, ça!

    Et puis, exprimer sa déception ou sa tristesse, c’est une chose, mais cracher sa haine et sa frustration envers le club que soit-disant vous aimez, c’est juste puéril. Vous perpétuez juste dans la société l’image d’immaturité et d’irresponsabilité des supporters de foot. N’allez pas ensuite vous étonnez du traitement reçu par les flics et les politiques et de l’accueil réservé par les clubs.

    Alimenter continuellement des crises successives en publiant ici ou là des articles et des commentaires haineux et dénigrant sur le club, c’est contribuer à l’instabilité du club!!! Supporters, vous me dégoûtez.

    J’aime

    1. @Klaxon : lis ce que Manu écrit plus bas, svp.
      Et de grâce, arrête de critiquer les supporters. Encore heureux que le Servette peut compter sur eux. Nous devrions nous soutenir et faire une unité, plutôt que de se critiquer ainsi. Un supporter supporte avant tout son équipe. Il le fait par des encouragements, des critiques, des questions. Ce sera toujours ainsi. Et c’est tant mieux. Tant mieux aussi s’il reste exigeant. C’est un signe qu’il croit toujours en son club. Et qu’il l’aime.

      J’aime

      1. toi aussi, prend le soin de me lire.
        je reconnais parfaitement le droit au supporter de s’exprimer, de s’interroger, de poser des questions, de faire part de son inquiétude ou de sa déception.

        je critique les propos irréfléchis plein de haine et les déclarations péremptoires sans arguments ou preuves.

        je m’interroge sur l’effet bénéfique des crises de rage des supporters envers le club qu’ils affirment pourtant sans cesse aimer inconditionnellement. à moins que ce soit pour eux leur façon habituelle de démontrer leur amour et leur attachement aussi aux gens qui les entourent (gonzesse, parents, enfants, amis, etc…)???

        je déplore l’absence totale de réel débat constructif et positif. je déplore la multiplication des sondages et des interpellations favorisant l’expression des émotions extrêmes ou même guidant la masse vers des bouc-émissaires désignés au préalable.

        c’est en ce sens que je trouve que les supporters montre une image déplorable et néfaste pour le club.

        J’aime

      2. Je te comprends. Mais les débats constructifs se nourrissent souvent d’avis différents. Il faut respecter le supporter et tolérer le fait que chacun est différent, a des attentes différentes.
        Il y a un juste milieu à trouver entre le monde des bisounours, la critique constructive, les attentes. Critiquer avec des propos malhonnêtes et injurieux n’amènent à rien, on est d’accord. La réalité toutefois que traverse le club actuellement impose des réflexions et des questions. C’est mon avis.

        J’aime

      3. elle est où alors la réflexion, elles sont où alors les critiques constructives?
        on assiste juste à une désignation de bouc-émissaires et une succession de propos haineux ou irrespectueux.

        et déjà de dire qu’il y a des « bisounours » parce que tout le monde n’est pas prêt à crier avec les loups et brûler la direction du club sur un bûcher à la place du molard, je trouve ça déjà limite. dans le genre, vous comprenez rien et c’est nous qui avons raison, un point c’est tout…

        J’aime

  20. Le gros problème c’est que Zubi n’a pas que sa tronche, il amène également du fric (pas le sien) et ça je l’ai entendu de source interne. HQ a dû choisir entre Favre (qui amène de bons joueurs cf Doumbia, Dams) et Zubi qui amène du pognon. Il a choisi Zubi.

    Zubi a semé la merde dans la direction du club avec la mise à l’écart de Favre, dans l’académie, et maintenant il commence dans l’équipe première avec la mise à l’écart de Crettenand et surtout de Routis qui a été irréprochable durant sa longue carrière grenat.

    Il n’est encore pas trop tard pour faire volte-face, mais pour ça il faudra du courage à notre président…mais il faut agir vite car plus on avance et plus importants seront les dégâts.

    J’aime

    1. Crettenand . a peu près tout le monde a toujours été d’accord pour dire qu’il a raté 9 matchs sur 10 sous nos couleurs. avant a sion et lausanne, il ne s’est jamais imposé. et ce n’est pas un jeune espoir, il doit avoir 28 ans. et on entend bcp de supporters dirent « faisons plus jouer nos jeunes ». alors soyons conséquent avec nous mêmes et disons que Crettenand a eu sa chance, il ne l’a pas saisi , alors place aux dominguez, bua, gazzetta etc

      J’aime

  21. Je ne sais pas vraiment (je ne voterai pas sur ce sondage), mais quelques quasi-évidences montrent que l’équipe première de Servette ne va pas bien. Les résultats récents, l’affaiblissement mental de l’équipe sur ces 3 premiers matchs, mais aussi le recrutement qui dans l’ensemble est assez moyen sur toute la saison (et aussi pour les 2 dernières arrivées), et enfin la tension qui marque les commentaires par ici depuis plusieurs semaines – peut-être depuis la réorganisation du staff au mois de décembre qui a progressivement donné de plus en plus de pouvoir à Zuberbühler.

    Mon hypothèse principale est a priori que le groupe de joueurs doute et n’est plus uni. Exactement ce qui était à craindre avec cette trêve hivernale. La promotion est probablement manquée, et sans que cela ait été un objectif claironné, ça l’était devenu pour les supporters et afin de motiver l’entourage du club. La crise est là.

    Bien triste hiver. Un de plus avec une crise. Un de trop peut-être pour les supporters qui en auraient marre de cette instabilité sportive, à défaut qu’elle soit économique cette fois-ci (mais est-ce bien le cas ?).

    La balle est maintenant dans le camp de la direction, qui a essayé de faire des choses interessantes ces derniers mois, mais elles n’ont visiblement pas marché.

    J’aime

    1. J’ajoute, pour rebondir un peu sur quelques commentaires par ici et compléter mes propos, que le fait que des rumeurs persistantes et démultipliées (ex. Zubi fait l’équipe depuis l’automne) courent alors qu’elles ne correspondent pas à une situation clairement établie (i.e. officielle) concourre directement à la tension et à l’instabilité.
      D’où qu’elles viennent et quelle que soit leur véracité.

      Ce qui devrait aussi nous faire prendre à nous, supporters- commentateurs et lecteurs habitués et occasionnels, toutes les précautions de rigueur pour éviter d’accroître ces sentiments négatifs.

      J’aime

  22. Le premier but, le tir était imparable, pour le reste…
    L’interview dans le matin me rassure (pour autant qu’il soit sincère) dans le sens qu’il y a une volonté de garder une certaine continuité et une idée d’évolution sur le long terme. C’est donc à partir de maintenant que l’équipe 2014/2015 sera mise en place si je comprend bien:
    « Notre objectif maintenant, c’est 2014/2015. Bien sûr que nous avons eu beaucoup de succès à la fin de l’année grâce à un bel état d’esprit. Mais tout cela est arrivé un peu vite. Et je vous rappelle que personne au club n’a prétendu que la promotion en Super League allait se faire en claquant du doigt. »

    J’aime

  23. C’est assez incroyable le nombre de personnes qui postent des commentaires en étant certain de leurs dires… Il y bcp d’entraineurs, présidents, investisseurs sur ce forum. 😉
    Et aussi je constate que bcp semblent être au courant de plein de choses…( zubi fait l’équipe, HQ refuse des sponsors, Favre mis de coté… etc…

    Bref essayons de rester calmes… On verra bien ce qu’il se passe. Je suis aussi décu. Pas la peine d’essayer de fabuler des choses… Faites une pause de stade au pire. Mais cela ce sert a rien de s’énerver contre x ou y… De toute façon la seule vérité est celle du terrain. Et malheureusement cette année on pas les capacités pour monter. C’est tout

    J’aime

    1. Favre mis de côté…désolé mais ce n’est pas une rumeur mais un fait avéré, même s’ils ont utilisé la vaseline pour mieux faire passer la nouvelle. Regarde la dernière conférence de presse c’est plus qu’évident.

      J’aime

      1. J’oubliais. Pour terminer, on a un problème bête et idiot :
        -Soit on garde Zubi et l’argent qui va avec.
        -Soit on le vire et financièrement, on se retrouve dans la merde très rapidement.

        Un peu un choix entre la peste et le choléra…

        J’aime

      2. pour rebondir sur la question de la peste et du choléra:

        on doit toujours privilégier les idées plutôt que l’argent.

        si Zubi est une ressource pour le club, on l’engage.
        si Zubi adhère au projet et veut y contribuer en amenant du pognon, il intègre la direction du club.
        si Zubi ne correspond pas au profil recherché, on l’engage pas/on le vire
        si Zubi n’adhère plus au projet et menace celui-ci, on l’écarte.

        mais il n’y a qu’à voir les réactions des gens ici quand on annonce (ou qu’on croit connaître une rumeur qui dit) qu’on refuse des gens qui veulent amener du fric… ça veut pas forcément dire qu’on a pas besoin de fric mais souvent qu’il n’y a pas d’accord sur le projet ou que les gens ne sont pas sérieux.
        quand on entame un projet, on a envie d’aller au bout de ses idées et pas voir le premier idiot venir tout bouleverser sous prétexte qu’il amène de la thune.

        attendez que red bull vienne faire jouer le SFC en bleu et le renomme Red Bull Geneva… vous aurez le pognon, la super league, la coupe d’europe, des bons joueurs… mais votre club, il en sera où?

        J’aime

      3. Tinet, on n’a pas forcément le choix. Entre accepter les fonds qui nous permettront de passer l’hiver au chaud, avec en contre-partie Zubi qui prend plus de place, et remettre les clés à Samsung ou un autre, il y a une marge importante.

        En théorie, on devrait pouvoir dire non à l’argent. Mais dans ce cas, on n’avait certainement guère le choix. Mais si on se retrouvait à nouveau dans la même situation que l’hiver passé, ça hurlerait sur HQ qui ne fait rien.

        J’aime

      4. moi je suis d’avis qu’on élabore un projet en fonction de l’argent à disposition.
        et il arrive même qu’on parvienne à faire mieux avec moins d’argent car on l’utilise plus intelligemment.

        dès qu’on sacrifie une partie de ses idées pour un peu d’argent en plus, on met le doigt dans un engrenage auquel on n’échappe plus.

        J’aime

    2. Parce que plusieurs ont des contacts très directs. Par recoupage des uns et des autres, on obtient un bon tableau de la situation.

      Pour le reste, allez manger de temps en temps au Grenat. Regardez et écoutez. Même sans connaître directement les joueurs, vous comprendrez certaines choses. Pour y aller de temps en temps, la différence d’attitude des joueurs entre cet automne et ce printemps est flagrante. Cela pue la déprime et la tristesse.

      J’aime

      1. Je n’en doute pas… Mais le problème est de ne pas pouvoir ou vouloir donner ces sources quand on dit quelque chose. des petite paroles entendues peuvent être déformées. Je ne doute pas que certaines personnes disent la vérité mais gardons quand meme un peu de méfiance.

        J’aime

      2. Pour le rôle respectif d’Aeby et de Zubi, cela provient de 4 sources différentes. Tu veux du concret ?

        Quand ils organisent des séances avec Carouge pour parler d’intégration des jeunes dans la première du Servette, Aeby n’est pas convoqué. C’est Zubi qui y va.

        Jean-Mich n’a même plus les clés du bureau des entraîneurs. C’en est un sujet de blagues à midi au Grenat.

        Les joueurs (plusieurs) eux-mêmes disent entre 4 yeux que Zubi entraîne, décide de qui joue et qui est mis à l’écart (va demander à Crettenand et Routis).

        Les joueurs (là aussi plusieurs) admettent entre 4 yeux que Zubi a semé la merde dans le vestiaire.

        J’aime

      3. que le directeur technique représente le club pour les réunions avec Carouge, ça n’a rien de choquant. c’est le cas dans bien des clubs.

        que le directeur technique décide des joueurs à disposition de l’entraîneur, ce n’est pas choquant non plus.

        que le directeur technique dirige les entraînements et fasse la compo de l’équipe, ça le met davantage dans un rôle de manager à l’anglaise et non de directeur technique tel qu’on l’entend généralement en europe.

        J’aime

      4. Sauf qu’en Suisse ou ailleurs, pour faire cela, on le fait officiellement, avec les papiers adéquats. On ne laisse pas un prête-nom pour faire comme si on était en règle.

        J’aime

      5. @Klaxon : sérieusement, soit tu dis à NF que tu ne le crois pas, soit tu affirmes que ce n’est pas normal de tels manières de fonctionner. Tu ne peux pas leur trouver des arguments en leur faveur quand même.
        Un entraîneur qui n’a pas les clés du bureau de l’entraîneur, franchement, c’est digne de la comédie la plus burlesque possible. Même en 5e ligue, une bizarrerie ou une ineptie de la sorte ne se voient pas.

        J’aime

      6. je n’ai pas commenté pour les clés. répondez donc sur les autres points.

        et oui, Matthey, je trouve légitime qu’un directeur technique décide d’écarter des joueurs du cadre de la 1ère équipe. le tout est que le rôle de chacun soit bien défini pour que ça fonctionne. (et cette répartition des rôles n’a pas besoin d’être communiquée à l’externe)

        J’aime

      7. C est bien parce qu il y a un manque de transparence que les gens de posent des questions.
        Si pour Crettenand, son éviction peut se comprendre au seul niveau sportif, pour Routis, on peine à comprendre, surtout après les piètres prestations de la défense.

        J’aime

      8. Merci NF pour tes précisions.

        Comme tu l’explique bien les faits sont avérés et confirmés par plusieurs personnes du club.

        Rien d’autre à ajouter…

        J’aime

      9. A mon humble avis, Crettenand etait barré par le recrutement de Margairaz (et l’obligation de rentabiliser le contrat), et Routis revenait de blessure.
        A ce stade là, ces 2 cas n’étaient pas plus inquiétants que cela jusqu’à maintenant, selon moi.

        En revanche, le retour de la charnière Routis-Dams en défense ne doit plus se faire attendre, tant il a montré qu’il pouvait être impérial, et parfois même décisif devant le but, et que notre défense est totalement à côté de ses pompes depuis la reprise.

        Quant à Crettenand et Margairaz, tous les deux ont/avaient bien du mal à faire la différence…

        J’aime

    1. c’est quand même invraisemblable de dire que l’on va se concentrer sur la prochaine saison. Et les 15 matches qu’il reste? On va pas tenter de tout faire pour quand même être premier? Bravo le message d’encouragement aux joueurs. C’est pas grave si vous perdez les prochains matches, on veut pas monter cette année. Joli Zubi pour la motiv

      J’aime

      1. finir 4ème ou 6ème, ça change pas grand-chose.
        par contre, si ça peut permettre de faire jouer des jeunes pour voir si on peut compter sur eux la saison prochaine, expérimenter de nouveaux schémas tactiques, de nouveaux postes pour certains joueurs, engager un nouvel entraîneur, etc… c’est toujours autant de temps gagné en vu de la saison prochaine plutôt que d’être encore dans les tâtonnements en octobre…

        J’aime

      1. si tu sais que tu veux pas forcement monter…tu ne gaspille pas ton fric avec des recrues improbable…tu fais jouer les jeunes, ils sont assez bons pour finir devant chiasso, locarno, wohlen etc…donc Zubi essaye de nous endormir et couvrir son échec !

        J’aime

      1. D’ailleurs, je garde en mémoire son interview d’anthologie sur Sharkfoot où il assurait l’an passé qu’il quitterait le SFC en Challenge League car c’était pas son niveau… Blague!

        J’aime

      1. Cela ne m’inquiète ni ne m’étonne pas plus que cela. C’est du niveau du Servette actuel.

        Pour l’excellence, il faudra repasser…

        J’aime

      2. Je sais pas si c’est inquiétant. Ce que j’ai compris c’est que le club couvre ses charges mais les a augmenté au-delà de ce que la ligue et le club avaient convenu.
        Au-moins ça nous prouve qu’on a actuellement pas de défaut de trésorerie. C’est déjà pas mal.

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :