Les Enfants du Servette


Les Grenat retrouvent l’élite ! by Michel
26 avril 2014, 19:46
Filed under: Parlons Servette

image

C’est fait, après l’excellente victoire de ce week-end, les Grenat retrouveront l’élite la saison prochaine, effaçant ainsi de trop longues années de purgatoire consacrées à la reconstruction d’une équipe fanion digne de ce rang. Bravo au président et à l’entraineur pour avoir eu le courage d’engager le club grenat dans une voie progressive couronnée finalement assez vite de succès.

L’autre voie

La lutte après les difficultés de ces dernières années a été longue et semée d’embûches. La première rétrogradation en 3e division de son histoire a été un choc pour tout le monde ; puis le retour cahin-caha dans l’antichambre de l’élite s’est fait en construisant lentement mais sûrement avec les juniors du club qui connaissaient le succès avec leurs équipes de jeunes et même parfois au niveau international. Cette stratégie c’est l’entraineur en chef qui en parle le mieux «Il y a deux façons d’y arriver dans le football. La voie économique : c’est la stratégie des milliardaires-mécènes, elle marche. Mais il y a aussi la voie humaine : celle misant sur la formation. Elle est plus difficile et porte ses fruits moins rapidement. Mais elle a permis à d’autres clubs d’être sacrés champions. Nous, on n’a pas de moyens financiers considérables. A l’entraînement, je prône le partage, le don de « ses » propres qualités via les passes. ».

Résurrection

Ce week-end les supporters grenat sont aux anges. Ils seront des milliers à accueillir les joueurs et le staff victorieux de retour en ville. Par ce succès, le club retrouve également SA place, et dominera à nouveau clairement le football régional à plus de 200 km à la ronde !

Ce club grenat, c’est le Football Club de Metz.

FCMetz

Un club historique du championnat de France de football professionnel, et qui a bien failli perdre son statut professionnel il y a deux ans lors de sa descente sportive en National alors que le club jouait le milieu de classement de Ligue 2 à quelques journées de la fin. Il est vrai que pendant des années, on avait investi dans le stade plutôt que dans les joueurs, puis dans des transferts de jeunes étrangers trop risqués négligeant quelque peu l’identification nécessaire aux supporters et aux investisseurs locaux. Metz au plus bas, a ensuite reconstruit à partir d’une équipe qui a remporté la Coupe Gambardella (M19) il y a quelques années en dégotant quelques bons joueurs expérimentés, anciens du club ou non, pour encadrer ses jeunes. Quelques bons espoirs ont de temps en temps été transférés de la capitale lorraine sous d’autres cieux pour renflouer les caisses qui s’étaient vidées aux sortir de la décennie 90…

A barcelone 1984

A l’automne 1984, Metz dans un match légendaire est allé renverser la vapeur au Camp Nou, et a éliminé le FC Barcelone de la Coupe des Coupes.

Un nouvel âge d’or ?

Il n’était pas facile de prendre la succession du légendaire président Carlo Molinari, mais l’industriel Bernard Serin a relevé ce défi ; en tâtonnant d’abord un peu, puis en bâtissant. L’homme providentiel sur le plan sportif s’appelle Albert Cartier, un solide et emblématique stoppeur des années 80, qui deviendra un entraineur généreux, rigoureux et surtout providentiel pour l’équipe mosellane. Vice-champion de National en 2013, le FC Metz pourrait en effet bien devenir Champion de Ligue 2 en 2014, maintenant qu’il a sa promotion dans la poche à 4 journées de la fin. Le tout avec 10 points d’avance sur le RC Lens du milliardaire Mammadov.

photo-pascal-brocard_25.09.2013

Le 25 septembre dernier, le FC Metz bat l’AS Nancy Lorraine par 3-0 dans un derby lorrain de feu pour la lutte dans le haut du classement de L2.

Avec sa nouvelle dynamique, le club à la Croix de Lorraine et au « Graoully » a fait revenir les supporters pour battre tous les records d’affluence en National puis en Ligue 2. Il y a très souvent plus de 20’000 personnes aux grands matchs de St Symphorien, et on peut être sûrs que les billets des rencontres de fin de saison s’arracheront pour un stade archi-comble.

Pouget-Hassli

Cyrille Pouget et Eric Hassli, deux attaquants lorrains qui se sont révélés et ont fait les beaux jours du club grenat.

Bravo à ce FC Metz qui revient de presque nulle part et qui a reconquis de façon réaliste son statut en quelques années seulement ! La légende continue…

Les personnages et les situations de ce récit sont la pure réalité à quelques centaines de kilomètres de Genève, et toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé par ici…

ABE

Michel

Post tenebras Lux

PS: Pour ceux qui s’intéresseraient encore davantage au club grenat du Grand Est français, il y a très bon dossier de plusieurs articles sur Sharkfoot. Lien : http://www.sharkfoot.fr/dossier-fc-metz/


46 commentaires so far
Laisser un commentaire

Superbe! Merci pour ce texte.

J'aime

Commentaire par Claude Charmillot

Magnifique retour dans l’élite pour un club formateur exceptionnel et toujours pillé. Bravo !

J'aime

Commentaire par grenadine

Tout à fait. Outre les amis Pouget et Hassli, dont les parcours comprennent un passage au SFC, on peut citer comme joueurs du crû Kastendeuch, Pires, Adebayor, Saha, Song, Proment, Obraniak, Pjanic etc… Ainsi que quelques stars qui sont passées par le FC Metz en d’autres temps, comme Remetter, Braun et Curioni (cités plus bas), Kurbos, Lama, Asanovic, Bocandé, Songo’o, Niang, Vercruysse, Six, Stopyra, etc.

Enfin Servette et Metz partagent aussi le fait d’avoir eu des entraineurs communs et non des moindres : Jean Snella et Gilbert Gress.

J'aime

Commentaire par Michel

Superbe, bravo Metz!

Comme quoi, quand on bosse dans le bon sens, avec intelligence et discernement, ça paie!

Au boulot Quennec!

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Un petit retour dans l’histoire nous apprends que les deux
clubs grenats s’étaient rencontrés.En 76-77,pendant la défunte coupe des Alpes,le Sfc des Chivers et autre Barberis
avait croiser le fer avec le Fc Metz des terribles buteurs Braun
et Curioni.

J'aime

Commentaire par joel

Allez Monsieur Quennec, invitez le FC Metz cet été, et inspirez-vous (davantage) du succès grenat !

J'aime

Commentaire par Michel

J'aime

Commentaire par Tom

Merci pour la présentation de cet autre club grenat et les images.
Comme quoi tout est possible dans le foot. Bravo au FC Metz.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Merci et bravo pour cet article!
Le FC Metz est le club en France (avec le RC Lens) que j’apprécie pour ses valeurs et où j’ai toujours été accueilli avec énormément de générosité et de chaleur humaine.

Les deux grosses différences avec le SFC, c’est que d’une part, la Lorraine est une région autrement plus sinistrée économiquement que la région lémanique et que le club est toujours resté humble et proche de ses valeurs (et comme pour Lens, quand ils s’en sont écarté, ils ont coulé) et d’autre part, ce club représente vraiment quelque chose d’important et de représentatif pour la région (là aussi comme pour Lens).

Non, c’est bien beau d’admirer d’autres clubs et de vouloir s’inspirer de leur long travail de reconstruction mais les supporters doivent accompagner leur club sur ce chemin sans pleurnicher à la moindre défaite ou se scandaliser systématiquement des choix sportifs qui sont effectués.

J'aime

Commentaire par Klaxon

Seulement le servette… Il y a seulement le servette…

J'aime

Commentaire par Servettefc2712

Article du Matin:

Genève est prête à accueillir la finale de la Coupe http://lematin.ch/28419521

Est-ce que cela pourrait avoir un lien avec un avancement dans le dossier du stade? Subventions annuelles et une petite rallonge pour TERMINER les finitions du stade de la part du Canton :)?

J'aime

Commentaire par D.W.

Ça serait une bonne nouvelle. Et pour geneve, ca monterait aux yeux de la suisse que nous sommes capable d’organiser ce genre de match (a condition de terminer ce stade)

J'aime

Commentaire par edwin pascolo

A propos des travaux : Certes, mais je vois davantage cette opportunité comme un moyen de financer ces travaux pour ce stade qu’une condition pour y jouer de tels matchs. La preuve, La Praille accueille biendéjà des matchs internationaux, dont un à venir prochainement.

J'aime

Commentaire par Michel

Et pendant ce temps la,un club voisin qui voulait jouer dans le Stade de Genève car il évolue en Ligue 1 sera peut être en Ligue 2 la saison prochaine.

J'aime

Commentaire par Eyeshield

Vu qu’on parle de promotion: les M21 sont à 6 points de la 1e ligue. Sachant qu’il reste 6 matchs à jouer dont 3 contre les 3 premiers, les jeunes ont leur destin entre leurs mains. Ce qui me pousse à dire aussi que si certains cadres de la première sont envoyés avec les jeunes c’est peut-être pour atteindre cet objectif.

Après je dis ça mais je dis rien 😀

J'aime

Commentaire par Franck_77

Dommage qu’on en parle pas plus et qu’aucun article n’est fait, au lieu de faire des articles a répétition sur quennec et zubi, la défaite, et d’autres club, on oublie presque l’essentiel : notre club le servette fc, ou des choses évoluent aussi positivement (si les m21 montent d’une ligue, c’est toute une formation qui sera encore meilleure)

J'aime

Commentaire par edwin pascolo

bien-sûr que c’est dommage. en même temps, tous les articles positifs qui vont au-delà de « Quennec est nul » ou « Zubi » est un enculé » ne suscitent que peu de commentaires sur ce blog.

J'aime

Commentaire par Klaxon

D’où l’intérêt de faire jouer des cadres de la première avec les M21 pour viser une promotion et en même temps donner du temps de jeu à de jeunes prometteurs en CL.

J'aime

Commentaire par Franck_77

Je rejoins Klaxon. La motivation actuelle semble venir bien davantage de la complainte que de l’encouragement. Il n’y a qu’à voir le nb de commentaires sur les matchs gagnés par rapport à ceux des matchs perdus. Et c’est pareil sur les articles plus variés.

On le sait tous, critiquer c’est facile, faire et construire c’est autrement plus difficile. Je suis sûr que quelqu’un qui soumettrait un article positif sur la jeunesse servettienne serait publié sur les EdS. Essayez-donc !

J'aime

Commentaire par Michel

Chacun est libre de soumettre des articles sur les sujets qui lui plaisent, toute contribution intelligente est bienvenue…

J'aime

Commentaire par Germinal Walaschek

Il me semble qu’avoir Carouge en Challenge League aurait été un atout notoire, comme le fait éventuel d’avoir les M21 en 1ère ligue.
A défaut d’avoir des résultats avec l’équipe première, il serait effectivement bien de tenter le tout pour le tout pour les M21.

J'aime

Commentaire par Michel

Décès d’un ancien servettien : Vujadin Boskov est mort hier à l’âge de 83 ans.
Il avait été entraîneur du SFC au début de la saison 96-97 (avant d’être viré en janvier 97) après avoir connu les plus grands succès essentiellement à la tête du Real Madrid et de la Sampdoria.

J'aime

Commentaire par Klaxon

Bonne route dans les étoiles Vujadin… Je me rappellerai toujours de ce dernier match aux Charmilles où Servette n’avait pas réussi à gagner et avait plongé dans le tour de promotion/relégation. Ippoliti avait loupé un pénalty et précipité le départ de Boskov…

J'aime

Commentaire par Julian Karembeu

Il m’aura pas laissé un souvenir impérissable. Comme quoi un nom, aussi prestigieux soit-il, ne faisait pas forcément une équipe.
RIP.

J'aime

Commentaire par valid

Respect pour Monsieur Boskov.
Hop Servette pour ce soir….. et si on gagnait ce match ?

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

C’est exactement ce que j’étais en train de me dire, histoire de lancer dès maintenant la saison prochaine… Chiche?

J'aime

Commentaire par Constant Denlevret

le père de Loïc semble être du même avis que Zubi.dans le matin « les joueurs doivent fermer leur gueule. »

J'aime

Commentaire par claude

C’est un peu « raccourci » de faire un parallèle entre les deux, totalement différents dans leur manière de gérer un groupe.
Un joueur doit fermer sa gueule… Ouais. Simpliste. Ok dans le sens où il doit respecter une hiérarchie. Pas d’accord si l’idée est qu’il se dresse là comme une machine ou un robot à encaisser tout sans aucun état d’âme. Tout simplement parce qu’un joueur est un sportif humain, en premier lieu. Empli d’émotions. Et que celles-ci doivent être gérées au mieux pour lui permettre d’exploiter l’étendue de son potentiel.
Gageons que Lulu sait très bien tout ça…! 😉

J'aime

Commentaire par GrenatDC

En parlant des Favre, j’ai aperçu Loïc à la mi-temps du match amical de la semaine passée. Il semble donc toujours être investit dans le club d’une certaine manière.

J'aime

Commentaire par D.W.

@D.W : moi j’ai entendu dire qu’il travaillait indirectement pour Christian Constantin. 😉
Mais bon, qu’une simple rumeur. Et à prendre au second degré. Quoique…

J'aime

Commentaire par GrenatDC

« (Un joueur n’est pas) un robot à encaisser tout sans aucun état d’âme. Tout simplement parce qu’un joueur est un sportif humain, en premier lieu. Empli d’émotions. Et que celles-ci doivent être gérées au mieux pour lui permettre d’exploiter l’étendue de son potentiel. »

Alors celle-là, je vais te la ressortir quand tu proclameras encore que Korede est une chèvre ou que Markovic est un boulet.
Et puis, si c’est le cas des joueurs, pourquoi ça ne le saurait pas pour un président ou un directeur sportif? Pas facile de diriger sereinement un club quand y a des guignols qui t’insultent quotidiennement.

J'aime

Commentaire par Klaxon

@Klaxon : et alors, les supporters ne sont-ils pas humains comme le sont les joueurs, et comme tu le dis, les dirigeants? 😉
Concernant ces derniers, je doute qu’ils s’intéressent vraiment à ce que pensent les quelques supporters qui viennent ici. Leur ego semble se suffire à lui-même. Par ailleurs, ils n’ont jamais pris la peine de répondre aux demandes vaines des Eds pour une interview à but constructif. Alors…

J'aime

Commentaire par GrenatDC

@Klaxon : toi, l’intolérant envers les supporters, les traitant de footix idiots, tu viens faire la morale, à moi, l’intolérant envers les dirigeants, les traitant d’incompétents.
Un effet de miroir? 😉

J'aime

Commentaire par GrenatDC

il y a de quoi douter de se faire interviewer de manière constructive quand on se fait démolir jour après jour par ce même blog. à vouloir s’acharner ainsi quotidiennement, vous avez juste perdu toute crédibilité et légitimement gagné le mépris du club.

il serait peut-être aussi temps de vous remettre en question l’équipe du blog, et particulièrement toi gdc.

J'aime

Commentaire par Klaxon

@Klaxon : encore des critiques… envers le blog. Et tu parles de remises en question…ah ce fameux effet miroir…

J'aime

Commentaire par GrenatDC

Trop drôle ce Klaxon! J’en redemandeee

J'aime

Commentaire par Servetakis

R.I.P Vujadin.
Un nom qui disparaît, ou qui restera, c’est selon.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

A noter qu’avant Boskov,le regretter Weiler était en contact
avancer avec le célèbre Guy Roux.Mais comme Roux était
en course pour le doublé avec Auxerre,il avait tardé a donné
sa réponse au Servette,,alors Weiler avait choisit Boskov.

J'aime

Commentaire par joel

sacré guy !! 🙂

J'aime

Commentaire par gontran Legorey

Modification par rapport à mon dernier post suite à la lecture de l’article dans la TDG du jour:

« Parmi eux, il y a un certain Miguel Rodrigues. Le défenseur a intégré la première équipe durant la pause hivernale, en compagnie de Maxime Dominguez, en provenance des M18. Il n’a pas tardé à faire ses preuves: sérieux, solide, concentré, Rodrigues a donné satisfaction en défense centrale, voire en latéral aussi. Des discussions ont déjà eu lieu: il est sur le point de signer un contrat professionnel avec Servette, pour les trois prochaines saisons.

«J’ai déjà parlé avec Pascal Zuberbühler, explique-t-il. Et nous sommes effectivement tombés d’accord sur un contrat de trois ans. Je suis fier, cela fait plaisir. C’est ma carrière de footballeur pro et je veux la commencer à Servette.»

Il avait pourtant une offre qui émanait d’un club italien de Série A, prêt à s’attacher ses services avec un contrat plus alléchant, financièrement parlant. «Peut-être, oui, mais ici, c’est mon club, précise Rodrigues. J’ai du temps de jeu, je peux encore gagner en expérience en jouant. L’argent? Ce n’est pas ce qui compte le plus pour le moment. Si je deviens un bon footballeur professionnel, ce qui est mon objectif, j’aurai des offres intéressantes plus tard. Pour l’instant, je veux encore progresser avec Servette.» »

C’est une bonne nouvelle que ce jeune du club soit sur le point de signer un contrat pro. Mais on voit que ce n’est pas avec Loïc Favre (responsable du scouting et du recrutement) qu’il s’entretient pour son contrat mais avec Pascal Zuberbühler (directeur technique). J’espère que LF peut quand-même effectuer le travail dont il a le titre à savoir le scouting et le recrutement, même si ce n’est pas lui qui fait signer les contrats.

J'aime

Commentaire par D.W.

De très bons propos d’un jeune joueur prometteur et qui semble avoir la tête bien ancrée sur ses épaules.

J'aime

Commentaire par GrenatDC

@D.W : cela apparaît assez clair que Loïc Favre ne collabore plus avec les dirigeants du club. Ou, en tous les cas, qu’il ne partage plus leurs stratégies ou points de vue. Cf. : l’article « Loïc Favre ne comprend pas les dirigeants du Servette ».

J'aime

Commentaire par GrenatDC

@DW
Comme quoi on peut compter sur les jeunes et Zubi pour construire une équipe compétitive pour l’avenir.

Quant à Favre, on ne parle pas de scouting et de recrutement pour un joueur qui joue déjà pour le club (et en plus en Première Equipe), il est donc logique qu’il ne soit pas concerné par cette affaire.

J'aime

Commentaire par Klaxon

@ GDC
Oui mais dans cet article que tu mentionne, LF disait:
« Je suis toujours, selon mes engagements contractuels, le directeur sportif de Servette, précise-t-il cependant. Et je compte bien honorer mes engagements jusqu’au bout. Je suis un homme de parole. Je continue d’oeuvrer dans ce qui est la tâche première de mon cahier des charges, à savoir détecter des joueurs de potentiel pour l’avenir. »
D’où mon intervention.

@Klaxon
D’accord avec toi, mais cet été c’était lui qui faisait signer les jeunes (et posait même avec eux sur les photos) et plus maintenant justement.

J'aime

Commentaire par D.W.

Ce soir, le 6 mai 2014, le FC Metz va battre Troyes et est sacré Champion de Ligue 2. Un grand bravo à ces Grenats !

J'aime

Commentaire par Michel




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :