E=(SFC)2 Les Grenat se rapprochent de la première place.

  • pour la première fois Servette monte à la deuxième place du classement
  • pour la première fois Servette passe devant Schaffouse et compte 2 points d’avance sur eux et ont une meilleure différence de buts (15 vs 12)
  • L’écart avec Vaduz continue à se creuser puisqu’il est maintenant de 16 points, un abime
  • Servette n’a perdu qu’une fois cette saison et c’est à Neuchâtel

Par Oscar Obradovic

27 réflexions sur « E=(SFC)2 Les Grenat se rapprochent de la première place. »

  1. Concernant schaffouse et de ceux qui doutaient de l’apport réel de yakin, GC en est maintenant a 10 matchs consécutifs sans défaite !

    Du coup, on a deux adversaires direct pour la promotion : xamax, et le plus redoutable, nous même !

    En cas de remontée (oh qu’il est tôt pour parler de ça ), le club pense à engager un voir deux vrais buteurs en SL?

    J’aime

    1. Cela serait bien, oui.

      Comme je le disais dans un post précédent, Schaffhouse n’est plus un adversaire direct et commence à perdre des plumes. Vaduz, on n’en parle même plus. S’ils pouvaient gicler un jour et enfin laisser la place à un club SUISSE…

      J’aime

      1. La présence de Vaduz en CHL me dérange pas plus que ça… en SL un peu plus par contre oui. Par contre si on avait une ligue de 16-20 clubs, ça me dérangerait pas au niveau le plus élevé.

        Un peu comme swensea en Angleterre.

        J’aime

      2. Mais Monaco ne peut que difficilement se comparer à Vaduz. Particulièrement pour les places européennes. Vaduz et le Lichtenstein ont le droit à des places indépendamment de la Suisse et de son championnat.

        J’aime

  2. J’ai beaucoup de peine à comprendre cette aversion qu’ont certains envers Vaduz. Iil versent un gros montant à la SFL pour participer à un championnat qu’ils n’ont pas chez eux. C’est aussi un geste de bienveillance envers un petit pays voisin. Monaco, St-Marin et Andorre participent aux championnats de France, d’Italie et d’Espagne sans que cela ne pose problème.
    Sommes-nous plus xénophobes que les autres ?

    Pour y aller à chaque fois que nous jouons là-bas, je peux certifier que l’accueil y est beaucoup plus sympathique que dans (beaucoup) de bonnes villes suisses (-allemandes) telles que Wohlen, Schaffhouse ou Wil. Je ne parlerai même pas de Neuchâtel ou de Chiasso…

    Aimé par 1 personne

    1. ATTENTION, STOP…!

      Je n’avais aucunement un propos politique, ici.

      Qu’ils versent de l’argent (beaucoup ou peu à la SFL) m’est égal. Tous les clubs en versent, d’ailleurs.

      Simple question de principe d’un accord obsolète donné en son temps pas l’ASF que je n’ai jamais compris et cautionné. Qu’ils n’aient pas de championnat est leur propre problème, mais ils disputent leur Coupe du Liechtenstein chaque année… paradoxe bizarre.

      Qu’importe, chacun a son avis et je le respecte.

      Bien à toi.

      J’aime

      1. Voilà ce qui me dérange aussi…qu’ils participent à notre championnat ça me dérange pas, mais alors qu’on récupère leur place de coupe d’Europe…voilà pourquoi je leur crache dessus !

        J’aime

    2. Concernant la place en coupe d’Europe : sur ce niveau je vous rejoins tous… Mais soyons réaliste, si vaduz la laissait, je pense que l’UEFA la remettrait a un autre pays et non a la suisse.

      Mais en effet, ils ont un peu le beurre, la crème et la cremiere, ils ne sont pas trop a plaindre

      J’aime

  3. On est au tiers du championnat, et ce qui a été fait sportivement est assez impressionnant. Les recrutements sont en moyenne de vrais renforts. La jeunesse servettienne trouve par moment et malgré tout une petite place sur le terrain (Imeri surtout, parfois Lungoyi ou Antunes, en plus de Cespedes), l’entraineur est calme et semble tenir les rennes très correctement; tous les ingrédients sont là pour disputer la promotion.

    Il est pourtant trop tôt pour se réjouir. Servette a souvent flirté avec le sommet du classement de Challenge League mais l’a (très) rarement occupé, voire jamais (?). Je me suis un peu persuadé que la meilleure place en cours de saison pour les Grenat était celle de chasseurs derrière les leaders. Et puis, il y a le couperet de fin de saison : Seulement une équipe de CL aura la chance de voir la Super League. Et aujourd’hui rien ne garantit une chute de perf de Xamax ou un non-retour d’un des poursuivants, Schaffhouse évidemment en premier lieu. Aussi, faut-il éviter toute déstablisation de l’équipe (ex. un départ de Kodro, le retrait d’un sponsor clé, ou toute autre affaire « scandaleuse »)…

    Le curseur est pour l’instant à juste titre sur le soutien à l’équipe, et tous les moyens pour donner à Servette la chance de revoir la Super League dès 2018.
    Ca me semble la question-clé pour un futur plus radieux.

    Et si les supporters peuvent faire quelque chose régulièrement, c’est de venir au stade et soutenir leur équipe.

    J’aime

  4. Quand je vois le niveau de LS-GC hier soir devant 1’500 spectateurs, j avais l imression de regarder un matche amical d amateur alors que c estait les 8eme de la coupe….Ca laisse songeur sur le fait de se réjouir de rejouer un jour en SL!!! Bien entendu je me réjouis d y retrouver notre SFC mais que le niveau de notre championnat suisse fait peine à voir…

    J’aime

    1. Juste analyse, que je rejoins en tous points.

      J’ai regardé, par curiosité, l’autre jour, Sion-Lugano.

      Quelle désolation. Pas de jeu, des fautes, des hors-jeu de juniors et j’en passe.

      Notre championnat est d’une pauvreté crasse depuis très longtemps, sachant notamment que pour des raisons connues, cela a été BALE CONTRE TOUT LE MONDE pendant 10 ans au moins.

      Avec un championnat où seul le dernier descend et seul le premier de CL monte, que veut-on faire avancer ?

      Nous sommes la risée des championnats européens par le système de la SFL feue ASF à 10 équipes, un promu, un condamné.

      Il faudrait que cela change.

      Et la pauvreté crasse du championnat est due à ce principe notamment, car les viennent-ensuite sont naturellement démotivés.

      Juste mais triste constatation.

      J’aime

      1. Cette formule a eu un sens il y a quelques années. Mais en effet la ligue se doit de réagir.

        Il faut une ligue de 16 à 20 clubs, avec matchs en aller simple.

        Rien que le fait de jouer 4 fois contre chaque club ennuie, creuse des écarts et casse du suspens.

        Avec le peu d’équipe, trop de chance de tomber en CHL, ça donne envie dimvestir en suisse ?

        Tout est lié, même si on ne rivalisera probablement jamais avec les championnats cador, il faut réagir si on veut quand même rester un top championnat de seconde zone, et pas continuer à tomber

        J’aime

      2. Je déteste cette ligue à 10, mais il faut avouer que :
        1. la moyenne reste stable à travers les années. La présence ou l’absence de certains clubs génère l’essentiel des variations.
        http://www.european-football-statistics.co.uk/attn.htm

        2. en moyenne européenne, la Suisse n’est pas ridicule. Malgré la présence de clubs qui plombent la moyenne et qui pourraient redescendre.
        http://www.european-football-statistics.co.uk/attn.htm

        Avec une ligue à 16, on va tomber à moins 8’500, voire moins de 8’000. Et accessoirement, tu imagines Wohlen, Chiasso ou Wil en SL avec leur stade actuel ? Moi,ça me va. Mais les exigences actuelles font qu’ils devraient effectuer de lourds travaux pour être aux normes… donc irréalistes.

        Un passage à 16 implique une baisse des exigences en terme d’infrastructures. Parce que sinon, on ne trouve pas 16 clubs aux normes. Déjà aujourd’hui Sion, Lausanne et Lugano sont limites. Et je ne suis pas sûr que les stades de Winterthour et Schaffhouse soient aux normes.

        J’aime

    2. J’avais cru comprendre que :
      Les choses semblaient engagées pour une revue de ces 2 ligues professionelles à 10 clubs. En sait-on plus à ce jour ?

      Personnellement, je serai favorable à 2 tours (au lieu de 4) et une issue jouée en play-offs/-out en Super comme en Challenge League, avec dans le lot des rencontres de promotion/relegation.
      Avec beaucoup plus spectacles et de matchs à enjeu.

      En allant dans cette direction Super et Challenge League pourraient passer à 12 voire 14 clubs peut-être.

      En tout cas, je ne suis pas très favorable à ce système de poules presque fermées à 10 clubs et une seule promotion / relegation.

      J’aime

  5. Je n’y avais pas vu de connotation politique.

    La coupe du Liechtenstein a surtout pour but de permettre à son vainqueur de participer à l’Europa League.

    Les résultats des 4 dernières finales (6 : 0, 5 : 0, 11 : 0, 5 : 1) en disent long sur l’équilibre des forces en présence. En plus, Vaduz aligne généralement une équipe plus ou moins « B » lors de cette compétition. Un championnat n’aurait dès lors aucun sens.

    Depuis que Vaduz a fait des séjours en Super League, on a pu noter de légers progrès dans les résultats de leur équipe nationale. Voilà pourquoi je parlais de bienveillance envers un petit pays ami et voisin.

    Mais comme vous le dites, chacun a son avis et je le respecte aussi.

    Bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    1. Bonne remarque mais finalement, pas étonnant en soi.

      Lorsqu’un club de ligue inférieure reçoit une équipe de SL en Coupe de Suisse, c’est un événement qui fait sortir tout le village qui ne parle que de cela pendant des semaines avant le match !

      Suivant le village et la population, il n’est dès lors pas difficile d’atteindre, voire de dépasser l’affluence de la Praille et je le rappelle, il s’agit là d’un match de Coupe.

      Faut-il faire la comparaison entre cela et un simple match de Challenge League… Pas si sûr.

      Bien à toi.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :