Les Enfants du Servette


L’ASF quitte Berne. Bonjour la Praille? by Julian Karembeu
1 mai 2014, 17:41
Filed under: Parlons Servette

Stades

La Praille verra-t-elle bientôt la Nati débarquer dans son stade, avec en prime la finale de la Coupe de Suisse?

Berne out

L’ASF a décidé de ne plus disputer la finale de la Coupe de Suisse à Berne suite aux débordements ayant émaillés la dernière finale entre Bâle et Zürich. Il en va de même pour les matchs internationaux. Une chance pour le Servette FC et le Stade de la Praille?

L’Association Suisse de Football ne veut plus de Berne! La capitale helvétique s’étant plainte des débordements et déprédations avant et après la finale de la Coupe de Suisse, elle n’entendait pas assumer seule le prix de l’incivilité de certains casseurs. les autorités politiques bernoises ont fixé des conditions d’organisation trop drastiques pour l’ASF. Pour cette fois, l’ASF s’acquittera à bien plaire d’une somme de 200’000 francs, en guise de participation aux frais de sécurité, ce que confirme Peter Gilliéron : « Nous voulons jouer les matches de l’équipe nationale ou les finales de coupe là où nous nous sentons les bienvenus. Ce n’est plus vraiment le cas à Berne où nous devons souscrire des choses que nous ne voulons pas. Nous n’avons pas à payer les dégâts commis par des tiers »

Les instances dirigeantes du football suisse se sont montrées très claires, comme l’a déclaré le secrétaire général Alex Miescher au Blick: « la responsabilité de leurs actes incombent aux auteurs. Et la responsabilité de la protection et des sanctions revient à la police et à la justice, a-t-il poursuivi« . Un avis que ne partage pas la direction de la police bernoise…

La Praille prête…ou pas

Comme Hugh Quennec l’annonçait lors de la conférence de presse relayée par Sharkefoot :  » Servette est le seul club à Genève et peut-être même en Suisse à payer tous les frais d’entretien du terrain, à payer les entretiens des immeubles, etc… Et nous sommes responsable du Stade de Genève qui appartient au canton de Genève qui a été très mal négocié de la part de la collectivité et du club. Aujourd’hui on se retrouve avec un stade qui n’est pas fini, pas entretenu, on doit assumer une responsabilité avec un loyer à 2 millions par année ».

Pourtant, le club, qui gère aujourd’hui le stade (merci Majid pour le contrat merdique), essaye de trouver des solutions. Si l’accueil et des finitions notables ont été apportées au secteur VIP et Loges (voir notre article 12 recettes pour bien réussir un stade), il n’en va pas de même pour les finition extérieures et intérieures du reste de l’enceinte. Encore faut-il en avoir les moyen (financiers), ce qui n’est pas du tout le cas du Servette FC…

L’ASF fait la gueule

« La Suisse n’est pas prête de revenir à Genève! » Tel est le message lancé par Peter Gilliéron lors du dernier match de la Suisse à la Praille. La raison? Les sponsors de la sélection ont manifesté un certain mécontentement après le match contre Chypre en juin dernier, critiquant l’insalubrité du stade et l’absence d’un réseau wi-fi digne de ce nom. «C’est vrai, le feedback des sponsors n’a pas été positif, relève le président de l’ASF Peter Gilliéron. Mais ce ne sont pas eux qui désignent les villes appelées à accueillir un match de l’équipe de Suisse.»

Il n’empêche, si la Praille veut continuer à accueillir des matchs de l’Equipe de Suisse, il faudra que le stade soit enfin terminé et recoive le lifting dont il a tant besoin depuis le sa mise en service! Car à force de jouer le jeu du copinage et de l’incompétance, le stade a vu sa facture gonfler de manière exponentielle. C’est cher payé pour une enceinte moins accueillante qu’un parking…

Alors qu’il n’y avait qu’à peine 23’000 spectateurs lors de la dernière finale de la Coupe de Suisse, le Stade de la Praille semble être une terre d’accueil intéressante pour l’ASF. Reste à savoir ce que Peter Guilleron et ses acolytes laisseront comme chance à la Praille? Il est clair que si rien n’est entrepris pour finir le stade, Genève n’aura que peu de chance d’accueillir à nouveau des matchs de l’Equipe de Suisse ainsi que la finale de la Coupe. La balle est dans les mains des politiques…

Liens vers les articles :

Julian Karembeu/Newsnet/Blick


18 commentaires so far
Laisser un commentaire

C est de la magouille! Ca sera Bâle ou lucerne. Les grands matches de la nati à Bâle et les moins importants à Saint-Gall ou Lucerne et les affiches incroyables à la praille genre contre saint marin.

Genève a demandé une participation au frais de sécurité aussi

J'aime

Commentaire par big schepull

J’y crois pas tellement non plus mais ce serait une bonne occasion pour demander des subventions conséquentes au canton pour le stade!

Comme à Genève on aime bien fanfaronner, les politiciens seraient peut-être plus sensibles au dossier du stade si dans la balance il y avait la coupe Suisse ou des matchs de la Nati qui pourraient se dérouler à la Praille…

HS. Interview de notre directeur technique (les 20 dernières minutes concernent Servette).
http://www.frequencebanane.ch/content_1398764188.html

J'aime

Commentaire par D.W.

D’accord avec toi DW quoique face aux intéressés suisses allemands ça va pas être facile.
Et au niveau sécurité la facture va être salée. Il faudra la police dans chaque wagon pour éviter les débordements comme il y a eu récemment. Comportement écœurant de « vrais » supporters.
Est-ce que Genève pourrait gérer ces événements ? Si les politiques acceptent, je dis bravo !
Peut-être un moyen d’amener des fonds pour combler le gouffre et enfin un intérêt de l’Etat pour le dossier du stade.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

Il faut bien comprendre que Bâle et la Fondation du St-Jakob font du lobbying depuis des années auprès de l’ASF pour avoir les matches de la Nati et la finale de la Coupe. Et l’ASF y trouve son compte.
Et comme dit big schepull, Lucerne et St-Gall sont bien positionnés pour récupérer certains matches de la Nati pour les affiches de moindre envergure.

Les discours tenus ces temps concernant le Wankdorf et la Praille sont éminemment politiques, on l’aura compris car du côté de Bâle, on aimerait bien se débarrasser de la concurrence bernoise alors qu’à Genève, le club et l’Etat sont en pleine négociation pour l’avenir du stade et sa gestion.

Enfin bon, même sans être au courant de tous les détails, faudrait être sacrément naïf pour ne pas savoir lire entre les lignes.

J'aime

Commentaire par Klaxon

Et pourquoi ne pas faire un tournus entre plusieurs villes cela serait plus équitable.

J'aime

Commentaire par Stanley.vi

certes mais l’équité n’est absolument pas dans les intentions de ces messieurs, tu t’en doutes bien.

J'aime

Commentaire par Klaxon

L’ASF fait nettement des meilleures ventes de billets en suisse-alémanique que chez nous…

J'aime

Commentaire par Franck Luvet

C’est difficile de comparer car les grosses affiches ont toujours eu lieu à Bâle et Berne.

Si on reprend les derniers matches en Suisse romande, on a eu Chypre à Genève (juin 2013), Ukraine à Genève (amical, novembre 2010), Italie à Genève (amical, juin 2010), Costa Rica à Sion (amical, juin 2010), Norvège à Genève (amical, novembre 2009), Moldavie à Genève (avril 2009), Bulgarie à Genève (amical, février 2009), Chypre à Genève (amical, août 2008). Donc que des matches amicaux, mis à part la réception de Chypre et de la Moldavie.

Si je ne considère que les matches de qualification:

Chypre à Genève: 17’000 en juin 2013.
Pour la Moldavie : 20’000 en avril 2009.

Le Luxembourg à Zurich : 20’000 en septembre 2008.
La Lettonie à St-Gall : 18’000 en octobre 2008.
La Bulgarie à Bâle : 17’000 en septembre 2011.
Le Monténégro à Bâle : 20’000 en octobre 2011.
L’Albanie à Lucerne : 16’000 en septembre 2012.

J'aime

Commentaire par Klaxon

Interview de l’ennemi public numéro un 😉 http://tribunenordsfc.wordpress.com/2014/05/01/interview-avec-pascal-zuberbuhler/

J'aime

Commentaire par Killian21

Merci. Pas mal pour une radio étudiante !
A propos de Servette : Ça reste assez gentil dans l’interview mais les questions étaient là. L’ami Zubi n’est toutefois pas facile à manœuvrer malgré les difficultés de la langue. Si 80% de ses promesses/espoirs se réalisent ce sera déjà très très bien…

J'aime

Commentaire par Michel

En résumé, les deux entraîneurs étrangers qui ont voulu l’engager étaient drogués ou alcooliques. Les types lucides qui ont succédé ont mis Zubi les deux fois sur le banc.

J'aime

Commentaire par NF

Dommage que ce ne soit pas les dirigeants qui jouent le dimanche, ils ont l’air de tous être au top…..!!

J'aime

Commentaire par David

« Tellement » au top ! (Comme il dirait) 😉

J'aime

Commentaire par Michel

Heureusement pour nous d’avoir des dirigeants de leurs trempe. Avec eux le club grandira franchira des paliers. On ne sera jamais comme Barcelone le Real. C’est une réalité. Mais pour combien de temps encore seront ils les géants qu’ils sont?
Avec Zubi on a quelqu’un qui crois réellement au projet de ce fait moi j’y croit je ne connais que les contours du « projet » mais du coup je suis impatient, Je veut savoir mais malheureusement, je le découvre semaine après semaine en même temps que vous tous ou pas.
Mais dans le fond peut importe, j’ai crus en Majid j’étais sûre que Servette était en orbite, que l’histoire était en marche. Le soir de la promotion dans un coin de ma tête J’avais toutes les discutions désagréable pour mon âme de supporter qui revenait! Ce soir là pourtant la plupart des gens qui critiquais ce club si chère a mes yeux étais là….
Encore merci à eux car sans eux le stade aurais été bien vide!
Les EDS étaient là pour nous informé de tous les soucis que le club traversait comme ils le font à l’heure actuel au sujet de HUG et Zubi. Mais cette fois nous avons tort de ne pas croire en ce projet nous avons tort de ne pas voir en Zubi l’homme providentiel et tort sur tellement d’autre chose. Le seul problème que nous ayons est le fait d’avoir été déçu par nos anciens dirigeant. Ils ont cassé un élément essentielle l’optimise et la confiance.
Le passé est le passé combien de fois sommes nous tombé de vélos et pourtant maintenant nous pouvons tous nous déplacer en ville à vélo.
Post Tenebras Lux
Après les ténèbres la lumière

J'aime

Commentaire par objectif32

Je suis assez comme toi. Je trouve qu’à défaut de ne pas être encore très clair, une direction est prise et est tenue (même si il y a eu quelques changements pour en arriver là entre temps). Donc on verra bien l’an prochain, ce sera le meilleur moment pour juger le travail accomplit

J'aime

Commentaire par Inoxy

Le stade est vide, le Servette suscite quasiment l’indifférence générale. Pas d’équipe, pas d’entraîneur.

L’année prochaine, il y aura sans doute essentiellement des petits jeunes qui tenteront de sauver le club de la relégation.

Je ne comprends pas trop le projet… A part peut-être ne pas concurrencer le hockey…

J'aime

Commentaire par Wysslard

et par le futur avec le rugby qui jouera lui aussi au stade de Genève

J'aime

Commentaire par Le_Grenat

On est tous frustrés, mais il ne faut pas non plus caricaturer ou faire semblant de ne pas comprendre.

D’après les interviews et comptes-rendus : Le « projet » (mais le terme est galvaudé maintenant) n’est effectivement pas de remonter l’an prochain coûte que coûte. En 2014-2015 il y aura très certainement des jeunes et quelques cadres sur le terrain, comme en cette fin de saison.

C’est frustrant sportivement, voir très frustrant, ça ne remplira pas le stade, l’efficacité est improbable (avec cette ambition il y a un risque de relégation peut-être), mais c’est assez lisible et de là à concurrencer le hockey … bof : Je n’ai pas le sentiment que le SFC concurrence le GSHC ces dernières années; les dates sont assez rarement communes d’ailleurs, les résultats sont vraiment différents, et le public commun est-il seulement majoritaire ?

Quant au rugby, il diversifiera encore l’offre sportivo-quennecienne sur GE, pour l’instant ça ne me semble pas spécialement un problème… tant que la gestion du SFC est confiée à des pros (et ça c’est encore un débat…).

J'aime

Commentaire par Michel




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :