Les Enfants du Servette


Meho Kodro: la force tranquille du SFC by obradovic
5 juillet 2017, 13:55
Filed under: Essais FC, Parlons Servette, Saison 2016-2017

Parfois décrié, l’entraîneur servettien s’est imposé comme une pièce maîtresse pour un club ambitieux.

Vous avez voté massivement en sa faveur. Les lecteurs des EdS croient en leur entraîneur et la promotion. À part quelques uns (ils sont rares) qui attendent encore pour juger.

Les choix de l’entraîneur 

Si il y a bien une chose que l’on ne peut pas reprocher au coach c’est de faire des choix. Demandez à Pont, à Doumbia  et à Faug Porret d’ailleurs. Sans parler de Maouche (qui n’était parfois même pas convoqué). Ces joueurs (à tort ou à raison) ont été victimes des décisions du staff à différents niveaux. C’est aussi pendant les matchs que ses choix sont très forts contrairement à Cooper. Meho fait des changements et cela se voit au niveau du score des matchs. C’est pareil pour les jeunes. Le succès de Cespedes et l’arrivée tonitruante de Lungoyi sont des exemples de réussite . Mais il sait aussi que l’équilibre passe par un mélange entre les expérimentés et les moins expérimentés. Le dosage est souvent compliqué et ne réussit pas à tous les coups.

Mais n’a t’on pas été une équipe redoutable au deuxième tour ?

Les moyens du club 

Le Servette n’est plus un club qui fait rêver et encore moins pour l’argent. Alors que l’on parle de 7 milliards sur 3 ans en Angleterre pour la premier league c’est seulement 35 millions par année en Suisse que se partagent la CL et la SL. Une misère !  Le budget du SFC est de 5 millions environs cette année et ne permet pas de faire des folies alors que le budget du Barça avoisine les 600 millions. Un autre monde. 

Pourtant Meho a joué au plus haut niveau avec le Barça mais il s’est adapté à nos maigres moyens (pour ne pas dire plus). Les temps passés où Rummenigge (il y a 30 ans) et Anderson (plus récemment) jouaient au Servette sont bien révolus. On a recruté avec notre budget et c’est pour cela que l’on tente de garder N’Samé à tout prix. Si YB ou tout autre club le veut, qu’ils y mettent le prix: on parle de quelques millions. Lacazette partira bien pour Arsenal pour 50 millions d’euros…

Les joueurs de demain pour la montée

L’entraîneur du SFC sait ce qu’il veut (peut). L’avenir nous dira si ce recrutement apporte beaucoup ou pas.  En tout cas sur les 5 nouveaux joueurs 3 viennent de Suisse. Meho sait mieux que quiconque qu’on attend la promotion et qu’il sera le premier fusible à sauter si les résultats ne suivent pas. À moins qu’il apprenne le français pour trouver un boulot et pour faire les entraînements.. Qui veut la place de Kodro?

Par Oscar Obradovic 


3 commentaires so far
Laisser un commentaire

Qu’il persuade Nsame de rester motivé pour aider le club à monter, ou bien qu’il nous dégote un super No 9 pour le remplacer, et il aura touché le jackpot…!

J'aime

Commentaire par Dumbledore

Très bon article!

Kodro est en train mettre les bases pour véritablement professionnaliser l’équipe.

Aimé par 1 personne

Commentaire par Riro

Anderson, c’est plus récent que Rummenigge, mais ça fait déjà… 25 ans… (!).
My God…!!

J'aime

Commentaire par GrenatDC




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :